AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I must be dreaming, 'cause there is no way you're really talking to me || Pv Kain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shigeru Tensei
avatar
ruru

Masculin Age : 26
Messages : 445
Inscription le : 08/11/2011
Localisation : Who cares? I bet I can still hear you.


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 3 ème/16 ans
Pouvoir(s):
Club: Théâtre

MessageSujet: I must be dreaming, 'cause there is no way you're really talking to me || Pv Kain   Sam 26 Nov - 5:51

''Journée de merde... se dit-il encore une fois, alors qu'il fixait d'un air morne la nourriture disparate qui était étalée un peu n'importe comment dans son plateau, donnant comme la vague impression qu'une minuscule explosion nucléaire avait au lieu au beau milieu de son assiette.

Il était assit à une toute petite table, au fond de la salle et à moitié cachée derrière une sorte de minuscule muret. Ou à tout le moins, à quelque chose qui y ressemblait; ce n'était donc pas vraiment étonnant qu'il soit encore seul malgré le fait que le réfectoire était bondé. Et soit il n'avait pas réussi à trouver ses amis dans la foule, ou alors soit ils avaient déjà tous finit de manger et n'avaient pas prit la peine de l'attendre avant de partir. Les salauds.

Et puis, il y avait tellement d'élèves réunit au même endroit que, même par dessus sa musique, il arrivait à percevoir un fort brouhaha, incompréhensible mais néanmoins terriblement agaçant. Shigeru fut un instant prit de l'envie de se lever et de leur dire à tous de se la fermer, avant de se raviser en grommelant entre ses dents; la dernière fois qu'il avait voulut le faire, on lui avait 'gentiment' expliqué que c'était le genre de choses qui se ne faisaient pas. ''Pff... qu'une bande de coincés...''

Enfin, ça ne serait pas si mal s'ils pouvaient au moins parler de quelque chose ne serait-ce qu'un minimum intéressant. Mais non; c'était à croire que les pipelettes sans cervelle c'étaient toutes réunies ensemble et avaient envahit les tables voisines de la sienne. C'était une conspiration, vraiment; c'était pas possible, sinon. Ça, ou bien ils avaient tous un signe de reconnaissance – comme les nazis, tient -, quelque chose pour se distinguer entre elles, une sorte de symbole indiquant 'En recherche intensive de ses points de QI manquants' flottant au dessus de leur tête et visible seulement pour leurs semblables. Avec une petit point d'interrogation jaune, comme dans les MMORPG.

Et il y en avait trois, en particulier, avec leur voix perçantes d'adolescentes pré-pubères et leur ton emplit d’excitation non contrôlée qui donnait l'impression qu'elles avaient bu une bonnes dizaines de tasse de café en trop. Elles étaient assise à une table directement sur sa droite, à très exactement 2m30 de la sienne. Mais le pire dans tout ça était que cela devait bien faire dix minutes – non, neuf, à vrai dire, mais tout de même – qu'elles comparaient les mérites de différentes marques de produit pour cheveux.

''Sérieusement? Sérieusement?'' gémit-t-il intérieurement, le regard meurtrier qu'il leur lança semblant leur passer six pieds au dessus de la tête. Il ne savait même pas qu'il pouvait en exister autant, et il connaissait Ema depuis des années! Et voilà qu'elles venaient d'enchaîner avec la mousse pour les cheveux. Vraiment? Qui est-ce qui voudrait se mettre de la mousse dans les cheveux?! C'était ridicule – et puis, ça ne servait pas à laver la vaisselle, de toute manière? En plus, ce n'était que des cheveux; tu n'avais besoin que de ne passer qu'un coup de brosse dedans tous les deux jours et puis voilà!

-La ferme, la ferme, la ferme... grommela-t-il à mi-voix, resserrant sans même le remarquer la poigne qu'il avait sur ses baguettes; c'était à se demander comment elles faisaient pour ne pas déjà être brisées en deux.

Reposant ses yeux sur son plateau encore presque plein, il planta furieusement ses baguettes dans son plat; une fois, deux fois, trois fois. Et puis une quatrième pour faire bonne mesure. Un peu comme s'il s'amusait à donner des coups de couteau dans quelque chose de particulièrement agaçant. Le visage des trois adolescentes assises à la table voisine, très probablement. Sans doute plusieurs auraient pu trouver sa réaction relativement disproportionné – avec raison -, mais n'empêche qu'il en venait presque à souhaiter qu'elles s'étouffent une bonne fois pour toute avec leur verre d'eau. Ah ah.

-Oh, et il paraît qu'il y a un nouveau truc qui est sortit y a pas longtemps...

Grinçant des dents, Shigeru laissa tomber sa tête sur la table, le bruit que fit son front en se cognant sur la surface froide résonnant avec un 'bam' sonore. ''Guh...'' Si ça continuait, son cerveau allait finir par lui dégouliner par les oreilles. Non, vraiment; si les gens autour de lui ne la fermaient pas bientôt, il allait finir par enfoncer ses baguettes au fond de la gorge de la prochaine personne qui allait passer.


Some people need a high five in the face with a chair

Everyone has a photographic memory; some just don't have film


Merci Hyu' ♥
eheheh:
 

Spoiler:
 


Dernière édition par Shigeru Tensei le Lun 21 Mai - 22:39, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kain Okada
avatar
pintade

Féminin Age : 29
Messages : 1711
Inscription le : 16/01/2011
Localisation : With Donxdonx


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 17 Ans
Pouvoir(s):
Club:

MessageSujet: Re: I must be dreaming, 'cause there is no way you're really talking to me || Pv Kain   Mer 11 Jan - 0:47

Depuis que la cloche de midi avait sonnée, Kain avait perdu de vue sa sœur, entraînée dans une vague de lycéens. La foule de pré-pubères se dirigeait à la taverne du st Graal : le réfectoire. Et certains étaient retombés dans...la préhistoires. D'ailleurs, ce n'était pas Ema-chan qui venait de courir comme un homme des caverne, fourchette en main en s'écriant "viande" du voix d'outre-tombe ? Le blond cligna des yeux, calmement, sa sacoche à la main puis il sourit en se disant qu'il attendrait pour manger. D'autres connaissances passèrent devant lui en accourant pour aller se nourrir et il évita McQueen en se cachant rapidement derrière un mur. Pour une fois que la journée commençait bien, il était hors de question qu'il se mette en colère.

Finalement, à allure normale, sans se précipiter pour se rendre à la cantine, mains dans les poches rouge de son sweat-shirt, il y arriva plutôt rapidement et du attendre un bon quart d'heure avant de choisir son plateau. Plutôt bien garni, cette fois-ci, il était composé d'un menu chinois: riz cantonais, beignet de crevettes, samoussa, poulet au gingembre et tranches fines d'ananas. Rien de mieux qu'un bon repas savoureux pour reprendre les cours de l'après midi. Surtout qu'il allait devoir travailler son pouvoir cette aprem puis enchaîner une répétition avec le club de musique.

Bien sûr, toutes les tables étaient pleine, et il remarqua le nœud blanc de sa sœur et lui fit signe de sa main droite, d'un air heureux. Elle était coincée avec d'autres personnes à sa table, y compris avec des débiles qui la draguait ouvertement devant Kain. Quels naïfs. Il soupira quand il fut de dos pour pas qu'elle le voit et fit une moue quand il remarqua qu'une seule table de libre était au fond du réfectoire, dans l'ombre, avec une chose assise. Il fit un détour par d'autres chemins histoire de voir si des potes à lui avaient une table et passa devant une table entièrement composée de filles. Un sourire par-ci par là, elle voulait l'inviter. Il fit son timide en baissant sa tête et mimant un visage gêné et se dépêcha de rejoindre la table de libre.

Arrivant à la hauteur de la "chose", il reconnu presque immédiatement les cheveux très reconnaissables du garçon. Ce dernier avait la tête plongée face contre table, les bras entourant son visage. Kain remarqua les pauvres victimes de ses baguettes et un air surpris se dessina sur son visage.

« Ahem... » raclement de gorge très utilisé dans les BD et autre du genre, y compris dans la réalité, il voulait de l'attention de la part du jeune-homme-dont-il-ne-se-rappelle-plus-le-nom.

« Euh excuses moi...hem...je peux m’asseoir à cette table ? » demanda-t-il comme s'il marchait sur des œufs. D'ailleurs il n'avait jamais été aussi gêné de poser une question. A vrai dire le jeune homme avec juste l'air d'un dépressif qui de plus, refusait de manger et martyrisait sa pauv' bouffe. Kain attendit, plateau en main, avec la peur de déstabiliser ou brusquer le garçon.
Oui car bon, il se rappelait déjà plus de son nom -bien que sa coiffe soit très reconnaissable, ainsi que son allure générale- donc fallait pas qu'il s'enfonce encore plus en le blessant ou quoi que se soit d'autre. Peut-être même qu'il l'aiderait, qui sait ?


D&P by me • avatar by me (c)

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://pensionnat-aomori.forumactif.com
Shigeru Tensei
avatar
ruru

Masculin Age : 26
Messages : 445
Inscription le : 08/11/2011
Localisation : Who cares? I bet I can still hear you.


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 3 ème/16 ans
Pouvoir(s):
Club: Théâtre

MessageSujet: Re: I must be dreaming, 'cause there is no way you're really talking to me || Pv Kain   Mer 11 Jan - 4:07

On lui parlait. Quelqu'un, juste en face, de l'autre côté de la table, lui parlait. Ou, à tout le moins, c'était ce que le bruit non identifié qu'il venait d'entendre tendait à lui faire penser. ''Bordel...'' Mais qu'est-ce qu'on lui voulait, à la fin?! Est-ce qu'il avait un panneau autour du cou indiquant 'Venez faire chier Shigeru' depuis ce matin et ne l'avait tout simplement pas remarqué? Ce devait être ça, parce que sinon, il ne voyait vraiment pas pour quelles raisons tout le monde autour de lui se seraient donné le mot pour venir l'énerver – consciemment ou non.

-Euh excuses moi...hem... je peux m’asseoir à cette table ? entendit-il finalement, prononcé sans aucun doute par la même personne qui c'était arrêté en face quelques instants plus tôt.

Serrant plus fort ses baguettes entre ses doigts, le bois de ces dernières protestant vigoureusement sous le traitement abusif qu'elles subissaient depuis tout à l'heure, il laissa échapper un grognement étouffé digne d'un homme des cavernes. Est-ce qu'il avait l'air de vouloir de la compagnie? Est-ce qu'il avait l'air d'avoir envie de devoir supporter le bavardage – ou même la simple présence – d'un inconnu qu'il ne connaissait ni d'Adam ni d'Ève? Enfin, inconnu... cela restait un bien grand mot compte tenu du fait que la voix – distinctement masculine – lui semblait étrangement familière. Un peu comme s'il avait l'habitude de l'entendre, une fois de temps en temps, mais pas suffisamment pour qu'il s'agisse d'une personne provenant de son entourage direct. Finissant par lever la tête, plissant un peu les yeux le temps que s'accoutumer à nouveau à la vive lumière du réfectoire, il se redressa un peu, restant néanmoins pratiquement affalé contre la table. Puis, jetant un regard incendiaire à la personne qui avait osée venir le déranger, plantant ses yeux dans les siens, il écartilla légèrement ceux-ci en le reconnaissant.

Kain.

-Kain... répéta-t-il avant même de pouvoir s'en empêcher, le fixant d'un air un peu vide, presque absent.

Un peu comme si son cerveau venait de se déconnecter de lui-même à cause d'une surcharge d'informations. Kain était là. Kain lui parlait. Kain. Bon sang. Mais qu'est-ce qu'il devait faire? Et qu'est-ce qu'il devait dire? Ou alors, il ferait mieux de ne rien dire avant de sortir un truc inapproprié – encore – ou... ou bien... mais bordel, il n'en avait aucune idée! Et pourquoi il lui parlait, d'abord?! Et pourquoi est-ce qu'il était là? Et merde, il le regardait. Et il avait l'air d'attendre quelque chose; sa réponse, probablement. ''Merde merde merde merde...''

Dire quelque chose. Il fallait qu'il lui dise un truc, n'importe quoi. Il ne pouvait quand même pas juste le regarder comme ça alors qu'il lui adressait la parole pour la première fois de sa vie, pas vrai? Bon sang, pourquoi maintenant? Pourquoi pas, il ne savait trop, plus tard, quand il aurait eut le temps de réfléchir à une réponse acceptable? C'était trop demander?

-Uh... marmonna-t-il finalement en continuant de le fixer, pourquoi tu voudrais t'assoir ici?

Pour, presque aussitôt, se frapper intérieurement. ''Ahah. Bravo, imbécile. Maintenant, il va croire que tu veux qu'il dégage!'' se morigéna-t-il en se retenant de se taper la tête à répétition contre la table. Mais comment voulait-on qu'il arrive à réfléchir à quoi que ce soit quand il avait l'impression que l'intérieur de sa poitrine était en feu et que son cœur battait deux fois plus vite qu'à l'habitude, et fort, trop fort, et fuck, il devait se calmer, maintenant. Et respirer, aussi, ou il allait finir par étouffer, il en était certain.

Prenant une grande respiration un rien tremblante, espérant que l'autre adolescent ne remarque rien, il se cala contre le dossier de sa chaise, baissant les yeux sur son plateau, le fixant comme s'il essayait de le faire fondre avec la seule puissance de son regard, le visage à demi dissimulé dans son col. Il n'aurait même pas été surprit d'y arriver, à vrai dire, compte tenu qu'il avait soudainement vraiment chaud, trop, et... ''Arrête. Calme toi, c'est rien, c'est rien, c'est juste lui.' Ahah. Même lui pouvait se rendre compte d'à quel point il avait l'air ridicule, en cet instant.

-Tu... euh, tu peux t'assoir si tu veux, j'm'en fou... lui dit-il en haussant les épaules, lui jetant un rapide coup d'oeil entre les mèches de cheveux qui lui bloquaient la vue.

Il avait réussit à lui parler. Bien. Et ensuite... et ensuite, il ne savait trop, à vrai dire. Kain allait s'asseoir et... et rien du tout. Ou alors, il allait l'avoir trouvé tellement idiot qu'il allait juste faire demi tour pour s'en aller ailleurs, et ne voudrait plus jamais ne serait-ce que l'approcher. Et, bien franchement, Shigeru ne savait trop, pour l'instant, lequel de ces scénarios il préférait.


Some people need a high five in the face with a chair

Everyone has a photographic memory; some just don't have film


Merci Hyu' ♥
eheheh:
 

Spoiler:
 


Dernière édition par Shigeru Tensei le Lun 21 Mai - 21:17, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kain Okada
avatar
pintade

Féminin Age : 29
Messages : 1711
Inscription le : 16/01/2011
Localisation : With Donxdonx


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 17 Ans
Pouvoir(s):
Club:

MessageSujet: Re: I must be dreaming, 'cause there is no way you're really talking to me || Pv Kain   Mer 11 Jan - 13:24

[OMFG ♥♥♥]

Bien que le plateau soit pour l'instant moyennement lourd, il n'avait envie qu'une seule chose: s’asseoir et manger pendant que c'était encore chaud. Puis si ce garçon ne voulait pas lui parlait bah il respecterait hein.
Le blond observa le roux qui serra de plus en plus fort ses baguettes, sans relever ne serait-d'un millimètre sa tête. Soit quelqu'un le persécutait, soit c'était la vie qui le persécutait, c'était pas possible...Surtout que, avec la chance qu'il avait, il se retrouvait à manger en face d'un dépressif. Et la journée venait à peine de commencer, quelle aubaine histoire de le mettre de bonne humeur.

Le garçon daigna enfin relever la tête, figeant sur place Kain de peur. On aurait dit que ces yeux étaient composés uniquement de feu, et pendant un bref instant, le blondinet se demanda si c'était pas ça son pouvoir: sorte de jet laser à la superman qui traverse tout type de matière. Okada fit un pas en arrière, faisant un va et vient entre le visage du roux et son plateau ressemblant à un cimetière.


Finalement, son interlocuteur arrêta son regard mauvais pour inaugurer une nouvelle face: poisson mort, avec de graaaaand yeux ouverts. Décidément c'était le comble; Kain en avait peur, c'était limite. Il continua avec son va et vient des yeux entre le roux et le plateau repas et finit par faire sortir de sa bouche une sorte de rire forcé. En fait il lui jouait un tour hein ?

- Kain marmonna le roux.

Le principal concerné n'avait même pas entendu tellement il réfléchissait à la situation. C'était ça sans doute, on se moquait de lui, comme avant, dans ses années du collège. Bon c'était pas grave alors...Quoi qu'intérieurement, une petite voix ne cessait de répéter *mais il est complètement baré ou quoi ?*
Il avança d'un pas pour se fixer devant comme une statue, comme il le jeune homme allait le passer au rayon X et l'analyser minutieusement.

-Uh...pourquoi tu voudrais t'assoir ici?

Ah enfin, il était doté de parole ! Enfin quelqu'un chose ! Kain prit une respiration "virtuelle" histoire de pas montrer qu'il ne comprenait rien à la situation et que oui il ne savait pas comment réagir. Puis il eu l'impression de tourner son cerveau dans sa boîte crânienne pour trouver une réponse et que la seule potable était *oh c'est juste que j'aime me torturer avec des dépressifs bizarres en mangeant chinois*
Bien sûr il allait pas sortir un truc comme ça sinon bah merde il trouverait une autre place, il mangerait dehors tient ! Avec la neige, ça lui irait bien au teint. Puis pourquoi tout le monde en ce moment l'envoyait chier hein ?
Puis en fait, il fut sauvé non pas par le gong mais par le roux qui finalement entama une autre phrase: Ô JOIE !

-Tu... euh, tu peux t'assoir si tu veux, j'm'en fou... dit-il en haussant les épaules.

Bon il préférait ça. Au moins il s'en foutait comme de sa première chaussette, c'était plutôt bon signe. Peut-être même qu'ils apprendraient à se connaître -bon faut pas trop espérer mais bon-. Heureux de la réponse de du rouquin, le blondinet à hoodie rouge posa sagement le plateau sur la table et s'assit en face de lui. Il fit un petit merci pour son interlocuteur qui continuait à le fixer étrangement. Il n'avait peut-être jamais vu Kain ou de mec pas très viril à couette. Bref, la conversation commençait bien.

Kain empoigna fermement ses baguettes et se concentra à nouveau sur le roux.

« Bon j'suis vraiment impoli » dit-il en reposant ses baguettes et posant ses coudes sur la table.
« Je m'appelle Kain Okada, et toi ? » demanda-t-il en arborant une tête des plus craquantes.




D&P by me • avatar by me (c)

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://pensionnat-aomori.forumactif.com
Shigeru Tensei
avatar
ruru

Masculin Age : 26
Messages : 445
Inscription le : 08/11/2011
Localisation : Who cares? I bet I can still hear you.


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 3 ème/16 ans
Pouvoir(s):
Club: Théâtre

MessageSujet: Re: I must be dreaming, 'cause there is no way you're really talking to me || Pv Kain   Mer 11 Jan - 20:54

Se crispant presque imperceptiblement lorsque l'autre adolescent se mit à lui parler à nouveau, il baissa aussitôt les yeux sur son plateau qui donnait plus l'impression de ressembler à un dépotoir qu'autre chose. Il n'arrivait toujours pas à revenir du fait que Kain c'était vraiment assit là, avec lui, tout seul. Sans doute était-ce déjà trop pour son esprit déjà saturé. Merde.

Car, malgré tout, ce n'était pas vraiment comme s'il pensait réellement que la chose allait se produire un jour. Et qu'il y avait une grosse marge entre l'imaginaire et la réalité; cette dernière semblant plus apparente que jamais en cet instant. C'était vrai, toutes les fois où il c'était imaginé quelque chose du genre – chose qu'il aurait nié avec véhémence si quelqu'un se serait risqué à lui poser la question -, ça ne ressemblait jamais à ça. Enfin, déjà, son Lui imaginaire ne ressemblait pas à un poisson en manque d'oxygène. Et en prime, il savait quoi dire, ce qui était loin d'être le cas maintenant. Et qu'est-ce qu'il lui voulait, déjà? Ah.

Son nom. Il devait dire son nom; c'était bien le genre de pratique courante qu'avaient les gens lorsqu'ils se rencontraient, pas vrai? Et puis, il le lui avait demandé, alors c'est sans doute que, quelque part, il voulait le savoir. Ouvrant la bouche pour lui répondre, il la referma bien vite, se ravissant presque aussitôt. Et si jamais, en fait, il n'en avait absolument rien à foutre et que, si jamais il le lui disait, il allait le prendre pour un imbécile et ce, pour une raison qui lui échappait encore? Peut-être devrait-il lui donner un faux nom, comme ça, quand Kain allait raconter ça aux autres au moins, ainsi, ils n'allaient pas être capable de remonter jusqu'à lui.

Oui, il avait conscience que c'était une idée complètement idiote, et qu'il ne s'agissait sans doute que de son cerveau qui essayait de causer une distraction quelconque – ce salop. Et putain, pourquoi tout était aussi compliqué? Et la tête qu'il lui faisait; il le faisait exprès ou quoi? Rebaissant aussitôt les yeux – il n'aurait pas dû regarder -, il sentit son visage le brûler alors qu'il faisait distraitement rouler l'un de ses deux petits bâtons de bois sur la table dans une vaine tentative de se changer les idées.

-Je, mh... commença-t-il d'une voix un rien étranglée, tendu comme la corde d'un arc. Shigeru... mon nom. Shigeru Tensei.

Respirant de nouveau, essayant sans grand succès de calmer son cœur qui venait de s'emballer pour une seconde fois – ce con -, il secoua la tête, tentant de s'éclaircir un peu les idées. Ça ne pouvait pas être si difficile, tout de même? Allez; ils s'étaient échangés quelques mots. Bien. Et maintenant... maintenant, il fallait essayer d’entamer une conversation, pas vrai? Sans doute, mais voilà; il n'avait tout bonnement aucune idée de ce dont il pourrait bien essayer de parler. Pour la peine, il avait presque envie de passer le reste de l'heure, assit en silence sans rien dire. Ou partir, loin, très loin; ça aussi, ça lui semblait, sur le coup une très bonne initiative. Ou peut-être pas.

-Et t'as pas, j'sais pas, des amis quelque part avec qui t'aurais pu manger? laissa-t-il échapper d'un ton bourru après un long moment de réflexion.

Et le tout, sans même sembler de réaliser l'interprétation – plus que négative – que l'on pouvait faire de cette phrase. Il était, de toute façon, bien trop focalisé sur la grande question du 'Pourquoi aujourd'hui, et pourquoi avec moi' pour se rendre compte qu'il venait pratiquement de lui dire qu'il ne voulait pas de lui ici. Puis après, on se demande pourquoi il tend à faire des mauvaises premières impression.

Ah. Et comme si ce n'était pas suffisant, les trois idiotes de tout à l'heure qui repartaient de plus belle sur les odeurs de shampoing. Okay, c'était quoi, elles étaient incapable de trouver un sujet de conversation plus pertinent que ça? Tournant brusquement la tête, oubliant momentanément qu'il avait de la compagnie, il leur lança un regard noir qu'elles ne remarquèrent une fois de plus pas, avant de finalement abandonner la chose en voyant le peu d'effet que sa tentative d'intimidation ratée avait sur elles.

-Non mais merde, vos gueules... marmonna-t-il entre ses dents, son coude sur la table, appuyant son front contre son poing fermé.

Et le tout en se retenant bien fort de ne pas leur balancer son plateau presque intouché en arrière de la tête.


Some people need a high five in the face with a chair

Everyone has a photographic memory; some just don't have film


Merci Hyu' ♥
eheheh:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Kain Okada
avatar
pintade

Féminin Age : 29
Messages : 1711
Inscription le : 16/01/2011
Localisation : With Donxdonx


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 17 Ans
Pouvoir(s):
Club:

MessageSujet: Re: I must be dreaming, 'cause there is no way you're really talking to me || Pv Kain   Jeu 17 Mai - 21:00

Il devait bien faire un effort hein ? Il se devait au moins de rester poli avec Mr Dépression. Le blond détacha les baguettes jetables présentes sur le plateau et entama son riz cantonnais. Un peu de chaleur et de bonne nourriture allait le réconforter et l'apaiser quelques temps. Il s'arrêta soudainement quand son partenaire de table ouvrit la bouche pour s'adresser à lui.

-Je, mh...(le roux fit une légère pause, avec un sourire crispé, comme si il venait se rendre compte qu'il avait chié dans son froc). Kain secoua sa tête pour oublier cette image absolument dégoûtante.) Shigeru... mon nom. Shigeru Tensei, dit-il en sortant de son apnée.

Kain le regarda le roux secouer sa tête. Au moins il avait l'air d'aller un peu mieux, se dit-il en continuant d'avaler son riz. Okada lui fit un sourire pour l'encourager à parler de quelque chose, même si c'était une chose futile ou ridicule. Ils n'allaient pas rester ainsi à se regarder pendant tout le repas. Kain attendit une phrase, un geste, qui ne tarda pas à arriver.

-Et t'as pas, j'sais pas, des amis quelque part avec qui t'aurais pu manger?

Le sourcil gauche de Kain eut un mouvement nerveux et le visage du blond se crispa. Quel abrutit vraiment...Il haussa les épaules mentalement et se dit qu'il ne fallait jamais perturber les personnes en dépression et que bon garçon qu'il était (oui il essayait tout du moins de s'en convaincre) il allait remonter le moral à son nouvel ami.

- Hmmm, bonne question. Je devais manger avec ma sœur, mais comme tu peux le voir, la salle est bondée, dit-il en ajoutant un sourire gêné. Au moins la phrase était amicale. Jamais Kain n'avait fait un si bel effort avec une personne qu'il ne connaissait pas. Il soupira et retourna à son riz puis s'arrêta à nouveau alors que ses baguettes étaient tendues vers sa bouche. Il avait rêvé où le roux avait parlé dans sa barbe ? Son regard s'intensifia et il fixa le roux quelques instants. Les pupilles du roux étaient dirigées par dessus l'épaule du blond. Chance, au moins il ne crachait pas sur lui. Le blondinet se retourna et observa la source du tracas. Trois élèves, des filles. Se retournant vers lui, il s'adressa à nouveau à Shigeru-kun.

- Euh, Shigeru-kun ? Demanda-t-il sans s'en rendre compte. Pardon, je peux t’appeler Shigeru-kun ? Ces trois filles non rien d'exceptionnel...tu en pinces pour l'une d'entre elle c’est ça ? (ricanement sournois). Hum, je me dis, toi aussi, tu n'as pas des amis avec qui manger, dis ?

Il ajouta un sourire éclatant et enfourna un bouchée de son plat chaud. En y repensant, il avait dit ça pour rire, mais peut-être qu'il était vraiment amoureux d'une des trois filles. Il se tourna à nouveau vers elle, avec le plus de discrétion possible. Aucune d'elles n'était à son goût et de toute manière, il n'y avait qu'Hikari qui était à son gout. D'ailleurs, où était-elle ? Il parti à la recherche de sa sœur et trouva sa belle chevelure vers le fond de la salle. Il avait envie qu'elle se tourne vers lui, rien que pour lui former un cœur avec ses mains.
Kain avait oublié la présence du roux. Il toussota et observa son partenaire de table à nouveau, ajoutant un sourire parfait à son visage.


D&P by me • avatar by me (c)

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://pensionnat-aomori.forumactif.com
Shigeru Tensei
avatar
ruru

Masculin Age : 26
Messages : 445
Inscription le : 08/11/2011
Localisation : Who cares? I bet I can still hear you.


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 3 ème/16 ans
Pouvoir(s):
Club: Théâtre

MessageSujet: Re: I must be dreaming, 'cause there is no way you're really talking to me || Pv Kain   Lun 21 Mai - 22:37

Non, vraiment. Plus les secondes avançaient, et plus il avait l'impression que cette soirée était de plus en plus désastreuse. Il aurait mieux fait de ne pas venir et de retourner direct dans sa chambre – et tant pour l'heure du repas, hein. De toute manière, ce n'était pas comme s'il allait manger quoi que ce soit, alors ça n'aurait pas changé grand chose. Et en plus, du coup, il aurait pu s'éviter cette stupide perte de temps.

Perte de temps, oui, et sans doute perte de sa dignité, aussi. Parce qu'il ne se souvenait pas s'être sentit aussi bête, aussi ridicule de sa vie. Entre ces trois petites idiotes, qui lui donnaient à la fois envie de leur faire avaler leur plateau repas par le nez en même temps que d'aller s'ouvrir les veines dans un coin sombre et reclus avec un couteau à beurre en plastique, et Kain – mon dieu Kain, il ne s'en remettait toujours pas, de celle-là – qui était là, qui lui parlait, qui semblait finalement ne serait-ce que réaliser qu'il existait, y avait pas non plus à se demander pourquoi il aurait de loin préféré aller se terrer sous un tapis. Le temps que Kain oublie la sans nul doute horrible impression qu'il était en train de lui faire.

-Hmmm, bonne question. Je devais manger avec ma sœur, mais comme tu peux le voir, la salle est bondée.

Relevant légèrement la tête lorsque l'autre décida de lui adresser la parole une nouvelle fois – il fallait croire qu'il ne le trouvait pas encore suffisamment débile pour préférer l'ignorer -, il le fixa un moment sans dire un mot, son regard dissimulé par ses cheveux. Peut-être donnait-il, sans vraiment le vouloir, sans vraiment le réaliser, l'impression qu'il n'en avait absolument rien à foutre de ce qu'on était en train de lui raconter, mais enfin. Disons seulement qu'il ne savait pas quoi lui dire, pas quoi lui répondre.

Ça, et que moins il ouvrait la bouche, et moins il avait de chance de devoir passer le restant de sa vie à longer les couloirs en espérant éviter de tomber sur lui. Putain. Et en cet instant, il n'avait qu'une seule envie; se trouver un endroit tranquille et passer la prochaine heure à texter Azil pour lui raconter à quel point il était un nul et qu'il chiait à la vie.

-Euh, Shigeru-kun ? Pardon, je peux t’appeler Shigeru-kun ? Ces trois filles non rien d'exceptionnel...tu en pinces pour l'une d'entre elle c’est ça ? Hum, je me dis, toi aussi, tu n'as pas des amis avec qui manger, dis ?

''Uh... hein?''

-Qu... quoi? Je...

Mais qu'est-ce que qu'il racontait? Est-ce qu'il rêvait ou Kain était réellement en train de croire qu'il aimait l'une de ces putains d'idiotes sans cervelle? Non mais merde, il avait meilleur goût, quand même, quoi. Et puis, sortir avec quelqu'un qui avait probablement un QI en dessous de la moyenne, ça ne lui disait pas grand chose. Baissant les yeux, fixant la table d'un air à la fois boudeur et troublé, il se remit à tripoter ses baguettes.

Avant de soudainement s'arrêter, ses yeux s'écartillants légèrement. Merde. Mais si Kain pensait qu'il ressentait quelque chose pour une de ces filles, ça le faisait pas. Pas du tout, même. Il fallait dire que le fait que la personne que vous aimez pense que vous en regardez une autre n'est jamais vraiment d'une grande aide dans votre tentative de conquête – jamais réellement commencée, il fallait l'avouer, mais tout de même. Oh bah merde hein. Il y avait sérieusement quelqu'un, quelque part, qui lui en voulait.

-N.. non mais je... j'veux dire, j'ai pas... Enfin, j'suis pas... commença-t-il en relevant la tête le temps d'un moment pour finalement posé ses yeux sur le coin de la table, croisant ses bras contre sa poitrine.

Et, aussitôt, il sentit son visage le brûler, une nouvelle fois. Fuck. C'était quoi, il était incapable d'aligner plus de deux mots sans se mettre à bafouiller? Il fallait croire que non. Et pourtant, ça ne lui ressemblait pas, d'agir comme ça. Pas du tout. Sans doute pouvait-il s'estimer heureux qu'au moins, aucun de ses amis n'aient été là pour le voir se ridiculiser de la sorte. Quoi que, s'il n'avait pas été seul, au moins, il aurait pu laisser les autres faire la conversation.

Ouais. Putain de bonne première impression que voilà.

-Je suis pas... enfin, c'pas elles que je... j'veux dire, tu...

Ah, merde. Il fallait vraiment qu'il se taise là. Parce que ça allait mal se finir, parce que ce n'était pas le moment, pas l'endroit, et qu'au final, il n'avait vraiment pas envie que Kain sache qu'il pensait à lui comme ça. Pas maintenant. Jamais, même, en fait, probablement. Parce que Kain, il aimait les filles – et le démontrait clairement -, qu'il savait qu'il allait se faire remballer, et qu'au moins, comme ça, il pouvait toujours rêver, quoi.

Et que c'était mieux que rien, mieux que de se le faire dire en pleine gueule.

-J'dois y aller, fit finalement Shigeru en se levant précipitamment, évitant son regard, oubliant du même fait son plateau qui trainait encore – une honte, vraiment – alors qu'il traversait le réfectoire en vitesse, s'éloignant de la table où il était, s'éloignant de la cantine, s'éloignant de Kain, tout simplement.

''Mais fuck, quoi'' se dit-il alors qu'il sortait son portable de sa poche, s'enfonçant sans trop regarder dans les couloirs qu'il prenait au hasard, cherchant déjà le numéro de Azil dans sa liste de contacts – parce qu'il fallait vraiment qu'il la voit, là. Ouais. Tu parles d'un occasion gâchée, vraiment.

Mais. Sérieusement. Pourquoi est-ce qu'il fallait que ce genre de truc soit aussi compliqué, hein?


Some people need a high five in the face with a chair

Everyone has a photographic memory; some just don't have film


Merci Hyu' ♥
eheheh:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: I must be dreaming, 'cause there is no way you're really talking to me || Pv Kain   

Revenir en haut Aller en bas
 

I must be dreaming, 'cause there is no way you're really talking to me || Pv Kain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Aomori :: rpg ☆ aomori pensionnat :: Rez-de-chaussée :: Réfectoire-