AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Still alone. Who are you ? [feat. Shu Ogami]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lilyanne Hasato
avatar
heart

Féminin Age : 21
Messages : 39
Inscription le : 04/11/2012


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 16 ans ▬ Première année
Pouvoir(s):
Club: Dessin

MessageSujet: Still alone. Who are you ? [feat. Shu Ogami]   Mer 14 Nov - 3:36

A person for her only world.

Enfin l'heure du repas ! Je songeais franchement à ce qui était au menu. Depuis mon retour au Japon -c'est à dire à la rentrée environ- je n'avais mangé que les spécialités de ce pays. Ce qui n'était pas pour me déplaire.. Cependant, j'avoue que les pudding ou même les cupcakes que faisait maman me manquent un minimum. Pour moi, l'absence de ces délices faisait perdre un peu de charme à mon pays natal. Mais comme on dit, le principal c'est d'avoir un toit et de la nourriture. Et il faut dire qu'ici, à Aomori, tous avons les deux. Un très beau bâtiment mais un peu grand, il m'arrive encore de me perdre dans les couloirs. De me retrouver dans le dortoir B au lieu du mien. Bon, il y a quand même un étage de différence mais je devais sûrement être.. Un peu distraite. Ça m'arrive peu souvent, et pourtant.

Je me trouve donc dans le réfectoire, mon bento à la main, mon sac de cours en bandoulière, mes simples écouteurs aux oreilles, et je cherche une place du regard. Les autres.. J'explorais le plus discrètement possible autour de moi, ce que je faisais la plupart du temps. J'observe mais n'approche pas. Non jamais.. J'ai si peur. Et pourtant ce n'était pas l'envie qui me manquait d'aller voir certains. Mais je préfère rester dans un coin tranquille et éloigné de cette population. J'avance d'un pas, je cache mes yeux du reste de la pièce en les cachant derrière ma frange brune. J'ai trouvé une petite place dans le fond. Le seul ennui ce sont ces trois autres filles qui y sont. Je m'installe le plus rapidement possible pour paraître telle un courant d'air, et ça a plutôt l'air de fonctionner. Elles n'ont même pas fait attention à moi. Je ne sais pas comment le prendre, sincèrement. En fin de compte je ne sais même pas ce que je veux : que les gens me voit, ou le contraire. L'indécision est décidément mon mot d'ordre ces temps-ci. Hier encore je me demandais si j'avais bien fait de tous les quitter pour venir à Aomori. Après tout je les aime et réciproquement. Seul mon pouvoir était un obstacle, une porte à franchir dans ma vie. J'écrivais chaque soir dans mon petit calepin de papier à lettres. Tel un journal intime, peut-être aurais-je le courage de les envoyer à mes parents. Qu'est-ce que tu attends, qu'on me dit. Et bien.. Dans ces lettres, il y a toutes mes craintes, tout mes chagrins, mes envies de retourner chez moi qui sont répétés au fil des feuille, et ce depuis la rentrée scolaire. Si j'avais le malheur d'envoyer ça jusqu'à Londres, mon dieu ! Ma mère viendrait personnellement me chercher pour me ramener à la maison. Et c'est que bizarrement, malgré tout mes écrits, je ne voulais pour rien au monde. Cette école me promettait -en quelque sorte- de m'apprendre à vivre avec ce qui est en moi, avec mon pouvoir. Si je parvenais à le maîtriser, je pourrais certainement reparler d'une vie normal. Et c'est peut-être ce à quoi j'aspire : une vie banale de jeune fille. Qui sait.

Me voilà donc assise avec mon repas. J'avais très faim alors, pourquoi attendre encore pour enfin me délecter de plus ou moins bonne nourriture. J'enlève le couvercle puis m'empare de mes baguettes devant ces aliments qui ont tous l'air délicieux. Je commence alors à manger, demeurant coupée du monde. Quelque fois un regard l'extérieur de mon monde. D'habitude, un enfant, le lendemain de son premier jour d'école sourit et se réjouit de ses nouvelles rencontres, il en parle même des heures. Mais pour mon cas je ne ressens qu'un blocage qui m'empêche de courir pour rattraper le temps perdu. Ces quelques jours où plusieurs occasions pour me faire des amis c'étaient présentées mais où j'ai refusé la main tendue pour je ne sais quelle raison apparente. J'avais beau savoir que tous ici avaient un don particulier, et pourtant, même s'ils étaient "normaux", j'aurais sûrement ressenti le même sentiment. Mais qu'est-ce que j'aimerais y aller. Leur parler. La main gauche qui se crispe un peu, ma main droite portant toujours les baguettes, je me promets à moi-même que la prochaine personne qui viendra jusqu'à moi, qui tenterait de me connaître un minimum.. Je ferais l'effort d'attraper la perche que cet individu me tendra.
Hrpg : Voilà pour le début de notre RP. Je suis navrée qu'il soit plutôt court et ennuyant.. Mais je commence généralement très mal un RP, donc voilà x).
Revenir en haut Aller en bas
Shu Ogami
avatar
heart

Féminin Age : 32
Messages : 74
Inscription le : 08/10/2012


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 1ère année/17 ans
Pouvoir(s):
Club: Théâtre

MessageSujet: Re: Still alone. Who are you ? [feat. Shu Ogami]   Mer 21 Nov - 2:58

C'était enfin l'heure du déjeuner ! Cela faisait au moins une heure que l'estomac de Shu criait famine et il n'avait eu qu'une hâte: que le dernier cours de la matinée se termine et qu'il puisse enfin aller manger ! Cela ne faisait pas très longtemps qu'il était là, mais il s'adaptait plutôt bien à sa nouvelle vie. Il fallait dire qu'il avait passé pas mal de temps coupé du monde et que la solitude avait fini par lui peser. Or, ici, il n'avait plus besoin d'avoir peur du regard des autres, il n'avait plus besoin d'avoir peur d'être traité de monstre ou d'autres horreurs du genre. Ici, ils étaient tous pareils. Enfin...façon de parler ! Car évidemment, chacun avait un pouvoir qui lui était propre, mais au moins, entre "monstres", ils se comprenaient. Retrouver une vie sociale avait été la meilleure chose qui ait pu lui arriver ! Certes, il ne s'était pas encore vraiment fait d'amis, mais il avait pu discuter avec certains de ses camarades et c'était déjà un bon début ! Et puis, on ne devenait pas ami avec quelqu'un en un claquement de doigts non plus.

Bref, il se dirigeait à présent vers le réfectoire en essayant d'éviter les bousculades. Il était pressé, certes, mais pas au point de devenir un vrai sauvage, contrairement à d'autres ! Une fois sur place, il prit un plateau et alla se servir. La nourriture était vraiment excellente ici, il n'avait vraiment pas de quoi se plaindre ! Il opta donc pour un repas complet composé d'une entrée, d'un plat et d'un dessert. Dessert à base de chocolat, of course. Et puis, il se mit en quête d'une place de libre, ce qui n'était pas chose aisée vu le nombre d'élèves qui s'y trouvaient. Finalement, il repéra une table vers le fond à laquelle étaient assises plusieurs filles, dont l'une qui avait l'air seule. Le blond vit là une occasion en or pour faire une nouvelle connaissance, alors il se dirigea vers elle et déposa son plateau en face d'elle, lui adressant un petit sourire avant de s'asseoir. Elle était peut-être nouvelle et ne connaissait personne encore et ça, ce n'était pas toujours facile.

"Salut ! J'espère que ça te dérange pas que je me mette là ? Y a pas de place ailleurs et puis... j'me suis dit que je pourrais te tenir un peu compagnie !"

Il pouvait vraiment être idiot quand il s'y mettait. Il n'avait pas vraiment songé à l'idée que la jeune fille n'apprécierait pas qu'il s'incruste de la sorte et qu'il insinue qu'elle avait besoin de compagnie. Peut-être même avait-elle juste envie de rester seule. Ça arrivait, après tout. Mais il était trop tard pour ça et au fond, Shu ne s'en faisait pas vraiment.

"Bon appétit !"

Il adressa un nouveau sourire à sa camarade, puis il attaqua son entrée - une soupe miso des plus banales, mais il adorait ça.

"T'es nouvelle ? Je m'appelle Shu, au fait. Enchanté !"

Il espérait qu'elle ne l'enverrait pas balader tout de suite car ce n'était jamais très agréable ! Enfin, en attendant, il termina sa soupe en un temps record avant d'attaquer le plat principal composé d'un délicieux curry. Enfin, il avait eu le choix parmi plusieurs plats et avait opté pour le curry, l'un de ses plats préférés. En même temps, il ne put s'empêcher d'observer la jeune fille et de remarquer une certaine tristesse se dégager d'elle. A moins que ce ne soit son imagination. Peu importe. Il espérait bien la faire parler un peu et peut-être même la faire sourire !

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Lilyanne Hasato
avatar
heart

Féminin Age : 21
Messages : 39
Inscription le : 04/11/2012


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 16 ans ▬ Première année
Pouvoir(s):
Club: Dessin

MessageSujet: Re: Still alone. Who are you ? [feat. Shu Ogami]   Mar 25 Déc - 18:55

Pas d'panique à bord.
Je commençais mon repas tranquillement. Du moins à côté de ces filles qui caquetaient comme des poules. Et au fond j'en suis jalouse car elles, au moins, ne sont pas seules. Enfin, les envier était un bien grand mot, car rire d'un certain garçon qu'elles trouvaient laid ou encore se demander quel vernis elles allaient mettre demain pour que tout se marient à la perfection, ce n'était pas une discussion des plus fructueuse, je pense. Enfin si c'était vraiment ça les conversations qu'il fallait avoir.. Autant s'y faire même s'il n'y a aucun intérêt ! Je sais que c'est mal d'écouter et presque d'espionner mais je n'avais rien d'autre à faire en même temps que d'engloutir mon repas. Que c'était pesant la solitude. Quitte à parler, même de choses inutiles, autant le faire avec quelqu'un en face. J'en soupirai longuement en redressant la tête. Quelqu'un vient. Oh non.. Un garçon en plus. Pas que je sois sexiste, loin de là mais j'étais d'autant plus mal à l'aise face à un garçon. Je jouais alors avec une de mes baguettes nerveusement, regardant ailleurs pour faire comme si je ne l'avais pas remarqué. Il s'assit alors en face de moi et, pas très discrète, je ravala ma salive. D'habitude je me serais levée illico pour ensuite quitter le réfectoire mais ma pseudo-promesse d'il y a quelques minutes me clouait à mon siège.

« Salut ! J'espère que ça te dérange pas que je me mette là ? Y a pas de place ailleurs et puis... j'me suis dit que je pourrais te tenir un peu compagnie ! »

Il en avait un sourire, lui savait parler au gens même si c'était pour dire quelque chose qui n'intéressait personne. Moi non, la voix ne sortait pas et ma timidité ne laissa s'afficher qu'un simple sourire nerveux. La honte.. Je pris une gorgée d'eau fraîche tandis qu'il repris la parole.

« Bon appétit ! »

Et je voulais lui en dire de même mais encore une fois, mes corde vocales se bloquaient. Quelle plaie ! J'acquiesça donc d'un nouveau sourire et d'un petit hochement de tête. Mais le garçon d'en face repris la discussion qui était pour moi un supplice à cause de ma timidité.

« ▬ T'es nouvelle ? Je m'appelle Shu, au fait. Enchanté !
▬ Oui je suis une Lilyanne et je m'appelle nouvelle ! »

Oh non.. J'ai tout de même pas dit à voix bien haute cette phrase en désordre..Je regarda avec gêne autour de moi, seules les filles d'à côté se moquaient en riant de ma bêtise. La honte.. Je n'ai plus qu'à aller me terrer dans un trou de souris, là-bas au moins je ne dirais plus rien et je ne m'afficherais pas, personne ne me verrait. Je baissa alors le regard vers mon repas en prenant une petite bouchée, n'osant même pas regarder mon nouveau compagnon de table.
Hrpg : Excuse-moi du temps de réponse mais je n'avais plus la tête à rp ces temps ci. Et encore désolée, le post n'est pas très instructif et pas très long..
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Still alone. Who are you ? [feat. Shu Ogami]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Still alone. Who are you ? [feat. Shu Ogami]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Aomori :: rpg ☆ aomori pensionnat :: Rez-de-chaussée :: Réfectoire-