AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Se paumer avec un troisième année? C'est possible! [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dao R. Mikagani
avatar
heart

Masculin Age : 30
Messages : 163
Inscription le : 02/11/2011


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 14 ans
Pouvoir(s):
Club: Théâtre

MessageSujet: Se paumer avec un troisième année? C'est possible! [Terminé]   Lun 14 Nov - 15:15

Dao allait et venait dans les couloirs d'un pas pressé, en regardant de tous les cotés, en le voyant, les gens devait penser qu'il avait du perdre quelque chose, mais en fait non, il cherchait quelqu'un, qui s'était perdu, et il s'était perdu en le cherchant. Oui s'était assez prise de tête comme problème, d'ailleurs ça commençait sérieusement à le gaver et tout à ces recherches il maudissait le responsable de tous ces malheurs, lui-même. Pourquoi il avait voulu aider ce crétin fini ?! Non mais c'est vrai au final, personne ne lui avait rien demandé, il aurait du le laisser se débrouiller tout seul, et tant pis pour lui.
Le crétin en question était en fait son camarade de chambre, un type qu'il avait trouvé cool dès le départ, bon, pas très doué avec le second degrés, mais cool. Ce type est en TROISIÈME ANNÉE, c'est important de le préciser, et tous les deux devrait en ce moment même travailler dans le tout jeune club de théâtre. Sauf que môssieur le troisième année à trouvé le moyen de se paumé et c'est Dao, le première année fraîchement arrivé, qui s'est dévoué pour aller le chercher.
La suite, même lui y avait pensé, vingt minutes qu'il tournait en rond, il n'arrivait même pas à trouver la salle des profs vers laquelle il devait le rejoindre alors pour retourner à la salle du club ce n'était même pas la peine, lassé, il préféra abandonner. Il sortit son téléphone mais avait trop la flemme d'écrire et préféra passer un coup de fil rapide.

- Allo Shigeru ? Bon ben j'crois que je me suis perdu aussi, de toute façon c'est mort on a raté presque la moitié du cou… Att…

Un peu plus loin dans les couloirs il avait cru entendre un téléphone sonner pile au moment où il appelait, et il lui semblait entendre la voix de Shigeru au même endroit. Il parcourut les quelques mètres manquant et tomba nez-à-nez avec lui.

- TE VOILÀ !

Trop content, il avait un gueulé dans le téléphone sans y penser, il raccrocha et le rangea rapidement.

- J'ai pas arrêté de tourner en rond, et du coup je sais plus où était la salle, en fait j'avais juste suivit une fille de ma classe qui y allait aussi alors bon… Et puis comment tu peux encore te paumé toi ? T'abuses trop !

Génial, il avait fait tout ce chemin pour l'engueuler, et en répétant un peu ce qu'il lui avait déjà dis par texto en plus, m'enfin sur le coup il y avait pas réfléchit, et puis passer ses nerfs sur quelqu'un ça fait toujours du bien alors aucune raison de s'en priver.

- Moi je penses que tu me dois un coca, rien que pour le déplacement.

Oui bon là c'est peut-être lui qui abusait, mais en même temps il avait un peu couru à cause de lui, vu qu'il voyait le temps passer et ne trouvait rien. Et puis maintenant que la salle de théâtre était définitivement perdue ils avaient du temps libre, autant se caler quelque part et boire un coup. Quoique peut-être que son camarade n'avait pas encore abandonné, mais si lui même ne savait plus où aller, avec ce rouquin à moitié amnésique ils n'étaient pas près d'arriver.


Dernière édition par Dao R. Mikagani le Ven 6 Jan - 12:29, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Shigeru Tensei
avatar
ruru

Masculin Age : 27
Messages : 445
Inscription le : 08/11/2011
Localisation : Who cares? I bet I can still hear you.


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 3 ème/16 ans
Pouvoir(s):
Club: Théâtre

MessageSujet: Re: Se paumer avec un troisième année? C'est possible! [Terminé]   Jeu 17 Nov - 18:06

Adossé contre le mur pâle du couloir dans lequel il attendait depuis un bon moment déjà que son colocataire vienne le chercher, ses bras croisés dans une posture qui semblait tout autant nonchalante qu'agacée, Shigeru regarda une fois de plus l'heure qui était inscrite sur son téléphone portable. Chose sans doute bien inutile en soit, puis qu'il n'avait eut cesse de compter les secondes qui s'écoulaient depuis le dernier message qu'il avait reçu; une mauvaise habitude qu'il avait lorsqu'il savait qu'il était en retard. Et qui n'aidait en rien à améliorer son humeur, compte tenu de l'heure qu'il était.

Marmonnant inintelligiblement entre ses dents, il jeta une fois de plus un coup d’œil à l'extrémité du couloir, sachant pertinemment que cela ne servait à rien compte tenu du fait qu'il allait de toute manière l'entendre arriver bien longtemps avant de même pouvoir le voir. Soupirant, il ferma les yeux, un air vaguement mécontent peint sur le visage. En plus, il avait oublié son texte quelque part, et n'avait pas réussit à mettre la main dessus à temps pour partir. Enfin, ça, c'était la version officielle. La vérité était qu'il l'avait tout simplement oublié avant de partir de sa chambre. D'ailleurs, avait-il pensé à verrouiller la porte, cette fois-ci...? Tout d'un coup, il n'en était plus tellement convaincu.

-Merde, laissa-t-il échapper, ouvrant les yeux et se redressant tout aussi vite, s'apprêtant à y retourner pour vérifier.

Avant de s'arrêter tout aussi net lorsqu'il se souvint, quelques secondes et une bonne dizaine de mètres plus tard, qu'il était en train d'attendre quelqu'un. S'apprêtant à retourner là où il était depuis tout à l'heure, un léger bruit attira soudainement son attention. Tournant la tête, ressemblant étrangement presque à un chat cherchant une souris, il ferma le son de son mp3; il s'agissait définitivement d'un bruit de pas qui se dirigeait dans sa direction. ''Enfin...'' se dit-il, les yeux fixés sur l'extrémité du corridor.

Tellement concentré sur la chose, Shigeru manqua d'échapper son portable lorsque celui-ci se mit à sonner entre ses mains. Le cœur battant à la chamade, il mit un moment avant de réussir à appuyer sur la touche afin de prendre son appel, retirant un instant ses écouteurs afin de pouvoir mettre son téléphone contre son oreille.

-Allo Shigeru ? fit la voix de Dao, aussi clairement que si celui-ci avait été en face de lui malgré le fait qu'il avait réglé le son de son portable au minimum.

-Hey...

-Bon ben j'crois que je me suis perdu aussi, de toute façon c'est mort on a raté presque la moitié du cou…

-Uh, répondit fort intelligemment Shigeru en fronçant les sourcils. Il avait comme l'étrange impression que la voix de son colocataire lui parvenait de deux endroits en même temps, chose qui était particulièrement étrange.

-Att…

-Hein? répondit-il, haussant un sourcil. Hey, t'es encore là? Allo? Dao?

Et les bruits de pas qui reprenaient de plus belle sur sa droite, suivit de la tête noire de son interlocuteur qui s'arrêta pile en face de lui; pour peu, il aurait pu le toucher s'il l'avait voulut.

-TE VOILÀ! fit l'autre en criant dans son portable, quand bien même il était juste en face de lui.

Jurant entre ses dents, il manqua pour la seconde fois de la journée de laisser tomber son portable sur le plancher en linoléum du couloir; si ça continuait comme ça, il allait finir par le fracasser sur le sol. Remontant d'une main ses écouteurs sur ses oreilles – histoire qu'ils agissent comme pare-feu si l'autre décidait de se remettre à hurler -, son autre main toujours occupée par son téléphone, qu'il avait oublié de raccrocher, il posa deux doigts contre sa tempe, fusillant du regard l'autre adolescent. Merde, c'est que ça faisait mal!

N'écoutant qu'à moitié ce qu'il lui disait, le fixant intensément jusqu'à le rendre mal à l'aise, détaillant des yeux le visage de l'autre, il pencha légèrement la tête sur le côté. Prenant air suspicieux, frottant toujours sa tempe distraitement, il s'approcha un peu plus de l'autre, quitte à entrer dans sa bulle personnelle. Et pas qu'un peu.

-Tu as l'air... commença-t-il, laissant le reste de sa phrase planer dans l'air le temps d'un moment, comme s'il n'était pas du tout certain de ce qu'il avançait. Ce qui, au final, était véritablement le cas. Agacé... On dirait. Qu'est-ce qu'il y a?

Et le tout dit sur un ton de 'Je ne sais vraiment pas de quoi je parle et j'espère être tombé sur quelque chose de vrai, parce que je viens de parler un peu au hasard'. Ça, et comme s'il n'avait pas la moindre idée de ce qui aurait pu l'avoir dérangé. Puis, finissant par fermer son portable, il le fourra dans une poche, avant de lever la main, tapotant maladroitement l'épaule de son jeune colocataire, un peu comme s'il cherchait à dire 'Tiens, là, tout va bien maintenant'. Finissant par s'éloigner de quelques pas, il baissa quelque peu la tête, son menton disparaissant dans le collet de sa veste sans manche, le fixant néanmoins toujours, les yeux à moitié dissimulé derrière un rideau de mèches oranges, croisant ses bras contre sa poitrine.

-Évites de crier, la prochaine fois, tu veux? lui dit-il finalement sur un ton un rien bourru, fronçant ses sourcils, l'air accusateur.

Finissant par se détourner, il s'avança de quelques pas dans la direction d'où laquelle l'autre était arrivé, jetant un regard à gauche, puis à droite, sa posture traduisant tout de suite sa perplexité. Parce que, malgré tout, il ne savait pas plus dans quelle direction il devait aller. 'Merde...'

-Bon, tu voulais que je te paye quoi, d'jà? soupira Shigeru, lui lançant un coup d’œil par dessus son épaule.

Parce qu'il ne s'en souvenait déjà plus. La poisse.


Some people need a high five in the face with a chair

Everyone has a photographic memory; some just don't have film


Merci Hyu' ♥
eheheh:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Dao R. Mikagani
avatar
heart

Masculin Age : 30
Messages : 163
Inscription le : 02/11/2011


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 14 ans
Pouvoir(s):
Club: Théâtre

MessageSujet: Re: Se paumer avec un troisième année? C'est possible! [Terminé]   Sam 19 Nov - 14:32

Dao comprit de suite que quelque chose n'allait pas, Shigeru le regardait fixement, droit dans les yeux, avec un air énervé, et ne donnait pas franchement l'impression de s'intéresser à ce qu'il disait. Bon, il n'avait rien dit de passionnant non plus mais quand même il pourrait faire semblant. Après être resté silencieux un moment il ouvrit enfin la bouche.

- Tu as l'air... Agacé... On dirait. Qu'est-ce qu'il y a?

Dao haussa un sourcil, il venait de lui plagier la phrase qu'il s'apprêtait à dire.

- Et toi alors ? On dirait que tu vas tuer quelqu'un. Moi ça m'a juste un peu soûler de tourner en rond, mais ça va.

Lui par contre il pouvait pas faire une tête pareille juste pour avoir du poireauter un peu trop longtemps. Dao se demanda ce qu'il avait pu lui faire, cette fois-ci, la dernière fois qu'il avait fait la tronche comme ça c'était parce qu'il avait renversé du chocolat chaud sur son lit, juste quelques grosses gouttes mais bon… En tout cas même si ça ne faisait pas très longtemps qu'ils s'étaient rencontrés, il le connaissais assez pour savoir qu'il allait se faire engueuler. Du coup il le suivit sagement dans le couloir en essayant de se faire oublier.

- Évites de crier, la prochaine fois, tu veux?

Et voilà, il l'aurait parié, c'était à chaque fois comme ça, et quoi que Shigeru puisse en penser il ressemblait vraiment à sa mère. Dao prit une mine de circonstance, à mi-chemin entre l'enfant de chœurs et le chien battu, une mise en scène qui fut totalement cassée par le léger soupir de lassitude qu'il poussa avant de commencer à parler.

- Désolé… Sur le coup j'y ai pas pensé. Mais je recommencerais pas, promis, et je ferais plus de bazar dans le dortoir non plus tu vas voir, tu vas pas en revenir.

Bilan : Dao avait vraiment besoin de cours de théâtre parce que là il n'était pas du tout crédible, aucun doute qu'il refera une bourde dans très peu de temps. Après, pas sûr que Shigeru ai remarqué, il regardait autour de lui d'un air franchement perdu, et il avait déjà zappé pour le coca. Dao se passa une main dans les cheveux en le dépassant, c'était pas lui qui allait le guider ici.

- Un coca. Y'a des distributeurs par là s'tu veux, n'empêche t'as vraiment pas de tête, faudrait que tu teste le jeu avec docteur Kawashima pour voir, ton cerveau il doit avoir quatre ans je suis sur.

C'était une mauvaise habitude de Dao ça, de tout ramener aux jeux vidéos même dans un contexte qui n'a rien à voir. En même temps il y a tellement de jeux différents que ce n'est pas dur de faire ce genre de rapprochements, mais ce n'était pas toujours très apprécié par ses proches. Il revoyait encore son père, avec son costard neuf pour une de leurs réunions familiales, « Comment ça, je ressemble à Phoenix Wright ? Tu veux une claque ? ». Alala, les noobs… Pourtant il est classe Phoenix Wright…
Il arriva aux distributeurs et à son potentiel coca gratuit, mais il ne put s'empêcher de lancer un regard vers Shigeru avec un air de « Dans deux secondes tu va me dire que t'as pas ton porte-monnaie, hein ? ». Ouais, il ne serait pas étonné que son coloc lui fasse un coup dans le genre là.
Revenir en haut Aller en bas
Shigeru Tensei
avatar
ruru

Masculin Age : 27
Messages : 445
Inscription le : 08/11/2011
Localisation : Who cares? I bet I can still hear you.


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 3 ème/16 ans
Pouvoir(s):
Club: Théâtre

MessageSujet: Re: Se paumer avec un troisième année? C'est possible! [Terminé]   Dim 27 Nov - 4:24

Suivant distraitement des yeux la silhouette du jeune adolescent alors qu'il passait devant lui, sans nul doute pour lui montrer le chemin vers peu importe quel endroit il voulait aller, Shigeru lui emboita le pas, marchant à côté de lui, les mains enfoncées au fond de ses poches, s'assurant de rester suffisamment près pour ne pas le perdre, mais sans toutefois risquer de lui marcher sur les pieds. Parce que, n'empêche, ça serait un rien gênant; surtout qu'on avait tendance à lui dire qu'il avait l'habitude d'empiéter peut-être un peu trop dans la bulle des gens.

Et qu'en plus, maintenant, il commençait à se sentir vaguement coupable de non seulement s'être perdu, mais que Dao se soit perdu en plus à cause de lui, leur faisant rater une réunion entière du club. Grimaçant légèrement, il espéra soudainement qu'ils n'allaient pas trop se faire engueuler par le professeur responsable, parce que du coup, l'excuse du 'Je me suis trompé d'escalier, désolé?', ça ne le faisait pas trop. Tournant brusquement la tête lorsque l'autre ouvrit la bouche et commença à parler, il ne pu s'empêcher de froncer les sourcils, son expression devenant à la fois de plus en plus perplexe et de plus en plus agacé au fur et à mesure que les mots s'écoulaient de sa bouche.

-Un coca. Y'a des distributeurs par là s'tu veux, n'empêche t'as vraiment pas de tête, faudrait que tu teste le jeu avec docteur Kawashima pour voir, ton cerveau il doit avoir quatre ans je suis sur.

-Uh... répondit-il sur un ton à la fois interrogateur et étrangement troublé; le mélange des deux était d'ailleurs plutôt surprenant. De quoi tu parles, que j'ai pas de... ajouta-t-il alors qu'il portait machinalement une main à sa nuque, comme pour vérifier qu'elle était toujours attachée à son cou.

Ce qui était en soit une réaction particulière idiote, puisqu'il ne voyait pas pour quelles raisons elle ni serait pas. Et d'ailleurs, qu'est-ce que ça voulait dire, ça, que son cerveau n'avait que quatre ans? C'était ridicule, même Dao devait bien s'en rendre compte; la médecine n'était pas suffisamment avancée pour pouvoir réaliser ce genre de chose... Et puis, quel idiot voudrait se faire transplanter un cerveau avec 12 ans de capacités mentales en moins?

Il mit un bon moment pour réaliser qu'ils étaient arrivés à destination, une machine distributrice se dressant dans toute sa splendeur multicolore devant eux, tandis qu'il sentait le regard de l'autre posé sur lui, comme attendant quelque chose. ''Oh, ouais, un coka, c'est vrai...''

-Je connais aucun docteur Kawashima, fit-il finalement alors qu'il retirait ses mains de ses poches de pantalons, sortant au passage une poignée de monnaies qui trainait au fond de l'une d'entre elle.

Il en avait pour 150 ¥. Au moins, à 120 ¥ pour une canette, il allait en avoir assez pour la lui acheter. S'arrêtant le temps de quelques secondes, alors qu'il allait insérer les pièces dans la fente prévue à cet effet, il fut saisit d'un instant de doute momentané; pourquoi est-ce qu'il le lui payait, en fait? Il n'avait jamais entendu parler de ce genre de truc comme mode de réparation pour quoi que ce soit, et puis, il n'avait pas que ça à faire, lui, donner des coka gratuits à n'importe qui. Puis, finissant par soupirer, il mit la monnaie nécessaire dans la machine, appuyant sur les touches correspondantes alors que le bruit que faisait la canette en tombant résonnait autour d'eux.

-Tiens, le voilà, dit Shigeru en désignant la machine d'un vague mouvement de du poignet. Parce qu'il était bien capable de le prendre lui même, non mais.

S'adossant à la machine, les bras croisés, il détailla d'un air morne les murs du couloir dans lequel ils étaient. Disons que tout ça venait de faire un gros trou dans ses plans. Ça, et qu'il n'avait aucune idée de ce qu'il allait bien pouvoir faire pour occuper le reste de sa soirée.

-Hey, mais... commença soudainement Shigeru, ses yeux s'écartillants légèrement.

Il rêvait, ou c'était une insulte que l'autre lui avait balancé, tout à l'heure, alors qu'il parlait de son absence te tête et de son cerveau? Parce que tout d'un coup, il était persuadé que ce n'était pas quelque chose de vraiment flatteur que l'autre venait de lui dire; ça, et que ça ressemblait étrangement à d'autres choses qu'il avait déjà entendu à son sujet par le passé.

-Je me trompe, ou tu viens de me traiter d'imbécile, toi? fit-il, outré, en tournant la tête vers lui, donnant soudainement l'impression que s'il avait pu le pulvériser en un million de petits morceaux sanguinolent avec la seule force de son regard, il n'aurait pas hésité une seule seconde avant de le faire. Non mais, de quoi je me mêle... ajouta-t-il sur un ton mécontent, marmonnant entre ses dents.

Mais de quel droit il se permettait, lui?! Il allait lui en faire! C'était quoi son problème, de venir insulter les gens pour aucune raison?! Ouais, il avait vraiment de la chance qu'il soit obligé de vivre avec lui pour un bon moment encore, et qu'il n'avait pas envie de se l'aliéner tout de suite s'il pouvait l'éviter. Parce que sinon, Dao se serait ramassé avec son poing directement sur le nez.


Some people need a high five in the face with a chair

Everyone has a photographic memory; some just don't have film


Merci Hyu' ♥
eheheh:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Dao R. Mikagani
avatar
heart

Masculin Age : 30
Messages : 163
Inscription le : 02/11/2011


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 14 ans
Pouvoir(s):
Club: Théâtre

MessageSujet: Re: Se paumer avec un troisième année? C'est possible! [Terminé]   Dim 27 Nov - 14:37

Dao était en train d'observer son compagnon pour voir s'il avait des sous ou pas, il ne rata donc pas ce mouvement qu'il eut pour vérifier si sa tête était là ou pas, oulala, celle là il ne s'y attendait pas, et le pire c'est que Shi avait l'air sérieux. Il resta un peu scotché sur place et après coup préféra ne pas faire de commentaires, mieux valait oublier ça, il avait déjà remarqué que son coloc avait de gros soucis avec le second degrés, il venait de lui montrer à quel point c'était grave, à ce stade fallait plus trop chercher.

-Je connais aucun docteur Kawashima,

- Ah ? Nan mais laisse, c'est juste un jeu avec des exercices, genre du calcul ou de la logique, suis pas mauvais d'ailleurs.

Shigeru sortit des pièces de sa poches, ah ? Il allait lui donner son cadeau alors ? Mais au moment de mettre les sous il sembla hésiter, il devait avoir capter que c'était un peu de l'arnaque cette histoire de canettes. C'est vrai qu'il n'y avait aucunes raisons au final, Dao n'avait pas essayé de l'aider pour avoir quelque chose en retour, et puis maintenant ils étaient aussi paumés l'un que l'autre, ça n'avait servit à rien tout ça, il aurait mieux fait de ne pas bouger et d'envoyer quelqu'un d'autre à sa place. En plus à rater des cours dès le début comme ça, il risquait de passer à coté du premier rôle, et ça ça le soûlerait grave. Il comptait bien être sur le devant de la scène, acclamé par la foule en délire. Le son de la canette tombant du distributeur le ramena à la réalité, du coup il lui avait payé son coca ? Yes ! Il le récupéra et l'ouvrit direct avec un sourire béat.

- Meeerciiiii ! ~♥

Il était en train de le siroter tranquillement quand l'autre sembla réaliser -très légèrement en retard, certes- que Dao avait insinué qu'il n'était pas très malin. Agrippé à sa canette, il recula un peu en le fixant d'un air inquiet, faut dire que quand il s'y met, le jeune rouquin faisait des têtes d'emo franchement flippantes. Bon, maintenant Dao devait rétablir la situation, et il était plutôt mauvais à ce genre d'exercice.

- Non mais c'était pas méchant, enfin, c'était pour rire quoi… Parce que c'est vrai que t'es quand même un peu à la ramasse… Heu…

Dao essaya de réfléchir à ce qu'il venait de dire, il ne se serait pas enfoncé encore plus là ? Bon aller, il fallait se creuser la tête un peu plus, histoire de trouver un rattrapage pour sa tentative de rattrapage, go Dao ! Tu peux le faire !

- Enfin moi je te trouves cool comme t'es mec, te prends pas la tête avec ça.

Ce fut à son tour d'avoir une tête montrant qu'il n'était absolument pas sur d'avoir dit ce qu'il fallait. Mais au moins il ne mentait pas, il aimait bien son coloc et il avait juste dit ça pour le taquiner gentiment, mais soit il avait mal doser sa vanne, comme souvent, et l'avait agressé sans le vouloir, soit le rouquin était très susceptible. Il n'aurait su dire quelle réponse était la bonne mais apparemment il devrait faire gaffe à l'avenir s'il ne voulait pas déclencher une guerre froide dans le dortoir A.
Ne sachant pas trop comment se dépêtrer de cette situation il préféra essayer de passer à autre chose, l'air de rien. Il avala une bonne rasade de coca pour se donner du courage et jeta un coup dans le couloir, du côté de leur dortoir qui n'était pas bien loin.

- Bon du coup on a du temps de libre, t'as un truc de prévu toi ? Moi rien, on peut déjà aller voir si t'as pensé à fermé la porte de la chambre, t'en dis quoi ?

Il n'attendit pas de réponse de sa part et partit en direction du dortoir, arrivé à la porte, il testa pour voir, moment de suspens…

- Elle est fermée, tu vois que t'es pas bête.

Oui, il avait un peu oublié que c'était lui qui l'avait traité d'idiot à l'instant, il déverrouilla la porte, puisqu'il n'avait rien de prévu il allait juste se vautrer sur son lit et glander, c'était un bon programme. Il n'était pas encore entré dans la pièce qu'il sentit quelque chose contre son pied, c'était poilu et ça avait de grandes oreilles, il fit un bond assez violent sur le côté et se cogna contre Shigeru.

- AaaaaaAH ! PUT$#%@N DE LAPIN A LA…

La boule de poil eut peur et fila dans le couloir Dao sentit son cœur manquer un battement, même si l'idée de voir disparaître la joyeuse bande de rats de son coloc n°3 ne lui déplaisait pas, il n'avait pas envie d'assister à une énième scène de ménage, qui aurait été particulièrement violente en plus.

- Pourquoi il était pas dans sa cage lui ?! Ah… je l'avais ouverte pour récupérer une pièce tombée dedans… Est-ce que je l'ai refermée après… ?

Le doute passa dans ses yeux, il n'en savait rien, il essaya d'imaginer la scène une seconde « Hé Raimu tu sais quoi ? A cause de moi Glaceon à disparut !:D » … Autant se suicider tout de suite… Il fila sa canette à Shigeru et fit quelques pas vers le bestiaux.

- Tiens moi ça steup… Heu… Petit, petit ? Allez ramènes-toi, le rat…

Le lapin le regarda d'un air hautain et se barra un peu plus loin.

- Non, non ! Purey j'veux pas mourir !

Il se tourna pour regarder le rouquin d'un air désespéré en espérant qu'il pouvait l'aider là, parce que sinon il était cuit.
Revenir en haut Aller en bas
Shigeru Tensei
avatar
ruru

Masculin Age : 27
Messages : 445
Inscription le : 08/11/2011
Localisation : Who cares? I bet I can still hear you.


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 3 ème/16 ans
Pouvoir(s):
Club: Théâtre

MessageSujet: Re: Se paumer avec un troisième année? C'est possible! [Terminé]   Dim 4 Déc - 3:41

Surprit, Shigeru se rattrapa maladroitement au cadre de la porte de leur chambre alors que Dao lui rentrait dedans – avec peu de force, il devait l'avouer, mais c'était tout de même suffisant pour le déséquilibrer. Jurant entre ses dents, reculant de quelques pas, il baissa distraitement le regard vers le plancher du couloir, attiré par un éclair blanc juste au coin de son champ de vision. Puis, écartillant légèrement les yeux lorsqu'il reconnu la chose au pelage clair et aux longues oreilles qui bondissait dans le corridor comme s'il avait le diable aux trousses, l'adolescent leva brusquement la tête, fixant son colocataire avec une expression à la fois alarmée et perplexe peinte sur le visage. ''Merde... qu'est-ce qu'on fait?'' pensa-t-il encore et encore alors qu'il regardait sans bouger Dao suivre avec peu de succès le lapin fugitif comme si sa vie en dépendait. Ce qui, en y repensant bien, n'était peut-être pas tout à fait faux. Parce que Buichi avait beau avoir l'air gentil et inoffensif comme ça, mais avec ce qu'il lui avait dit sur sa famille, on était jamais trop sûr.

-Non, non ! Purey j'veux pas mourir ! entendit-il dire Dao, à quelques mètre de lui.

Fixant son regard pâle dans les yeux de l'autre, voyant qu'il le regardait avec insistance, il haussa un sourcil, passant distraitement la canette – qu'il n'avait même pas remarqué que l'autre lui avait donnée – d'une main à l'autre. Son expression se renfrogna aussitôt, ses yeux devenant soudainement accusateur, mécontent. Parce que, malgré tout, il n'avait toujours pas oublié que l'autre venait de le traiter d'idiot, même s'il s'était excusé. De toute manière, il n'en avait rien à faire de ses excuses, Dao n'avait qu'à ne pas dire ce genre de chose pour commencer.

Il fût tenter de lui répondre 'Compte pas sur moi' et de le planter là sans plus de cérémonie pour aller s'enfermer dans leur chambre et passer la soirée à se griller les neurones sur son dernier jeu vidéo. Ou encore, voir si Haine avait quelque chose de prévu pour ce soir; il avait toujours sa revanche à prendre à 'Halo 3'. Mais si jamais ce stupide animal se perdait, ou s'il se faisait marcher dessus par un étudiant inattentif, Buichi allait être furieux. Et il allait être considéré comme responsable. Et merde, qu'est-ce qu'il pouvait bien dire quand Dao le fixait comme ça avec ses yeux grands ouverts et sa bouille de gamin inquiet qui vient de faire une très grosse gaffe? Connard.

-C'est beau, j'vais t'aider, bougonna Shigeru en roulant des yeux, déposant la canette de boisson gazeuse sur le rebord de la fenêtre la plus proche.

Puis, s'approchant précautionneusement de la boule de poils en question, il s’accroupi à quelques mètres de l'animal, tendant une main vers lui, lui faisant signe de s'approcher. Le tout en se sentant plus que stupide, considérant qu'avec un cerveau à peine plus grand qu'une noix, il n'y avait aucune chance qu'il... elle? C'était un mâle ou une femelle, déjà? Enfin, bref, il n'y avait aucune chance qu'il comprenne ce qu'il voulait.

-Hey... euh... commença-t-il, avant de froncer les sourcils.

C'était quoi, le nom de la bestiole, déjà? Quelque chose en rapport avec un pokémon, pas vrai? Ça, il en était presque certain. Mais voilà, lequel c'était?

-Uh... Elekid? Non? Buneary...? Pikachu? Fuck, viens ici, tu veux? De toute façon, c'est pas comme si tu reconnaissais ton nom, sale bête, se fâcha Shigeru, fixant le rongeur d'un regard incendiaire.

Il fallait croire que ses talents avec les relations interpersonnelles – pour les humains comme pour les animaux, apparemment – étaient toujours aussi géniaux, parce que Pikachu – ou peu importe quel était son nom – venait de foutre le camp dans l'autre direction. Ouvrant les yeux en grand, il se releva précipitamment lorsqu'il vit que le lapin s'approchait à une vitesse alarmante de l'une des portes parsemant le couloir. Ouverte.

-Merde... jura-t-il en le suivant rapidement. Merde merde merde... Pikachu, reviens ici, p'tain!

Arrivant juste à côté de l'animal, il pencha vers lui, tentant de s'en saisir juste pour le voir lui filer entre les doigts. Immédiatement, il posa la main sur la poignée, faisant la première chose qui lui passa par la tête. Il ferma la porte.

Phase 1 : Isoler la cible – Completed

Puis, faisant signe à l'autre adolescent de venir le rejoindre d'un vague mouvement de la tête, il porta sa main à ses écouteurs, les retirant avec une légère grimace, les calant autour de son cou. Posant son oreille contre la porte, il ferma les yeux; il entendait le bruit caractéristique que faisait les griffes du lapin vagabond de son colocataire sur le plancher, à quelques mètres de là. ''Probablement trois...''

Phase 2 : Repérer la cible – Completed

Ça, et quelque chose qui ressemblait suspicieusement à un objet se faisant ronger. En espérant qu'il ne s'agissait pas d'un câble électrique... Il s'imaginait déjà arriver devant Buichi avec le cadavre carbonisé du rongeur. ''Pardon, il a décidé de grignoter un fil et s'est fait électrocuter. Sans rancune?'' Ouais, même lui pouvait se rendre compte du ridicule de la chose.

-Dao, murmura Shigeru, les yeux toujours fermés. Pikachu s'est éloigné de la porte. T'as une idée de comment le coincer sans qu'il décampe?

Phase 3 : Atteindre la cible -In progress



Spoiler:
 


Some people need a high five in the face with a chair

Everyone has a photographic memory; some just don't have film


Merci Hyu' ♥
eheheh:
 

Spoiler:
 


Dernière édition par Shigeru Tensei le Mar 24 Avr - 2:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Dao R. Mikagani
avatar
heart

Masculin Age : 30
Messages : 163
Inscription le : 02/11/2011


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 14 ans
Pouvoir(s):
Club: Théâtre

MessageSujet: Re: Se paumer avec un troisième année? C'est possible! [Terminé]   Lun 5 Déc - 16:42

Dao eut une mine soulagée quand il lui dit qu'il acceptait de l'aider, il avait fait une tête tellement énervée au début qu'il avait cru qu'il le laisserait dans la mouise, mais non heureusement. En même temps même si c'était Dao le responsable il en aurait prit pour son grade lui aussi. Bref, sa tentative ayant lamentablement échoué, il laissa le rouquin essayer lui aussi, et le moins qu'on puisse dire c'est qu'il n'était pas plus doué que lui avec les animaux. Tiens, alors il s'appellait Pikachu celui-là ? Zut Glaceon devait être le nom d'un des quatre petits rats alors, et puis Shigeru devait avoir raison, il ne devait même pas reconnaître son nom de toute façon. Son camarade s'impatienta lui aussi et la bestiole fila dans le couloir, les deux garçons ses trousses.

- 'ttention ! La p… !

Il eut à peine le temps de remarquer la porte que Pikachu filait à l'intérieur et le rouquin referma derrière lui, il arriva à son niveau très vite après.

- Bien joué ! Ça devrait être un peu plus simple déjà…

Dao s'arrêta net de parler quand il le vit enlever ses écouteurs, il savait très bien que son coloc était déjà ultra-sensible au son avec son casque, leurs nombreuses disputes à ce sujet le lui avait prouvé. Alors sans cette protection, il préférait ne pas imaginer, il le fixa pendant qu'il écoutait à la porte, retenant même sa respiration, juste au cas où. Ce qui posa rapidement un problème, d'ailleurs, mais de toute façon Shiqeru lui demanda de trouver une suite au plan, donc apparemment il pouvait parler sans risquer d'avoir encore droit à sa fameuse emoface©. Ses yeux se perdirent une seconde dans le vague pendant qu'il réfléchissait.

- Hum… Je peux l'avoir par surprise, c'est sûr, mais faut que je sache exactement où il est… J'ai besoin d'un truc pour le coincer aussi.

En calculant bien, il devait pouvoir traverser le mur d'un coup et piéger l'animal avant même qu'il n'ai compris ce qui se passe. Tout à ses réflexions il marmonna un « Att… » et partit en trottinant vers leur dortoir, il lui fallait une boite pour le coincer, lui n'avait rien d'assez grand pour ça, aussi retourna-t-il un peu les affaires des autres. Finalement il en trouva une, ni trop grande ni trop petite, elle contenait la sciure et les graines des animaux, il renversa tout par terre en se répétant qu'il devra tout bien remettre après. Puis il retourna devant la porte où le rouquin l'attendait, se mettant à environ deux mètres du mur pour pouvoir prendre de l'élan.

- Bon, là je t'écoutes.

Lui n'avait aucune idée d'où pouvait se trouver Pikachu, ni même de comment serait la pièce dans laquelle il s'apprêtait à entrer. Après avoir écouté les infos de Shigeru, il prit une grande inspiration et fonça dans le mur, le traversant le plus naturellement du monde. Il n'eut qu'un quart de seconde pour repérer l'animal, qui grignotait le pied d'une étagère, celui-ci fit un mouvement pour fuir mais trop tard, il se retrouva coincé dans la boite. Dao lui n'arriva pas à s'arrêter sur sa lancée, et trop occupé par le lapin il se mangea le meuble.

*BAM*

- Aieuh !

Un globe terrestre et plusieurs trophées lui tombèrent dessus et la boite lui échappa et fila dans la pièce, se cognant au meuble et faisant tomber des objets tout au long de son trajet chaotique. Ignorant les bleus qui se formant sur son bras Dao se rua sur elle et parvint à la bloquer en posant un pied dessus.

- Pạỵh̄ā s̄ìng s̄kprk !

Ceci est du thaï, et veux dire « saleté de bestiole » d'après google trad, et ne me demandez pas comment se prononce « skprk », enfin bref, ce qu'il faut surtout comprendre c'est que Dao était très très énervé là. Serrant les dents, il regarda méchamment la boite, et son expression pouvait bien rivaliser avec celle du rouquin en pleine crise de migraine.

- Vivement qu'il retourne dans sa cage, celui-là !

Il lui fallut un peu de temps pour se calmer et revenir sur terre, c'est là qu'il observa enfin la pièce dans laquelle il était. Trop obnubilé par le lapin, il n'avait pas prêter attention aux beaux meubles ornés de décorations précieuses, ni au large bureau calé devant un fauteuil de cuir à l'air confortable, sur lequel était posé, bien en vue, un petit écriteau où l'on pouvait lire en lettre d'or le nom de quelqu'un, suivit d'un mot.

- Direct… eur… ?
Revenir en haut Aller en bas
Shigeru Tensei
avatar
ruru

Masculin Age : 27
Messages : 445
Inscription le : 08/11/2011
Localisation : Who cares? I bet I can still hear you.


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 3 ème/16 ans
Pouvoir(s):
Club: Théâtre

MessageSujet: Re: Se paumer avec un troisième année? C'est possible! [Terminé]   Sam 10 Déc - 6:07

Shigeru grimaça légèrement tandis que le bruit immanquable d'un... de plusieurs objets lourds s'écrasant sur le sol lui parvint aux oreilles. Et pas que par terre, apparemment; on aurait dit que Dao venait de se recevoir quelque chose sur le crâne; rien de trop massif, il espérait, parce qu'il ne manquerait plus qu'il fasse une commotion cérébrale ou se fende la tête et se vide de son sang en courant comme un idiot après un lapin qu'il n'avait même pas été capable de surveiller comme il faut. Disons juste que, côté mort ridicule, celle-ci remportait la palme. Mais bon, avec de la chance, il ne s'était que mangé un dictionnaire sur le pied; et si guère plus agréable, la chose restait tout de même un peu moins mortelle.

Reculant de quelques pas, s'éloignant de la porte en la fixant d'un air un peu perplexe, il se passa une main dans les cheveux, leur donnant un air encore plus ébouriffés qu'avant, avant de remettre vite fait ses écouteurs; le vacarme qu'il entendait dans l'autre pièce ne semblait pas pressé de finir. C'était à se demander ce que l'autre faisait; ça ne pouvait tout de même pas être si difficile que ça d'attraper un lapin dans une pièce fermée, quand même? Surtout que Pikachu n'avait nul part où s'enfuir, Dao n'avait vraiment aucune excuse.

À moins que le rongeur ne se soit caché sous un bureau ou une armoire. Quoi que, il était certain que l'autre n'aurait tout simplement pu que passer au travers pour aller le chercher et le ramener. Enfin, en espérant qu'il ne reste pas coincé dans l'armoire par mégarde parce qu'il aura perdu sa concentration parce qu'il se sera fait mordre ou griffer par la sale boule de poils blanche. Regardant distraitement la poignée de porte, un rien perdu dans ses pensées, Shigeru essaya un moment d'imaginer ce qu'il se passerait si la chose arrivait vraiment; est-ce qu'il serait incapable de sortir de l'armoire, et il faudrait utiliser un scie pour couper autour des parties de son corps encore coincées à l'intérieur? Ou alors, il fusionnerait avec le meuble? À moins que... qu'est-ce qui arrive quand deux atomes essaient de rester à la même place en même temps? Peut-être que leur deux masses s'écraseraient mutuellement et...

-Ugh... marmonna-t-il en secouant la tête, regardant la porte d'un air vaguement dégoûté.

Il ferait probablement mieux d'arrêter, parce que l'image qu'il avait en tête commençait vraiment à être dégueulasse. Et un rien sanglante, aussi. D'ailleurs, il n'entendait plus rien. Enfin, sauf peut-être un vague bruit de respiration s'il se concentrait comme il faut, et ce qui ressemblait au bruit d'un petit animal tournant en rond à l'intérieur de quelque chose – la boîte, il espérait. Mais voilà, son colocataire n'était toujours pas ressortit. Jetant un rapide coup d'oeil à gauche et à droite, il s'approcha de nouveau de la porte, l'ouvrant tout juste assez pour pouvoir s'il glisser avant de la refermer rapidement derrière lui, lançant un coup d'oeil interrogatif aux divers objets qui trainaient par terre. S'approchant de la boîte, il la retourna, fermant les rabats avant de s'en saisir, la calant entre ses bras, grimaçant tandis qu'il sentait Pikachu s'énerver comme un idiot dans sa cage de carton.

-Eh, siffla-t-il entre ses dents en s'approchant de Dao, se retenant de secouer la boîte dans tous les sens pour calmer l'animal. En imaginant que cela fonctionne, à tout le moins - et ne lui brise pas la nuque, accessoirement. Je peux savoir ce que tu fous?! Il faut qu'on ramène ce truc dans le dortoir avant que Buichi débarque et remarque que Pikachu est allé faire une balade sans lui!

Puis, plissant les yeux, Shigeru le fixa un moment d'un air concentré, un peu comme s'il cherchait la réponse à un problème un peu trop compliqué. Posant la boite par terre, il s'approcha un peu plus de l'autre, continuant de le dévisager comme si Dao était soudainement devenu terriblement intéressant.

-Tu fais une drôle de tête. Qu'est-ce qui t'arrive? T'as faim? Ou t'as soif? Ou alors... est-ce que... tu es resté coincé dans un meuble? dit-t-il en écartillant les yeux, semblant à la fois dégouté et fasciné, le regardant attentivement des pieds à la tête comme s'il cherchait quel morceau de l'autre pouvait bien manquer.

Ou alors, il se faisait des idées. Ça ne serait, après tout, pas la première fois que la chose se produisait. Mais n'empêche, il ne savait pas s'il devait se montrer soulagé ou déçu à l'idée que sa théorie puisse ne pas être vrai. Parce que, malgré tout, il avait maintenant vraiment envie de savoir se qu'il se passait quand quelqu'un fusionnait accidentellement avec un objet. Peut-être que s'il le lui demandait, il allait réussir à convaincre Dao de, s'il était vraiment persuasif...

… ou pas.


Some people need a high five in the face with a chair

Everyone has a photographic memory; some just don't have film


Merci Hyu' ♥
eheheh:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Dao R. Mikagani
avatar
heart

Masculin Age : 30
Messages : 163
Inscription le : 02/11/2011


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 14 ans
Pouvoir(s):
Club: Théâtre

MessageSujet: Re: Se paumer avec un troisième année? C'est possible! [Terminé]   Dim 11 Déc - 17:06

Maintenant que le calme était revenu, Dao avait tout le loisir de sentir la douleur monter à différents endroits sur ses bras et l'arrière de sa tête. Alors oui c'est sûr que là il faisait grave la gueule, et imaginait différentes morts possibles pour le rat responsable de tout ça, oui c'était sa faute, à ce sac à puce, okay il avait laissé la cage ouverte, mais il aurait du resté dedans comme une bestiole bien éduquée, voilà tout. Le rouquin arriva, et ce qui est sûr c'est que ce n'est pas lui qui allait arranger son humeur, il venait de se bousiller pour chopper l'autre bestiole et lui ne trouvait rien de mieux à faire que l'engueuler ? Sympa, sympa, il saura s'en souvenir, Dao maugréa entres ses dents.

- J'aurais bien aimé t'y voir, mais t'as raison faut pas traîner là…

C'était quand même un peu le bureau du directeur, quoi, et ils avaient légèrement mit le bordel, alors oui, pour échapper au dirlo et survivre à Raimu il valait mieux qu'ils se bougent, et vite. Mais quand Dao se décida enfin à bouger, il vit que son coloc avait posé la boite par terre et le regardait… bizarrement. Qu'est-ce qu'il essayait de faire, au juste ? Voir au travers de son crâne ? Du coup il le fixa aussi, l'air de dire « Heu… Oui ? Qu'est-ce que j'ai de si passionnant d'un coup ? ». Finalement Shigeru posa ses questions et Dao eut un air un peu las.

- J'ai l'air d'avoir faim ou s… ? Qu'est-ce que t'as fais de mon coca, d'abord ? Je me suis ramassé contre un meuble et la coupe de la «Meilleur tajine de l'année » du club de cuisine m'a fracassé le crâne… Et non je me suis pas coincé dedans… Encore heureux…

Dao comprenait qu'il puisse s'interroger à ce sujet, lui aussi c'était posé ce genre de questions à une époque, et vu la mine sombre qu'il affichait, nul doute qu'il avait eu sa réponse. Oui, c'était déjà arrivé, et sa hantise était que ça se reproduise, il y repensait à chaque fois qu'il utilisait son pouvoir, c'était comme une épée de Damoclès prête à lui tomber dessus sans prévenir. Il ramassa la boite en soupirant.

- Bon cassons-nous… Y'a personne dans le couloir ? Faudrait pas qu'on nous voit sortir avec le bordel qu'on a foutu.

Une fois que la voie fut libre il sortit et marcha en direction de leur chambre, Shi lui avait fait repenser à de mauvais souvenirs, et il avait un peu de mal à les repousser dans un coin de son esprit où ils ne le dérangeraient plus. Aussi son air sombre ne le quitta pas et il ne fut pas très bavard non plus. Une fois dans la chambre il s'empressa d'enfermer la bestiole dans sa cage, vérifiant a trois fois que oui, c'est bon, elle était bien fermée, avant de poser le carton au-dessus.

- Pfiou… il nous en aura fait voir celui-là… Sale bête…

Dit-il en récupérant une de ses friandises préférées pour la lui donner à grignoter à travers les barreaux de la cage. Bah quoi ? Il avait sûrement faim après sa grosse frayeur, et si Raimu voyait qu'il était affamé… Oui, oui c'était uniquement pour éviter de se faire engueuler qu'il faisait ça, et aussi qu'il lui grattait le dessus de la tête en passant un doigt dans la cage. (Dao qui joue les tsundere avec un lapin… je rêve xD)
Revenir en haut Aller en bas
Shigeru Tensei
avatar
ruru

Masculin Age : 27
Messages : 445
Inscription le : 08/11/2011
Localisation : Who cares? I bet I can still hear you.


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 3 ème/16 ans
Pouvoir(s):
Club: Théâtre

MessageSujet: Re: Se paumer avec un troisième année? C'est possible! [Terminé]   Lun 26 Déc - 5:46

Les bras croisés contre sa poitrine, adossé contre le mur de la chambre, Shigeru regarda Dao remettre l'animal dans sa cage et lui donner à manger, avant de se mettre à lui caresser la tête. Ah. Il en voulait encore trop au rongeur d'avoir foutu le camp de la sorte pour faire autre chose que de lui jeter des regards noirs durant les prochains jours. Oui, il savait pertinemment que ce n'était qu'un lapin et oui, il savait que Pikachu n'en avait absolument rien à cirer de son ressentiment, mais n'empêchait que ça lui donnait tout de même un vague sentiment de satisfaction. Soupirant, il jeta un rapide coup d’œil circulaire autour de lui; maintenant, il ne savait plus quoi faire pour s'occuper, considérant que, même si leur escapade avec la boule de poils lui avait semblé particulièrement longue et agaçante, peu de temps c'était finalement écoulé entre le moment où Dao avait ouvert la porte et maintenant. Ce qui faisait qu'il avait encore pas mal de temps à tuer avant d'avoir à se rendre au réfectoire.

Puis, fronçant les sourcils tandis que son regard s'arrêtait sur son colocataire, il lança un rapide coup d'oeil autour de ce dernier, comme s'il était en train de chercher quelque chose. Et de ne pas le trouver, aussi, à voir la tête qu'il était en train de faire.

-Hey... fit-il en s'approchant de quelques pas, s'éloignant du mur où il était accoté. T'as fait quoi de la canette que je t'ai achetée? Me dit pas que tu l'as perdu!

Ah. C'était bien la peine de la lui avoir payé s'il était pour ne même pas la boire à moitié pour ensuite l'égarer quelque part. La prochaine fois, il allait garder son argent – surtout si c'était pour acheter ce genre de chose. Non mais c'est vrai, personne ne lui avait jamais dit que les boissons gazeuses, c'était mauvais pour les dents? Et avec tous les produits chimiques que les gens y mettaient... on ne savait plus trop ce qu'il s'y retrouvait; qui sait, peut-être était-ce remplit d'une drogue quelconque servant aux fins d'une machination secrète à l'échelle mondiale montée dans le but de conquérir le monde. Ou pas... sans doute pas, à vrai dire, même. Mais une chose était sûr; même s'il n'en détestait pas le goût, il n'en boirait probablement pas. Et puis, l'eau, c'était bien aussi, pas vrai?

Regardant distraitement le lapin – qui semblait beaucoup trop calme et heureux après ce qui venait de se passer, le saligaud -, ses yeux remontèrent lentement sur la main posée sur la tête de la bestiole, puis son bras. Plissant le regard, il penchant légèrement la tête, presque comme s'il cherchait à avoir un meilleur angle de vue, avant de s'approcher un peu de l'autre. Continuant de le fixer, il finit par s'arrêter juste à côté de lui, s’accroupissant au sol, donnant l'impression d'être bien plus intéressé par l'avant-bras de son colocataire que par sa personne en elle-même, comme s'il s'agissait là d'une chose soudainement terriblement intéressante; ce qui, dans un sens, était presque le cas. Presque.

Puis, se saisissant sans plus de ménagement du poignet de Dao, retirant prestement sans vraiment y porter attention la main de ce dernier de la cage de l'animal dans laquelle elle était fourrée depuis un petit moment déjà, il le tira un peu vers lui, histoire d'y voir un peu mieux. Clignant un moment des yeux, n'ayant pas du tout l'air déconcerté par l'étrangeté de leur position – ni même de remarquer qu'il y avait quoi que ce soit d'un rien bizarre avec la chose, à vrai dire -, Shigeru finit par lever légèrement la tête, ancrant son regard dans celui de l'autre.

-Euh... commença-t-il, n'ayant pas l'air vraiment certain de comment avancer la chose. Qu'est-ce qui est arrivé à ton bras? Tu t'es cogné sur quelque chose, ou quoi? T'es tout plein de bleu... ajouta-t-il d'une voix qui, si jamais on se risquait à lui poser la question, ne possédait pas du tout le moindre fond d'inquiétude.

Parce qu'il était persuadé que ces derniers ne s'y trouvaient pas plus tôt; il les aurait remarqué, pas vrai...? Et puis, lorsque l'on voyait comment l'autre s'habillait, disons que ce n'était, loin de là, pas quelque chose qui était particulièrement difficile à rater. Et puis, c'est qu'ils avaient l'air de faire mal, en plus. Fronçant les sourcils, Shigeru ne pu s'empêcher de trouver la chose quand même un rien... étrange. Parce que, après tout, Dao n'avait-il le pouvoir de l'intangibilité? Et donc, par conséquent, ne pouvait-il pas éviter ce genre de chose?

Enfin... apparemment pas, si l'on en croyait ce qu'il voyait. Et qu'était-il supposé faire? Devait-il laisser la chose comme ça? Ou fallait-il qu'il mette quelque chose dessus, ou... ou... ou en fait, il n'en avait vraiment aucune idée; il se serait bien risqué à le demander, mais voilà, avoir l'air d'un idiot parce qu'il posait une question du genre, ça ne lui donnait pas plus envie qu'il fallait. Après tout, ce n'était pas de sa faute si on ne le lui avait jamais dit, pas vrai?

-Mh... je sais pas si on a quelque chose pour ça, ou... marmonna-t-il à mi-voix en essayant de donner l'impression qu'il savait de quoi il était en train de parler.

Et ne réussissant pas vraiment la chose, si l'on se montrait complètement honnête.


Some people need a high five in the face with a chair

Everyone has a photographic memory; some just don't have film


Merci Hyu' ♥
eheheh:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Dao R. Mikagani
avatar
heart

Masculin Age : 30
Messages : 163
Inscription le : 02/11/2011


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 14 ans
Pouvoir(s):
Club: Théâtre

MessageSujet: Re: Se paumer avec un troisième année? C'est possible! [Terminé]   Sam 31 Déc - 21:38

Ah… Que serait Shigeru sans sa mémoire de poisson roux ? Dao commençait à connaître mais le rouquin arrivait encore à le surprendre, celui-ci avait déjà oublié ce qu'il lui avait dit y'a quoi… cinq minutes ? Dao soupira, son bras qui commençait à le lancer méchamment à divers endroits n'arrangeait pas son humeur.

- C'est toi qui l'avait, c'te canette, puis toute façon je m'en fiche je peux en piquer quand je veux à travers les distributeurs, c'était juste pour voir si tu allais le faire.

Oui bon, c'était vraiment très très méchant là, mais sur le coup il n'y avait pas vraiment pensé, et puis, faute avouée à moitié pardonné non ? Ou pas… Dao le regarda sans trop comprendre quand il vint tout près de lui, il s’intéressait au lapin ? Quoique non, ça avait l'air d'être son bras, c'est vrai qu'il était en train de devenir plutôt moche, ses hématomes commençant à bleuir un peu partout. On aurait dit qu'il venait de se faire tabasser, tout ça pour récupérer un sale rongeur débile et un peu mignon, tsss… La nouvelle question de Shi ne l'étonna pas beaucoup, ça devait faire sept minutes maintenant qu'il lui avait expliqué qu'il s'était ramassé une étagère alors forcément il lui fallait un rappel, à moins qu'il se demande en fait comment il avait fait pour se cogner ? C'était possible aussi.

- Je me suis cogné ouais… En fait me faut un minimum de concentration pour utiliser mon pouvoir, du coup quand je vois pas venir le choc, ça donne ça. Et quand je me déconcentre alors que je traverse un truc, ça donne quelque chose d'encore plus moche.

Il laissa à Shigeru le soin d'imaginer la chose et finit par se relever, en tentant de bouger un peu son bras histoire de voir si ça lui faisait vraiment mal ou pas.
Okay.
Bon, il gardera son bras bien raide le long du corps pendant deux-trois jours alors, ça va, on peut vivre avec un seul bras.

- Tout ce qu'il me faudrait c'est un t-shirt à manche longue pour cacher ça avant que tout le monde vienne me harceler, t'en as ?

Lui n'avait pas ça du tout dans sa garde robe, il devait bien avoir une ou deux chemises mais avec il ne ressemblait vraiment à rien, enfin si, à un serveur ou un premier de la classe. Il préférait éviter ça autant que possible et partit donc fouiner dans les affaires de son poisson préféré.

- Tiens c'est marrant, on s'habille presque pareil.

Que des trucs sans manches et des shorts, pas de bol, il venait de tomber sur la seule personne qui s'habillait de la même manière que lui. D'un autre coté c'était aussi une chance, ça lui faisait plein de vêtements à emprunter, et puis après avoir bien tout retourné, il trouva tout en bas de la pile un t-shirt noir, comme neuf, avec des gribouillis rouges et red écrit dessus, et des manches longues évidemment.

- Ah bah voilà il est parfait lui, merci vieux je te revaudrais ça !

Bien sûr Dao disait ça pour la forme, en moins de deux il enfila le t-shirt, qui était trop grand d'ailleurs, mais qui lui éviterais les questions de Raimu et Oto, et il se laissa tomber sur le lit le plus proche, qui était celui de Shi, en soupirant. C'était peut-être du à un début d’hémorragie cérébrale à cause du trophée qui lui était tomber sur la tête, mais tout ça l'avait épuisé et il ne pensait plus du tout à trouver de quoi occuper le temps libre que leur offrait le séchage du cours de théâtre.
Revenir en haut Aller en bas
Shigeru Tensei
avatar
ruru

Masculin Age : 27
Messages : 445
Inscription le : 08/11/2011
Localisation : Who cares? I bet I can still hear you.


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 3 ème/16 ans
Pouvoir(s):
Club: Théâtre

MessageSujet: Re: Se paumer avec un troisième année? C'est possible! [Terminé]   Jeu 5 Jan - 5:08

Fronçant les sourcils alors que Dao lui parlait de sa canette perdue – parce que, apparemment, c'était lui qui l'avait égarée, ce qui était tout de même un peu étrange en soit parce sérieusement, qu'est-ce qu'il aurait bien pu faire avec ce truc entre les mains? -, Shigeru, se gratta l'arrière de la tête, donnant un air encore plus impossible à sa coiffure. Qu'est-ce qu'il entendait par 'voir si tu allais le faire?' Parce que si ça voulait ce qu'il pensait que ça voulait dire, alors ce serait bien la dernière fois qu'il allait faire quoi que ce soit du genre pour lui. Prenant un air vaguement indigné, il s'apprêta à dire quelque chose, Dao le coupant dans son élan – probablement sans même le remarquer – alors qu'il se remettait à parler.

-Je me suis cogné ouais… En fait me faut un minimum de concentration pour utiliser mon pouvoir, du coup quand je vois pas venir le choc, ça donne ça. Et quand je me déconcentre alors que je traverse un truc, ça donne quelque chose d'encore plus moche.

Clignant des yeux alors que l'autre se relevait, faisant de même, il le regarda d'un air guère convaincu. C'était tout? Et en quoi est-ce que ça répondait à ce qu'il lui avait demandé? Enfin, disons plus qu'il n'avait pas répondu à la partie de la question qui l'intéressait le plus, à savoir quoi faire avec ça. Bon, peut-être aurait-il dû s'arranger pour que la chose ressemble au moins un minimum à une question, mais n'empêche... Il n'était pas plus avancé que quelques instants plus tôt. Mais enfin; peut-être n'y avait-il rien à faire avec, malgré le fait que ses bleus avaient l'air plus que moche. Il faut dire que lui n'avait jamais non plus rien fait d'autre avec qu'attendre qu'ils disparaissent tout seul. Et puis, de toute manière, il lui en voulait encore un peu pour son commentaire de plus tôt.

-Tout ce qu'il me faudrait c'est un t-shirt à manche longue pour cacher ça avant que tout le monde vienne me harceler, t'en as ?

-Uh...

Il ne pensait pas vraiment à ça, quand même? De quoi il avait l'air, 'Prêt à porter pour itinérants en difficulté', peut-être?! Et en plus, ils ne faisaient même pas la même taille! Pourquoi il n'allait pas prendre ce dont-il avait besoin dans les affaires d'Otonashi, à la place, tiens? Parce que lui, de toute façon, il n'avait pas ça, des vêtements à manches longues Ou du moins, pas dont-il se souvenait. Et puis, il n'en avait pas, lui? Qu'il mette ses propres affaires, voilà tout. Et de toute manière, de quoi il se permettait, hein? Demander la permission avant, au moins, c'était trop difficile? Il fallait croire que oui, apparemment.

Clignant des yeux alors qu'il le fixait, semblant presque tétanisé sur place, Shigeru le suivit du regard alors que Dao s'approcha de sa commodes sans même vraiment prendre la peine d'attendre qu'il lui réponde. Enfin, ce n'était pas tant qu'il ne voulait pas lui prêter de ses vêtements - quoi qu'un peu, quand même -, mais disons juste que, côté politesse, pour ce coup, on pouvait repasser.

Finissant par s'approcher, l'adolescent manqua bien de s'étouffer alors qu'il regardait, un rien désespéré, Dao qui fouillait sans ménagement dans ses tiroirs, Et qui en profitait pour foutre un joyeux bordel dans ses affaires. Non mais merde, c'était quand même pas si difficile de ranger ce qu'il avait prit – ou plutôt, ce qu'il n'avait pas prit – au bon endroit? Ou au moins, de replier avant! Fusillant du regard l'arrière de la tête de l'autre alors que ce dernier ignorait ses protestations, il fourra ses mains au fond de ses poches, se mettant à taper presque nerveusement du pied, un peu comme s'il se retenait de le jeter dehors pour se mettre à ranger sa commode comme il faut.

Pour s'arrêter presque aussitôt, fixant un peu idiotement le chandail que l'autre était en train de s'empresser d'enfiler. Chandail qu'il ne se souvenait vraiment pas d'avoir acheté, même en creusant sa mémoire du mieux qu'il pu. Quoi que... Ah. Ouais. C'était vrai, il avait décidé de le prendre parce que, non seulement le nom d'un des groupes qu'il écoutait était écrit dessus, mais qu'en plus, il était alors très exactement 30% moins cher que son prix régulier – 2 685 ¥ -, ce qui lui avait une économie de 805.5 ¥. Voilà. Quelle économie, si on considérait qu'il ne l'avait mit que trois ou quatre fois depuis...

Tournant la tête, réalisant que son colocataire avait filé de son champ de vision alors qu'il ne lui faisait pas attention, Shigeru jura entre ses dents lorsqu'il vit celui-ci étendu de tout son long sur son lit. Se dirigeant vers lui, s'installant lourdement au bout du matelas, s'assoyant en indien, il fut un moment tenté de le pousser en bas. Il s'abstint néanmoins de la chose, ne voulant pas risquer de passer ne serait-ce qu'un centimètre de son corps au travers de l'autre. Parce que, après tout, on était jamais trop prudent.

-Hey! Dégage de mon lit, tu veux?! Le tiens est juste en haut, t'as pas à squatter le mien!

Puis, roulant des yeux en bougonnant lorsqu'il vit que Dao n'avait pas l'air de vraiment vouloir obtempérer, il se mit à le regarder fixement, comme s'il essayait de percer un trou entre ses deux yeux avec la seule force de son regard. Et d'abandonner quelques instants plus tard lorsqu'il réalisa à quel point la chose était emmerdante. Fouillant dans l'une de ses poches en soupirant, il en ressortit sa DS – son réglé au minimum, comme toujours -, se mettant à appuyer furieusement sur les boutons tout en marmonnant à mi-voix diverses insultes et autres choses du même goût à l'adresse de l'autre adolescent. Le tout en levant régulièrement les yeux de ses écrans pour regarder Dao d'un air mécontent. Mais enfin, au moins, maintenant, il avait trouvé quelque chose à faire.


Some people need a high five in the face with a chair

Everyone has a photographic memory; some just don't have film


Merci Hyu' ♥
eheheh:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Dao R. Mikagani
avatar
heart

Masculin Age : 30
Messages : 163
Inscription le : 02/11/2011


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 14 ans
Pouvoir(s):
Club: Théâtre

MessageSujet: Re: Se paumer avec un troisième année? C'est possible! [Terminé]   Ven 6 Jan - 12:28

Ce coup-ci, Dao avait vraiment énervé Shigeru, il avait dépassé les bornes, même lui s'en rendait compte, c'est dire. D'un autre coté ce n'est pas ça qui allait le faire bouger du lit non plus, il était capable d'avoir des remords, mais il ne fallait pas trop lui en demander non plus, au lieu de ça il marmonna une petite excuse avec une moue malheureuse.

- J'ai trop mal au bras pour escalader…

Bon, il exagérait un peu − voire beaucoup − il n'était pas handicapé non plus mais de toute façon ce n'était vraiment pour ça qu'il s'en voulait, mais plutôt pour la canette. Il n'avait vraiment pas été cool sur ce coup, en même temps il ne pensait vraiment pas qu'il allait la lui payer. Mais bon, dès qu'il eut assez de courage pour bouger il se leva et alla fouiner dans son sac, en sortant 150¥ pour les lui donner.

- Tiens, heu… désolé ?

Dao posa les pièces à coté de lui et s'assit pour le regarder jouer, il était un peu trop mort pour jouer à la console aussi, et de toute façon dès qu'il bougeait le pouce il avait mal jusqu'à l'épaule. Les prochains jours allaient être pénibles. Mais en bon drogué, regarder quelqu'un jouer lui faisait du bien. Il ne put pas s’empêcher de lui balancer ses astuces quand il le voyait en difficulté. Et cela finit par partir dans un grand débat sur le meilleurs stuff à choisir en fonction de tel ou tel ennemis.
Pas de doute, il avait eu du bol de tomber sur une chambre de geeks, au moins il pouvait papoter avec ses colocs pendant des heures sans se lasser. Et en plus cas pour élaborer des stratégie, le rouquin était plutôt d'une grande aide, il connaissait les stats de tous les équipements par cœur, il avait sûrement dû passer un temps énorme à lire les soluces sur internet, ou un truc du genre.
Au bout d'un moment Raimu arriva avec les bras chargé de nourriture, et apparemment Pikachu ne devait pas être trop traumatisé vu qu'il ne remarqua rien d'anormal. Après s'être bien gaver de toutes les bonnes choses qu'il avait apporté − il avait même pensé au ketchup ! − Dao s'endormit comme un bébé sur le lit de Shi, parce qu'il avait toujours la flemme de monter.
Pas de doute, il était tombé sur des super colocataires, en fait c'était sans doute lui la tâche dans le lot, mais il n'y pensait pas vraiment. Il fit de beaux rêves où il poursuivait un lapin blanc en retard et où Shigeru avait un grand chapeau et racontait n'importe quoi. Et lui… il avait une robe bleu, les rêves faut pas chercher des fois, encore la faute de Glaceon, ça.

FIN
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Se paumer avec un troisième année? C'est possible! [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Se paumer avec un troisième année? C'est possible! [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Aomori :: rpg ☆ aomori pensionnat :: Rez-de-chaussée :: Couloirs et escaliers-