AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Because I can't help thinking the clock is slowing down || Pv Haku

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shigeru Tensei
avatar
ruru

Masculin Age : 26
Messages : 445
Inscription le : 08/11/2011
Localisation : Who cares? I bet I can still hear you.


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 3 ème/16 ans
Pouvoir(s):
Club: Théâtre

MessageSujet: Because I can't help thinking the clock is slowing down || Pv Haku   Mer 16 Nov - 4:45

Laissant échapper un énième soupir, ne remarquant même pas le regard exaspéré que lui lança par la même occasion la secrétaire, occupée non loin de là à taper il ne savait trop quoi derrière son bureau, Shigeru leva les yeux de sa console le temps d'une fraction de seconde, jetant un rapide coup d’œil à l'horloge qui était accrochée au mur. Il avait l'impression que le temps s'écoulait terriblement lentement, que chaque seconde était étirée autant que possible; il savait pertinemment que ce n'était qu'une simple impression, mais la chose n'en restait pas moins agaçante. Surtout qu'il avait bien mieux à faire que d'attendre, assit dans l'une des inconfortables chaises de plastiques jaunes de la salle d'attente du secrétariat avec pour seule compagnie une fougère en plastique et une secrétaire acariâtre. Enfin, probablement, puisqu'il n'avait en fait aucune idée de la raison pour laquelle il avait s'y présenter. Il ne se souvenait même pas être déjà venu ici; ce n'était, après tout, pas comme s'il avait souvent à y faire non plus.

Posant à nouveau son regard sur la console de jeu qu'il tenait entre les mains, il jura intérieurement lorsqu'il vit que son personnage était sur le point de mourir, plusieurs monstres ayant profité de son court moment d’inattention pour lui faire sa fête. Appuyant furieusement sur les touches, il ne vit pas non plus le froncement de sourcils désapprobateur qui était momentanément apparu sur le visage de la seule autre occupante de la salle. Les cours avaient prit fin depuis un moment déjà, et il commençait franchement à avoir faim. Et la journée avait été particulièrement longue et pénible. Et il en avait marre. Et il commençait à sentir une migraine poindre juste entre ses deux yeux, à cause de tout le bruit que la marrée d'étudiants n'avait pas manqué de produire à la sortir des classes. Et il était ''Bam'' en train ''Crash'' de perdre ''Swish'' son temps.

Mettant son jeu sur pause, Shigeru secoua légèrement la tête, passant distraitement une main dans ses cheveux hérissés, ces derniers semblants partir encore plus qu'ils ne l'étaient déjà dans toutes les directions. Ça devait bien faire dix-sept minutes qu'il était ici, et il avait du en prendre cinq pour passer de sa salle de classe à ici. Ça faisait un total de... mh... 1320 secondes. Il avait perdu 1320 secondes de sa vie; c'était vraiment ridicule, et l'idée même de la chose commençait à lui taper sur le système. Qu'est-ce qu'ils avaient de si important à faire, eux, qui les empêchait de venir lui parler tout de suite? Et puis, il en avait marre de porter ce stupide uniforme, et n'avait plus qu'une seule envie; aller dans sa chambre pour enfin pouvoir se changer.

-N'importe quoi... marmonna-t-il entre ses dents, sur un ton à peine perceptible.

Puis, grimaçant légèrement, Shigeru lança un regard emplit de ressentiment en direction de la porte close du secrétariat, derrière laquelle il entendait distinctement un groupe d'adolescentes – probablement cinq ou six – discuter bruyamment dans le couloir. Et non seulement il avait l'impression que leurs voix, particulièrement perçantes, lui enfonçait un clou – fictif, mais tout de même – directement dans la tempe droite, mais en plus, leur conversation était, bien franchement, plus qu’inintéressante.

-Merde... Pourraient pas faire moins de bruit, un peu? grommela-t-il à peine subtilement.

Aussitôt, le son, tellement répétitif qu'il ne le remarquait même plus, des touches de clavier que la secrétaire n'avait pas cessé d'enfoncer depuis tout à l'heure s'arrêta sèchement. Levant légèrement la tête, Shigeru jeta un rapide coup d’œil dans sa direction, clignant des yeux devant le regard profondément outré qu'il venait de se recevoir en pleine tête. Enfin, il fallait dire que ce n'était pas comme s'il comprenait réellement la signification de la chose, ne faisant que hausser les épaules d'un air désintéresser avant de regarder ailleurs.

Soupirant, l'adolescent ferma son jeu, le fourrant sans plus de cérémonie dans l'une de ses poches avant de fermer les yeux dans le but de couper la lumière blafarde, artificielle qui lui agressait les yeux et qui ne faisait rien pour arranger son stupide début de migraine. Se calant encore plus au fond de sa chaise en plastique de manière, fallait-il se l'avouer, fort peu élégante, il appuya l'un de ses coudes contre le bras de celle-ci, posant sa joue au creux de sa main. Puis, de l'autre, il monta le volume de son mp3, réussissant finalement à noyer le bruit environnant dans un concert de batterie et de guitare électrique qui, étrangement, lui semblant beaucoup dérangeant.

Restant installé un court moment dans cette position, il finit par de redresser quelque peu lorsqu'un qu'il commença à sentir une inconfortable raideur le saisir à la nuque. Posant l'arrière de sa tête contre le mur beige sale derrière lui, il croisa les bras contre sa poitrine, la partie inférieure de son visage enfouie dans l'écharpe noire qu'il portait – même s'il faisait plutôt chaud, aujourd'hui, malgré la pluie qui avait tombée toute la journée -, tandis que plusieurs mèches de cheveux oranges venaient recouvrir ses yeux toujours clos.

Et c'est ainsi que, moins de deux minutes plus tard, il avait finit par s'endormir sur l'une des inconfortables chaises jaunâtres de la même salle d'attente, toujours avec pour seule compagnie une fausse plante en pot et une vieille secrétaire.


Some people need a high five in the face with a chair

Everyone has a photographic memory; some just don't have film


Merci Hyu' ♥
eheheh:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Haku Tsujido
avatar
heart

Féminin Age : 23
Messages : 474
Inscription le : 27/03/2011
Localisation : sous ta couette ♥


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 18 ans
Pouvoir(s):
Club: Théâtre

MessageSujet: Re: Because I can't help thinking the clock is slowing down || Pv Haku   Lun 5 Déc - 22:07

Les cours venaient de finir, contrairement à tous les autres élèves qui s'était rué vers leur chambre pour ôter leur uniforme, Haku elle se dirigeait d'un pas nonchalant sur talon vers son casier histoire de troquer ses cours contre son sac à main à bandoulière.
Elle referma son casier verdâtre, celui-ci grinça d'un cri strident et désagréable suivi d'un bruit de choc.
La jeune fille fouilla dans son sac quelque seconde avant d'en sortir un chewing-gum rose bonbon et de l'enfourné dans sa bouche.

« Direction le secrétariat »

Traversant par la même occasion l'étendue d'herbe, il faisait chaud autant en profité un peu du soleil.
Etrangement elle avait le souvenir qu'il ne fallait pas quelle passe par là ce jour-là, mais en avait oublié la raison.
Raison qui lui apparu à l'instant même sous le nez, une horde de jeunes filles contrariées (que leur petit ami n'ai pas résisté au pouvoir envoutant d'Haku) brandissant fourche ou autres cliché de manifestant en colère.
Personne ne comprendrait décidément pas son amour inconditionné pour les hommes.
Dans ce genre de cas d'attroupement féminin en furie son pouvoir se retournerait contre elle provocant une migraine de cheval.

Une éducatrice bien sympathique dissipa l'émeute menaçant de plusieurs heures de colle celle qui continuerait à faire du vacarme pour tout le quartier.

Haku tourna des talons et pris le plus sûr chemin vers le secrétariat, elle y croisa un groupe de jeune garçon à la discussion bien inintéressante.
Le plus mal habillé d'entre eux s'adressa à elle.

« Hey Madmoiselle ça tdirait une sortie se soir juste toi et moi ? »
Pour vous dire, il était habillé tell un baraqui de seconde classe pantalon de gym dans les chaussettes blanche inclus.

Haku se pencha vers lui, avec un air tout a fait nonchalant et désintéressé, fourra son doigt dans sa propre bouche et en sortit le chewing-gum rose qui avait l’air d’être passé au Dash.

«Humm, pourquoi pas, le jour ou t’apprendra à t’habillé »
Plantant son chewing-gum dans la tignasse graisseuse de son interlocuteur, elle s’éloigna aussi tôt adressant un simple signe de la main par politesse.

Soudain elle entendu la vois de la chef du groupe antiHaku, une fille au caractère bien chiant, agrippant son sac a main elle couru à tout vitesse, maquant de s’éclaté sur le carrelage une ou deux fois, elle sema sa poursuivante.

Plus que quelques pas et elle atteins son objectif, le secrétariat.
S’imaginant seule face à l’agaçante secrétaire qui depuis qu’Haku était à Aomori ne semblait jamais s’arrêter de pianoter sur son vieux clavier d’ordinateur, Haku pris une grande bouffée d’air, prête à laisser exploser tout ce qu’elle avait à dire.
Sans mesuré le bruit du choc de ses talons entrant en contact avec le carrelage, elle s’approcha dangereusement de la secrétaire, montant presque à califourchon sur le bureau.
Bien évidement Haku loin de se douter que n’importe qui derrière elle pouvait entrapercevoir sa petite culotte blanche à dentelle, elle se pencha vers la femme égrise pour ainsi lui faire face.
Cette dernière lui montra du doigt qu’il n’était pas seul dans la pièce.

Elle aperçu du coin de l’œil une chevelure rousse dont elle avait un plus ou moins bon souvenir, Haku sauta presque au coup du propriétaire de la chevelure rousse.

« Shigeru !!!!! Je savais que je pouvais compter sur toi pour protester avec moi pour le club ! »





Spoiler:
 


Dernière édition par Haku Tsujido le Mer 8 Aoû - 14:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://insomniahospital.forumactif.org
Shigeru Tensei
avatar
ruru

Masculin Age : 26
Messages : 445
Inscription le : 08/11/2011
Localisation : Who cares? I bet I can still hear you.


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 3 ème/16 ans
Pouvoir(s):
Club: Théâtre

MessageSujet: Re: Because I can't help thinking the clock is slowing down || Pv Haku   Mer 18 Jan - 3:31

H-RPG: Pardon. Ça été long. J'ai pas d'excuses valables, donc je vais pas en donner.

Le cœur battant à la chamade, Shigeru ouvrit les yeux, se réveillant en sursaut. Levant légèrement la tête, il fixa la forme encore un peu floue qui se trouvait juste devant lui, ses yeux étant encore un peu trop infocussés pour qu'il arrive vraiment à reconnaître la silhouette – néanmoins indubitablement féminine – qui était là, passant une main dans ses cheveux avant de secouer la tête. ''Bordel, mais qu'est-ce que...'' Laissant échapper un grommellement à la fois agacé et interrogateur, il respira un grand coup, histoire de calmer un peu ses nerfs en boule après son réveil plus que brutal, grimaçant un peu à cause de ses oreilles qui sonnaient encore. Est-ce que c'était si difficile que ça de ne pas faire trop de bruit?!

''Okay... okay, c'est qui l'idiote qui... ah'' Elle. Il la connaissait de quelque part, ça, il en était certain; après tout, ne venait-elle pas de l'appeler par son prénom? Les cours, peut-être? Non, sans doute pas... ou alors... N'avait-elle pas mentionné le club? Protestation? Alors, elle était sans nul doute dans le club de théâtre avec lui; voilà une partie de mystère de résolu. Restait plus qu'à se souvenir de son nom, ce qui allait probablement se montrer bien plus ardu.

Fronçant les sourcils, prenant un air fâché sans même le remarquer, il la fixa un long moment, cherchant dans les méandres de sa mémoires en bataille les quelques lettres qui étaient associées avec son visage; ce dernier était, après tout, relativement reconnaissable. Surtout avec une chevelure pareil – parce que, vraiment, qui teignait ses cheveux de cette façon? Et le tout, sans grand succès. ''Oh... tant pis, hein...'' marmonna intérieurement Shigeru en roulant des yeux. De toute manière, ce ne serait là pas la première fois que ça lui arriverait. Et ne serait sans doute pas non plus la dernière. Et dans ces cas là, la solution était simple; faire comme si de rien n'était en espérant que ça allait passer tout seul.

-Hey... fit-il d'un ton bourru en se redressant, jetant un rapide regard autour de lui. Qu'est-ce que tu fou ici? Et évite un peu de crier comme ça la prochaine fois, tu veux? J'suis pas sourd, merde.

''Mais bon sang, qu'est-ce que je fou ici, surtout?!'' Le secrétariat? Vraiment? Il ne se souvenait même pas d'y être venu! Enfin, il se doutait bien que c'était tout de même le cas – à moins que quelqu'un l'y ait trainé alors qu'il dormait sans même qu'il ne le remarque, mais les chances que ce soit le cas étaient plus qu'infimes -, mais n'empêche... ''Pff... v'là une chose de plus à ranger dans la liste des 'affaires non résolues'...'' Et puis, de toute façon, il avait quelque chose de bien plus pressant dont-il devait s'occuper pour le moment. Finissant par se lever de sa chaise, il se redressa de toute sa taille, croisant les bras sur sa poitrine, la fixant dans les yeux. Ou du moins, il le fit du mieux qu'il le pu; cette fille était vraiment trop grande – et il rêvait, ou elle portait vraiment des talons?! Elle n'en avait même pas besoin!

-Protester? Pour le club? J'peux savoir de quoi tu parles?! Parce que moi, j'ai pas que ça à faire, protester, hein. J'espère que tu as une bonne raison, parce que sinon, tu vas faire ça toute seule, ajouta Shigeru, continuant de la fixer, un peu comme s'il espérait pouvoir lui communiquer le fait qu'il n'en avait vraiment pas envie par la seule force de son regard.

Méchant? Un peu. Peut-être. Mais ce n'était pas de sa faute s'il était de mauvaise humeur, si? Parce que se faire réveiller de la sorte n'avait, bien franchement, pas l'habitude de lui faire voir des bisounours ou des arc-en-ciel. Et parce qu'il n'avait absolument aucune idée de ce dont elle lui parlait, et que ça l'énervait. Et parce qu'il n'arrivait sérieusement pas à se souvenir du nom de la jeune fille – qui devrait vraiment penser à s'habiller d'une autre manière si elle ne voulait pas attirer les prédateur sexuels. Et parce qu'il avait l'impression qu'un marteau était en train de lui taper à l'arrière du crâne.

Yeah. Life's a bitch.


Some people need a high five in the face with a chair

Everyone has a photographic memory; some just don't have film


Merci Hyu' ♥
eheheh:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Haku Tsujido
avatar
heart

Féminin Age : 23
Messages : 474
Inscription le : 27/03/2011
Localisation : sous ta couette ♥


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 18 ans
Pouvoir(s):
Club: Théâtre

MessageSujet: Re: Because I can't help thinking the clock is slowing down || Pv Haku   Mer 11 Avr - 3:54

Empotée, débile, neuneu, complètement stupide. Oui Haku était un peu tout ça en se moment et elle le sentait bien.
Elle ne savait vraiment pas comment, mais ce petit quet avait réussi à la faire culpabiliser et la mettre mal a l’aise.
Haku… Mal a l’aise fallait être sacrément doué pour réussir un tel miracle.
La Jeune fille passa sa main dans la chevelure rousse et hirsute de Shigeru.
Puis se souvenant du pouvoir pas toujours pratique qu’il possédait, elle prit une voix maternelle.

-Désolé Shigeru, j’ai complètement oublié ton pouvoir.

La vielle mégère derrière son clavier semblait elle contrairement au petit gars être bouchée.
Puisque celle-ci ne bougeait pas d’un pouce.
Haku se posa sur la chaise voisine à celle de rouquin et retira ses chaussures pour éviter de faire plus de bruit.
Après cella ce jeune homme se montra de plutôt mauvaise humeur.

-Protester? Pour le club? J'peux savoir de quoi tu parles?! Parce que moi, j'ai pas que ça à faire, protester, hein. J'espère que tu as une bonne raison, parce que sinon, tu vas faire ça toute seule.

Visiblement il avait oublié, son nom, comment il était arrive là et sur tout pourquoi.
Elle prit une de ses propres mèche de cheveux les planqua derrière l’oreille la plus proche.
Puis se cramponnant au manche de la chaise en plastique jaune. -Haku avait d’ailleurs l’impression d’être assise sur un pikachu recyclé.-Elle se contorsionnait donc à l’aide de l’accoudoir, pour faire presque face a son compatriote, avec comme fond d’ambiance L’amour du clavier, signé la mégère qui va sur chatroulette pendant ses heure de travail.

-bah oui pour le club, on a désormais enfin une salle après plusieurs mois d’attente, mais on a toujours pas de manager ! (ce rp à été commencer à l’époque ou il n’y avait ni manager ni salle 0/). Enfin bon je me doute bien que si t’es là c’est tout bonnement parce que tu t’es souvenu qu’il y avait un truc au secrétariat, mais tu ne savais même plus quoi. Je me trompe?


Dépiter, oui c’est ça dépiter voila la mine quelle affichait, elle s’était à présent recentrer sur sa chaise, les bras ballant puis poser sur ses genoux.
Il n’y avait donc qu’elle qui tenait au club, ça se trouve il n’y a que Shigeru qui l’a entendu parce que ce n’est pas comme si il avait eu le choix, d’avoir capté par ses radars les deux trois phrase qu’elle avait émit à ce sujet.

En gros, si il était là c’était complètement du au hasard complexe de sa cervelle ensevelie sous cette masse orange.
Elle ne savait plus trop quoi faire, si elle était la seule à taper son point sur la table et qu’en plus elle devait éviter de faire du bruit, elle n’irait pas bien loin.
La jeune fille aux cheveux bicolores fixa ses pieds nus pendant plusieurs minutes.

-En fait t’es venu complètement par hasard, oai c’est bien ce que je pensais, que personne ne me soutiendrait.
Puis elle continuait comme si elle se parlait a elle-même en simultané.
Fallait s’y attendre, c’est ce qu’on gagne a vouloir faire sans pouvoir.

-Enfin bon c’est quand même gentil d’être venu alors que tu ne te savais même pas pourquoi.




Spoiler:
 


Dernière édition par Haku Tsujido le Mer 8 Aoû - 14:49, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://insomniahospital.forumactif.org
Shigeru Tensei
avatar
ruru

Masculin Age : 26
Messages : 445
Inscription le : 08/11/2011
Localisation : Who cares? I bet I can still hear you.


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 3 ème/16 ans
Pouvoir(s):
Club: Théâtre

MessageSujet: Re: Because I can't help thinking the clock is slowing down || Pv Haku   Jeu 12 Avr - 4:23

Finissant par se rasseoir sur sa chaise de plastique, ses bras croisés et ses sourcils froncés comme le ferait un gamin à qui on vient tout juste de dire non, Shigeru jeta un regard en coin à la jeune fille assise juste à côté de lui, une petite pointe d'énervement toujours perceptible sur son visage, l'adolescent finissant toutefois bien vite par détourner le regard pour fixer obstinément le mur en face de lui. Parce que, même maintenant, il ne parvenaient toujours pas à mettre le doigt sur le prénom de l'étudiante qui, pourtant, connaissait sans conteste le sien, sensation étrange que voilà – un peu comme lorsque l'on a un mot sur le bout de la langue, sur le point de sortir mais que, pourtant, malgré toute votre bonne volonté, vous n'arrivez pas à le dire.

Et agacement parce qu'il n'avait toujours pas oublié la manière plus que brutale qu'elle avait eut de le réveiller. Et que s'il avait parfois – souvent – la mémoire courte pour bien des choses, ce n'étaient pas là quelque chose qu'il tendait à oublier juste comme ça. Alors ça, non. Elle avait d'ailleurs de la chance qu'il ait été trop occupé à la fusiller du regard en maudissant sa stupide taille de géant – et il exagérait à peine, vraiment – lorsqu'elle avait décidé de lui jouer dans les cheveux. Parce que sinon, elle aurait sans doute vu ce qui arrive quand on l'énerve vraiment – et ce n'était pas vraiment joli.

Non mais, vraiment, c'était quoi, elle voulait le décoiffer encore plus qu'il ne l'était déjà?! N'importe quoi! Qu'elle garde ses mains pour elle, merde. Et puis, il fallait dire que c'était toujours un rien déconcertant de se faire toucher la tête comme ça par quelqu'un que vous n'étiez même pas capable de nommer. Pfeh. Mais en fait, au moins, elle avait assez de bon sens pour enlever ses foutus souliers à talons bruyants.

Peut-être que, finalement, elle n'était pas si pire que ça.

Mais enfin, qui vivra verra. Quittant du regard la lézarde du mur qu'il détaillait avec un intérêt bien trop présent pour que ce dernier ne soit pas forcé, Shigeru posa ses yeux bleus sur l'adolescente alors que cette dernière se contorsionnait d'une manière franchement étrange pour lui faire face. ''Pff... elle veut quoi, elle?'' se dit-il en soupirant intérieurement. Elle ne voyait pas qu'il était occuper à attendre? Il n'avait pas envie d'entamer une conversation avec qui que ce soit. Pas tout de suite, pas maintenant. Il voulait juste qu'on l'ignore, qu'on le laisse tranquille et qu'on lui foute la paix. Il fallait croire que c'était trop demander, eh.

-Bah oui pour le club, on a désormais enfin une salle après plusieurs mois d’attente, mais on a toujours pas de manager ! Enfin bon je me doute bien que si t’es là c’est tout bonnement parce que tu t’es souvenu qu’il y avait un truc au secrétariat, mais tu ne savais même plus quoi. Je me trompe?

Et comme toute réponse, ses yeux clairs qui se plissaient tandis qu'un air renfrogné prenait place sur son visage, expression tellement sans cesse présente que l'on pourrait parfois presque en venir à se demander si ce n'était pas là la seule qu'il était capable d'aborder. Parce que, même s'il ne voulait pas l'avouer, elle avait raison. Irréfutablement et implacablement raison, et que ça, ça le faisait chier pour une raison qu'il ne parvenait pas à s'expliquer. Relent encore présent de sa mauvaise humeur pas vraiment passagère, peut-être. Sûrement.

La jeune fille semblant avoir décidé de se taire, il préféra ne rien ajouter de plus. Ce n'était tout de même pas lui qui allait la relancer, pas vrai? Et puis, du coup, il pourrait toujours essayer de se rendormir, quitte à attendre à ne rien faire dans cette stupide chaise inconfortable. Enfin, il aurait pu, s'il n'avait pas eut peur qu'elle le réveille une nouvelle fois.

Et, soudainement, c'était comme s'il ne se souvenait même plus du fait que, finalement, s'il attendait ici, c'était à cause d'elle, et que du coup, il pouvait bien s'en aller s'il le voulait.

-En fait t’es venu complètement par hasard, ouais c’est bien ce que je pensais, que personne ne me soutiendrait. Fallait s’y attendre, c’est ce qu’on gagne a vouloir faire sans pouvoir. Enfin bon c’est quand même gentil d’être venu alors que tu ne te savais même pas pourquoi.

Laissant échapper un vague grognement, seul signe qu'il avait bien entendu ce qu'elle venait de lui dire – le contraire aurait été plus qu'étonnant, il fallait dire – Shigeru ne prit pas la peine de tourner la tête pour la regarder, trop 'occupé' à détailler du regard une vielle affiche jaunie qui était épinglée sur le babillard en face d'eux. Une partie de lui avait envie de continuer de l'ignorer – il faudrait sans doute d'ailleurs un jour que quelqu'un lui explique que la chose devenait particulièrement insultante pour ses interlocuteurs lorsque l'on était au courant de son pouvoir – tandis qu'une autre, un peu plus insistante, voulait qu'il lui réponde. Qu'il lui dise quelque chose, n'importe quoi. Parce que ses dernières paroles avaient finit par le mettre un rien mal à l'aise.

-Bah, écoute... commença-t-il à mi-voix, comme s'il se retenait de parler trop fort pour une raison qui lui était encore inconnue.

Puis un silence. Court, de quelques secondes, de quelques instants, comme s'il était encore en train de réfléchir à ce qu'il pourrait bien dire – ce qui, au final, était probablement le cas. Car il ne savait pas. Pas vraiment. Parce que, dans un sens, elle avait raison, encore une fois; c'était presque à se demander si elle était devin ou quelque chose du genre. Qui sait, peut-être que c'était ça, son pouvoir?

-J'pense pas que ce soit en restant ici à attendre comme des cons au secrétariat qu'on va arriver à y faire quoi que ce soit, hein, lui dit-il finalement au bout d'un instant.

L'usage du 'on', comme si, inconsciemment, il s'incluait dans la chose. Ahah. Restait juste à voir combien de temps Shigeru allait prendre avant de le réaliser. S'il le réalisait un jour, du moins.

-Et puis... c'pas en protestant ici que ça va change de quoi, hein, ajouta-t-il, une petite dose d'agacement perçant dans sa voix. Faudrait... j'sais pas... autre chose que ça.

En espérant juste qu'elle n'allait pas le retenir trop longtemps.


Some people need a high five in the face with a chair

Everyone has a photographic memory; some just don't have film


Merci Hyu' ♥
eheheh:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Haku Tsujido
avatar
heart

Féminin Age : 23
Messages : 474
Inscription le : 27/03/2011
Localisation : sous ta couette ♥


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 18 ans
Pouvoir(s):
Club: Théâtre

MessageSujet: Re: Because I can't help thinking the clock is slowing down || Pv Haku   Mar 1 Mai - 19:47

Haku continua d’observer ses pieds nus dont le vernis à ongle commençait à désirer.
Elle fixa alors a son tour l’affiche jaune qui devait elle être la depuis bien plus longtemps que son verni a ongle de pied, quelle immonde affiche.
Certes elle préférait regarder le rouquin que l’affiche mais ce n’est pas très poli de fixer quelqu’un comme ça sur tout après ce qu’elle vient de dire, ça fait vraiment …
« J’attends quelque chose de toi 8D ».
En gros cela fait grosse désespéré.
Elle l’était, mais ça jamais elle ne l’avouerait, trop d’orgueil pour ça.

-Bah, écoute...

La demoiselle tourna légèrement les yeux vers Shigeru, histoire de montré qu’il avait attiré son attention, enfin il faut dire qu’en même temps il n’y avait pas vraiment grand-chose de passionnant dans cette salle.
Il n’était pas question de se retourner en faisant un bon comme les enfants quand on cède à leur caprice. Non parce que ça aussi ça fait désespérée.

-J'pense pas que ce soit en restant ici à attendre comme des cons au secrétariat qu'on va arriver à y faire quoi que ce soit, hein.

Se taper la tète contre un mur, voila ce qu’avait envie de faire Haku en cet instant.
Elle ne le ferra par car ça ferrait du bruit et…Shigeru quoi.

-Et puis... c'pas en protestant ici que ça va change de quoi, hein.
Faudrait... je ne sais pas... autre chose que ça.


Ce gamin, ce petit roux aux réactions dures et agaçantes mais incroyablement mignon avait terriblement raison.
Pour quoi avait elle choisit, le secrétariat….même une poupée Barbie aurait pu trouver mieux.
Et certes l’autre truc moche inhumain ne se bougera jamais les poils de ses fesses pour les aider.
Ca la mit tellement mal à l’aise d’avoir fait une erreur pareille qu’elle se leva et commanda à faire les cent pas dans le secrétariat.

Elle s’arrêta se disant qu’elle allait finir par choper un mal de crâne à force de tourner en rond.
La mégère derrière son écran esquissa un sourire. Mais qu’est-ce qui pouvais bien faire sourire cette peau de vache.

-Dites moi madame, nous serrait-il possible d’avoir la liste des adultes ne manageant aucun club…..S’il vous plait ?!

La secrétaire l’ignora comme un pingouin sourd muet à plume, que Shigeru l’ignore passe encore c’est un adolescent et dieu sais combien les adolescents son hypocrite, mais elle, cette vieille peau, elle si elle a droit a un salaire c’est en grande partie pour répondre au demande des élèves et non de les ignorés !

Haku s’approcha du bureau tourna l’écran de son coté pour voir ce que cette secrétaire indigne pouvait bien faire à la place de son boulot.

Un site de vente de chaussure en lignes et dans l’onglet a coté un site de rencontre.
Oui cette femme au lieu de s’appliqué a son travail flirtait sur internet, franchement avec la troche de tartine moisie qui lui sert de tête, la demoiselle aux cheveux bicolore se demandait bien qui pouvait réussir à avoir envie de draguer une sorcière pareil.

-Hey Shishi ne trouve tu pas ces escarpins immonde ? Nan mais franchement….Elle agrippa la souris pour aller sur l’onglet suivant. Mais ha haha vous pensez pouvoir porter ces escarpins pour aller en rendez vous avec ce type là !
Non mais je vous assure que quand il verra votre tête escarpin ou pas il prendra ses jambes à sont coup.


« Mademoiselle sachez que cela relève de ma vie privée que cela ne vous concerne absolument pas ! »

Haku prit un air plus que sérieux, ses yeux affichaient l’expression de contrôle et de sadisme.
Elle s’assit sur le bureau manquant d’écraser le clavier, puis elle se pencha pour faire face à la mégère.

-Sachez Madame.-Dit-elle sur un ton accusateur en insistant bien sur le fait qu’elle n’était rien. Que Tout je dis bien Tout ce qui concerne la gente masculine me concerne et de loin.
Alors je serrais vous au lieu de flirter sur internet, j’irai m’enfermer dans ma salle de bain histoire de me faire une belle façade et j’irais voir un psy !


La secrétaire se leva et s’en alla sous les grands ordre-conseil d’Haku.
Celle-ci tapota le fauteuil, invitant Shigeru à s’y installer.

-Je me débrouille sur les ordis mais je suis certaine que tu y arriveras plus vite et plus facilement que moi car j’ai un mal de tête qui me vient là …




Spoiler:
 


Dernière édition par Haku Tsujido le Mer 8 Aoû - 14:47, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://insomniahospital.forumactif.org
Shigeru Tensei
avatar
ruru

Masculin Age : 26
Messages : 445
Inscription le : 08/11/2011
Localisation : Who cares? I bet I can still hear you.


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 3 ème/16 ans
Pouvoir(s):
Club: Théâtre

MessageSujet: Re: Because I can't help thinking the clock is slowing down || Pv Haku   Ven 11 Mai - 18:58

Grinçant des dents lorsqu'il entendit la jeune femme l’appeler 'Shishi' – nah mais merde, qu'est-ce qu'il y avait de si horrible avec son prénom qui faisait que personne ou presque ne l'utilisait jamais, hein? -, Shigeru la regarda d'un air franchement désintéressé alors qu'elle était en train parler de truc totalement inintéressant – à savoir, des trucs de filles – avec la secrétaire. Ne prenant même pas la peine de dire quoi que ce soit – parce que, de toute manière, qu'aurait-il bien pu dire? -, l'adolescent se mit à fixer le linoleum à ses pieds, s'amusant – si on pouvait vraiment utiliser le terme 's'amuser' - un moment à détailler du regard les craquelures du plancher.

C'est d'ailleurs probablement pour cette raison que son cœur manqua de rater un battement lorsque la secrétaire se leva brusquement avant de s'enfuir comme si elle avait le diable au trousse. ''Uhh... quoi?!'' se dit-il, l'air un rien interloqué alors qu'il regardait la porte se refermer derrière elle. Il avait vraiment dû rater quelque chose, là, c'était pas possible. Puis, détournant le regard, il posa ce dernier sur l'autre étudiante, la dévisageant suspicieusement alors qu'elle lui indiquait de venir s'asseoir sur la chaise, juste en face de l'ordinateur. Et qu'est-ce qu'elle lui voulait, elle, hein?

Soupirant, Shigeru finit par se lever à contre cœur - parce que non, il n'avait pas particulièrement envie de le faire -, attrapant du même fait le sac à dos qu'il avait balancé négligemment sous la chaise de plastique. Il était bien là où il était, quoi – bon, d'accord, pas vraiment -, et puis, il ne pouvait s'empêcher de se demander ce que l'autre adolescente avait bien pu faire à la vieille secrétaire – parce que pour lui, ça n'avait ressemblé qu'à du bavardage inutile et rien d'autre. S'approchant à pas trainant du bureau, il ne pu se débarrasser de son air aussi peu enthousiaste que s'il se rendait chez l'arracheur de dents - et ce ne fut pas peine d'essayer.

-Je me débrouille sur les ordis mais je suis certaine que tu y arriveras plus vite et plus facilement que moi car j’ai un mal de tête qui me vient là … entendit-il alors qu'il se laissait tomber sur la chaise – nettement plus confortable que celles de la salle d'attente – de la secrétaire.

-Ouais, bah, t'es pas la seule, hein... grommela-t-il en roulant des yeux, foutant son sac sous le bureau avant de se passer une main dans les cheveux.

Surtout que bon, en plus, c'était en bonne partie de sa faute à elle s'il commençait à avoir l'impression que son cerveau allait finir par lui couler par les oreilles – ça, ou qu'il avait du sable dans la boîte crânienne. Jetant un vague regard à la jeune fille, la dévisageant rapidement derrière le rideau de cheveux qui lui tombait dans le visage, il soupira une nouvelle fois avant de fouiller dans l'une de ses poches pour en ressortir presque aussitôt une bouteille de comprimé contre les migraines.

Bouteille qu'il s'empressa de foutre sans plus de cérémonie dans la main de la jeune femme sans lui lancer un seul regard, ses yeux fixés sur l'écran lumineux – peut-être un peu trop lumineux, d'ailleurs – alors qu'il fixait sans intérêt aucun les différentes pages Internet ouvertes. Il espérait juste qu'avec ça, elle allait arrêter de se plaindre. Enfin, qui vivra verra, hein. Il était d'ailleurs mieux de penser à la récupérer, d'ailleurs, ou sinon, il serait mal.

-Bon, fit-t-il en saisissant la souris, fermant les divers onglet par automatisme. Je dois r'garder quoi, moi, là dessus, eh?

Parce qu'elle ne lui avait dit. Pas vrai? Ou alors elle l'avait fait plus tôt et il avait oublié, ce qui était aussi une possibilité. Baissant les yeux sur le bureau, Shigeru fronça les sourcils devant le vague bordel qui y régnait. N'importe quoi, vraiment. Se saisissant machinalement d'un stylo, il commença à tous les aligner sur un coin du bureau, bougeant les papier pour en faire une petite pile en attendant qu'on lui dise – ou qu'on lui rappelle, c'était à voir – ce qu'il avait à faire.

Non, ce n'était pas parce qu'il avait la soudaine envie de classer les trombones qui trainaient par couleur qu'il était atteint. Absolument pas.


Some people need a high five in the face with a chair

Everyone has a photographic memory; some just don't have film


Merci Hyu' ♥
eheheh:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Haku Tsujido
avatar
heart

Féminin Age : 23
Messages : 474
Inscription le : 27/03/2011
Localisation : sous ta couette ♥


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 18 ans
Pouvoir(s):
Club: Théâtre

MessageSujet: Re: Because I can't help thinking the clock is slowing down || Pv Haku   Dim 10 Juin - 20:45

Pendant les quelques minutes, la miss bicolore regretta, quand elle vu le jeune roux se lever comme elle-même se lève le lundi matin. Pour un raison totalement inconnue, Haku ressentait une énorme compassion envers se jeune homme, alors qu’en temps normal elle n’apprécie pas du tout qu’on lui parle sur se ton.
Ce sentiment de remord s’ajouta a sa migraine du à son altercation avec la secrétaire.

-Ouais, bah t’es pas la seule, hein.
Que voulait’ il dire par la, qu’elle n’était pas la seule à se débrouiller sur les ordis ou parlait’ il du mal de tête ? Quand le regard du garçon croisa le sien, elle se dit qu’après tout ça elle lui proposerais de lui acheter une crème glacée pour le remercier d’être aussi docile alors que ça se voyais comme le nez au milieux de la figure qu’il avait juste envie de rien faire de tout ce qu’elle lui demandais.

-C’est quand même plus confortable comme chaise hein.


La jeune femme ne sais pas quelle tête elle pouvait bien avoir fait suite a cette action surprenante du jeune roux, mais elle s’en fichait un peu au pire si elle avait vraiment fait une tête terrible ça le ferais un petit peu rire – ou pas-qui sais.
Ce flacon de cachet contre la migraine, elle le connaissait bien, enfin pas celui là exactement.
En effet elle utilisait le même médicament assez régulièrement même

-Toi aussi t’es un adepte de ce médoc, alors....Bon c’est pas tout sa mais Tu n’as pas de temps a perdre… pourrait tu trouver et imprimer la liste des professeurs ne s’occupant pas de Club, tu serrait un amour si tu y arrivais.

La jeune fille ouvrit le flacon anti-migraine de Shigeru et plaça l’un des comprimer sur sa langue, en quelques instants celui-ci se mit a fondre dans un fin bruit de crépitement, tel était le bruit des comprimer effervescent. Tout de suite Haku recula jusqu'à ce coller contre le mur, idée qu’elle jugea plus que stupide, en quoi quelques mettre de différence changerais le bruit du médicament à l’arrivée des oreilles de Shigeru. Enfin bon elle se dit que c’était l’intention qui comptait.
Puis cherchant un sujet de discutions elle se lança – Mais j’y pense se genre de cachet ne te défonce pas les oreilles ?

Une foi le cachet dissous, la jeune femme aux cheveux bicolore retourna près du bureau se pencha sur ce dernier pour y déposer son coude soutenant lui-même sa propre tête.

-Hum...Tu trouve quelques choses ?

Mais pourquoi se sentait-elle aussi mal à l’aise face à ce jeune homme roux.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://insomniahospital.forumactif.org
Haine Teruko
avatar
haine

Masculin Age : 28
Messages : 1650
Inscription le : 02/03/2011
Localisation : En train de trainer dans les couloirs ~


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: Professeur de CDP | 24 ans
Pouvoir(s):
Club: Danse

MessageSujet: Re: Because I can't help thinking the clock is slowing down || Pv Haku   Lun 20 Aoû - 17:20

ALLEZ RURU ON SE BOUGE CE RP TRAINE LA *le botte*
*fuit*


SO BADASS.
Car la vie n'est pas un long fleuve tranquille
Merci à Anh, Charly, Chiharu, Hanaka,
Hyuga, Jakob, Kain, Kuni, Niito et
Sakura pour les avatars. Love u ♥️


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
http://suika-gakuen.forumactif.org/
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Because I can't help thinking the clock is slowing down || Pv Haku   

Revenir en haut Aller en bas
 

Because I can't help thinking the clock is slowing down || Pv Haku

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Aomori :: rpg ☆ aomori pensionnat :: Rez-de-chaussée :: Secrétariat-