AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « Un bon dîner réconcilie tout le monde. » de Samuel Pepys [Niito, petit oiseau.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Akane Hirogami
avatar
heart

Féminin Age : 23
Messages : 736
Inscription le : 06/03/2011


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 1ère année/16 ans
Pouvoir(s):
Club: Musique

MessageSujet: « Un bon dîner réconcilie tout le monde. » de Samuel Pepys [Niito, petit oiseau.]   Mer 11 Jan - 19:14

Une lettre, une petite lettre de rien dut out. Voilà ce qu'il y avait là. Une petite lettre joliment décoré, qui attendait patiemment de se faire ouvrir. Une petite lettre où était inscrit une jolie petite inscription. Un prénom et un nom. Et c'est ce qui fit qu'Akane ne rejeta par la lettre sur le lit d'Ema. C'est parce que c'était son patronyme à elle. Et que ce n'était donc pas une lettre pour Ema, ou par Ayumu, ou même pour Rei. Non, cette lettre était pour elle. Et alors qu'elle décachetait l'ouverture avec précision, mais sans aucune curiosité, un homme entra dans sa chambre. Le regard d'Akane s'arrêta sur les cheveux de l'homme, et elle reconnu là le directeur, avec son sourire de dégénéré mental.

Okay, cette lettre devait être une mauvaise chose, si cela venait de lui. Peut être une nouvelle idée d'Haine... A en frémir.

Finalement, ce n'était rien. Rien qu'un dîner. Et apparemment, quel pièce serait rempli juste par des personnes "choisies". Donc, pour ainsi dire, personne. Le repas serait fastueux, et en grandes pompes. Bref, tous seraient aux petits soins pour elle. C'est à dire qu'elle pourrait demander un dîner silencieux au possible. En plus, il n'était pas stipulé qu'elle devrait rester tout le dîner. Si elle avait l'impression de ne rien faire de bien et que tout cela n'était qu'une mascarade, elle pourrait foutre le camp. Le seul hic, c'était qu'elle devait avoir un partenaire. Inconnu en plus. Et que ce partenaire était entouré d'une foule de choses chiantes. Un cadeau, un dîner seul avec lui... Conversation, politesse et inconnue. Il était hors de question qu'elle fasse ami-ami avec quelqu'un. Elle avait réussit jusque là à se tenir loin de tout le monde, enfin, le plus possible...

Le deuxième petit truc qui faisait qu'elle hésitait, c'était que le dernier dîner présenté par le directeur s'était terminé par des menottes, un Haine, et une transformation. Je passe la petite Rose et le vomi. Bref, elle avait été dupée. Et cela ne lui avait pas vraiment plut. Pas du tout, même.

Mais après tout, c'était Halloween alors, et pour Noël, on ne souhaite pas vous faire peur. La jeune fille se tourna donc vers l'imbécile déguisé en adulte, et lui confirma tranquillement qu'elle serait bien sûr présente. Pas besoins donc de sortir tout le baratin sur les heures de colles, ce qui du surprendre un peu le directeur. Akane avait été facilement convaincu. Peut être parce qu'elle ne voyait pas le mal dans cette chose. Un dîner, après tout...

Les problèmes commencèrent lorsqu'Ema débarqua et qu'elle annonça qu'il fallait un beau cadeau, et une belle tenue. Pour le cadeau, Akane choisit de faire dans la simplicité, et puis on s'en fout du cadeau, parce que ce gars, elle le connaissait pas et elle avait pas envie de le connaître. Premier problème réglé. Le second problème était plus épineux. Ema voulait qu'Akane foute une robe, se maquille et qu'elle soit une jolie petite jeune fille. C'était hors de question.

Voilà pourquoi la travesti sortit une de ces chemises blanches, un pantalon noir, le plus sobre et le plus classe qu'elle avait, et passa par dessus sa chemise une veste légère, qu'elle avait acheté un jour, en se baladant en ville. Une prémonition, peut être, car la veste faisait un peu costard, sans trop abuser. Bref, elle avait une tenue décontracté mais qui passerait sans doute dans le décor. Pour le reste, elle laissa Ema discipliner ses cheveux, avant de l'envoyer balader et de sortir de la chambre. Elle avait embarqué l'invitation avec elle, si bien qu'elle put se balader un moment dans le pensionnat avant d’atterrir devant la grande salle.

Là, la jeune fille découvrit une multitude de serveur, et une salle un peu trop fastueuse. La jeune fille frissonna, avant de tendre son invitation et de se retrouver à la table 4. Elle n'avait pas prit la peine de saluer les personnes qu'elle connaissait, puisqu'elle avait vu Ema dans la journée, et qu'elle avait encore une dent contre Raimu. Elle ne pouvait tout simplement pas le voir, même en photo, en ce moment. Ce gars l'énervait sans rien faire. Elle avait cru voir Dao, mais apparemment il discutait avec une blonde alors...

Pour la jeune fille, l'espace ne la déstabilisa pas de trop. Sa mère était d'origine française. Elle retrouva donc certaines spécialités très frenchy. Le menu était en français, et bien qu'Akane ne soit pas plus renseigné dans le monde du français, elle pu toutefois s'y retrouver. Elle reposa alors le menu, pour regarder un peu autour d'elle. Peu de table, pleins de serveurs... Des personnes connues... Il n'y avait pas de quoi en faire un fromage. Elle n'était pas sûr d'avoir le silence demandé, puisque Raimu et Ema étaient là. Mais elle pouvait toujours compter sur les serveurs pour avoir la paix, ou sur sa fuite d'une rapidité et d'une discrétion bien connue. Bref, il n'y avait que son partenaire futur qui lui faisait peur.

Quoi que... Qu'importe qui il soit. Elle lui montrerait tout de suite qu'il n'était pas là pour devenir son ami, mais simplement pour manger avec elle. Pare qu'elle ne ferait pas l'effort d'être gentille. C'était bête et chiant. Épuisant, aussi. Bref, il allait vite comprendre qu'il avait eu la moins bonne partenaire. Et elle s'en foutait. Bien sûr.

[Et voilà, je suis même en avance sur ce que je t'avais dit 8D Espère que ça te plairas !]


Ava by Ema<3 Un grand merci à Niito, Ema
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Niito Smith
avatar
heart

Masculin Age : 21
Messages : 377
Inscription le : 26/12/2011
Localisation : Hyuga te looove ♥


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 17 ans, étudiant.
Pouvoir(s):
Club: Théâtre

MessageSujet: Re: « Un bon dîner réconcilie tout le monde. » de Samuel Pepys [Niito, petit oiseau.]   Lun 16 Jan - 17:58

A peine le temps de s'installer dans sa nouvelle chambre. À peine le temps d'y rencontrer ses camarades. Et bien, dès son arrivée, Niito fut accueillie pour un bal. Juste le fait de recevoir une lettre le rendait joyeux. Imbécile heureux. Il lit la lettre avec concentration sans s'arrêter entre chaque phrase. Ayant terminé celle-ci, un grand sourire se peignit sur son visage. Il n'eut aucune envie de refuser cette si jolie invitation à ce merveilleux dîner. Ce qui rendait la tâche beaucoup moins dur au directeur. Il espère rencontrer d'autres personnes. Il a quand-même raté Halloween qui aurait été une belle occasion de faire des connaissances, mais qu'importe. Le blondinet était enthousiasme. Mais, sa panique ne tarda pas à l'envahir.

« Oh mon dieu ! Il me faut de beaux vêtements. »

Aucun garçon pour lui donner quelques conseils, quelques avis ou même quelques vêtements. Heureusement, Niito est très strict envers la mode. Il est l'un des rares garçons à prendre la mode au sérieux. D'ailleurs, dans son passé, il se disait souvent que même les garçons peuvent prendre soin d'eux. Bref, il choisit son plus beau costard. Bien sûr, il eut droit au doute : 'Le blanc ou le noir ?' Assit sur son lit, son index sur le menton et un air persistant. Le blanc fut le vainqueur de ce combat. Sans oublier le chapeau qui accompagne le tout. À coiffure habituel, qui bizarrement a été plus longue à préparer cette fois-ci. Peu de crèmes par ici, par là. Mh.. Il est physiquement parfait.

Bon, passons au plus important, le fameux cadeau. Et bien évidemment, le blondinet pensa directement aux fleurs et aux fleurs. Mais, n'est-ce pas un peu trop banale ? Si ! Il lui faut quelque chose de tape à l'oeil, quelque chose qu'elle pourra garder pendant longtemps, un cadeau qui ne se mange pas aux risques de faire grossir, un cadeau qui ne flânent pas.. Réfléchis poussin, réfléchis.. Son poing tape son autre main, il a enfin trouvé. Une peluche ! Et pas n'importe laquelle ! Un poussin en peluche rose. Il le ramène d'Amérique. C'était ce genre de choses que ses fans vendaient à l'ancien temps. Il a réussi à en garder une, il douta un peu car il lui fallait beaucoup de courage pour s'en séparer. Mais bon, si c'est pour une jeune et jolie demoiselle, aucun problème ! Ah oui, Niito adore les jeunes filles. Quelque sois leurs comportements.

Χ La tenue

Χ Le cadeau

C'est ok. Tout est près, il faut juste ne pas se perdre. Ca pourra aller. Mais il manque un truc. Un truc assez important.. Ah ! Du calme. Il était en train de tourner dans tous les sens les petites ailes de sa peluche, qui avait un petit noeud papillon couleur bonbon sur le haut du crane. Il arrive aux portes. Allez, c'est comme les galas. Reste calme Niito. En ouvrant la porte, il se fit ébloui. Il mit le poussin rose derrière son dos et commença à avancer avec un air perdu. Il vit Ashley qu'il venait de rencontrer et lui lança un sourire.

Bon, table combien déjà ? Table 3! Alors, qui est sa belle cavalière. Il l'aperçue d'abord de dos, puis s'assit avant toute distinctions. Et là, il commença à la fixer. Impossible de savoir à quoi il pensait, peut-être l'avait-il prit pour un garçon ? Son regard se perdit sur les yeux de sa voisine, une goutte de sueur coula sur sa joue. Offre lui ton cadeau et surtout ; Ne laisse jamais de silence, Niito.

« T-tenez ! Enchanté de faire votre connaissance ! »

Il était un peu crispé, ses mains tremblaient. Le poussin aussi.

[ILESTCOURT D8 J'avais pas grands chose à dire en fait Ü Et ton commencement était Hyper coule C:]




JE VOUS AIME ♥️

sois gentil, pas méchant.
c'est pas gentil d'être méchant.
Merci Kido, Cloud, Kain, Jake, Haku, Ruru, Emapute, Chiha, Eden, Sora, Zayn et Anh pour tous ces magnifiques vavas ;w;
merci à EMAPUTE ema pour le vava actuel.



Dernière édition par Niito Smith le Mer 25 Avr - 23:17, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Akane Hirogami
avatar
heart

Féminin Age : 23
Messages : 736
Inscription le : 06/03/2011


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 1ère année/16 ans
Pouvoir(s):
Club: Musique

MessageSujet: Re: « Un bon dîner réconcilie tout le monde. » de Samuel Pepys [Niito, petit oiseau.]   Jeu 19 Jan - 20:01

Hyuga était juste à côté. Elle avait presque sentit sa présence avant même de le voir. En fait, elle avait ressentie comme un truc pas cool, un frisson ou elle ne savait quoi. Et du coup, sous l'impulsion du dégoût, elle s'était retourné, et elle avait vu qu'Hyuga était là. Elle avait juste envie de rire en voyant qu'il avait la pire table de la salle. Celle près de la porte. C'est à dire pas un coin tranquille du tout. Genre... Tout le monde passe et repasse par là, vive les courants d'airs et les bruits. Et puis si quelqu'un se précipitait dehors, il était certain de se le prendre. Super cool quoi. Elle avait presque envie d'aller le narguer, avec sa jolie petite table dans un coin beaucoup plus tranquille. Mais non. Elle n'était pas aussi immature. Et puis... Sinon, il allait avoir envie de lui parler. Enfin. Parler. De l'embêter. Et elle ne voulait qu'une chose, être tranquille.

Akane commençait à se dire que son partenaire avait peut être eu une maladie inconnue et était resté dans sa chambre, quand un jeune homme blond passa près d'elle et vint s'asseoir juste devant elle. Il avait l'air d'un gamin à peine sortit du collège, malgré son costard blanc très élégant. Dans son genre, il était tout à fait mignon, mais plus comme un petit frère. Bref, elle n'avait pas besoins de ça. Il aurait été beau, genre gros dragueur et tout, pourquoi pas. Elle en aurait fait une amourette d'un soir, avant de le jeter le lendemain sans procès. Mais là... Impossible. Bref, il fallait qu'elle lui fasse très vite comprendre qu'elle s'en foutait de lui.

Il planta ses yeux dans les siens, et elle ressentie toute son anxiété. Elle, elle resta impassible, le dos contre le dossier de la chaise, dans une attitude blasée. Elle observa un instant ses faits et gestes, et remarqua l’intensité de son embarras. Ce gars avait un véritable problème. Peut être qu'elle n'avait pas tort, au fond, qu'il avait une maladie. Elle fronça légèrement les sourcils, avant de reprendre une attitude neutre.

Elle ne savait s'il trouvait cela étrange que sa cavalière soit un garçon. Ou plutôt, soit tel un garçon. Puisqu'il n'avait aucune moyen de savoir ce qu'elle était vraiment. Peut être qu'il était trop anxieux pour s'en rendre compte. Il lui tendit brusquement son cadeau, un espèce de truc rose.

La jeune fille fronça de nouveau les sourcils, avant de quitter le dossier de sa chaise, presque à regret, et d'approcher son buste et le reste de son corps vers la table. Elle plaça sa tête à trente centimètres de la peluche, avant de la prendre délicatement dans les mains. Traduction, du bout des doigts, au cas où ça pourrait lui faire pourrir les mains. Ce truc était juste trop immonde. Un cadeau pour gamine de onze ans. Manque de chance, Akane n'avait plus onze ans depuis longtemps, et elle n'avait pas les même goûts que les filles. Pas du tout, même. Genre, pas de rose, pas de nœuds, pas de peluche... Pas de trucs tout doux tout mignon. Bref... Ce gars avait tout loupé.

"Merci. Je m'appelle Akane Hirogami. Et j'ai ça pour toi."

Elle lui tendit une petite boîte, contenant cinq chocolats. Elle n'avait eu aucune envie de faire dans l'originale, ni de trouver un truc qui pourrait vraiment faire plaisir. Des chocolats, c'était bateau, et si c'était pas fait maison, cela traduisait souvent un je m'en foutisme total à l'encontre de l'autre personne. Le cas d'Akane, en fait. Elle avait acheté ses trucs juste parce qu'elle était obligée. En plus, elle devait les donner à un gars même pas fichu de se présenter correctement, qui brûle les étapes et qui à juste l'air de sortir de l'asile. Bref, elle avait soit affaire à un idiot, et ce serait alors le comble, comme si elle les attirait, soit à un dérangé mental, et dans ce cas elle lui foutrait son poing dans la gueule à l'annonce de sa crise, ou d'un malade chronique, qui lui donnerait juste envie de s'enfuir à toute jambe, elle avait déjà assez donné dans les maladies.

"Le menu est en français, et les plats tout aussi typique... J'imagine que t'es pas japonais, mais bon, soit pas surpris."

Et c'est ainsi qu'elle coupa court à toute conversation pour prendre le menu et réfléchir à ce dont elle avait envie. Un plat simple, facile à manger, mais tout de même assez spéciale. Elle n'était pas là pour manger un steak frites. Elle pensa donc prendre une entrée avant tout, afin de pouvoir manger un peu n'importe quoi. Pourquoi pas même commander plusieurs entrées et n'en manger qu'une petite part ? Après tout, elle s'en foutait, elle avait juste envie de manger gratuitement, et de bonnes choses. C'était le moment parfait. Elle reposa son menu, et leva distraitement le bras, avant de claquer des doigts d'un air nonchalant. Elle se foutait bien de ces serveurs à la con. Elle n'aimait pas vraiment prendre les autres pour des chiens qui répondaient au claquement de doigt, mais bon... Elle ne voyait pas comment faire autrement. Traverser la moitié de la salle pour commander, c'était pas vraiment un truc à faire.

Un garçon apparut très vite, et il questionna poliment Akane. Elle sentait l'hypocrisie dans sa voix, mais elle s'en foutait. Elle allait pas péter un scandale pour un truc qu'elle faisait tout les jours pour qu'on la laisse un peu tranquille parfois. La fausse gentillesse, y a parfois rien de mieux. Sauf quand l'autre y croit vraiment et qu'il te colle après... Elle ne vise PERSONNE.

"Une tielle, pour une personne. Je choisirais plus tard le reste."

Puis elle laissa Niito commander à son tour. S'il avait des questions, c'était le moment. Elle, elle allait se faire un plat importé d'Italie, composé surtout de calamars et de poulpes. Avec de la sauce tomate bien relevé. Bref, un superbe entrée pour se mettre en bouche. Selon elle, en tout cas. Fallait aimer les produits de la mer. Mais quand on est originaire du Japon, les produits de la mer, on connait. Elle avait bien envie de manger des pâtes par la suite, mais elle se demandait si elle n'avait pas plutôt intérêt à commander un autre truc. Parce que des pâtes, elle pouvait en manger tant qu'elle voulait, à petit prix, soit en allant dans un petit resto de la ville, soit en en préparant toute seule. C'était pas compliqué.


Ava by Ema<3 Un grand merci à Niito, Ema
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Niito Smith
avatar
heart

Masculin Age : 21
Messages : 377
Inscription le : 26/12/2011
Localisation : Hyuga te looove ♥


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 17 ans, étudiant.
Pouvoir(s):
Club: Théâtre

MessageSujet: Re: « Un bon dîner réconcilie tout le monde. » de Samuel Pepys [Niito, petit oiseau.]   Sam 21 Jan - 12:17

Evidemment, il cru voir un garçon. Le voyant rester indifférent, son stress s’amplifia. Les bonds que produit son cœur sont maintenant audibles. Sa seule crainte était qu’elle, enfin qu'il n’aime pas le cadeau qu’il lui a offert. Il avait plusieurs raisons de craindre cela. Effectivement. Peut être qu’il le haïssait ce poussin si mignon. Pourtant, Ashley l’aurai adoré. Il se résonna et se dit que maintenant, il est face à un gars, quoi. Les garçons n’aiment pas les choses roses, ni les choses mignonnes, ni les peluches. Pendant que ses dents mordillaient sa lèvre, il s’imagina plusieurs raisons pour lesquelles il pourrait refuser son cadeau.

Il l’accepta. Ses sourcils blonds se dressèrent. Son sourire s’agrandissait. Il avait bien vu que le jeune brun n’avait pas du tout l’air emballé. Mais pour lui, s’il l’accepte c’est qu’il l’aime. 'Il l’adore ! Il l’adore' C’est un grand succès pour le blondinet relâchant toute tensions. Le plus dur est passé. Maintenant, tout ira bien. Il n’y a plus aucune raison de paniquer.. Enfin pour l’instant.

En regardant l’air énervé du brun qui refit surface. Niito se calma en un instant en l’apercevant. En regardant un peu plus ce partenaire, il se rendit enfin compte qu’il n’était pas du tout d’humeur. Ce qui lui mit un peu plus de pression. Heureusement, le blondinet avait une once de sang-froid. Le brun a l’air de ne pas aimer du tout Niito. Mais, pour lui, c’est évident qu’il ne le déteste pas à ce point ; C’est vrai quoi, il a quand même prit la peluche ! Alors, il doit surement apprécier.

"Merci. Je m'appelle Akane Hirogami. Et j'ai ça pour toi."

'Akane, quel jolie prénom' Pas assez d’audace pour dire ce qu’il pense à haute voix. Comme à son habitude. Il prit le cadeau, qu’il l’emplit de joie. Il regarda la boite et l’ouvrit juste un peu. 5 chocolats.. Niito avait l’air un peu déçu. Pas par la cause du nombre inferieur à la moyenne. Mais plutôt parce que les chocolats sont l’une de ses allergies. Il est hors de question de montrer toute sorte de rejet. Un sourire arrange tout. Sans oublier un petit remerciement.

"Le menu est en français, et les plats tout aussi typique... J'imagine que t'es pas japonais, mais bon, soit pas surpris."

Un menu français. Il a déjà fait quelques castings en France, mais il n’a aucune connaissance de leur gastronomie. Ah, si ; « les escargots » Beurk. Des escargots, ces animaux tout gluants, tout visqueux, c’est horrible. Le brun claqua du doigt, il a l’air de savoir s’y prendre avec les restaurants, plutôt classe. Plus de temps à perdre, le serveur arrive à pas de loups. Les plats ont des noms assez étranges, lui il avait plutôt l’habitude de commander ses fabuleux hamburgers-frites. Il trouve le serveur très aimable, il aime les gens sereins. Revenons au menu. Allez, jette-toi à l’eau, poussin.

"Une tielle, pour une personne. Je choisirais plus tard le reste."

« Moi, je voudrais des coquilles Saint-Jacques, s’il vous plait ! »

La politesse est au rendez-vous. Pourquoi choisir des coquilles Saint-Jacques ? Pour une seule et très bonne raison ; Saint-Jacques est un prénom, et ça amuse Niito de manger un plat portant un prénom. Malgré ça, il trouve que c’est plutôt chic. Reste à voir si c’est bon. Encore heureux, le blondinet n’est pas très difficile en cuisine. Il mange tout et n’importe quoi.. Excepté le chocolat.
Et là, pouf. Plus aucun sujet de conversation. Aucun truc à dire, pourtant il s’était promis de ne pas laisser de silence. Courage Niito, trouve quelque chose d’intéressant à dire. Il a plutôt l’habitude de parler aux filles qu’aux garçons. De quoi deux garçons pourraient bien parler.. Aucune idée.


JE VOUS AIME ♥️

sois gentil, pas méchant.
c'est pas gentil d'être méchant.
Merci Kido, Cloud, Kain, Jake, Haku, Ruru, Emapute, Chiha, Eden, Sora, Zayn et Anh pour tous ces magnifiques vavas ;w;
merci à EMAPUTE ema pour le vava actuel.



Dernière édition par Niito Smith le Mer 25 Avr - 23:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Akane Hirogami
avatar
heart

Féminin Age : 23
Messages : 736
Inscription le : 06/03/2011


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 1ère année/16 ans
Pouvoir(s):
Club: Musique

MessageSujet: Re: « Un bon dîner réconcilie tout le monde. » de Samuel Pepys [Niito, petit oiseau.]   Dim 22 Jan - 14:07

Pire encore, tout en parlant, elle aperçut les changements profonds de son partenaire. Encore plus blanc, parfois rouge, toujours suintant le malaise. C'était à vomir. Et elle eut du mal à ne pas montrer son mécontentement. C'était encore plus chiant qu'un bavard. Parce qu'avec un gars parlant tout le temps, suffisait de lui faire comprendre que s'il l'ouvrait il irait en enfer... Alors qu'avec un être maladif, on ne peut pas lui demander ou le contraindre à arrêter. C'est comme calmer une personne phobique en pleine crise. C'est juste impossible. Et Akane n'aimait pas être réduite à un choix, ou même deux. Et être réduite à l'impuissance absolue. Elle ne pouvait décidément rien faire pour le garçon. Il n'avait fait aucun commentaire pour les chocolats, se contentant d'avoir l'air content tout en les posant près de lui. Elle pouvait comprendre qu'il ne les mange pas. Après tout, prendre du sucré comme ça juste avant un repas... C'était débile. Surtout vu comment elle allait bouffait, elle comprenait. Elle allait s'emplir le ventre au maximum puis aller faire un bon dodo. Comme une enfant, sans penser à rien.

Le seul petit truc agréable, c'était qu'il ne parlait pas. Il ne s'était toujours pas présenté, et Akane commençait à croire qu'il ne le ferait jamais. peut être qu'il n'avait pas l'habitude de parler aux autres. Genre un asocial parfait. Un timide refoulé... C'était assez peu probable finalement, puisqu'il lui avait adressé la parole et qu'il avait parlé au serveur. Jamais un timide ou un asocial n'aurait fait ça. Il ne serait pas venu, c'est tout. A moins que son côté asocial n'est été battu par la nourriture, comme pour elle. Si elle était là, c'était pour manger. Sinon, elle ne serait pas venu. Parce qu'elle n'avait aucune envie de rencontrer des gens. Pas question, c'était chiant. Et à la limite, elle aurait eu les peines que voulait le directeur. Elle l'aurait tuer s'il avait dit un seul truc compromettant. Traduis en justice, pourquoi pas. Ce gars était juste un idiot qui abusait de ses pouvoirs. Mais elle n'était pas une victime. Pas une victime. Merde.

Alors qu'elle soupirait, certainement pas pour la dernière fois de la journée, le serveur arriva, doucement, et posa les plats devant les deux adolescents. La jeune fille le remercia de la main, avant de lui proposer de disposer tout en lui demandant une boisson assez fraîche, mais en accord avec les plats. Alcoolisé ou pas. C'est pas un verre de vin blanc qui allait les tuer. Akane n'était pas une rebelle buvant des litres d'alcool, mais elle avait le goût des bonnes choses et une curiosité gastronomique. Si bien qu'elle avait déjà goûté pas mal de chose alcoolisé.

Bref, la jeune fille attrapa ses couverts, et commença à couper sa tielle, puis à la manger tranquillement. Elle ne fit pas d'autres commentaires, parce qu'il n'y avait pas à en faire. Elle n'allait pas demander si le plat de son vis-à-vis allait être bon. Il allait l'être. Parce qu'elle connaissait le goût du plat de son voisin, et qu'elle aimait ça. Et que dans le genre du dîner, c'était impossible que le plat soit raté. De toute façon, s'il n'aimait pas, ce n'était pas son problème. Elle, elle adorait ce qu'elle mangeait, et elle se foutait pas mal des goûts du garçon. Il pouvait très bien allait vomir, du moment que c'était loin d'elle.

C'est ainsi que la jeune fille mangea la moitié de son entré avant de reposer ses couverts et de regarder un peu autours d'elle. Hyuga était encore là, avec une jeune fille trop cérémonieuse. Dans le genre robe de princesse et tout. Bref, vraiment pas cool. Encore qu'Hyuga avait l'air très occupé. Genre il arrivait pas à être lui même. Il l'aurait sans doute fait fuir, dans ce cas.

Une bouchée de plus. A côté de la table d'Hyuga, une jolie blonde avec un beau brun ténébreux. Apparement en pleine discutions. Sans intérêt. Nouvelle bouchée. Table 06... Ce mflfkjd# de directeur. Pas besoins de regarder plus loin, elle en avait déjà assez vu. De toute façon, c'était sans aucun intérêt. Elle n'allait pas trouver beaucoup de monde qu'elle appréciait. Elle avait bien cru voir Azil, mais elle n'en était pas vraiment sûr. Elle aurait préféré manger avec mademoiselle doigts de fée qu'avec le malade face à elle. Il la rendait presque mal à l'aise aussi.

La jeune fille soupira de nouveau tout en attrapant un nouveau morceau de son plat. Elle releva ensuite les yeux sur le blondinet. Elle pouvait dire qu'il était mignon. Ce gars avait l'air d'être un sombre idiot. Naïf. Il l'énervait déjà rien qu'en mangeant. Elle soupira de nouveau.

Le repas allait être long. Elle aurait vraiment préféré manger seule.


Ava by Ema<3 Un grand merci à Niito, Ema
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Niito Smith
avatar
heart

Masculin Age : 21
Messages : 377
Inscription le : 26/12/2011
Localisation : Hyuga te looove ♥


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 17 ans, étudiant.
Pouvoir(s):
Club: Théâtre

MessageSujet: Re: « Un bon dîner réconcilie tout le monde. » de Samuel Pepys [Niito, petit oiseau.]   Ven 27 Jan - 20:48

Insouciant, il ne se doutait pas le moins du monde que la personne devant lui était aussi mécontent. Non, lui il pensait qu’il était juste timide où encore gêner.

Niito est très patient, il attendait son plats sans broncher ni faire la gueule. Pendant ce temps, il zieutait son partenaire en commençant à le comparer aux personnages masculins de shojo. Aucun doute pour le blondinet, Akane c’était.. Le beau brun mystérieux, celui qui a toute les filles à ses pieds et tous les garçons contre lui. C’est sur. Celui au passé rude et aux yeux sombres, celui au corps d’Apollon qui prend ses douches sensuellement. Le blondinet était à deux doigts de saigner du nez en l’imaginant faire un simple sourire.

Le plat arriva, les Saint-Jacques avec. Le suspens était insoutenable, mais il fallait tout de même garder de bonnes manières. Il regarda tout d’abord le plat qu’Ashley avait commandé. Celle-ci n’avait pas encore été servit. Il se retourna alors vers Akane qui avait, d’après lui, un gâteau au centre de l’assiette. Un dessert avant le plat principale ? Un peu étrange ce gus. Mais aucun problème, ça doit faire partit de sa personnalité mystérieuse. Il se montait carrément la tête jusqu’à ce qu’Akane la découpa. C’est ainsi que Niito fit la rencontre d’une tielle.

Celui çi avait quelques des coquillages renfermant un truc qui ressemble plus ou moins à un marshmallow à l’intérieur, mais c’était belle et bien des corails. Il prit sa fourchette et planta l’un d’entres-eux. Le montant au niveau de la bouche et le dévora en un instant.

« C’est.. Délicieux ! »

Merde, il a pensé à voix haute. Bon, ben.. S’il a brisé le silence, autant continué en engageant un sujet de conversation. Et puis, il ne s’est même pas encore rendu compte qu’il ne s’était pas encore présenter.

« T-ton plat est bon ? »

]Akane était en train d’engloutir son plat sans dire un mot. Il fallait mettre un peu d’intérêt à ce repas, quoi. Il était soulagé d’avoir réussit à dire quelque chose.

Le blondinet a enfin terminé ses coquilles. Il est tout heureux de ne peux pas avoir eu un plat dégueu telle la ratatouille. Non, ça c’était hyper bon. Plus que les hamburgers ? N’exagérons pas. Rien ne vaut les plats Américains.

Après quelques minutes, eu bien sûr un déclic. Il se rendit enfin compte qu’il ne s’était pas vraiment présenté. Comment peut-il m’appeler, peut-être qu’il ne parle pas beaucoup seulement parce qu’il ne connait pas son prénom ! En tout cas, Niito est pratiquement certain de ça. Quel idiot. Il se mit alors à s’affoler, sa voix était légèrement tremblante. Il retira son chapeau et commença à le faire tourner en annonçant ;

«Au fait, moi c’est Niito Smith ! »


JE VOUS AIME ♥️

sois gentil, pas méchant.
c'est pas gentil d'être méchant.
Merci Kido, Cloud, Kain, Jake, Haku, Ruru, Emapute, Chiha, Eden, Sora, Zayn et Anh pour tous ces magnifiques vavas ;w;
merci à EMAPUTE ema pour le vava actuel.



Dernière édition par Niito Smith le Mer 25 Avr - 23:19, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Akane Hirogami
avatar
heart

Féminin Age : 23
Messages : 736
Inscription le : 06/03/2011


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 1ère année/16 ans
Pouvoir(s):
Club: Musique

MessageSujet: Re: « Un bon dîner réconcilie tout le monde. » de Samuel Pepys [Niito, petit oiseau.]   Dim 29 Jan - 16:33

Sûr que si Akane avait eut affaire aux pensées de Niito, elle serait en train de rire aux éclats. Pour plusieurs très bonnes raisons, mais aussi parce que ce n'était pas du tout la représentation qu'elle se faisait d'elle même. Okay, elle avait ce mystère l'entourant, parce qu'elle avait choisit de ne rien dire à personne sur elle et qu'elle n'en avait aucune envie. Okay, elle avait ce petit côté ténébreux, mais selon elle, il n'était pas si visible que cela. Elle ne faisait pas toujours la gueule. Elle ne souriait pas, c'est tout... Okay, elle faisait souvent la gueule dès qu'il y avait du monde, certes. C'était aussi vrai qu'elle avait la côte. Au niveau des filles, c'était surtout parce qu'elle faisait mine de s'intéresser à elle, puis un petit coup de drague, et hop on regarde si fille/fille c'est intéressant. Pourtant, elle n'avait pas les garçons qui la détestait non plus. Parce qu'elle avait aussi la côte chez certains garçons. En fait, elle avait une majorité de personnes qui ne l'aimaient pas dès qu'ils s'étaient trop approché d'elle. On se brûle... On plutôt, on se glace à son contact.

Elle avait effectivement une sorte de rude passé. C'était surtout un passé exagéré par l'amour d'Akane envers son frère. Sinon, ce n'était pas si méchant que cela. Son plus grand traumatisme étant simplement son pouvoir. Pour ce qui était du corps d’Apollon... C'était impossible, Akane était une fille, mais Niito ne pouvait pas le savoir. Enfin, elle avait un joli corps quand même, malgré que ce ne soit pas Apollon. Quand au douche sensuelle... Akane était plutôt du genre à les expédier, se lavant à fond sans perte de temps. Parce que rester nue trop longtemps était juste horrible pour elle. Surtout, qu'elle n'esquisse pas un seul sourire.

Les plats étaient là, Niito mangeait, et il avait l'air d'aimer. Akane mangeait, et elle aimait. Et puis, cet imbécile de blondinet commença à parler, et elle se dit qu'elle ne pourrait pas avoir la paix longtemps. Elle aurait peut être dû parier, parce qu'il essaya vraiment de mener à bien une conversation. Le problème, c'est qu'Akane était un adversaire coriace. Elle jeta à peine un coup d’œil au jeune garçon, et regarde un dixième de seconde Raimu qui était debout au milieu de la salle, avant de continuer de manger.

"Oui."

Effort de communication pour Akane, qui avait longtemps peser le pour et le contre pour répondre. Une absence de réponse allait peut être atterrir sur le double de question, au cas où elle était malentendante ou qu'elle ne comprenait pas le japonais. Peut être qu'il allait se mettre à parler plus fort, en diverses langues... Et une réponse allait peut être lui donner envie de lui en demander encore plus. Le plus simple selon Akane, c'était de voir quel type de gars c'était, un gars chiant genre Raimu je pose trente six questions rien à foutre que t'aimes pas, ou un gars compréhensif. mieux valait pour Niito qu'il soit compréhensif, sinon le dîner allait devenir violent.

La jeune fille avait donc mis au point la technique de je répond par monosyllabe. Généralement, ça fait assez vite comprendre aux autres qu'on a pas envie de parler. Mais qu'on répond quand même, par simple politesse. En plus, elle employait un ton neutre, afin de ne pas être sèche et cassante, elle allait pas foutre le repas en l'air non plus. Il fallait que chacun soit assez à l'aise pour manger tranquillement.

"Enchantée."

Il s'était enfin présenté. Elle soupira, puis s'écarta de son plat, qui était maintenant vide. Elle allait pouvoir respirer un peu tranquille, voir s'il n'y avait pas de soucis du côté des autres couples, on ne sait jamais, un double de Raimu qui voudrait manger un truc avec eux...


Ava by Ema<3 Un grand merci à Niito, Ema
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Niito Smith
avatar
heart

Masculin Age : 21
Messages : 377
Inscription le : 26/12/2011
Localisation : Hyuga te looove ♥


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 17 ans, étudiant.
Pouvoir(s):
Club: Théâtre

MessageSujet: Re: « Un bon dîner réconcilie tout le monde. » de Samuel Pepys [Niito, petit oiseau.]   Ven 3 Fév - 10:28

Cet idiot ne doutait pas du tout de l’énorme erreur qu’il faisait sur son partenaire. Il était pourtant sur. Il était toujours comme ça. Quand il croit quelque chose, il a du mal à changer d’avis ou d’opinion. Il a aussi tendance à comprendre les choses de travers, mais ça, c’est facile à repérer. On pouvait même le considérer d’inculte, ce qui n’était pas étonnant venant d’un blond qui ne savait même pas ce qu’était des coquilles Saint-Jacques. Sinon, côté charme, il attirait en particulier les jeunes filles un peu girly, qui aimait les choses roses, un peu comme lui. Avec les garçons ? Bah, il a un peu plus de mal à discuter. Le diner avec Akane en était bien la preuve. Et puis, les garçons on tendance à l’envoyer chier. Bref, ce n’était pas le sujet.

Niito avait beau ne pas vouloir s’en rendre compte, il vu tout de même l’air fade de son partenaire. Il devenu rapidement assez gêné. Peut-être l’ennuyait-il au point de ne pas répondre. Oui, car d’après lui, le partenaire en question était assez long à répondre. Il aurait surement compris si ses questions étaient complexes mais là, ce n’était pas du tout le cas. Juste un oui où un non, ce n’était pas trop demander.

"Oui."

Alléluia, une réponse. Il était temps. Mais le fait qu’il répondit enfin emplit le jeune blondinet, il aurait même pu prendre des heures pour répondre, ça l’aurait quand même rendu joyeux. C’est vrai qu’il devient content pour un rien, mais au moins, il n’est pas dur à vivre. Ce n’est pas le gars qui insistera avec des ‘Alors ? Hein ? Dis. Etc..’ Non, lui il garde un fond bienveillant.

Non, Niito ne connait pas trop les langues asiatiques, d’ailleurs il ne connait que l’Américain et le français. Le blondinet est peut-être idiot, mais il était au moins assez perspicace pour se rendre compte que la personne qu’il a devant lui n’a pas du tout envie de continuer une discutions. Il n’aime pas mettre les gens de mauvaise humeur, s’il ne veut pas parler, le poussin ne le forcera pas.

Il ne faut pas enquiquiner les gens. Il ne faut pas les gêner, ni les ennuyer. S’ils ne veulent pas discutions, ils n’en auront pas. Même si le blondinet aurait aimé faire plus amples connaissances. Il faut quand même faire quelques efforts. Pas grand-chose, juste de quoi passer une soirée agréable, quoi. Qu’Akane le veuille ou non. De toute façon, il est hors de question de laisser tomber ce diner à la noix.

"Enchantée."

C’est donc décidé, il y aura, certes, des petites discutions, mais elles seront assez courte pour ne pas barber Akane. Qui en passant jetait quelques regards à un gars brun. Niito se mit alors à le fixer aussi. Bien sur, sa première idée sur le jeune brun aux yeux verts c’est qu’il devait être l’ami de son acolyte, ou peut-être plus. Le blondinet se remet à coller des étiquettes aux gens, heureusement que personne ne pouvait lire dans ses pensées. Enfin, il espère en tout cas.

En parlant de ça, le ‘mystérieux’ à surement un pouvoir, lui aussi. Qu’est ce que ça peut bien être… Devinons avant de lui demander. Le regard du jeune blond se plongea alors dans ses yeux, il ne se décollait pas. Juste un sourire pour ne pas trop l’effrayer même si ça risque d’empirer les choses.


JE VOUS AIME ♥️

sois gentil, pas méchant.
c'est pas gentil d'être méchant.
Merci Kido, Cloud, Kain, Jake, Haku, Ruru, Emapute, Chiha, Eden, Sora, Zayn et Anh pour tous ces magnifiques vavas ;w;
merci à EMAPUTE ema pour le vava actuel.

Revenir en haut Aller en bas
Akane Hirogami
avatar
heart

Féminin Age : 23
Messages : 736
Inscription le : 06/03/2011


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 1ère année/16 ans
Pouvoir(s):
Club: Musique

MessageSujet: Re: « Un bon dîner réconcilie tout le monde. » de Samuel Pepys [Niito, petit oiseau.]   Dim 5 Fév - 16:22

Niito devait vraiment être le garçon le moins ressemblant à Akane. Simplement par le fait qu'il était optimiste, a toujours voir le bon côté des choses, cherchant sans lassitude un point positif à tout, alors qu'Akane était pessimiste. Elle ne voyait que le mauvais côté des choses, des gens, des lieux. Elle n'essayait même pas de trouver un point positif dans l'histoire. Pire, elle ne se souvenait que des moments les plus difficiles, ce qui l'empêchait d'être objective et d'aller de l'avant. Selon elle, tout le monde était nul. Toujours selon elle, si aujourd'hui sa vie était correcte, demain, elle tomberait sur une avalanche de catastrophe et d'accident qui lui pourrirait l'existence au delà de l'imaginable. En bref, en plus d'être chiante et passablement irritante, Akane avait le don de démoraliser les plus faibles. Elle remettait tellement tous les bons moments en doutes qu'on finissait généralement par admettre que la vie, c'était vraiment de la merde. Voilà pourquoi Niito et Akane était vraiment différent. Leur regard sur le monde était totalement à l'opposé, ce qui n'allait pas faciliter les choses entre eux.

La jeune fille soupira de nouveau, en découvrant la présence de sa prof préférée, Haine. Elle observa son physique d'homme, puis sa partenaire, qui ressemblait fortement à Kain. Évidement, puisque c'était sa sœur jumelle. La jeune femme soupira de nouveau en apercevant Kunisaki, son autre professeur préféré. Il suffisait qu'il la voit pour qu'il la supplie de sourire. Ou un truc du genre, elle ne se souvenait plus. Elle le fuyait trop pour prétendre savoir ce qu'il désirait. La dernière personne que vit Akane fut Shigeru. Il était aussi seul que Kunisaki. C'était un gars pas méchant, et qu'elle aimait bien, juste pour son silence. Le reste, elle s'en fichait pas mal. Il faisait pas semblant de vouloir faire ami-ami avec elle. Il restait de son côté, et c'était très bien comme ça.

Bref, elle avait maintenant finit de regarder autour d'elle et posa son regard émeraude dans celui de son vis-à-vis. Il la regardait fixement, comme s'il y avait quelque chose d'étrange en elle. Il souriait distraitement, comme s'il trouvait ça très drôle, mais qu'il ne voulait pas le montrer. C'était comme s'il percevait quelque chose que elle ne percevait pas. Une musique, ou des paroles... Des pensées ? Pouvait-il lire dans sa tête ? Akane fronça les sourcils, soudainement mal à l'aise. Ce petit blond n'allait tout de même pas rentrer dans sa tête ? Elle commença donc à l'injurier mentalement, histoire de voir s'il réagissait. Comme il ne le faisait pas, elle du se rendre à l'évidence. Ce n'était pas ses pensées qui le mettait dans un état proche de la béatitude. Peut être qu'il était simplement limité, mais elle n'y croyait pas vraiment. C'était autre chose, et elle se doutait que ça ne lui plairait pas.

"Quoi ? Pourquoi tu m'regarde comme ça ?"

Rien de mieux pour qu'elle se sente agressé et qu'elle en devienne encore plus agressive. Sur ce côté là, Akane était d'une simplicité outrancière. Elle se laissait complétement emportée par ses émotions dès qu'elle ne comprenait pas la situation. Et généralement, quel que soit le problème, elle finissait toujours par se mettre en rogne, parce que c'était le sentiment qui venait le plus facilement. Et puis, c'était tout bonnement non masculin de se mettre à pleurer. Akane n'avait jamais voulu pleurer. Et pas seulement parce que c'était un "truc de fille" mais aussi parce qu'elle ne savait si elle pourrait se relever après ça. Paradoxalement avec son pessimisme, elle ne voulait pas tout laisser tomber. Peut être qu'elle n'était pas si irrécupérable que cela.


Ava by Ema<3 Un grand merci à Niito, Ema
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Niito Smith
avatar
heart

Masculin Age : 21
Messages : 377
Inscription le : 26/12/2011
Localisation : Hyuga te looove ♥


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 17 ans, étudiant.
Pouvoir(s):
Club: Théâtre

MessageSujet: Re: « Un bon dîner réconcilie tout le monde. » de Samuel Pepys [Niito, petit oiseau.]   Mer 15 Fév - 14:14

Non, les injures mentales ne sont pas parvenues à arriver jusqu’à la minuscule cervelle du blondinet. Hélas, son don n’était pas de rentrer dans les têtes. Loin de là. S’il aurait su l’idée d’Akane, il serait surement en train d’éclater de rire. Mais lui, la seule chose qu’il vu c’est la confusion de son camarade. Il n’avait tout de même aucune idée sur le pouvoir d’Akane. Qu’est-ce que ça pouvait être… C’est vrai qu’il ne donne pas d’indice. Depuis le début du repas, il mange, regarde le reste de la salle et soupire. Pas grand-chose d’intéressant. Il plissa donc les yeux, histoire de réfléchir plus intensément. Sa concentration était au max, ce qui le fit rougir des oreilles, une fois de plus.

"Quoi ? Pourquoi tu m'regarde comme ça ? "

Niito sursauta. Il ne s’attendait pas à ce qu’il lui dise quelque chose en pleine méditation. Sa stupeur était si forte, qu’il était à deux doigts de pleurer. Il ne bougea plus pendant un instant, malgré ses membres qui tremblaient. Il reprit son souffle car celui-ci était coupé. Le blondinet ne savait que faire ; dire à Akane qu’il cherchait son pouvoir ? C’était la meilleure résolution. Et puis Niito ne sait pas du tout mentir, alors pourquoi se prendre la tête à chercher un mensonge qui de toute façon sortira hyper mal.

« Euh… J-je… Dis, tu as un pouvoir ? »

Il avait une voix de gamin au bord des larmes. Cette voix assez aigue qui tremble et bégaie. C’est vrai qu’Akane, il l’impressionnait vachement. Juste le fait de croiser son regard lui donnait des frissons dans le dos. Il tenta malgré tout d’être sympa avec lui. S’il aurait su qu’il était une fille, Niito aurai surement été bien plus à l’aise. Maintenant, il doit s’adapter à parler aux garçons.

Certes, Akane et Niito ne se ressemblait pas mentalement, mais physiquement c’était surement pire. C’était du petit garçon modèle que tout le monde envie. Il avait prit l’habitude de ressembler à un petit bambin bien élevé avant. Pour la seule et unique raison que les filles adoraient ça. Et puis du coup, son caractère a aussi prit un coup ; un gus qui ne cesse de pleurer pour le moindre problème, aussi anodin qu’il puisse être. Pas très viril tout ça. C’est pour ce genre de raison que Niito ne connait pas du tout ce qu’est le vrai amour. Déjà qu’il dit qu’il préfère les garçons sans réel expérience. Parce que personne ne voudrait d’un petit blondinet tout faible comme petit ami, non, lui on le voudrait seulement pour ‘petit frère’. C’est ennuyeux. Il n’est pas du genre à se lamenter sur son sort. Si non, on aura jamais finit.


JE VOUS AIME ♥️

sois gentil, pas méchant.
c'est pas gentil d'être méchant.
Merci Kido, Cloud, Kain, Jake, Haku, Ruru, Emapute, Chiha, Eden, Sora, Zayn et Anh pour tous ces magnifiques vavas ;w;
merci à EMAPUTE ema pour le vava actuel.



Dernière édition par Niito Smith le Mer 25 Avr - 23:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Akane Hirogami
avatar
heart

Féminin Age : 23
Messages : 736
Inscription le : 06/03/2011


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 1ère année/16 ans
Pouvoir(s):
Club: Musique

MessageSujet: Re: « Un bon dîner réconcilie tout le monde. » de Samuel Pepys [Niito, petit oiseau.]   Mer 15 Fév - 18:15

Akane fronça les sourcils. Elle venait de faire peur à Petit Niito. Ce gamin commençait sérieusement à lui taper sur le système. Personne n'aurait réagit ainsi. Je veux dire, de là à être prêt à s'effondrer, y avait une marge. Qu'il soit un peu effrayé ou impressionné par Akane, cela pouvait se comprendre. Elle était froide, distante et mystérieuse. Peu de monde voulait se frotter à elle. Et quand on s'y frottait... On ne restait pas bien longtemps. Elle avait le don d'emmerder les gens, de les faire regretter leurs gestes, de les rendre pessimiste. En fait, elle était tut bonnement impossible à vivre. Mais c'était un choix. Et elle comptait bien garder cette vision de la vie.

Tout de même, elle restait sceptique devant le blondinet. Il avait l'air apeuré comme un lapin devant un renard affamé. Akane n'était certes pas loin du renard si elle se transformé, mais pour le moment, elle était belle et bien sous forme humaine. Encore que... Elle passa sa main dans ses cheveux, puis étudia ses ongles, avant de mettre une main sur ses lèvres, pour sentir ses dents. Rien n'avait changé ici. Elle ne pouvait pas observer ses yeux, mais généralement, elle sentait ses métamorphoses. Ce n'était donc pas ça qui venait de lui faire peur, mais bien le fait qu'elle lui adresse la parole. Il devait vraiment être concentré.

Il tremblait, il ne respirait pas. Puis, son souffle se fit plus rapide, saccadé, comme s'il réapprenait à inspirer. Ouais, elle venait vraiment de lui faire peur. Ce gars devait être une hyperbole. Il exagérait tout. Personne ne pouvait être à ce point en train de flipper juste pour une parole. Même quand on ne s'y attend pas, on a pas autant peur. Akane n'avait pas besoin d'un mec exotique comme ça. Elle détestait ça, ce genre de comportement. Les filles qui pleurent pour un rien, les mecs qui se battent pour trois fois rien... C'était toujours la même chose...

Elle regarda Niito en fronçant encore plus ses sourcils. Elle détestait encore plus ce genre de question. Elle n'aimait pas parler de son pouvoir, l'utiliser, rien. Et voilà, elle était peut être une des seules ici, ce qui faisait que chacun en parlait librement et que personne ne comprenait pourquoi elle, elle refusait. Elle allait lui faire très vite comprendre qu'il venait d'entrer en terrain glissant, et qu'il valait mieux pour lui qu'il en sorte très vite, s'il ne voulait pas se faire tabasser, hacher menu, bouffer... Selon son self contrôle.

"Sinon, pourquoi je serais là ?"

Et elle le laissa à ses tremblements. Elle venait en effet d'entendre des gémissements, ou des trucs du genre. Kunisaki venait de se faire mettre au sol par une petite blondinette, Hikari. C'était beaucoup plus passionnant que sa discutions avec Niito. Beaucoup plus. Mais Haine débarrassa le prof de philo de son fardeau, et il ne resta bientôt plus qu'un silence gêné dans la salle. Akane haussa les sourcils avant de prendre le menu. Elle voulait manger autre chose. Se remplir le ventre avant de débarrasser le plancher. Elle ne savait si Niito allait rester encore sage longtemps, surtout qu'il commençait à rentrer sur un terrain miné. Alors, il fallait qu'elle mange pendant qu'il était encore temps, avant qu'elle lui gueule dessus et qu'elle fuit pour ne pas user de son pouvoir.


Ava by Ema<3 Un grand merci à Niito, Ema
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Niito Smith
avatar
heart

Masculin Age : 21
Messages : 377
Inscription le : 26/12/2011
Localisation : Hyuga te looove ♥


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 17 ans, étudiant.
Pouvoir(s):
Club: Théâtre

MessageSujet: Re: « Un bon dîner réconcilie tout le monde. » de Samuel Pepys [Niito, petit oiseau.]   Sam 18 Fév - 15:03

Akane n’avait pas l’air d’apprécier ce rendez-vous contrairement à Niito qui est aux anges. Ses sourcils laissaient bien voir la haine sur son visage. Toute personne sensé l’aurait remarqué, mais évidemment pas le blondinet. Non, parce que pour lui, tout se passait parfaitement bien. Il n’arrive pas à voir qu’il amplifie la colère d’Akane à chaque phrase qu’il sort. Ouvre les yeux, poussin.

" Sinon, pourquoi je serais là ? "

Là, il aurait pu au moins se taire, se la fermer quoi. Mais non, la seule chose que Niito fit, c’était de sourire bêtement avec un air idiot. Parce que remuer le couteau dans la plaie, c’est l’une de ses spécialités. Le pire c’est que tout ce qu’il fait, c’est sous inconscience. C’est comme s’il était ivre en permanence. Une personnalité surement involontaire qui n’est pas la bienvenue par tous.

« Ah oui, c’est vrai ! Je suis bête. »

Evidemment que tu es bête, même plus que ça. Mais restons polie. Maintenant, il vu un prof se faire jeter au sol, une blondinette qui en était responsable et un grand homme brun qui l’enlaça. Bref, rien de compréhensible. Mais pour Niito, la priorité, c’était bien sur Akane. Pour ce blondinet, il fallait absolument le divertir. Oui, car c’était vraiment le plus important pour ce poussin. Il ne se doute pas que c’est entièrement le contraire pour son partenaire.

Niino s’était mit en tête de ne pas beaucoup parler pour ne pas emmerder Akane. Mais là, il ne tient plus. Le silence le stress, sa jambe droite se met à trembler. Il mord sa lèvre du bas, avant de commencer à ronger ses ongles. Que faire, parler au risque de se prendre un poing dans la gueule ? Aucune idée. Mais il était bien conscient qu’il était en danger s’il parlait. Mais s’il ne parlait pas, il explosait. Quel supplice. Son subcontinent est en surchauffe.

En fait, il n’a jamais eu de rendez-vous silencieux. Comme la plupart des gens dans cette salle. Il n’avait donc pas l’habitude de rester silencieux. Et puis après tout, peut-être qu’Akane est juste le genre de personne discret et tout ça. Peut être qu’il aimerait que Niito parle car il est trop renfermé pour ouvrir un sujet de conversation. En tout cas, le blondinet pense que c’est la raison la plus convenable. ‘Akane, je vais parler pour toi.’

« Tu as de très beau cheveux ! »

S’il savait l’énorme boulette qu’il faisait il s’en mordrait les doigts. C’est vrai que Niito a toujours eu un faible pour les bruns. Il manquerait plus qu’il tombe amoureux d’Akane. Et puis, il a tendance à s’éprendre de quelqu’un en peu de temps. Très peu de temps. Prions pour qu’il ne fasse pas cette grosse erreur.


JE VOUS AIME ♥️

sois gentil, pas méchant.
c'est pas gentil d'être méchant.
Merci Kido, Cloud, Kain, Jake, Haku, Ruru, Emapute, Chiha, Eden, Sora, Zayn et Anh pour tous ces magnifiques vavas ;w;
merci à EMAPUTE ema pour le vava actuel.



Dernière édition par Niito Smith le Mer 25 Avr - 23:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Akane Hirogami
avatar
heart

Féminin Age : 23
Messages : 736
Inscription le : 06/03/2011


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 1ère année/16 ans
Pouvoir(s):
Club: Musique

MessageSujet: Re: « Un bon dîner réconcilie tout le monde. » de Samuel Pepys [Niito, petit oiseau.]   Ven 24 Fév - 18:31

[Comme dès demain je suis en vacance, je vais pouvoir te répondre vraiment plus vite ! -Même si je suis blindée de devoirs xD-]

Il devait vraiment être très con. Il n'y avait pas d'autre explication possible. Bien sûr, il essayait de savoir d'une façon ou d'une autre quel était son pouvoir. Mais à moins qu'il essaye une question frontale, il n'aurait pas de réponse frontal non plus du genre, j'pas envie de te le dire. Elle n'avait qu'à se contenter de faire comme s'il elle n'avait pas comprise la question, ou plutôt, comme si elle ne voulait répondre qu'au sens premier de la question. Ce qui était la réalité, effectivement. Mais même si sa technique d'investigation était plutôt inspirée, et digne d'une adolescent de quatorze ans, il existait une part d'enfant dans cet homme là. Pire encore, ce n'était plus un enfant, mais un attardé. Elle avait l'impression d'avoir un Raimu en face d'elle, en blond, aux yeux bleus, plus efféminé et encore plus idiot. Car Raimu semblait avoir un cerveau, lui. Sûr que si elle avait mieux connu l'autre blond aux yeux bleus de la salle, Edwin de son prénom, elle se serait suicidé sur le coup. Elle n'aurait pas survécu à la double attaque de garçon naïf, crédule et impotent. Elle ne saisissait pas la chance qu'elle avait.

Son sourire lui donna envie de gerber. C'était quand même dommage pendant un repas, et elle se s'obligea donc à tourner la tête pour ne pas devenir verte et rendre un si bon début de dîner. Vraiment dommage, oui. Akane avait presque envie de ricaner aussi, mais elle avait pour habitude de ne pas faire entendre aux autres trop de tons de sa voix. Raimu était un des seuls à avoir la chance de pouvoir écouter ce beau bruit?... Le rire d'une sorcière vieille de cent cinquante trois ans. Peut être parce que comme il l'avait déjà entendu chanter, il connaissait mieux que personne les inflexions que sa voix pouvait prendre. Elle voulait peut être lui prouver qu'elle n'était pas la beauté de sa voix, et que même cette beauté là, il l'avait imaginé. Peut être. En bref, elle ne s'autorisait pas d'autres émotions que l'ennuie en publique. Et c'est plus difficile à faire qu'il n'y parait.

"Génial."

Fut sa seule réponse, dit d'un ton un peu glacial, comme si elle n'en avait rien à foutre. Ce qui était le cas. Elle se foutait pas mal qu'on la complimente. Au contraire, plus on la laissait dans son coin, mieux c'était. Voilà pourquoi elle voulait être tout sauf reconnaissable. Elle était contente d'avoir le physique qu'elle avait, parce que ses cheveux bruns étaient assez peu différents du bruns des autres. Elle avait peut être des yeux verts, mais généralement, cela passait inaperçu. On ne lui parlait jamais assez longtemps pour les voir. Sauf si elle décidait de vous assassiner d'un regard. Elle avait une taille et une corpulence normales pour un garçon. Et si elle avait une petite pointure, cela ne se voyait pas. Personne ne mesurer ses pieds et personne ne pouvait voir leurs empreintes. Elle était banale selon elle. Et ses cheveux n'avaient rien de plus beaux que d'autres selon elle. C'était simplement un bon bordel sur sa tête, avec pas mal de nœuds et de mèches coupés dans tout les sens. Elle se coiffait elle même, donc... Ceci expliquait cela.

Akane n'avait aucune idée des goûts de Niito. Elle ne savait pas qu'il aimait bien les bruns, et qu'il avait plus d'éloquence en présence féminine. Elle avait eu de la chance d'être ici en tant qu'homme, pour ne pas entendre trop la voix du blondinet. Par contre, pour les émotions tendres que pourraient avoir Niito... Elle ne pensait pas que cela soit possible. Elle était désagréable et ne lui montrait aucun intérêt. Lorsqu'elle se faisait un gars, ou une fille, elle devait y mettre du sien. Sourire un peu, montrer de l'intérêt. Il fallait faire un peu semblant. Là, elle ne montrait que ses défauts, cherchant à faire fuir les autres. Elle ne pouvait donc pas imaginer que quelqu'un, même Niito, puisse tomber amoureux d'elle sous ce masque là. Mais après tout, si cela arrivait... Elle ne saurait sans doute pas comment réagir.


Ava by Ema<3 Un grand merci à Niito, Ema
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Niito Smith
avatar
heart

Masculin Age : 21
Messages : 377
Inscription le : 26/12/2011
Localisation : Hyuga te looove ♥


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 17 ans, étudiant.
Pouvoir(s):
Club: Théâtre

MessageSujet: Re: « Un bon dîner réconcilie tout le monde. » de Samuel Pepys [Niito, petit oiseau.]   Sam 25 Fév - 20:21

[Omg, tu répondais très vite avant déjà °W° C'est moi qui est lente à répondre :L En plus, j'ai même pas relus. :vilaine:]



Malgré le fait qu’Akane avait une envie irrépressible de vomir à la vu d’un simple sourire provenant du blondinet, il recommença à s’imaginer des raisons plus improbables les unes que les autres, une fois de plus. Dans la tête au blondinet, c’était plutôt : Akane est si mignon, il a honte et détourne le regard pour ne pas mentir. Cette pensée est beaucoup plus fantaisie que la réalité. Akane a beau vouloir se faire ignoré, le blondinet garde toujours ses éclaircissement insensé. C’est comme une carapace qu’on ne peut briser, une armure qui protège son sang-froid, qui est en passant, minuscule. Grâce à ça, son inquiétude n’est plus.

Suite à ça, une confiance s’amplifia en lui. On pouvait enfin constater qu’il est à l’aise. Ce qui n’était pas vraiment une habitude pour celui-ci. Après avoir entendu le « Génial. » Moins qu’enthousiasme de son partenaire, il commença déjà à chercher une autre remarque à faire. Un compliment ? Bon, d’accord. Recommençons, après tout… Tout le monde aime les compliments, enfin, voilà quoi. C’est vrai que c’est assez rare de croiser une personne qui aime se faire critiquer ou se recevoir des remarques blessante sur son physique. Et puis de toute façon, chez Akane, il n’y en avait pas vraiment des remarques nuisibles qui pourraient la, enfin le vexer. Contrairement au blondinet qui se met à pleurer ou s’enfuir à chaque vanne.

Alors, sur quelle partie de son corps pourrait-il le complimenter ? Sachant que ses cheveux sont déjà passés. Et que ses yeux sont juste impossibles à percevoir. Bon, il doit bien rester quelque chose. Le nez ? Non, c’est ridicule de complimenter un nez, ça au moins il en est conscient. Et la bouche ? Non, ça le ferait passer pour un pervers qui ne cesse de fixer ses lèvres, et ce n’est pas son envie, pas du tout. Sur la tenue ? Le bide total. Oui, car de ce côté-là non plus, il n’y avait pas grand-chose à dire. Et puis Akane ne s’était pas vraiment embêté pour se fringuer comme un dieu. Comme Niito l’a fait. Sachant que toute partie sous la ceinture n’était pas du tout le genre du blondinet. Cherche bien, cherche poussin… Si ce brun avait été une fille, il y aurait eu nettement plus de compliments qui seraient venus à l’esprit de Niito. Hélas, ce n’est pas le cas.

« Dis, qu’aimes-tu faire de tes journées ? »

Oui, abandonne l’idée des compliments. On n’aura jamais terminé sinon. Et puis, une question c’est mieux, car ça permet d’entendre cette voix qui sera peut-être prochaine victime de flatteries. Malgré l’inattention d’Akane, Niito était bel et bien en train de tomber sous le charme. Malgré le fait qu’il soit sur la mauvaise voie pour être aimer en retour. S’il venait à apprendre qu’Akane, je pense que quelque chose de pas très gai se produira. Mais, on ne peut rien garantir, car ce blondinet est quand même parfois surprenant. En fait, Niito met Akane dans une situation plutôt originale.


JE VOUS AIME ♥️

sois gentil, pas méchant.
c'est pas gentil d'être méchant.
Merci Kido, Cloud, Kain, Jake, Haku, Ruru, Emapute, Chiha, Eden, Sora, Zayn et Anh pour tous ces magnifiques vavas ;w;
merci à EMAPUTE ema pour le vava actuel.

Revenir en haut Aller en bas
Akane Hirogami
avatar
heart

Féminin Age : 23
Messages : 736
Inscription le : 06/03/2011


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 1ère année/16 ans
Pouvoir(s):
Club: Musique

MessageSujet: Re: « Un bon dîner réconcilie tout le monde. » de Samuel Pepys [Niito, petit oiseau.]   Dim 4 Mar - 15:48

[J'dis ça, et voilà, j'ai toujours pas répondu xD Désolée, j'ai eu du monde à la maison, et mon Pôpa a voulu m'voir. - Je le vois pas souvent, donc voilà, j'allais pas lui poser un lapin - ET MON DIEU, je suis allé à la piscine tu vois et après j'étais crevé. L'pire, c'est mes maux de tête et... Quoi, ma vie OSEF ? Ahahah... BREF voilà, j'suis désolée, j'suis pas très rapide xD Mais t'es pas lente, hein ! Pas du tout !]

La jeune fille sentit le regard du garçonnet passer sur tout son corps. Ses cheveux, ses yeux, son nez, sa bouche, son cou, ses épaules, son torse, ses fringues... Elle ne savait pas trop ce qu'il mijotait, mais cela n'allait certainement pas lui plaire. C'était comme s'il couvait quelque chose. C'est fou comme elle pouvait être parano. Mais elle n'y pouvait rien. Elle avait toujours l'impression que dès qu'on la regardait, on allait lui faire un truc pas cool. Surtout avec le genre de regard de Niito. Un regard un peu idiot, mais observateur. Il avait l'air de réfléchir à fond. Ou alors, il était vraiment complétement idiot, et il ne savait pas du tout refréner ses émotions, du coup, on voyait tout de suite tout ce à quoi il pensait et... Et purée ça faisait peur.

Elle regarda Niito en haussant délicatement un sourcil. Cette action était certes un peu inutile. Niito avait peu de chance de le voir. La jeune fille avait les cheveux un peu trop long, qui lui retombait en partie sur ses yeux. Ses sourcils étaient donc en grande partie invisible. Mais bon. On ne peut pas toujours contrôler son corps. Akane soupira. En fait, elle n'avait même plus envie de contrôler quoi que ce soit. Elle ne lui montrait pas sa colère, ou même sa lassitude aussi bien qu'elle le pourrait. Mais elle montrait tout de même une certaine surprise. Du genre, quoi tu m'parles encore ? Elle soupira de nouveau. Elle baissa les yeux un instant, histoire de savoir si elle inventait un gars blond et chiant devant elle ou si c'était la réalité. Mon Dieu, même avec Hyuga, le repas aurait été plus sympathi... Oui, non, mieux valait ce blond là, finalement.

"Des trucs."

Elle avait un peu tiqué sur le verbe aimer. Mais elle n'avait pas envie de se battre contre lui. C'est vrai quoi, si elle commençait à chipoter sur les mots, il allait trouvait que c'était cool de lui parler, et il allait continuer. Finalement, elle devrait trouver des raisons à tout ce qu'elle sort de sa bouche et reprendrait continuellement Niito. Exactement comme avec Raimu. Elle avait eu le bêtise de lui répondre plusieurs fois avec des phrases plus longue que d'habitude, et maintenant, elle ne pouvait s'en débarrasser. En plus il avait eu la malencontreuse idée de l'écouter chanter. Et ça, c'était bien le pire. Maintenant, elle ne pouvait pas juste lui dire qu'elle ne savait rien faire, qu'avec elle il perdait sa vie. Il savait très bien qu'elle jouait bien de la guitare et que sa voix était exceptionnelle. Sa voix, hein. Géniale. Elle en avait presque regretter de jouer avec sa voix tout le temps. Cela avait attisé la curiosité de Raimu. Elle soupira de nouveau.

Akane agita sa main, afin de commander encore à manger. Elle demanda aussi de l'eau, puis désigna plusieurs plats sur le menu afin de pouvoir manger plusieurs choses différentes. Elle commençait à en avoir marre, alors elle avait décider de se goinfrer totalement et de partir le plus rapidement possible. Ouais, c'était la seule situation. Fallait juste qu'elle se magne le cul. Toutafey.


Ava by Ema<3 Un grand merci à Niito, Ema
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Niito Smith
avatar
heart

Masculin Age : 21
Messages : 377
Inscription le : 26/12/2011
Localisation : Hyuga te looove ♥


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 17 ans, étudiant.
Pouvoir(s):
Club: Théâtre

MessageSujet: Re: « Un bon dîner réconcilie tout le monde. » de Samuel Pepys [Niito, petit oiseau.]   Mar 13 Mar - 16:36

[Quelle jolie vie. ♥ AMAZING ! La mienne est trop htrdoiq. Et tout tes retards ne sont pas du tout graves uWu Ainsi que les miens, j’espère. /8D/ ]

Le plus chiant chez Niito, ce n’est pas qu’il fait chier. Même si c’est le cas. Mais c’est plutôt son inconscience. Il ne se rend pas compte de sa bêtise, du coup, c’est beaucoup plus dur de l’agresser ou de lui demander de se la fermer. Si un gars fait chier, on peut facilement le recaler, lui donner des coups, l’insulter, lui faire comprendre, quoi. Mais si c’est un pauvre faiblard comme Niito, c’est beaucoup plus complexe. Ça doit être ça qui énerve ses proches. Oui, c’est ça. Il va falloir encore beaucoup de temps avant que ce blondinet se rende compte de toutes ces erreurs. Et si un jour il le sait, il tombera dans une dépression sans fond.

Bref, en voyant l’incroyable enthousiasme qu’avait Akane, il décida, enfin, de ne pas continuer ces questions qui de toute façon restaient sans réel réponse. Il chercha donc un truc plus intéressant à faire. Genre, jouer avec sa fourchette. Décrocher un sourire à Azil, un autre à Ashley. Et le dernier pour Haku. Oui, parce que ces filles, il les adore.

Et là, il se mit une idée en tête. Peut être qu’Akane préfère les devinettes aux questions. Il ne comprend rien, vraiment rien. Mais, puisque lorsqu’il a une idée, il n’arrive pas à changer d’avis… Il va lui poser des devinettes. Plus nulle les unes que les autres. Il risque d’énerver l’autre qui fait déjà tout son possible pour se casser en vitesse. Niito ne le voit toujours pas, ça donne l’impression qu’il fait tout pour ne pas voir le mécontentement d’Akane. C’est peut être et surement ça. Il ne veut pas voir la vérité en face en gros. Parce que celle-ci est un peu trop blessante pour lui.

« Dis, tu veux savoir ce qu’est mon pouvoir ? Hein, hein ? »

Il avait une façon de parler d’un gamin. Une voix de gamine. Et toujours ce sourire idiot. Il n’a même pas laissé le temps pour Akane de réponde à ça question qu’il répondit à sa place. Et puis, Akane en avait surement rien à foutre, mais alors vraiment rien.

« D’accodac ! Devine, devine ♥ »

Il était comme un chien qui voulait jouer. Limite, il pendant la langue. Il avait changé de position, il était assis sur ses jambes. Il réagit de plus en plus comme un enfant. Surement parce que les filles aiment ça. Mais il se dit que ça peut marcher avec les garçons, donc avec Akane. Oui, ‘faut pas oublier ce détail. Le petit blondinet allait se rendre compte de la force négative de son camarade. De son agressivité et de sa franchise. Cette soirée promet d’être forte en émotion. Franchement, aucun doute du côté de Niito, il va pleurer au moins une fois. Mais, tout ça dépend de l’ampleur de cette soirée. Prions pour Niito.
En voyant Akane recommander, il voulait faire de même. Mais, il avait bien trop honte et peur d’appeler un serveur. ‘Je vais peut-être le déranger, je vais le laisser tranquille’. La mentalité de Niito peut paraitre gentille, mignonne et attentionné. Mais, elle est plutôt ridicule. Les serveurs sont tout de même payés.


JE VOUS AIME ♥️

sois gentil, pas méchant.
c'est pas gentil d'être méchant.
Merci Kido, Cloud, Kain, Jake, Haku, Ruru, Emapute, Chiha, Eden, Sora, Zayn et Anh pour tous ces magnifiques vavas ;w;
merci à EMAPUTE ema pour le vava actuel.

Revenir en haut Aller en bas
Akane Hirogami
avatar
heart

Féminin Age : 23
Messages : 736
Inscription le : 06/03/2011


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 1ère année/16 ans
Pouvoir(s):
Club: Musique

MessageSujet: Re: « Un bon dîner réconcilie tout le monde. » de Samuel Pepys [Niito, petit oiseau.]   Sam 24 Mar - 20:22

Akane soupira, avant de détourner son regard de Niito. Son pouvoir, elle en avait rien à foutre. Mieux, elle préférait ne pas savoir qu'il en possédait un, parce qu'elle allait vraiment le détester par la suite. Elle détestait les pouvoirs, elle haïssait franchement tout ces monstres qui pouvaient contrôler des choses, voir dans l'avenir, soigner.. Ce n'était pas humain. Elle voulait juste être humaine, elle, mais elle n'avait même pas pu prétendre à ça. Alors elle ne pouvait pas rester près des humains. Mais elle n'avait aucune envie de traîner avec d'autres monstres. Jamais. Elle ne voulait pas être encore plus monstrueuses qu'elle ne l'était. ou tuer un monstre. Elle avait déjà faillit faire du mal en étant à moitié loup. Elle ne voulait pas que cela se reproduise. Vraiment pas.

La jeune fille soupira de nouveau, attendant impatiemment ses plats. Pour qu'elle puisse manger. Elle voulait manger et partir très vite. En plus, ce mec en face d'elle... Il se comportait comme une fille. Pas juste comme une fille, comme une fillette de 10 ans. Akane ne pouvait pas supporter ça. Elle avait horreur des enfants de ce genre. Elle ne pouvait pas croire qu'un gars d'environ son âge puisse se comporter comme une petite fille. C'était juste du foutage de gueule. Elle ne pouvait vraiment pas comprendre ce genre de comportement puérile et sans fierté.

Elle laissa donc Niito dans son monde, comme s'il ne lui avait rien demandé. Il pourrait très bien croire qu'elle y réfléchissait. D'ailleurs, elle se demandait quoi dire. Soit dire froidement qu'elle se foutait pas mal de son pouvoir, qu'au contraire elle préférerait ne pas savoir. ou alors le renvoyait balader avec une remarque bien acerbe. Franchement, elle se demandait si elle devait attaquer Niito ou simplement rester sur le mode défensif. Mais comme pour le moment son absence de réaction n'avait pas l'air de fonctionner sur Niito, elle allait sûrement commencer à contre attaquer. Qu'importe qu'il soit blessé. Rose l'avait été, et elle avait toujours aussi bien dormi. Peut être pas au début, mais c'était à cause de son envie de la bouffer.

"Au fait. Ton pouvoir, je m'en fiche totalement."

Puis elle retourna dans ses pensées. Elle se promit de ne pas faire trop de mal à Niito, parce qu'elle préférait ne pas se faire d'ennemis. Toutefois, elle allait mettre fin à la stupidité de Niito. Elle ne pouvait pas manger tranquillement alors qu'un idiot accumulé les sujets tabous et les remarques insipides. Cela pourrait déteindre sur le repas, et elle n'en avait aucune envie. Elle voulait juste manger tranquille, et ce n'était même pas possible. Elle soupira, avant de voir un serveur arriver. Il portait un des plats qu'elle avait commandait, sans doute celui-ci était moins long à préparer. Un léger sourire s'épanouit sur son visage, parce qu'elle pensait déjà à la saveur du plat. L'appel de la nourriture, rien de mieux pour la mettre de bonne humeur.

Le serveur déposa le plat au centre de la table, avant de faire demi tour. Ainsi, la jeune femme put se servir de la quantité qu'elle voulait, même si elle aurait préféré ne pas partager son plat. Car, vu la distance du plat entre Akane et Niito, c'est à dire la même - cela signifiait que le plat pouvait se partager entre les deux. Mais bon, Akane n'allait pas faire un scandale pour juste ça. Elle avait tout de même un certain calme. Elle ne voulait pas se mettre en colère, parce qu'elle ne savait ce qui se passerait alors.

Elle releva ses yeux sur Niito. Voir s'il pleurait ou s'il bavait devant le plat devant lui.


Ava by Ema<3 Un grand merci à Niito, Ema
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Niito Smith
avatar
heart

Masculin Age : 21
Messages : 377
Inscription le : 26/12/2011
Localisation : Hyuga te looove ♥


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 17 ans, étudiant.
Pouvoir(s):
Club: Théâtre

MessageSujet: Re: « Un bon dîner réconcilie tout le monde. » de Samuel Pepys [Niito, petit oiseau.]   Mer 28 Mar - 17:25


"Au fait. Ton pouvoir, je m'en fiche totalement."

Il prit quelque seconde à comprendre. À comprendre tout depuis le début. À comprendre que dès le commencement, il ne faisait rien d’autre que de faire chier Akane. À se rendre compte qu’il ne l’aimait pas, mais alors pas du tout. C’était pourtant si facile à voir. Même trop facile. Il pensait juste qu’il n’était pas très bavard, mais c’était juste le blondinet qui l’énervait. Enfin, c’était son point de vue. Quand il comprit tout ça, un léger poids se rendit sur son cœur. Comme lorsqu’on est très mal à l’aise ou qu’on vient de découvrir quelque chose d’affreux. Ça l’a rendu tout triste, d’un coup. Là, il aurait vraiment besoin de son pouvoir, mais il ne veut pas l’utiliser aux risques qu’Akane se fâchent contre lui. Il pensait qu’à la moindre erreur, c’était la fin. Akane détournait le regard, la goutte d’eau qui faisait déborder le vase. Il se mit à pleurer, il faisait tout pour être discret, histoire que personne ne le voit en train de chialer. Il espérait juste qu’Akane ne le voit pas, même s’il était à un mètre de lui.

Le serveur arriva. Il déposa le plateau au centre de la table. Niito leva la tête et tenta de ne pas se remettre à sangloter. Il cherchait à cacher sa tristesse pour ne pas se rabaisser comme jusqu’à maintenant. Il se mit à sourire. À sourire avec des larmes qui glissaient aux bords des joues. C’était assez flippant, ça pourrait faire pitié à un vieux Sdf à la rue. Il avait encore faim, c’est vrai que les coquilles n’ont pas été si rassasiante que ça en fin de compte.

Maintenant, c’était l’heure de duel. Du duel entre la faim et la conscience. D’un côté, il fallait manger parce que voila, quoi. Il a faim. Et de l’autre, il ne fallait absolument pas toucher au repas d’Akane aux risques de se faire littéralement détruire. S’il aurait appelé un serveur dès le début, il n’y aurait aucun problème. Mais il fallut que MONSIEUR soit timide. En fait, c’est chiant un timide. Mais bon, pour lui il n’y a pas de doute, il ne faut pas toucher à l’assiette du brun.

« Bon appétit. »

Juste un Bon appétit étouffé se fit entendre. À présent, il fallait se contenter du pain, et de la boisson. C’est pas mal du pain et de l’eau. C’est désespèrent. Il ne faut pas craquer et lui demander un peu de son plat. Même s’il a l’air carrément… Non. Reste calme. Redresse ton torse. Mange ton pain. Et tais-toi. Peut-être qu’avec un peu de temps, Akane te demandera si tu en veux. Peut être qu’il sera gentil. Peut être qu’il faudrait arrêter de rêver aussi, hein ?
Il regardait le reste de la salle quelque seconde pour, peut être, trouver du secours. Mais c’était peine perdue. Bonne chance Niito.


JE VOUS AIME ♥️

sois gentil, pas méchant.
c'est pas gentil d'être méchant.
Merci Kido, Cloud, Kain, Jake, Haku, Ruru, Emapute, Chiha, Eden, Sora, Zayn et Anh pour tous ces magnifiques vavas ;w;
merci à EMAPUTE ema pour le vava actuel.



Dernière édition par Niito Smith le Mer 25 Avr - 23:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Akane Hirogami
avatar
heart

Féminin Age : 23
Messages : 736
Inscription le : 06/03/2011


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 1ère année/16 ans
Pouvoir(s):
Club: Musique

MessageSujet: Re: « Un bon dîner réconcilie tout le monde. » de Samuel Pepys [Niito, petit oiseau.]   Mer 4 Avr - 18:24

Bien sûr, Akane n'avait rien remarqué. Pas seulement parce qu'elle n'en avait aucune envie, c'est vrai qu'on est souvent bien plus aveugle lorsqu'on le souhaite... En fait, elle n'avait pas remarqué parce qu'elle ne regardait pas Niito, ne l'écoutait pas, et préférait se passionner pour son plat. La jeune métamorphe fit donc abstraction total du jeune homme, avant de l'entendre parler. Elle entendit une voix hésitante et étouffée, et elle ne put s'empêcher de soupirer. Ce gamin devait être mort de trouille, mais au moins, il ne l'embêterait plus. Désolée pour ceux qui pourrait croire qu'Akane est une gentille fille. Elle ne se sentit pas le moins du monde coupable de la perte d'énergie du garçon, ni même de son absence de réaction devant le plat. Elle se fichait totalement de Niito. Elle ne l'aimait pas, ne le connaissait pas, et seul sa propre vie avait de l'intérêt pour elle à ce moment là. Il n'y avait que Raimu pour croire qu'elle avait encore un centième de gentillesse. Mais bon, à force de croire, peut être peut-on espérer un miracle.

La jeune fille finit quand même par regarder Niito. Juste pour savoir. Même pas de la curiosité à vrai dire. C'était histoire de ne pas faire jaser la salle et de se faire emmerder jusqu'à la fin de sa vie parce qu'elle aurait laisser un pauvre gamin de onze ans mourir de faim, ou un gamin de huit ans pleurer devant elle. Bref, rien de mieux que de prendre le temps, un centième de seconde, pour voir si tout allait bien. Comme ça, elle pourrait finir de manger tranquille...

Sauf que cela n'allait pas. Niito pleurait silencieusement, regardant le plat, puis la salle. Il avait l'air d'un parfait idiot, et pire que tout, d'un animal abandonné. Akane eut l'appétit coupé et elle soupira de nouveau. Elle tendit la main vers Niito et écrasa une larme de son pouce, sans prendre la peine de cacher son air désespéré. Elle avait l'air complétement lasse de s'occuper du jeune homme, ce qui était vrai.

"T'as quel âge pour pleurer comme ça ? T'es vraiment un mec ? Franchement, même une fille va pas se mettre à pleurer comme ça, pour rien, devant tout le monde. J'te parle même pas de fierté, mais simplement de maturité."

La jeune fille éloigna sa main, avant de se lever. Elle prit le plat, plaça une part dans l'assiette de Niito, comme si elle était sa mère, reposa le plat entre leurs deux assiettes puis se plaça juste à côté de Niito, le dominant de toute sa hauteur. Elle hésitait encore entre se foutre de lui ouvertement ou le calmer pour qu'il arrête son cinéma. La tentation était grande. Mais les répercussions importantes. Elle finit par se dire qu'elle avait déjà donné, et qu'en plus, rien ne serait encore perdu. Elle allait faire un mixe de réconfort et de foutage de gueule. Parce qu'elle avait une réputation de froide jeune fille à tenir, quand même ! Elle tendit sa main devant Niito, paume vers le plafond.

"Allez, donne la papate maintenant. Maître Akane t'as donné à manger."

Elle resta un instant comme ça, le regard provocateur, comme si elle pensait réellement ce qu'elle venait de dire, ce qui n'était pas faux... Mais elle plaça aussi toute l'arrogance dont elle était capable. Elle le regardait de haut, pour le faire se sentir minable au possible. Puis, elle retira sa main, et se pencha vers Niito. Elle resta en suspens à quelques centimètres du visage du garçon, puis elle plaqua sa joue contre celle du blondinet, pour pouvoir chuchoter dans son oreille, le plus proche possible de lui.

"T'as vraiment envie qu'on te fasse te sentir comme ça toute ta vie ? J'pense que non. Donc bouge un peu ton cul, comprend qu'on se fout de ta gueule et agis en conséquence. Soit tu dégages, soit tu t'rebelles... J'en sais rien, mais donne pas le bâton pour te faire battre."

Puis elle se détacha de Niito et reposa ses fesses sur la chaise. Elle se désintéressa de son partenaire pour son plat, qu'elle apprécia nettement plus ayant remis les choses à leurs places.


Ava by Ema<3 Un grand merci à Niito, Ema
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Niito Smith
avatar
heart

Masculin Age : 21
Messages : 377
Inscription le : 26/12/2011
Localisation : Hyuga te looove ♥


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 17 ans, étudiant.
Pouvoir(s):
Club: Théâtre

MessageSujet: Re: « Un bon dîner réconcilie tout le monde. » de Samuel Pepys [Niito, petit oiseau.]   Mer 25 Avr - 23:21

"T'as quel âge pour pleurer comme ça ? T'es vraiment un mec ? Franchement, même une fille va pas se mettre à pleurer comme ça, pour rien, devant tout le monde. J'te parle même pas de fierté, mais simplement de maturité."

Par rapport à ça, Niito eu plusieurs réactions. Premièrement, il était surpris. Surpris qu’Akane lui accord plus d’un mot. Il était heureux. Heureux d’entendre enfin plusieurs phrases. Puis, il analysa cette phrase. Et là, il revenu à sa tristesse de départ. Mais heureusement, sa tristesse avait été remplacée par sa stupéfaction. Il finit par se ressaisir, il faillait lui donner une réponse. Mais que pourrait-il répondre à tout ça, à toussa. Niito réfléchissait, en fixant le sol.

Jusqu’au moment où Akane se leva. Tout d’abord, le blondinet pensait qu’il allait partir. Il pensait qu’il en avait marre, quoi. Normal, après tout ce qu’il a dit au cours de la soirée. Mais, grâce au ciel et à Chuck Norris, Akane ne s’était pas levé pour partir. Non, lui il s’était juste assis à ses côtés. Aux côtés du blondinet. Il venait de poser une part de son plat d’ans l’assiette vide de celui-ci. Niito avait les yeux qui brillaient. Il avait les crocs, ‘fallait le comprendre.

"Allez, donne la papate maintenant. Maître Akane t'as donné à manger."

Akane faisait vraiment comme un maître et son caniche. Le garçon n’avait même pas réfléchis. Il décida de lever sa main. Prêt à lui pauser sur la sienne. Parce que oui, il n’arrive pas à dire non et puis si Akane lui demandait, il n’y avait rien à remettre en question. Sur le point de lui donner la patte. Certes, à cet instant, il se sentait minable. Mais c’est comme une habitude pour ce blondinet.

Mais, avant que sa patte se dirige vers la main du maître, Akane se rapprocha. Il la fixait. Non, il le fixait un moment. L’autre lui plaqua la joue contre la sienne. C’était trop brusque pour le jeune blond. Il devenue tout rouge, limite écarlate. Ses oreilles brulantes, son corps crispé. Akane était bien trop proche. Il venait de franchir toute les limites.

"T'as vraiment envie qu'on te fasse te sentir comme ça toute ta vie ? J'pense que non. Donc bouge un peu ton cul, comprend qu'on se fout de ta gueule et agis en conséquence. Soit tu dégages, soit tu t'rebelles... J'en sais rien, mais donne pas le bâton pour te faire battre."

Sur le coup, Niito n’avait pas vraiment fait attention à ce qu’il venait de dire. Il allait surement y réfléchir la veille, dans son lit. Dans sa chambre qu’il n’avait toujours pas vue. Tout ce qu’il ressentait, c’était des frissons. Quelques secondes passaient, et les conséquences apparaissaient. Niito hocha la tête, ignorant que son nez est complètement en sang. Et oui, le fameux saignement de nez. Ça pouvait montrer à quel point ça fait un bail qu’il n’a pas eu de rapport. Le sang coulait le long tout l’arc de cupidon. Jusqu’à sa lèvre. Il termina par sentir le liquide rouge vif. Et là, il paniqua. Il prit toutes les serviettes qui l’entouraient, il détestait saigner, s’égratigner ou encore se couper. Il n’avait pas peur du sang, il avait juste peur de s’amocher. Parce qu’au fond, il sait que sans son physique, il n’est plus rien.

« U-UN MOUCHOIR! »

Ses larmes remontaient vers ses yeux qui étaient accompagnées de rougeurs. Sa voix tremblait, il s’affolait vraiment. Une grande excitation commença.



JE VOUS AIME ♥️

sois gentil, pas méchant.
c'est pas gentil d'être méchant.
Merci Kido, Cloud, Kain, Jake, Haku, Ruru, Emapute, Chiha, Eden, Sora, Zayn et Anh pour tous ces magnifiques vavas ;w;
merci à EMAPUTE ema pour le vava actuel.

Revenir en haut Aller en bas
Akane Hirogami
avatar
heart

Féminin Age : 23
Messages : 736
Inscription le : 06/03/2011


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 1ère année/16 ans
Pouvoir(s):
Club: Musique

MessageSujet: Re: « Un bon dîner réconcilie tout le monde. » de Samuel Pepys [Niito, petit oiseau.]   Mer 9 Mai - 13:00

Akane regarda encore un petit instant Niito, juste pour voir s'il pleurait encore. Et là, c'est l'odeur métallique du sang qui la prit à la gorge, et elle vit de jolies petites perles rouges sur la nappe, puis un flot corail sortir du nez de Niito. Elle resta un petit moment, surprise, avant de le voir complétement paniqué. Et bizarrement, elle se dit que c'était presque excitant, un gamin plein de sang en train de s'affoler... Et c'est ainsi qu'Akane se donna une bonne claque, avant de prendre la serviette à côté d'elle, de se lève, de foutre la dite serviette sous le nez de Niito et de respirer doucement, pour ne pas inspirer l'odeur du sang. Elle ne s'était pas transformé depuis Halloween, ou presque pas, et le fait qu'elle se soit un peu emporté avant dû appeler un peu une bête au fond d'elle. Et cette bête devait bien aimer le sang, parce qu'elle l'avait fait ressentir à Akane. Que sa transformation puisse être vicieuse à ce point lui faisait un peu peur. En plus, elle avait l'impression d'encore moins la contrôler. Plus elle se barricadait de l'intérieur, plus la transformation était violente et difficile à contenir, ou alors elle ne la ressentait pas. Bien qu'elle déteste sentir son corps changer, elle savait au moins ce qui se passait. Là, elle n'avait rien vu venir, et si tout cela ne s'arrêtait pas vite, ou qu'elle ne reprenait pas un minimum de self contrôle, elle était sûr de se tenir tel un animal dans moins d'une heure.

"T'inquiète, je suis là, pleure pas. Doucement, putain, t'es un mec ! Allez, faut que tu te calmes, sinon ça va être pire, tu vas t'évanouir, respire..."

Elle avait l'impression d'être complétement conne. Déjà parce qu'elle détestait faire ça. Prendre soin de quelqu'un, c'était lui montrer de l'attention, et prendre la risque d'avoir une relation avec. Même si ce n'était qu'une amitié futile, elle n'en voulait pas. Elle avait déjà assez de problème comme ça. Elle ne voulait pas d'autres personnes autour d'elle. C'était déjà assez compliqué avec Ema pot de glue et Raimu son ombre. En plus, elle n'avait jamais été bonne pour remonter le moral. Parce que c'était elle qui cassait les gens, qui les rendait triste et pas qui recollait les morceaux. Elle détestait ça. Elle haïssait véritablement les paroles mièvres et les douces intentions. Et elle n'allait certainement pas commencé pour Niito. Plutôt crever. De toute façon, ce petit avait besoin qu'on le secoue, pas qu'on lui offre de l'aide. Il avait déjà dû trop en recevoir, ce qui faisait qu'il était si faible.

"Putain, mais qui à ce genre de réaction de nos jours ? T'es de quel monde toi... Bon, lève toi, va dans des toilettes et passe toi de l'eau sur le visage, va à l'infirmerie, va te coucher... J'en sais rien, mais fait quelque chose de cool, d'intelligent, pas un truc pathétique comme paniquer !"

Surtout qu'elle, elle commençait à s’énerver et à paniquer aussi. Déjà, elle sentait des regards dans son dos. Elle qui voulait simplement manger tranquillement, elle avait en face d'elle une fontaine vermeille et derrière des regards incrédules. Au revoir sérénité. En plus, elle connaissait assez de débile dans la pièce pour qu'ils viennent ensuite lui poser des questions. Raimu, Ema... Pourquoi pas Hyuga qui se foutrait de sa gueule pas l'intermédiaire de Niito ou de sa transformation qui arrivait doucement... Elle sentait d'ailleurs le sang bien plus facilement, et elle ne voyait presque plus que cela. Son regard se focalisait dessus. Elle se haïssait, elle haïssait Niito, et elle devait quand même rester calme.

"Putain."

Elle gémit.

[Pardon du retard ><]


Ava by Ema<3 Un grand merci à Niito, Ema
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Niito Smith
avatar
heart

Masculin Age : 21
Messages : 377
Inscription le : 26/12/2011
Localisation : Hyuga te looove ♥


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 17 ans, étudiant.
Pouvoir(s):
Club: Théâtre

MessageSujet: Re: « Un bon dîner réconcilie tout le monde. » de Samuel Pepys [Niito, petit oiseau.]   Lun 14 Mai - 17:46

[J'établie une loi anti-excuse. :L ]

« T'inquiète, je suis là, pleure pas. Doucement, putain, t'es un mec ! Allez, faut que tu te calmes, sinon ça va être pire, tu vas t'évanouir, respire... »

La réaction de Niito faisait assez pitié. Mais à cet instant, il ne s’interrogeait pas sur les personnes qui l’entouraient. Peut être qu’ils faisaient semblant de n’avoir rien vu, ou se moquaient de lui ou l’ignorer tout simplement. Il y a tant de possibilités. Akane était troublante. Enfin, troublant. Parce qu’elle faisait un mélange d’inquiétude et de rage envers Niito. C’était difficile de comprendre si elle voulait simplement l’aider où l’enfoncer encore plus. Le blondinet ne savait plus si Akane le haïssait profondément ou s’il s’inquiétait vraiment pour sa personne. Mais, le jeune brun mit rapidement les points sur les i.

« Putain, mais qui à ce genre de réaction de nos jours ? T'es de quel monde toi... Bon, lève toi, va dans des toilettes et passe toi de l'eau sur le visage, va à l'infirmerie, va te coucher... J'en sais rien, mais fait quelque chose de cool, d'intelligent, pas un truc pathétique comme paniquer ! »

Là, c’était clair. Il était énervé. Niito se devait de ne pas l’ennuyer, il avait décidé de moins être chiant. Il se redressa et d’un coup, cessa brusquement sa prise de panique. C’était un peu trop brutal. Il toussota doucement, toujours en compagnie de ces deux grandes traces rouges écarlates qui coulaient.
Il prit le mouchoir qu’Akane lui tendait, sans dire un mot ni exprimer de peur, de panique ou d’affolement. Il S’essuya le museau, enfin le bec. Et termina par déchirer deux petits morceaux et les mettre dans ses
narines. Voilà. Plus ridicule, tu meurs. C’était une bonne cause.

Donc le voilà. Avec deux bouts de mouchoir dans les narines. Face à un brun surement blasé de tout ça. Surement entouré de gens qui se moque de lui. Il ne se souciait pas vraiment de ça. Ce qui l’importait c’était de ne plus foutre en rogne le jeune homme qui était présent devant lui. La seule chose qu’il trouvait à faire, c’était de changer de sujet.

« J’espère que tu as bien mangé. »

Il se tenait tout droit, les mains accrochées l’une à l’autre. Les sourcils pincés. La gorge noueuse. S’il aurait su tout ce qui l’attendait. Il pensait juste faire un diner calme. Un diner romantique, ou avec –au moins- une bonne ambiance. Des rires, de la bonne bouffe, un nouvel ami. Ou même un peu plus. Mais là, il était devant Akane. Akane qui devait surement le maudire.



JE VOUS AIME ♥️

sois gentil, pas méchant.
c'est pas gentil d'être méchant.
Merci Kido, Cloud, Kain, Jake, Haku, Ruru, Emapute, Chiha, Eden, Sora, Zayn et Anh pour tous ces magnifiques vavas ;w;
merci à EMAPUTE ema pour le vava actuel.

Revenir en haut Aller en bas
Akane Hirogami
avatar
heart

Féminin Age : 23
Messages : 736
Inscription le : 06/03/2011


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 1ère année/16 ans
Pouvoir(s):
Club: Musique

MessageSujet: Re: « Un bon dîner réconcilie tout le monde. » de Samuel Pepys [Niito, petit oiseau.]   Mar 26 Juin - 17:09

[Je prend, avec joie. Vu que... Voilà, plus d'un mois de retard, pour un évent, c'pas top.]

Oui, c'est sûr, elle était entre deux eaux. Elle avait l'air bourrue, maladroite avec les autres. Comme si en voulant réconforter, elle ne parvenait qu'à être odieuse et mal élevée. Un optimiste naïf pourrait croire qu'elle était en fait une très gentille jeune fille qui ne savait pas quoi faire dans une conversation, et n'avait guère eu d'éducation sociale. Il était vrai qu'Akane était maladroite, et qu'elle avait le plus grand mal à parvenir à établir une quelconque conversation avec les autres. Elle ne savait pas encore totalement comment rembarrer une fois pour toutes ses adversaires. Akane était ainsi. Elle ne voulait pas être gentille pour être gentille. Si elle montrait un tant soit peu de reconnaissance ou de tendresse, c'était seulement pour vous faire lâcher prise. L'instant d'après, elle vous crachait dessus. Akane n'était ni douce ni sympathique. Elle était arrogante et distante. Elle avait toujours ce ton dans sa voix qui vous incitait à aller voir ailleurs. Son corps criait son envie d'être seule. Il n'y avait pas à se poser de question, savoir si elle était agréable ou non, si elle était juste dans un accès de colère qui n'était pas dû au comportement de ses voisins. Non. Akane était toujours ainsi. Des rides profondes se creusaient sans doute déjà entre ses deux sourcils, à force de les froncer. Akane était une boule de rage. Une boule qui allait certainement éclater un jour. Et cela n'allait pas être joli.

Elle le regarda prendre son mouchoir, sans un mot. Elle le regarda faire, alors qu'il venait de s'entourer d'un voile de tristesse infinie, et d'un calme olympien. Elle n'était pas du genre à aimer le bruit, Akane. Et pourtant, devant ce manque soudain de réaction, elle tiqua. Elle n'arrivait pas à trouver cela agréable. Ce putain d'oiseau de malheur venait de lui donner envie de pleurer, presque. Ou pas. Elle avait simplement l'impression d'avoir un don d'empathie pourri jusqu'à la moelle. Dieu merci, elle gardait ses propres sentiments, et ne savait pas ce que ressentait le garçon. Bien qu'elle puisse aisément les deviner. Elle n'en avait cure. Voilà ce qu'elle voulait. Silence. Elle avait maintenant l'impression d'être dans une cage silencieuse, et que le seul tenant la clé était Niito. Il était comme un pauvre enfant peureux, encore tremblant devant la montagne qu'elle était. Pourtant, le roc se sentait bien inférieur à l'enfant. Akane fronça les sourcils de plus belle. Elle n'avait aucune envie de se sentir coupable. S'excuser pour ça, c'était juste idiot. Et elle n'était pas idiote. Merde. Elle le regarda encore un instant, avant de voir sa lèvre presque trembler pour prendre la parole.

Et contrairement à ce qu'elle attendait, il ne s'effondra pas dans un flot de larmes et d'excuses. Il essayait d'être digne, avec son visage ravagé par des larmes anciennes, et ces traces rubis encore présentes sur son visages. Son nez n'avait rien d'un nez charmant, mais il se tenait droit, le plus fier possible. Ce n'était pas ridicule. Akane n'avait aucune envie de rire, ni de se moquer. Elle regardait l'enfant devant elle, et elle ne parvenait plus à savoir son âge. Il paraissait frêle et naïf. Elle croyait avoir toujours vu un gamin sans cervelle. Et puis elle avait touché cette sensibilité mature, trop peu protégée. Ce n'est pas qu'elle avait maintenant de l'affection pour Niito. Pas qu'il remontait dans son estime. Elle se fichait toujours de lui comme de la plupart des autres personnes de ce lieu. Ou plutôt, elle n'éprouvait rien de positif pour lui, mais elle savait désormais qu'elle allait se souvenir de son prénom. Et bien que ce ne soit pas positif dans un sens normal des relations, puisqu'Akane ne l'appréciait pas, il y avait un fort progrès. Akane n'était plus indifférente à sa présence, et ce, pas à cause de ses simagrées, mais justement par son silence. Il était comme nu devant elle, et elle avait contemplé ce corps défait du superficiel. Ce n'était pas de la curiosité. C'était bien plus compliqué que cela.

Niito, donc.

"Je ne suis toujours pas rassasié. Mais tu sais, Niito, t'es plutôt idiot dans ton genre. N'importe qui se serait déjà énervé. T'as jamais eu envie de casser la gueule de quelqu'un ? Enfin bon. Mange aussi, si tu as faim. C'est pas terrible de manger seul."

De manger seule quand on est deux. Et puis, elle venait enfin d'oublier le monstre en elle, qui avait disparut dès lors qu'elle avait eu cette impression de culpabilité. Avec la bête bien au fond d'elle même, elle pouvait espérer finir de manger tranquillement. Sans s'énerver davantage par sa venue, sans paniquer en la sentant. Bien sûr, elle comprenait que la bête n'était pas loin. Qu'elle s'était éveillée, et que maintenant, elle surgirait à la moindre faiblesse. Elle devait donc vite se remettre sur pied et quitter cette pièce avant qu'elle laisse s'échapper le monstre. Son monstre. Qu'elle devienne un monstre.

"J'me suis calmé."

Constat collectif, cadeau.


Ava by Ema<3 Un grand merci à Niito, Ema
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Niito Smith
avatar
heart

Masculin Age : 21
Messages : 377
Inscription le : 26/12/2011
Localisation : Hyuga te looove ♥


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 17 ans, étudiant.
Pouvoir(s):
Club: Théâtre

MessageSujet: Re: « Un bon dîner réconcilie tout le monde. » de Samuel Pepys [Niito, petit oiseau.]   Ven 6 Juil - 17:01


    Akane est bien trop compliqué. Niito n’arrivera jamais à le, enfin la cerner.

    « Je ne suis toujours pas rassasié. Mais tu sais, Niito, t'es plutôt idiot dans ton genre. N'importe qui se serait déjà énervé. T'as jamais eu envie de casser la gueule de quelqu'un ? Enfin bon. Mange aussi, si tu as faim. C'est pas terrible de manger seul. »

    Les sourcils se remontaient à nouveau. Etonné. Non pas par la question, mais par le nombre de phrases. C’est un nouveau record. Il a réussit à placer plusieurs phrases dans le repas. C’est tout bonnement génial. Surtout sa dernière déclaration. Ca a complètement décoincé le jeune blond. Niito oubliait son ridicule état et se mit à lui sourire. Il tourna la tête vers la droite, tout content de ce qu’il venait d’entendre. Avec un peu de gêne il se mit à lever sa main en direction d’un serveur.

    « Excusez-moi.. Hum. Excusez-moi ! »

    Enfin un peu de courage, si on peut appeler ça comme ça. Tapette. Mais merde, il t’avait posé une question y’a un instant, répond. C’était quoi déjà ? Ah ouais. Si t’as jamais eu envie de frapper quelqu’un. Mh. Difficile. Pour l’instant, commande. Le pingouin s’approche.

    « J'me suis calmé. »

    À cet instant, il n’avait qu’une envie. Crier sa joie ; « Gniiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiih ! » Du coup, il se mit à rire au nez du serveur qui s’approchait de lui à cause de cette simple phrase qui n’était surement rien pour Akane.

    « Euh. Je pourrais avoir, euh… Hmph. »

    Il se battait contre un fou-rire.

    « Un dessert avec des fraises. N’importe quoi du moment qu’il y en a, s’il vous plait. »

    Après cette commande, il réfléchissait. À quoi répondre à Akane. C’était surement une question fade pour lui, mais pour Niito il faut absolument lui répondre franchement. Ne pas chercher une réponse trop intelligente, une réponse qui vient du cœur bordel. C’est pourtant si simple que ça. Répond vite avant qu’Akane se désintéresse complètement de toi.

    « J’ai déjà eu envie de frapper quelqu’un, c’est vrai. Mais, je ne me bat jamais. Parce que ce n’est pas mignon. Et que les gens n’aiment pas quand je ne suis pas mignon. »

    Oh le con. Il vient pratiquement de dire qu’il n’est que ce que les gens veulent qu’il soit. Capté ? C’est vrai, mais ‘faut pas le dire à n’importe qui. Surtout que tu connais Akane depuis seulement quoi, quelques heures ? Et t’a même pas remarqué que c’était une fille. T’es grave parfois Niito.

    Enfin, bref. Niito se demande. Il se demande si Akane est aussi froid avec tout le monde ou alors ce n’est qu’avec lui qu’il est aussi inamical. Est-ce que le blondinet est aussi insignifiant pour lui. Ou est-ce que tout le monde est vide. C’est agaçant. It’s agacing.


JE VOUS AIME ♥️

sois gentil, pas méchant.
c'est pas gentil d'être méchant.
Merci Kido, Cloud, Kain, Jake, Haku, Ruru, Emapute, Chiha, Eden, Sora, Zayn et Anh pour tous ces magnifiques vavas ;w;
merci à EMAPUTE ema pour le vava actuel.

Revenir en haut Aller en bas
Akane Hirogami
avatar
heart

Féminin Age : 23
Messages : 736
Inscription le : 06/03/2011


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 1ère année/16 ans
Pouvoir(s):
Club: Musique

MessageSujet: Re: « Un bon dîner réconcilie tout le monde. » de Samuel Pepys [Niito, petit oiseau.]   Sam 15 Sep - 8:54

Il souriait tel un idiot, comme s’il venait de recevoir l’aide d’un ange. Elle eut l’impression qu’elle venait de le sauver d’elle ne savait quoi, et elle hésitait entre prendre peur de l’idiotie évidente du jeune garçon ou alors de lui crier dessus encore une fois, parce qu’elle ne supportait pas de ne pas comprendre son comportement, ou de le voir être à ce point en train d’exagérer. Cela lui apprendrait à essayer de sauver une conversation. Elle devait savoir depuis le temps que c’était idiot, crevant et complètement inutile. Cela lui imposait d’être plus sympas, ou alors l’autre pensait que finalement elle était sympas. Elle ne l’était pas. Elle ne l’était vraiment pas. Et il allait vite s’en rendre compte. Elle ne voulait pas être gentille, et elle ne s’en priverait pas. Dès que le repas toucherait à sa fin, elle arrêterait de se comporter comme un être respectueux. Elle n’aurait plus besoin d’être polie ou de se forcer à ne pas le faire pleurer. C’est ce qu’elle se disait. Mais au fond, elle savait très bien qu’elle n’était pas du genre à faire du mal sciemment, et qu’elle ne cherchait jamais à rendre les autres malheureux. Elle évitait les autres, elle n’appréciait pas qu’on puisse s’approcher d’elle. Elle cherchait à ce que personne ne vienne vers elle et elle faisait tout pour qu’on la fuie. Mais elle n’avait presque jamais recours à des paroles blessantes. Elle n’y avait recours que lorsqu’elle trouvait la situation trop compliquée. C’était peut être par sa prudence, ou par son manque de méchanceté que certaines personnes, comme Raimu ou Ema, était tenace. Elle regrettait presque aujourd’hui de ne pas avoir était un gros méchant loup au sens figuré pour ne pas qu’ils l’approchent encore… Maintenant elle doutait qu’ils la croient capable de ça… Et pourtant, elle en était capable.

Elle le regarda appeler le serveur sans un mot. Elle avait presque envie de crier au serveur à la place de Niito, mais comme celui-ci parvint tout de même à le faire venir à leur table, elle se calma. Il n’était pas question de passer ses nerfs sur n’importe quelle action du jeune homme. Elle le trouvait pathétique à appeler ainsi cet aveugle sourd et muet de serveur, elle trouvait qu’il n’avait pas assez de… Cou…rage. Oui, de courage. Il n’avait donc pas le courage de le faire venir comme n’importe qui. Il se devait de l’appeler plusieurs fois, et elle crut même qu’il allait devoir faire de grands gestes en pleurant. Au lieu de ça, il éclata de rire dès que le serveur arriva, ce qui eut le don de décontenancer et Akane et le serveur. Celui-ci observa Akane d’un œil surpris, et elle lui rendit en haussant les épaules. Elle ne pouvait pas expliquer l’hilarité de son compagnon, elle ne venait pas de lui raconter de blagues ou quelque chose comme cela. Il n’y avait rien, théoriquement, qui puisse le faire rire. Donc, elle n’avait pas d’explication. Et même si elle en aurait eu une, elle ne l’aurait pas donné au serveur. Ce n’était pas intéressant. Toujours est-il qu’elle ne chercha pas de réponse à cette question et qu’elle laissa filer le rire du jeune homme. Elle ne comprendrait pas, et puis tant pis.

Il commanda un dessert de fille, le genre de truc qui ne la surpris pas du tout, parce qu’elle trouvait que c’était un dessert mièvre et pour les petites filles naïves. Et Niito était bien de ce genre là, genre petites filles naïves. Elle pensait donc que cela lui convenait parfaitement et elle laissa filer. Elle demanda quand à elle une tarte au citron, parce qu’elle avait vraiment envie d’un truc acide dans sa bouche, histoire de faire passer ses envies de meurtres. Et puis, elle aimait bien les fruits acides comme le citron. A part sa couleur, elle aimait bien. Tout ce qui était jaune, sauf les canards, la rendait malade. Rien que de voir son aversion pour Hyuga… Ou peut être était-ce depuis qu’elle connaissait Hyuga qu’elle supportait de moins en
moins le jaune ? Elle n’en savait rien, et elle n’avait pas envie de le savoir.

« Les gens sont des idiots. »

La jeune fille fit une moue boudeuse, et croisa ses bras sur la poitrine. Elle avait ce reflexe involontaire de les croiser ainsi, et non en dessous, ce qui ne faisait pas ressortir sa poitrine. Elle avait pris le plis pour que jamais on ne puisse savoir qui elle était réellement. Maintenant, c’était devenu un réflexe, une habitude qu’elle ne pouvait se défaire. Et dont elle n’avait aucune envie de se défaire pour le moment.

Elle faillit en rester là, mais elle secoua sa tête doucement, avant de pointer son doigt vers Niito. Elle replaça assez vite sa main contre son propre corps, mais elle tenait à ce qu’il comprenne que c’était de lui qu’elle parlait. Elle trouvait cela un peu théâtral, mais apparemment, il ne comprenait les choses que comme cela.

« Et t’es encore plus idiot qu’eux. Vivre pour les autres et non pour soi, c’est juste idiot. C’est même plus une vie. Même plus ta vie. Je me demande s’il t’arrives vraiment de te dire que t’es heureux. Enfin je m’en fous.»

Elle en resta là parce qu’elle n’était ni sa mère ni son amie. Elle ne lui devait rien, et surtout pas un cours sur le fait de vivre sa propre vie. Surtout qu’elle-même n’était pas vraiment un exemple à suivre. Elle fuyait les autres comme la peste, ne s’autorisait jamais à faire confiance aux autres, se forçait à ne pas être agréable. C’est vrai qu’elle n’était pas un ange de nature. Mais elle forçait son caractère, elle ne respirait pas. Elle n’acceptait pas qui elle était. Elle n’acceptait pas son pouvoir, sa bête, ses bêtes même. Elle ne voulait pas de son sexe biologique, sans pour autant chercher à en changer vraiment. Elle avait juste un sexe social différent. Elle n’aimait pas s’attachait aux autres, mais quelque part au fond d’elle, elle avait envie de se poser contre une épaule, de tout raconter, tout balancer, de pleurer jusqu’à ne plus avoir d’eau dans son corps, de faire enfin confiance à quelqu’un, d’être elle-même et de ne pas être tout le temps effrayait de ce qu’elle était. Mais elle n’était pas prête à se l’avouer. Et elle faisait tellement d’effort pour ne pas paraître faible, pour ne pas mettre les autres en danger de son pouvoir, tellement d’effort pour qu’on ne la regarde plus comme un monstre, pour qu’elle ne soit qu’un demi monstre, et pas un monstre entier.

« C’que tu fais, c’pas mon problème. Sujet clos. »

Elle n’avait plus envie de discuter. Elle n’avait plus envie de faire d’effort, de formuler des phrases, des réponses et des questions. Elle avait décidé de ne plus parler à Niito, et ce jusqu’à ce qu’elle finisse son dessert, qui n’était pas encore arrivé. Qu’il aille aux enfers s’il voulait discuter, elle avait fermé ses sens au jeune homme.


Ava by Ema<3 Un grand merci à Niito, Ema
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: « Un bon dîner réconcilie tout le monde. » de Samuel Pepys [Niito, petit oiseau.]   

Revenir en haut Aller en bas
 

« Un bon dîner réconcilie tout le monde. » de Samuel Pepys [Niito, petit oiseau.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Aomori :: rpg ☆ aomori pensionnat :: Rez-de-chaussée :: Grande Salle-