AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 A l'abri des regards [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
Invité





MessageSujet: Re: A l'abri des regards [Terminé]   Sam 20 Aoû - 0:46

" Tu ne réponds pas à la question. "

La question. Si elle se sentait seule ou pas. A vrai dire... Elle n'avait pas de réponse précise, et tourna la tête vers l'extérieur. Elle plia légèrement les jambes, qui lui firent moins mal, mais qui ne lui faisaient pas non plus du bien. Elle se demanda alors pourquoi elle avait dit ça. Cette phrase lui avait échappée, et pourtant... Elle regarda le ciel. Il était si grand... En même temps, il était tout autour de la planète, c'était normale. Mais en même temps, elle se demandait pourquoi il y avait autant d'étoiles. Quand elle était jeune, elle pensait que chaque étoiles étaient comme un soleil, mais en plus lointain. Et donc, que chaque soleils avaient aussi son propre système, comme le système solaire. Mais bon... Elle s'éloignait un peu du sujet là.

" Très bien, j'arrête de t'ennuyer. "

Elle se tourna vers le prof, qui avait changé de position. Elle le regarda, son air était inexpressif, puis reporta son attention sur ses jambes. Elle mit ses mains en dessous de ses genoux, pour les monter jusque sa poitrine, et fit une grimace déplaisante pour les deux. Une fois mise comme elle le voulait, avec une grimace de douleur et de gêne sans nom, elle soupira, puis regarda le plafond.

" En ce moment non. Je ne me sens pas seule."

C'était sa réponse. Elle avait un regard vague, mais pourtant, n'avait plus vraiment la sensation d'être seule. en même temps, elle lui avait déballée ce qu'elle avait fait de pire dans toute son existence, alors bon... Ce n'était pas rien non plus. Et dire qu'elle le détestait avant... Vraiment, elle était complètement perdue. Elle se tourna vers le prof, se disant qui lui, il devait vraiment se sentir seul. En même temps... Ce n'était pas elle qui allait être une bonne compagnie. Elle eu un air mélancolique pendant quelque secondes, puis reposa sa tête sur ses genoux. Elle allait bientôt pouvoir se lever, mais pas maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Kunisaki Tachibana
avatar
prof de philo

Féminin Age : 22
Messages : 902
Inscription le : 14/02/2011
Localisation : Derrière une caméra en train d'hurler des ordres à quelqu'un.


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 27 ans & prof de philosophie
Pouvoir(s):
Club:

MessageSujet: Re: A l'abri des regards [Terminé]   Sam 20 Aoû - 1:16

      " En ce moment non. Je ne me sens pas seule. "

    Son cœur fit un bond, comment contenir sa joie alors qu'il avait passé toute la soirée à essayer d'exister à ses yeux ? A être détesté d'abord, il osa bien supposer qu'elle ne le haïssait pas. Qu'elle ne l'appréciait pas non plus, mais qu'il existait, c'était déjà ça. Il s'était tourné vers elle, souriant, avec une étrange chaleur dans la poitrine. Ouais, fallait bien le reconnaître, ça faisait du bien, même s'il s'en sentait un peu honteux. Il regarda à nouveau dans le vide, incapable de cacher sa joie et son soulagement. Pour une fois il ne se sentait pas inutile, il réfléchit. Est-ce qu'il se sentait seul ? Soudainement la réponse ne lui paraissait plus si évidente.

    Elle ne le comprenait pas, pas du tout, ça il le savait. Visiblement elle était incapable d'accepter sa manière d'être - et il ne pouvait pas le lui reprocher -, elle n'avait pas fait d'effort pour essayer de l'écouter quand il parlait d'Amy. Ils avaient faillis se quitter alors qu'il lui avait froidement demander de se barrer d'ici, ne souhaitant qu'une seule chose : qu'elle disparaisse de sa vue. Sakura n'était certainement pas quelqu'un sur qui il pouvait se reposer, c'était plutôt le contraire, son caractère l'énervait et elle semblait malgré tout aussi peut l'apprécier que lui. Il réfléchit, soufflant doucement, les yeux fermés. Il était terriblement seul, d'une certaine manière. Incompris comme elle disait, mais d'un autre côté personne n'aurait jamais pu le comprendre, il le savait. Il regrettait d'avoir osé le croire l'espace de quelques instants. Mais sa réponse semblait laisser croire que lui, il l'avait comprise. Pour cette raison, une nouvelle réflexion lui vint à l'esprit. D'une voix basse, il lança dans le vide.

      « Moi non plus, enfin je crois. »

    Il n'en était pas certain, il ne pouvait pas l'être. Plus jamais il ne lui dirait quoi que ce soit de personnel le concernant, mais elle elle pouvait toujours le faire. Parce qu'il avait réagi comme il fallait, la seule et unique fois durant cette soirée où il avait fait ce qu'il fallait. Ça le rassura, il se sentait bien. Presque fier de lui, quel narcissique. Il souriait dans le vide, ne sachant pas s'il était triste ou non, en fait il ne s'en préoccupait pas vraiment. Ça n'avait plus d'importance. Peut être même que ça n'en avait jamais eu. Il se tourna vers elle, ne sachant pas vraiment quelle expression avait pris place sur son visage. C'était le moment de partir, avant d'avoir le temps de tout gâcher à nouveau. Avant d'avoir l'occasion de tout foutre en l'air, ils feraient mieux de se quitter en bons termes. Si on pouvait dire ça comme ça...

    Il se leva, faisant un léger mouvement des jambes à cause des courbatures, descendant deux marches, il s'arrêta et se tourna vers Sakura. L'air paisible, reposé, et cela pour la première fois depuis longtemps. Il lui tendit une main, l'incitant à la prendre.

      « Tu arrives à te lever ? »

    Sa position était bizarre et il avait l'étrange intuition qu'elle ne se sentait pas si bien que ça. Il l'avait aidé tant de fois à se relever, décidément...


- -
Merci à Sakura. ♥

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar




MessageSujet: Re: A l'abri des regards [Terminé]   Sam 20 Aoû - 1:50

Elle regardait dehors. Il faisait noir, et elle parvenait parfaitement à voir la lune, qui brillait dans le ciel. Elle passait beaucoup de temps à la regarder avant, mais ce n'était plus le cas. Le soir, elle préférait tirer les rideaux pour cacher le ciel. C'était devenue une habitude, sans pour autant qu'il y a de réelles raisons... Pourtant, elle avait entendue dire que le ciel étoilé pouvait redonner espoir des fois. Elle ne savait pas bien pourquoi, mais bon... En même temps, elle entendait parler de tant de choses... Elle ferma les yeux un instant, puis regarda le prof. Elle ne voyait pas trop son expression, et donc, ne savait pas si sa réponse l'avait agacé... En même temps, elle ne voyait pas pourquoi ça l'agacerait, vu qu'elle venait de prouver que pour elle, il existait. Donc elle pensait que cela ne pouvait pas l'énerver.

" Moi non plus, enfin je crois. "

Elle pencha la tête sur le côté, curieuse. Elle ne l'avait pas compris, et il disait ça? Pourquoi donc? Il se tourna vers elle, et abordait une drôle d'expression sur le visage, qu'elle n'arrivait pas à décrire. Mais il n'était pas en colère, c'était déjà ça. Elle fit un petit sourire, qui n'était juste que le reflet de son soulagement. De son soulagement? Eh oui, au moins, elle n'aurait pas à supporter sa colère une fois de plus. Elle le regarda se lever, puis avancer d'une ou deux marches. Il allait partir? Apparemment non, car il se tourna vers elle, avec un air paisible sur le visage, la main tendue.

" Tu arrives à te lever ? "

Bonne question... Elle regarda ses jambes, sentant qu'elles étaient encore un peu engourdie. Elle soupira, puis leva une main vers celle du prof. Elle posa l'autre sur le mur, au cas où elle n'arriverait pas à tenir debout, et essaya de tenir sur ses jambes. Elle réussis à tenir l'équilibre pendant quelques secondes, puis sentit ses jambes trembler, et elle s'accrocha à la barre de l'escalier pour mieux tenir. Ses jambes lui procuraient une sensation désagréable, mais elle devait au moins tenir debout. Au pire, elle ramperait jusque dans sa chambre, mais elle sortirait d'ici.

" On dirait bien que je peux me tenir debout..."

Mais après pour marcher... Bah, elle n'allait pas rester tout le temps ici non plus. Dans un geste qui semblait purement être un réflexe, elle mit le bout de tissu noir dans une poche de sa veste, puis reporta son regard vers le prof. Bon... Grand défi numéro un: Arriver à ne pas tomber dans les escaliers !
Revenir en haut Aller en bas
Kunisaki Tachibana
avatar
prof de philo

Féminin Age : 22
Messages : 902
Inscription le : 14/02/2011
Localisation : Derrière une caméra en train d'hurler des ordres à quelqu'un.


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 27 ans & prof de philosophie
Pouvoir(s):
Club:

MessageSujet: Re: A l'abri des regards [Terminé]   Sam 20 Aoû - 2:16

    Elle lui prit la main et se leva avec difficulté, si bien qu'il dut tenir avec force pour éviter qu'elle ne le tire en avant. Elle vacillait, ses jambes tremblaient, elle s'agrippa à la rambarde comme pour éviter de tomber malencontreusement. Soudainement elle paraissait particulièrement exténuée et faible. Il se mordit la lèvre inférieur, perplexe.

      " On dirait bien que je peux me tenir debout... "

    Et meeerde. Vu l'allure qu'elle avait, elle ne serait jamais capable de descendre les escaliers avec facilité, ni même toute seule d'ailleurs. Elle avait l'air si fragile, il n'allait pas se barrer tout seul maintenant, ce serait trop bête. Il l'observa un moment, les mains sur les hanches, poussant de légers soupires, se demandant quoi faire. Il aurait aimé croire que ce n'était que du cinéma mais ça n'en avait pas l'air, au contraire. Il ne la raccompagnerait pas jusqu'à sa chambre - plutôt crever -, mais il devait au moins l'aider à descendre les marches, ils étaient dans le noir et cet endroit était étriqué. Si elle tombait, ils seraient en très mauvaise posture et cela tout les deux. Il se racla légèrement la gorge, les sourcils froncés, il regardait vers le sol. Il ne voyait qu'une seule chose à faire, seulement il sentait que ça n'allait pas lui plaire. Pas du tout. Inspirant un grand coup, il lui dit.

      « Écoute, tu as l'air vraiment faible et j'ai profondément la flemme de t'aider à descendre doucement. Alors excuse-moi d'avance mais... »

    Passant son bras gauche sous ses genoux et son bras droit la tenant aux épaules, il se mit à la porter comme il l'avait fait précédemment - sauf qu'à ce moment-là elle avait été inconsciente, autrement dit elle n'avait pas pu se débattre. Elle était très légère mais devoir porter à bout de bras quelqu'un de parfaitement réveillé n'avait rien à voir avec une personne dans les vapes, dans le deuxième cas il y a moins de pression. Il avait peur qu'elle cherche à le repousser pour qu'il la lâche. Seulement sa décision était prise et il savait que ça irait beaucoup plus vite de cette façon. Il tourna légèrement pour faire face aux marches qui descendaient, rapidement mais sûrement, il dévala les escaliers en prenant bien soin de ne pas aller trop vite tout de même pour qu'elle n'ait pas l'occasion de faire un geste brusque et lui faire perdre l'équilibre. En quelques instants - interminables -, il se retrouva en bas des marches, là où l'air se faisait plus tiède, là où un fin filament de lumière filtrait dans l'encadrement de la porte. Restant planté là quelques secondes, il réalisa ce qu'il était en train de faire et la reposa - avec la plus grande délicatesse dont il était capable de faire part - sur ses pieds, espérant qu'elle ne tomberait pas. Au pire, elle s'accrocherait à la rambarde, hein.

    Agrippant la poignée, il ouvrit la porte en silence, passant prudemment la tête par l'ouverture, presque aveuglé par la soudaine lumière. Il regarda à gauche puis à droite, il n'y avait personne ce qui le soulagea. Poussant un soupire, il ouvrit grand la porte - et il s'en foutait qu'on les voit ensemble, il s'en foutait tellement à présent. Rejoindre la chaleur de l'intérieur lui fit le plus grand bien. Il finit par se retourner, demandant simplement en direction de Sakura.

      « Ça va aller ? »


- -
Merci à Sakura. ♥

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar




MessageSujet: Re: A l'abri des regards [Terminé]   Sam 20 Aoû - 2:34

Bon... Elle regarda les marches, sentant déjà que cela n'allait pas être une grande partie de plaisir... Elle fronça les sourcils, et soupira. Même le prof se rendait compte qu'elle n'était pas apte à marcher toute seule.... Non mais je vous jure... Après plusieurs minutes, elle finit par lâcher un profond soupire. Et merde...

" Écoute, tu as l'air vraiment faible et j'ai profondément la flemme de t'aider à descendre doucement. Alors excuse-moi d'avance mais... "

Elle n'eut même pas le temps de le regarder pour voir où il voulait en venir, qu'il avait déjà pris dans ses bras. Elle l'observa, les yeux grand ouvert. Mais... elle pouvait marcher toute seule ! Elle regarda l'escalier, et eu soudainement peur qu'il tombe. Ah.. Non, pas tomber le prof, pas tomber ! Elle ne voulait pas protester, elle voulait juste qu'il fasse attention à ne pas tomber. Même si elle était légère, non ce n'est pas de la vantardise, elle ne voulait pas qu'il tombe. Surtout pas. Son regard était effrayé, tandis qu'il descendait rapidement les marches. Mais moins vite ! Elle ferma les yeux avec force, ne voulant même pas voir si jamais il chutait. Puis, il s'arrêta quelques instants plus tard, juste devant la porte. Cette dernière laissait échapper un léger rayon de lumière, et il la posa sur le sol.

Elle s'appuya sur le mur pour tenir en équilibre, tandis qu'il ouvrait la porte, laissant la lumière pénétrer dans les escaliers. Comme s'il vérifiait qu'il n'y avait personne, ce qui paraissait être le cas, il ouvrit la porte plus grand, et entra dans le couloir. Elle rentra aussi, un instant aveuglée par tant de lumière, puis s'appuya sur le mur le plus près. Il faisait plus chaud ici, et la lumière lui fit un bien fou. Elle apprécia cet instant, puis eu un sourire vague sur le visage.

" Ça va aller ? "

Elle regarda le prof, toujours en souriant.

" Oui, ça va aller. Merci."

C'était la deuxième fois qu'elle le remerciait, mais bon, là ça aurait été incorrect de ne pas le remercier. Cependant, elle sentait qu'elle allait devoir faire un tour à l'infirmerie demain...
Revenir en haut Aller en bas
Kunisaki Tachibana
avatar
prof de philo

Féminin Age : 22
Messages : 902
Inscription le : 14/02/2011
Localisation : Derrière une caméra en train d'hurler des ordres à quelqu'un.


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 27 ans & prof de philosophie
Pouvoir(s):
Club:

MessageSujet: Re: A l'abri des regards [Terminé]   Sam 20 Aoû - 2:50

    Il se retourna, se rendant compte comme il était fatigué et comme il avait crevé de froid jusqu'à maintenant. C'était comme s'ils s'étaient retrouvés enfermés de force dehors, dans le froid, et qu'ils venaient enfin d'obtenir le moyen de s'en aller. Alors que dans le fond, rien ne les avait vraiment forcé à rester ensemble et à se supporter. Il tourna sur lui-même comme s'il redécouvrait le couloir, il éternua bruyamment, se demandant s'il ne venait pas de choper la crève. Il n'aurait pas l'air idiot, demain en cours, ils étaient encore en été et même si cette soirée avait été exceptionnellement froide - enfin, fraîche, c'était la façon dont il était habillé qui fait qu'il avait eu froid -, il se retourna, observant Sakura qui avait un léger sourire sur les lèvres, presque rassuré. S'ils étaient les seules personnes du pensionnait à être soudainement malade, n'empêche, c'était bizarre.

      " Oui, ça va aller. Merci. "

    Il aurait voulu répondre à son sourire, seulement il ne fit rien pour l'instant, se contentant de la regarder en se demandant ce qui l'avait retenu. Pourquoi il était resté là tout ce temps, pourquoi il était resté quand il avait eu l'occasion de partir, pourquoi il l'avait réconfortée, pourquoi il l'avait aidée, pourquoi il ne l'avait pas laissée seule ? Puis la réponse s'imposa d'elle-même, il n'avait fait que pour son propre intérêt, pas le sien. Parce qu'il avait ressenti le besoin de faire ça, parce qu'il avait eu l'étrange envie d'avoir de la compagnie - aussi désagréable soit-elle pour lui, il doutait sérieusement qu'il n'ait fait ça sans penser à son bien être d'abord. Il réfléchit une seconde, il tomberait sûrement malade dans la nuit. Il se demandait si ça valait le coup. En la regardant, il se dit que oui. Ça avait été une soirée très étrange, mais il avait le sentiment que ça avait été une bonne chose pour eux deux.

    Il s'approcha d'elle, serrant légèrement le poing, il lui donna un petit coup au sommet du crâne, ne cherchant pas à lui faire mal le moins du monde, juste à l'interpeller. Il lui fit un sourire, il se sentait mieux.

      « A demain. »

    Il resta dans cette position pendant un moment, la fixant sans décrocher son regard une seule seconde, ne sachant même pas ce que ça voulait dire. En fait il n'y accordait pas d'importance. Il finit par se reculer, continuant de la regarder d'un regard étrange. Protecteur, peut être, mais ça, non seulement il ne s'en rendrait pas compte, mais il ne l'accepterait pas. Surtout pas après tout ça. Après avoir reculé de quelques pas, il cessa de la regarder, mit ses mains dans les poches et commença à marcher dans le couloir en direction de sa chambre. Il n'avait qu'une seule envie c'était de rentrer, prendre n'importe quelle veste pour se réchauffer définitivement et s'endormir quelque part dans la chambre, n'importe où tant qu'il puisse fermer les yeux et oublier. Juste le temps d'une nuit, tout oublier.

    Se réveiller le lendemain cuvant une soirée difficile, malade comme un idiot, des courbatures dans toutes les parties du corps. Et un souvenir qu'il se devait d'assumer avec le temps, parce qu'il le ferait, il n'avait pas d'autre choix.


- -
Merci à Sakura. ♥

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar




MessageSujet: Re: A l'abri des regards [Terminé]   Sam 20 Aoû - 11:09

Elle regardait le couloir, se demandant alors qu'est ce qu'elle allait devoir raconter quand elle rentrera dans sa chambre. Parce que bien sûr, on allait lui demander ce qu'elle avait fait, et surtout pourquoi elle était dans un état pareil. Elle se mit à réfléchir à une excuse simple, mais qui pourrait tout expliquer en même temps. Elle resta adossée contre le mur, en pleine réflexions, ne se rendant même pas compte que le prof la fixait. Qu'allait-elle inventer? Car bien entendue, il était hors de question qu'elle dise qu'elle était sur le toit; en compagnie du prof de philo, et qu'ensuite elle raconte tout ce qui s'était passée. Non, elle garderait ça pour elle. Et au pire, si jamais on lui disait qu'on l'avait vue monter au toit ce soir là, elle effacerait la mémoire de la personne, et ça serait réglée.

Elle entendit le prof s'approcher, et il lui donna un coup sur la tête. Elle n'avait pas eu mal, mais elle fut surprise qu'il fasse un tel geste. Elle leva les yeux vers le prof, qui avait un drôle d'air. Il souriait, et elle se demanda alors à quoi il pensait.


" A demain. "

Elle continuait de l'observer, et vit alors que son regard était vraiment bizarre. Il resta un moment comme ça, la fixant avec ce regard pour le moins... Étrange. Il n'était pas méchant ou mauvais, mais il avait autre chose... Il finit par reculer, puis mis ses mains dans ses poches et partit dans le couloir. Elle le regarda, jusqu'à ce qu'elle ne le voit plus, puis se remit debout. Elle s'appuya sur le mur pour tenir, et se dirigea vers les dortoirs. Elle se rendit compte qu'elle ne lui avait même pas répondue, et soupira. Bah, ce n'était pas grave.

Le lendemain allait être assez dur, et elle se demandait si elle allait seulement tenir la journée sans aller au moins une fois à l'infirmerie. Ce qui était totalement impossible, car elle savait qu'elle allait être malade. Elle trouva finalement une excuse, et soupira. Elle se demanda finalement si elle devrait vraiment mentir, car vue l'heure, les autres devaient dormir. Et au pire, elle raconterait qu'elle n'avait pas envie d'en parler et irait se coucher après avoir pris un bon bain. Cela lui convenait déjà, et elle eu un sourire sur le visage. Elle se sentait bizarrement bien, et continua de marcher.

Elle était vraiment fatiguée, mais elle s'en fichait. Cette soirée était pour le moins original, mais elle ne le regretta aucunement.
Revenir en haut Aller en bas
Kunisaki Tachibana
avatar
prof de philo

Féminin Age : 22
Messages : 902
Inscription le : 14/02/2011
Localisation : Derrière une caméra en train d'hurler des ordres à quelqu'un.


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 27 ans & prof de philosophie
Pouvoir(s):
Club:

MessageSujet: Re: A l'abri des regards [Terminé]   Sam 20 Aoû - 11:36

TERMINÉ. Ce RP est terminé! \o/
Et franchement là j'ai envie de nous vanter parce que ce fut bien long & bien rapide.
Des nuits blanches à entière à écrire! (et je referai plus jamais ça de ma vie)

RESPECT! * se prend une poutre *
(Ce topic peut dès à présent être verrouillé u.u)


- -
Merci à Sakura. ♥

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: A l'abri des regards [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

A l'abri des regards [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Aomori :: rpg ☆ aomori pensionnat :: Toit-