AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Contexte ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kain Okada
avatar
pintade

Féminin Age : 29
Messages : 1711
Inscription le : 16/01/2011
Localisation : With Donxdonx


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 17 Ans
Pouvoir(s):
Club:

MessageSujet: Contexte ~   Sam 5 Fév - 21:22


LE CONTEXTE
once upon a time


LE 4 FÉVRIER XXXX
Cher Izumi,

Je ne suis pas la seule à voir les esprits ! Excuse-moi, mais il fallait vraiment que je te le dise tout de suite. J'ai envie de le hurler au monde entier, de crier de joie, tant je suis heureuse ! Je suis arrivée au pensionnat il y a une semaine - Aomori est d'ailleurs une jolie ville (j'espère que je vais pouvoir aller visiter !), située à l'extrême nord de Honshu - et je m'habitue peu à peu à ma vie d'étudiante. Tous les gens ont un pouvoir, ici. Ils sont aussi bizarres que moi, voire plus. Je me sens moins seule, on ne me traite plus de sorcière et j'ai des amis.

Comme je te le disais au début de ma lettre, un de mes senpai peut aussi communiquer avec les esprits des morts, et il se porte très bien ! Je suis allée lui parler parce qu'on m'avait dit qu'il était comme moi. Son pouvoir s'est manifesté à ses 15 ans alors que j'ai dû attendre l'anniversaire de mes 14 ans pour enfin entrer ici et échapper au monde "normal". Il a été rejeté par ses parents et il se sentait très seul mais maintenant, il a une nouvelle famille au sein de l'académie. Comme quoi, j'ai de la chance d'avoir un grand frère comme toi, qui m'a soutenue au moment où j'en avais le plus besoin !

Mais tout ça, c'est grâce au Directeur. C'est lui qui nous a tous trouvés, qui nous a ramassés à la petite cuillère quand nous avons été rejetés par nos proches. Il m'a même accueillie personnellement et m'a fait visiter le pensionnat parce que j'arrive en cours d'année. Par contre, il est fou à lier (Il veut que je l'appelle Maman Pingouin) (Mais il paraît que c'est un génie) (Ça reste à prouver)

Les cours sont géniaux ! On apprend à maîtriser nos pouvoirs. On ne les rejette pas, on les contrôle et on les utilise à bon escient. Plus tard, certains pourront même les mettre à profit pour mener une carrière professionnelle privilégiée au compte de l'État ! Bien sûr, il y a encore les maths mais il y a beaucoup moins de matières nulles que dans les collèges normaux. On fait plein de sport et il y a même une mini-ville à l'intérieur du campus. J'ai rejoint le club de dessin et je m'amuse à représenter les esprits que je vois. Une de mes amies donne vie à ses créations ; ça m'a fait peur au début, mais en fait, c'est super drôle.

En tout cas, je m'amuse bien et je pense fort à toi. J'espère que je pourrai sortir te voir régulièrement les week-ends ! Ah, et j'espère que tu vas bien.

Bises, Aya

• • •

LE 9 AVRIL XXXX
Cher Izumi,

Je t'écris maintenant depuis plus de deux mois, et je n'ai toujours pas de réponse. Je m'obstine, mais je commence à me demander sérieusement si tu reçois mes lettres. J'en ai parlé à mon prof d'ADP (Ateliers de Pouvoirs, si tu ne te souviens plus) mais il m'a adressé un sourire triste avant de m'ébouriffer les cheveux (il fait tout le temps ça, c'est énervant !), en me disant "Ce n'est pas grave si ton frère t'a oublié, tu as ta nouvelle famille ici". Je suis persuadée qu'il ne fait pas passer mes lettres ! J'ai eu envie de le tuer. J'ai dit aux esprits qui m'entouraient d'aller le hanter, mais j'ai été découverte : j'ai dû les rappeler le lendemain et j'ai été très sévèrement punie. Plus de sorties à la Ville et nettoyage des sanitaires après les cours. Oh, et j'ai dû servir d'esclave à la fille du Directeur, Hinata, pour une journée. Elle est vraiment bizarre, cette fille.

Je te connais : je suis sûre que tu es mort d'inquiétude. Je me demande si j'ai encore le droit de m'amuser alors que tu dois te ronger les sangs dans ton coin.

Je voudrais venir te voir mais je n'ai pas le droit. Seuls les prix d'excellence peuvent - parfois - rendre visite à leurs familles et uniquement pendant les vacances d'été. Et visiblement, on n'a même pas le droit de communiquer, j'y comprends rien ! Les autres, ils s'en moquent, ils ont plus personne pour s'inquiéter pour eux. J'ai seulement quelques amis qui me comprennent et encore, ils disent avoir abandonné l'idée de rentrer chez eux.

Mais tu t'imagines ? Il va falloir que j'attende de finir ma scolarité avant de te revoir enfin ! Six ans sans toi ! J'ai pensé à m'enfuir mais j'ai entendu dire qu'il y avait une surveillance d'enfer et des protections magiques. Je préfère ne pas essayer. Et puis, c'est vrai qu'ici c'est ma nouvelle maison, je m'y sens en sécurité. Ça ne servirait à rien de m'échapper : le temps que je cherche mon chemin, on m'aura déjà retrouvée.

Tu me manques à un point inimaginable. Réponds-moi, je t'en supplie.

Bises, Aya

IDÉES DE HIKARI & KAIN
TEXTE PAR HIKARI • CODAGE PAR KAIN
MERCI DE RESPECTER NOTRE TRAVAIL ♥
Revenir en haut Aller en bas
http://pensionnat-aomori.forumactif.com
 

Contexte ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Aomori :: pensionnat aomori - intro :: règles du pensionnat-