AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une arrivée... A tomber par terre ? [PV Riku]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Murasaki Kyandi
avatar
spirit

Féminin Age : 18
Messages : 25
Inscription le : 29/09/2012
Localisation : Quelque part. Dans le monde.



MessageSujet: Une arrivée... A tomber par terre ? [PV Riku]    Mer 31 Oct - 11:39

Enfin arrivée, Murasaki avait faim. Il était 12h42, et pendant son long trajet depuis chez elle - qu'elle avait commencé à 7h00 sans prendre de petit déjeuner -, elle n'avait rien à boire, ni à se mettre sous la dent. Son ventre grognait fortement, et ses yeux tombaient tout seuls. Ses nombreux bagages étaient horriblement lourds. Elle regarda sa montre après avoir posé ses valises par terre, et porta ensuite sa vue sur son entourage. Elle écarquilla ses yeux devant cet immense pensionnat, regarda de haut en bas, de bas en haut, de gauche à droite et de droite à gauche. Elle resta figée sur place en regardant Aomori, mais le son de son ventre la ramena brusquement à la réalité. La jeune fille reprit ses malles, poussa le portail, et se retrouva dans la cour. Elle se sentait déjà comme chez elle. Elle s'offrit un petit moment de contemplation, puis marcha dans ce grand espace.

Arrivée à un banc, elle s’assit. Elle balançait ses jambes, tout en fixant l’horloge du pensionnat, qui indaiquait 12h44. Puis, elle remarqua qu'il n'y avait pratiquement personne dans la cour. "Ah oui... Il est midi moins le quart environ, les gens sont sans doute en train de déguster leur repas au self", se disait-elle. "Manger"... Rien que de penser ce mot, elle s'imaginait en train de savourer un bon plat chaud, et de boire un grand verre d'eau fraît. Elle avait tellement envie de boire...

Bref ! Si elle est là, c'était pour trouver le self. Pas pour rêvasser en restant assise sur un banc. Alors, elle s'appuya sur ses mains et se leva. A distance, elle vît une personne. C'était un adulte, mais elle ne pu le détailler de si loin. Alors, elle qui voulait des renseignements, décida de partir le rejoindre pour le questionner. Murasaki s'approchait de plus en plus de l'homme, arriva à environ deux mètres de lui, et le dévisagea sans qu'il ne la remarque. Il semblait trop absorbé par son assiette de pâtes à la crème avec quelques champignons. D'ailleurs, ce plat donna monstrueusement envie à l'affamée. Puis, la petite nouvelle lui adressa la parole, timide.

« Hum... Monsieur ? Je...»

L'homme n'avais pas l'air de lui prêter grande attention. Il ignorait encore sa présence. Alors, Murasaki tenta de le tapoter sur l'épaule, ce qui sembla le faire réagir. Ce dernier leva la tête, et regarda Murasaki d'un air étonné. La jeune fille en profita pour enfin en placer une.

.« Bonjour, je m'appelle Murasaki Kyandi !»

Lui adressa l’embarrassée avec un petit sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Riku Tenshiro
avatar

Masculin Age : 24
Messages : 36
Inscription le : 18/10/2012
Localisation : dans un coin sombre, a attendre le bon moment



MessageSujet: Re: Une arrivée... A tomber par terre ? [PV Riku]    Jeu 1 Nov - 16:32

S'était levé assez tôt, comme à ses habitudes. Il était sorti faire son footing matinal et s’entraîner a la plage (ce qui compte environ deux heures de sports matinaux), il était revenu à temps pour prendre sa douche, se changer et partir au travail. Cependant, c'est ainsi que la journée de travail commença à peu près normalement, les cahiers,les appels, les collés, les rangements, les tris... Bref, la routine commençait a s'installer et cela manquait cruellement d'action a mon gout, a tel point que dans mes temps libres, on pouvait très souvent me trouver dans le gymnase, en train d'utiliser les cordes ou autre matériel, ou dans la cour, a l'extérieur, peu importait, a faire un footing. Bref, la routine s'installait vraiment. Rien de bien nouveau depuis un moment, les pouvoirs des élèves m'étaient de plus en plus dévoilés... A tel point que midi arrivé, j'étais allé chercher mon sabre dans ma chambre, ayant prévu d'aller m’entraîner après avoir fini mon tour de surveillance dans la cour et mon repas. Je m'étais donc placé, sans que cela ne choques personne, Sur un banc près du bâtiment, complètement plongé dans mes pensées. A ce moment la, j'étais dans de profondes et sombres pensées, pour être franc. Le passé me refaisait surface, le sang les tripes, les coups de feu, les balles perdues, les blessures, les morts, la course pour survivre, la fuite, la traque, barboter dans ce sang jusqu'aux genoux... Bref, je vous passerait les détails, c'était l'époque ou se battre était devenu fréquent et ou j'avais pris de nombreuses vies. Ôter une âme d'un corps et arrêtant celui-ci de manière franche et directe... Voila ce qu'avait représenté les dernières années de ma vie. Cela me remontait d'un coup, suivi de quelques questions qui se posent automatiquement avec cela... : "qui suis-je pour ôter la vie?" "de quel droit me permet-je de décider quand je dois tirer les armes ou non" "pourquoi je n'abandonne pas tout de suite cette voie?" ...

Tant de questions aussi futiles qu'ignorantes. J'étais un guerrier, quoi que je décide, je finirait dans le sang, c'est obligatoire. Du haut de mon âge assez jeune, j'avais déjà de solides personnes qui en voulaient a ma vie pour avoir tué un proche, raté une mission... allez savoir. Personne n'est parfait. Je fus tiré de mes pensées quand quelqu'un me tapota l'épaule. J'us avant toute autre chose le réflexe de positionner la main sur le manche de mon sabre, mais c'était avant de remarquer que j'étais encore dans la cour et que c'était une petite nouvelle qui venait de me tirer de ces souvenirs. Dans un léger soupir rassuré, je lui offrit un sourire franc avant de me lever, m'inclinant devant sa politesse


-Enchanté, Miss Kyandi, Je suis Riku Tenshiro, c'est un plaisir de voir un nouveau visage dans le coin, en quoi puis-je vous aider?

oups, mon sabre était encore a ma ceinture, mon plateau dans les mains. J'y tenais a mon repas, ce n'est pas normal? Dedans, j'avais une petite bouteille d'eau et un plat de pâtes. Un régal, au passage. C'est dans un léger sourire poli que j'attendais sa réponse.



"Certaines fautes sont rattrapables mais les erreurs le sont rarement"
"Que tu me craignes ou non.. il vaut peut être mieux que tu gardes tes distances.."
"si tu est absent lors de mes combats, n'espère pas être présent lors de mes succès"
"Fuir n'apporte que la défaite. Il vaux mieux mourir pour ce que nous croyons juste que vivre en servant une cause oubliée"
"Tu sais, quand tu as une vie de chiottes avec sans cesse des batons dans les roues, la seule chose que tu puisse faire... c'est te battre"
"La mort nous sourit a tous, tout ce qu'on peux faire, c'est sourire à la mort"
Revenir en haut Aller en bas
Murasaki Kyandi
avatar
spirit

Féminin Age : 18
Messages : 25
Inscription le : 29/09/2012
Localisation : Quelque part. Dans le monde.



MessageSujet: Re: Une arrivée... A tomber par terre ? [PV Riku]    Jeu 8 Nov - 8:45

Murasaki fut ravie que l'adulte lui rendit son sourire. Elle leva ses yeux en le voyant se lever de sa chaise. Il devait faire environ 1m90, ce qui semblait être assez grand pour elle. Il avait un corps musclé de guerrier qui impressionnait la jeune fille, car elle n'avait jamais vu ça avant, dans son petit quartier. Puis, elle le vît s'incliner devant elle. Elle pensait qu'il en faisait limite un peu trop, mais ça ne faisait que prouver sa grande politesse. Cependant, devant ce geste, les yeux de Mura' sourirent. Elle recula d'un pas pour ne pas qu'il la cogne en relevant la tête, et trébucha sur son propre pied, mais ne tomba pas. Puis, elle remarqua son sabre attaché à sa ceinture. "Mais qui était vraiment cet homme pour avoir cette arme, et pour quoi s'en servirait-t-il...?", pensait-elle. Mais bon... Elle n'avait pas trop le temps pour se poser ce genre de questions, il fallait qu'elle sache où est-ce-qu'elle pourrait manger, et elle pensait que cette personne pourrait l'aider... Puis, voir l'homme bouger ses lèvres bouscula brutalement Murasaki à la réalité. Il était en train de donner une réponse aux précédentes paroles de la jeune fille :

« Enchanté, Miss Kyandi, Je suis Riku Tenshiro, c'est un plaisir de voir un nouveau visage dans le coin, en quoi puis-je vous aider? »

Après avoir entendu ces paroles, que lui adressait Riku, elle devina que celui-ci était un surveillant, car un professeur ne mange pas dans une cour et un élève n'a sûrement pas plus d'une vingtaine d'années. Elle tâcherait de retenir son nom et prénom, ça pourrait lui rendre service dans l'avenir, si elle aurait besoin de quelque chose. En tout cas, il avait l'air vraiment très aimable à ses yeux. Bref, Murasaki commençait à avoir d'affreux maux de têtes, mais pensait que ça allait passer en mangeant. Ensuite, ne voulant pas tarder à répondre à la question, elle dit aussitôt :

« Je cherche le... »

Aïe. Sa migraine la reprit, en l'empêchant de dire le petit mot clef, "self". Elle eût le tournis, mais se reprit. Toutes ses pensées se chamboulaient, et revinrent en ordre. Et rebelote. Son crâne lui faisait horriblement mal, son corps n'avait plus aucune force, elle se sentait lourde, sa vision s'embrouillait... Elle mit sa tête entre ses mains, et ferma les yeux. Elle préférait ne rien voir plutôt que voir son entourage flou et brouillé. Pour sa tête, c'était comme si on lui donnait de forts coups de marteau dessus, en continu, en boucle. Ses jambes ne tenaient plus, elle se mit sur ses genoux, laissa son corps basculer sur le côté, et cogna sa tête contre le sol. Elle s'évanouit. C'était la faim, la fatigue qui l'avait rendu comme ça. Elle n'avait jamais eu affaire à ce genre de chose avant, car elle avait toujours été plutôt bien nourrie, bien à son aise et n'avait jamais été aussi fatiguée de toute son existence.



« C'est trop Dark le violet. »
Revenir en haut Aller en bas
Riku Tenshiro
avatar

Masculin Age : 24
Messages : 36
Inscription le : 18/10/2012
Localisation : dans un coin sombre, a attendre le bon moment



MessageSujet: Re: Une arrivée... A tomber par terre ? [PV Riku]    Mar 13 Nov - 15:08

"Le...?" voila ce que j'avais en tête, attendant la fin de sa phrase, avant de remarquer que quelque chose n'allait pas. Je finis par poser le plateau mais un peu tard, elle était déjà en train de tomber. je parvins simplement a ôter mon T-Shirt, le lançant sur la trajectoire de sa tête avec un timing tellement bon qu'on pourrait appeler ça de la chance, Atténuant ainsi le choc contre le sol. J'étais trop loin pour pouvoir intervenir autrement de toute manière et le temps de poser mon plateau n'aidait pas. ça m'apprendra a m'attacher tellement a mon repas. Je lui laissa alors le tissu comme coussin avant de m'approcher, après avoir prit la bouteille d'eau et doucement tapoter sa joue, l’appelant. Et, voyant que c'était sans réponse, me demander nerveusement si ma tentative du lancé de T-shirt avait été veine. Je mesurait son pouls avant de me rassurer, remarquant qu'elle était encore vivante, ce qui m'arracha un soupir rassuré. Je restait donc la un moment, réfléchissant à quoi faire. La solution qui me vint instinctivement à l'esprit était de la mener a l'infirmerie.. mais c'était avant de me souvenir qu'elle était fermée aujourd'hui. Je n'avait donc plus qu'à rester la et à chercher une solution pour l'aider. De quoi pouvait elle tant avoir besoin qu'elle soit tombée dans les vappes aussi soudainement? Bien sur... quelque chose que je connaissait même très bien, la faim. Cela arrivait souvent que des jeunes oublient de prendre a manger quand ils voyagent, surement que c'est dû au stress. Bon, aux grands maux les grands remèdes. Je pris ma bouteille avant de lui verser un peu d'eau sur le visage, espérant qu'elle allait ouvrir les yeux. En voyant le succès de mon opération, je me relevai, allant chercher mon plateau

-Ne bougez surtout pas, ou du moins, hormis pour vous asseoir. Excusez mon geste mais c'est tout ce que j'ai trouvé pour vous réveiller. *l'aide a s’asseoir en tailleur et lui tends son plateau* voila pour vous ! Ne vous en faites pas pour moi, j'ai encore de quoi manger, vous semblez en avoir bien plus besoin que moi, alors ne vous gênez pas !

Je sortit une pomme de ma poche avant de mordre dedans tranquillement, j'avais aussi laissé ma bouteille d'eau sur le plateau qui reposait maintenant sur ses genoux. Je m'étais accroupi non loin d'elle, vérifiant que le choc sur sa tête avait bien été assez retenu par mon haut et qu'elle ne s'était pas ouverte ni ne possédait de grande douleur.. en bref, qu'elle n'aies rien de grave. C'est avec un nouveau soupir de soulagement que je le constata et je récupéra finalement le Tshirt avant de le remettre en silence, après l'avoir secoué (comme il était au sol) et me rasseoir sur le banc qui n'était pas très loin. Je ne lui avait en fait pas réellement laissé le choix, mais je m'étais montré poli et respectueux tout le long. Elle devait bien avoir compris que je m'inquiétait pour elle.
Et bien, vous êtes venue de loin comme ça? La dernière fois que je me suis retrouvé dans un état semblable c'était après plusieurs jours en plein désert ! *rigoles un peu, comme pour détendre l'atmosphère* Vous avez de la chance de m'être "tombée dessus" si je puis dire. la cour est déserte à cette heure, ça aurait pu finir de manière bien plus grave, ce qui aurait été dommage. A l'avenir pensez a toujours garder un sandwich ou deux sous la main, ça pourra vous sauver la vie !

Une fois ma pomme terminée, je sortit comme machinalement un petit sandwich de l'une des poches de mon pantalon... un vieux réflexe, je ne donnait pas ce conseil a la légère, j'avais moi même gardé l'habitude de m'en faire quelque uns. La preuve aujourd'hui que je faisait bien ! En tout cas, il fallait maintenant qu'elle mange un peu histoire de reprendre des forces. Si elle le souhaiterait, je lui montrerait sa chambre après pour qu'elle se repose et demain, elle sera "comme neuve!"



"Certaines fautes sont rattrapables mais les erreurs le sont rarement"
"Que tu me craignes ou non.. il vaut peut être mieux que tu gardes tes distances.."
"si tu est absent lors de mes combats, n'espère pas être présent lors de mes succès"
"Fuir n'apporte que la défaite. Il vaux mieux mourir pour ce que nous croyons juste que vivre en servant une cause oubliée"
"Tu sais, quand tu as une vie de chiottes avec sans cesse des batons dans les roues, la seule chose que tu puisse faire... c'est te battre"
"La mort nous sourit a tous, tout ce qu'on peux faire, c'est sourire à la mort"
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Une arrivée... A tomber par terre ? [PV Riku]    

Revenir en haut Aller en bas
 

Une arrivée... A tomber par terre ? [PV Riku]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Aomori :: rpg ☆ aomori pensionnat :: Extérieur :: La Cour-