AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'ascenseur est en panne ! Faut appuyer sur le bouton avec une alarme c'est ça ? Pv : Effy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kyohei Ishii
avatar
heart

Masculin Age : 19
Messages : 741
Inscription le : 30/09/2012
Localisation : Compte jusqu'à 100 et regarde dans ton placard ^^


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 1re année / 14 ans
Pouvoir(s):
Club: Théâtre

MessageSujet: L'ascenseur est en panne ! Faut appuyer sur le bouton avec une alarme c'est ça ? Pv : Effy   Mar 30 Oct - 14:06

Ce fut une matinée désastreuse pour Kyohei, il s'était réveiller en retard et donc n'avait pas eu le temps de prendre son petit déjeuner alors qu'il avait faim. En plus de ça il n'y avait plus d'eau chaude, lui qui détestait prendre des douches froides, il s'était rué hors de son lit et avait sauté dans la douche, ouvert l'eau et fut congelé sur place, il avait poussé un cri qui avait résonné jusque dans tout le couloir. On aurait dit que tout le monde était contre lui aujourd'hui, le professeur s'acharnait sur lui et l'interrogeait en ne lui laissant pas une minute pour souffler et les autres élèves éclatait de rire à chacune de ses réponses.
Il allait enfin pouvoir soulager son estomac, il se dirigeait vers la sortie quand le prof l'appela.

"Mr Ishii ! Vous allez rester ici quelques minutes, j'ai besoin de discuter avec vous."

Il n'avait pas le choix donc il retourna s'asseoir près de la fenêtre, le prof était en train de finir de corriger quelques copies. Il vit des oiseaux en train de voler dans le ciel et des élèves en train de profiter du beau temps, il se sentait comme un oiseau en cage, pour une fois qu'il faisait beau il aurait pu en profiter ...
Le prof avait pris son temps pour finir ce qu'il avait à faire, il le faisait exprès ou quoi ? Ensuite il se leva, sortit de la salle et revint quelques minutes plus tard avec une tasse de café et un journal, il mit ses pieds sur sa table et il commença à boire son café très lentement et à lire son journal. Kyohei en avait marre d'attendre surtout qu'il avait faim, il alla voir le prof pour lui demander s'il pouvait s'en aller.
A la vue du jeune homme le professeur sursauta comme s'il avait vu un fantôme, faisant tomber sa tasse de café qui se brisa sur le sol.

"Mr Ishii ! Que faites-vous ici ?! Je pensais que vous étiez déjà parti !"

Visiblement celui-ci ne l'avait même pas remarquer, alors que c'était lui qui lui avait demandé de rester ici. Il reprit ses esprit, ramassa les morceaux de tasse brisé éparpillé et essuya le liquide répandu sur le sol.
Il regarda le jeune élève qui se tenait debout devant lui dans les yeux et se mit à le sermonner à propos de son incompétence et de son attitude en cours.

Les mots du professeur rentrait par une oreille et ressortait par l'autre. *Rololo, abrège que je puisse aller manger, j'ai faim ! * Mais le prof était lancé et ne pouvait plus s'arrêter.
*ça se mange la brochette de prof ? Ou le prof roti ? *
L'estomac de Kyohei gargouilla, ce fut la seule chose qui put arrêter le prof.

"Bon j'espère que vous avez compris, vous pouvez y aller."

Enfin ! Celui-ci ne perdit pas une seconde et à peine le prof avait prononcé les mots "vous pouvez" qu'il s'était ruée hors de la salle en courant jusqu'à l'ascenseur, c'était le dernier sprint qu'il pouvait faire avant de s'écrouler de faim. Il monta dans l'ascenseur sans faire attention s'il y avait quelqu'un dedans et appuya un nombre de fois incalculable sur le bouton RDC. L'ascenseur commença à descendre, un bruit retentit et l'ascenseur s'arrêta d'un coup le faisant tomber et se cogner le visage sur les parois de l'ascenseur dans sa chute.
Il se releva en se tenant le dos, essaya d'ouvrir la porte mais celle-ci refusait de s'ouvrir, il abandonna et se retourna, il remarqua qu'il y avait quelqu'un d'autre dans l’ascenseur. Une jeune fille brune, avec un cache-oeil.
Le jeune homme sentit un liquide chaud se répandre au niveau de son nez, il le toucha avec son doigt et vit que c'était du sang, sans doute à cause de la chute.

"Est que tu aurais un mouchoir ?"

Car lui il n'en avait pas et la il en avait vraiment besoin, peut-être qu'elle, elle en aurait ...
Revenir en haut Aller en bas
Effy A. Strengley
avatar
garden

Féminin Age : 21
Messages : 172
Inscription le : 04/10/2012
Localisation : Dans ton lit ~


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 1ère année / 17 ans
Pouvoir(s):
Club: Musique

MessageSujet: Re: L'ascenseur est en panne ! Faut appuyer sur le bouton avec une alarme c'est ça ? Pv : Effy   Mar 30 Oct - 23:14

Interminable... Interminable... Elle est interminable cette heure de cours, putain! Je pensais même pas que y'avait des cours de mathématiques ici, moi. Je m'imaginais tellement que ça ressemblerai à Poudlard, avec des cachots pleins de fantôme, un gros mec qui garde les clés et tout le bordel. Mais bon, j'ai l'habitude des cours, je devrai tenir le coup... Je jette un coup d'oeil par la fenêtre, le soleil brille encore même si l'hiver à commencé, ça me donne envie sortir. Je ne peux pas m'empêcher de penser à tous mes potes restés en Angleterre quand je regarde le soleil, de me dire que qu'ils regarde le même soleil que moi. Ca me rend triste, bordel... Alors que j'étais hypnotisée pas ce soleil éblouissant, une main vint brusquement frapper sur la ma table.
-Mademoiselle Strenney! Allez vous regarder le tableau au moins UNE FOIS pendant le cours?!
-Mon nom c'est Strengley...
Je pense que c'était effectivement la première fois que quelqu'un a osé répondre à ce prof dans ce lycée. Ce doit être pour ça qu'il est est devenu rouge comme une pomme mûre et m'a foudroyée du regard avant de me crier :
-Peu importe, répondez moi!
-Qu'est-ce que vous voulez que je vous réponde, putain!
-Pardon?! Vous pouvez simplement me répondre que vous allez vous intéresser à mon cours à présent, au lieu de regarder par la fenêtre!
Il était à présent tellement rouge que ça en devenait comique. Je pouffais un coup avant de lui lancer en souriant :
-Sauf que je mentirai.
Des vaisseaux sanguins explosèrent dans ses yeux et il me pointa la porte d'un doigt tendu, les lèvres pincées.
-Sortez, Effy! Et arrêtez de vous faire remarquer, vous venez juste d'arriver dans ce lycée, bon sang!
Pour le coup, ce n'était même pas la peine de me prier de le faire. Tout en lui jetant un regard amusé, je pris mes affaires et sorti de la pièce en claquant la porte. Enfin! Libre dans les couloirs d'Aomori, quel pied. Mais de peur de me faire remarquer, je préférais me cloitrer dans ma chambre et fumer une bonne cigarette plutôt que de me faire remarquer par les pions dans la cours. Je montais donc les marches jusqu'à ma chambre et y entrait en prenant une grande inspiration. J'aime être libre, sans personne pour me déranger! Je me jetai sur le lit avec une grâce monstrueuse et regardai le plafond d'un regard vide. Pourquoi ne pas me détendre un peu avant de cramer une cigarette? Je restai comme ça une bonne dizaine de minutes, à penser à mes amis en Angleterre en train de se bourrer la gueule, de rire et certainement de m'oublier. Pourquoi j'ai fais ça? Pourquoi je suis aussi spontanée... Soudain, mon paquet négligemment posé sur ma table de chevet me fit de l'oeil. *Viens te détendre avec moi, Effy!* Je suis sûre qu'il me dis ça, ce connard! Bon, qui pourrait résister. Je me lève et prend le paquet, avant de m'asseoir sur le rebord d'une fenêtre, les jambes dans le vide. Et hop, un petit coup de briquet et me voilà la clope au bec, les yeux fermés à ne penser à rien. Je suis restée comme ça une bonne demi heure avant d'être brusquement réveillée par la sonnerie. Et merde, je me suis encore enfiler la moitié du paquet... Je tendis la main pour attraper mon portable : 12h00. Enfin, c'est l'heure de bouffer!
Je me levai dans un effort considérable et jetai mon paquet sur mon lit au passage pour me diriger vers la porte. Une fois arrivée devant la cage d'escalier, une idée me traversa l'esprit : "Et si je prenais l'ascenseur?". C'est vrai quoi, c'est haut ce bordel! Je fis donc volte face et appuyai sans m'arrêter sur le bouton d'appel de l'ascenseur, pressée de me remplir l'estomac. Une fois dans l'ascenseur, j'appuyai sur le bouton "RDC" et le laissait descendre, m'appuyant contre le miroir du fond. Au premier étage un garçon rentra dans l'ascenseur, il avait l'air jeune. Je n'y prêta pas attention et continua à scruter mes ongles en mâchant bruyamment mon chewing-gum. Soudain, un gros bruit retentit dans l'ascenseur, comme un gros "SHKLONG!". Puis plus rien, les lumière clignotèrent : l'ascenseur s'était arrêté! Mais en relevant les yeux, je vit le jeune garçon tenir son nez en sang, à moitié par terre. C'était ça, le gros bruit! Cet abruti c'était cogné le nez quand l'ascenseur c'est arrêté. Je ne put m'empêcher de pouffer de rire en le regardant, mais il se tourna vers moi et m'adressa la parole.
"Est que tu aurais un mouchoir ?"
Je lui adressait un sourire moqueur tout en lançant négligemment :
-Nan, désolée. Démerde toi avec ton tee-shirt.
Puis, soudain stressée à l'idée de rester bloquée avec ce gamin, je m'avançais face à la porte d'ascenseur et donnait un violent coup de pied dedans.
-Putain, c'est con, j'ai la dalle en plus!





- Oh, l’amour... C’est un bien grand mot !
- Je sais pas... y a que 5 lettres...

Pandora, Skins
Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Kyohei Ishii
avatar
heart

Masculin Age : 19
Messages : 741
Inscription le : 30/09/2012
Localisation : Compte jusqu'à 100 et regarde dans ton placard ^^


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 1re année / 14 ans
Pouvoir(s):
Club: Théâtre

MessageSujet: Re: L'ascenseur est en panne ! Faut appuyer sur le bouton avec une alarme c'est ça ? Pv : Effy   Jeu 1 Nov - 20:23

Il lui avait demandé un mouchoir mais celle-ci lui avait répondu qu'elle n'en avait pas et qu'il devait se démerder avec son t-shirt, il n'avait pas vraiment envie de le salir mais s'essuya quand même avec puisqu'il n'avait pas le choix. Après avoir essuyé jusqu'à la dernière goûte de sang, il se redresse complètement et regarde la jeune inconnue mettre un violent coup de pied. * Aie elle a du se faire mal *

-Putain, c'est con, j'ai la dalle en plus!

Lui aussi il avait faim, vraiment très faim, il aurait du se coucher plus tôt hier soir, ou même ne pas se lever du tout car il semblait qu'il s'était levé du mauvais pied, peut-être aurait t-il du regarder son horoscope d'aujourd'hui. Il ne savait même pas combien de temps il allait rester ici et il aurait préférer rester bloquer seul, plutôt que d'être coincé ici avec une inconnue. * Et si c'était une psychopathe ! * Il lui tourna le dos et se mit à observer les boutons de l'ascenseur, il remarqua qu'il y avait un bouton avec une alarme, et qui dit alarme dit évacuation ! Ou pas . Il hésita à appuyer dessus et dans un élan de courage il enfonça son pouce dessus, un "ding-dong" se fit entendre et une voix de robot prit la parole.

"Si vous avez enclenché l'alarme c'est qu'il y a eu un problème avec l'ascenseur, veuillez rester calme nous allons appeler les pompiers. Tut Tut, Répondeur. Maintenant vous pouvez commencer à paniquer."

Plus personne ne pouvait les aider maintenant ... * C'est quoi cet ascenseur pourri ! *
Comme il avait l'autorisation de paniquer, il paniqua et commença à appuyer sur tous les boutons avec l'espoir que l'un deux pourrait les sortir de cette situation. Il se calma et alla se poser dans un coin, c'était une situation vraiment ennuyante, en plus de la faim qui le tenaillait la fatigue commençait à se manifester. En s'asseyant il sentit un petit froissement dans la poche arrière de son pantalon, il en sortit un paquet de mouchoir. * merde j'en avais enfaîte ! * Il les remit dans sa poche et repensa à cet abruti de prof, c'était de sa faute s'il s'était retrouvé dans cette situation, c'est lui qui l'avait retenu, Kyohei se jura de se venger de lui. S'il réussissait à sortir d'ici il irait manger et ensuite irait directement au lit, séchant les cours de l'après midi.

Son lit lui manquait, les parois de l'ascenseur n'était pas confortable du tout, il se dirigea vers la porte et commença à réciter des formules du genre "Sésame, ouvre-toi" mais c'était peine perdu, dans un élan de rage il mit un coup de poing dans la porte. "Crac" il avait du se casser quelque chose et ce fut son poignet. * Putain ça fait mal ! * Il dissimula sa douleur et se recroquevilla dans un coin complètement déprimé.
Il rappela qu'il avait un pouvoir qui serait vraiment utile dans cette situation, la téléportation ! Mais cet idiot ne savait pas comment faire appel à son pouvoir et en plus de ça il en avait peur, il ne servait vraiment à rien. Avec un peu d'espoir il se tourna vers la jeune femme qu'il avait totalement oublié et qui pourtant était bloquée dans l'ascenseur avec lui.

"Euh, c'est quoi ton pouvoir, t'en as bien un pour être arrivé ici ?"

Avec l'espoir que celui-ci pourrait les sortir de cette situation, il réfléchit et se dit que si elle avait un pouvoir qui aurait pu les sortir d'ici, elle l'aurait déjà utilisée. Mais bon on ne sait jamais ...
Revenir en haut Aller en bas
Effy A. Strengley
avatar
garden

Féminin Age : 21
Messages : 172
Inscription le : 04/10/2012
Localisation : Dans ton lit ~


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 1ère année / 17 ans
Pouvoir(s):
Club: Musique

MessageSujet: Re: L'ascenseur est en panne ! Faut appuyer sur le bouton avec une alarme c'est ça ? Pv : Effy   Ven 9 Nov - 3:13

Il ne manquait plus que ça, vraiment... Rester coincée dans un ascenseur, avec mon ventre qui crie famine et en plus un idiot à côté de moi qui saigne du nez et n'a pas l'air très utile dans ce genre de situations, en plus! Pour une fois que je fais une rencontre, faut que ce soit avec un gamin dans un ascenseur, putain...
Ce dernier, après avoir méticuleusement essuyé son sang avec son pauvre tee-shirt, se tourna vers les boutons de l'ascenseur. Pour essayer de trouver une solution certainement.... Sauf que cet idiot fini avait l'air paniqué plus qu'autre chose. Bon, de toute façon, je suis trop fatiguée pour avoir la force de faire quoi que ce soit. Je me laisse donc tomber par terre avec la même grâce qu'un sac à patate tombant sur du béton, et soupire un bon coup. Je regarde attentivement le garçon coincé avec moi examiner les boutons, et finir par appuyer sur l'un d'entre eux.

"DING-DONG!"

Je sursaute, et lâche un gracieux "Putain, j'ai eu peur, connard..." Puis me dis que je ferai peut-être mieux de chercher dans mon sac à main à la recherche de nourriture, on ne sait jamais. Mais le bruit continue, cette fois une voix robotique nous annonce un nouvelle, pas des plus réjouissantes...

"Si vous avez enclenché l'alarme c'est qu'il y a eu un problème avec l'ascenseur, veuillez rester calme nous allons appeler les pompiers. Tut Tut, Répondeur. Maintenant vous pouvez commencer à paniquer."

Comme je m'y attendais, le petit roux commença à paniquer, à appuyer sur tous les boutons. Ce qui est, vous me l'accorderez, tout à fait inutile... Je me remis donc à fouiller dans mon sac, sans dire un mot. Il faut dire que je suis pas forcément douée pour engager une conversation, en général. Mais tant pis, je suis sûre qu'il parlera en premier. C'est obligé, même! Après tout, on va certainement rester bloqué dans ce trou un long moment, autant discuter. Bon, rien ne dit qu'on va forcément s'apprécier, mais j'aime pas m'ennuyer. Je le regarde du coin de l'oeil et m'apperçois qu'il est assis par terre et tient un paquet de mouchoir en main. *Putain, sérieux, c'est le bal des imbéciles là...* Je soupire à nouveau et repense au self, la bonne odeur de bouffe qui circulait dans les couloirs après ma sortie de cours. Et tout ce temps que je perd dans ce putain d'ascenseur, aussi! Soudain, j'entends un froissement de plastique sous ma main. Je fouille une dernière fois au fond de mon sac et en sors un paquet de Pépitos, fière de moi. *Bordel, Effy, t'es un génie!* Prise d'une soudaine affection envers le morveux qui me prète compagnie, je me dis que peut-être lui aussi, a faim. En lui tendant un gâteau, je tente de placer une phrase, mais :

-Tu veux un g...

"BAM! *crac*"

Quel con, quel con, quel con! Il vient de mettre un coup de poing dans la porte d'ascenseur, et s'est aussi certainement fracturé le poignet au passage. Je met ma tête dans mes mains pour dissimuler mes joues gonflées par le rire, puis commence à manger un gâteau. Tant pis pour lui, il se démerde, maintenant...
Je l'observe toujours alors qu'il s'assoit en boule dans un coin de l'ascenseur, l'air renfrogné. On dirait presque qu'il ne me voit pas, il doit vraiment être dans ses délires... Mais il se tourne soudainement vers moi, alors que je fini de mâcher mon gâteau.

"Euh, c'est quoi ton pouvoir, t'en as bien un pour être arrivé ici ?"

J'avale de force le reste de nourriture qu'il me reste dans la bouche et le regarde avec des yeux ébahis.

-Ben... Je peux faire exploser des trucs. Mais genre sans le vouloir...

Ca y est, il se décide enfin à me parler. Soudain, une idée me traverse l'esprit. Et le petit roux doit certainement avoir la même que moi! Pourquoi ne pas utiliser nos pouvoirs pour sortir de ce bordel? Enfin, c'est vrai que le mien n'est pas très utile, à part peut-être pour faire sauter la porte d'ascenseur. Et encore, il faudrait que le garçon me fasse vraiment chier, et que je soit VRAIMENT énervée... Je continue de le regarder dans les yeux en entamant un second gâteau. Il doit vraiment me prendre pour une folle, avec ce putain de cache oeil...

-Et toi? C'est quoi ton pouvoir?

Je me rappelle soudain que je ne connait même pas son prénom; et lui lâche, la bouche à moitié pleine :

-Ah, d'ailleurs, moi c'est Effy!





- Oh, l’amour... C’est un bien grand mot !
- Je sais pas... y a que 5 lettres...

Pandora, Skins
Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Kyohei Ishii
avatar
heart

Masculin Age : 19
Messages : 741
Inscription le : 30/09/2012
Localisation : Compte jusqu'à 100 et regarde dans ton placard ^^


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 1re année / 14 ans
Pouvoir(s):
Club: Théâtre

MessageSujet: Re: L'ascenseur est en panne ! Faut appuyer sur le bouton avec une alarme c'est ça ? Pv : Effy   Ven 9 Nov - 12:12

Il remarqua qu'elle est en train de manger, son estomac à la vue de ses pépito se mit à gargouiller tout doucement mais il n'osa pas lui en demander *Oh merde j'ai trop faim, qu'est-que j'ai fait pour mériter ça ! * il tenait son poignet avec l'autre main, essayant de cacher sa douleur mais il avait les larmes aux yeux, bientôt celle-ci roulerait sur ses joues jusqu'à son menton pour enfin s'écraser au sol. Elle me regarda dans les yeux, il essaya d'en faire de même mais le cache-oeil bloquait la vue de son autre oeil, il se demanda pourquoi elle le portait et se dit que c'était peut-être la mode. Elle répondit à sa question rapidement.

"Ben... Je peux faire exploser des trucs. Mais genre sans le vouloir... "

Faire exploser des trucs ! C'est le même genre de pouvoir qu'une personne qu'il connaissait possédait, malheureusement ce pouvoir ne pouvait pas être très utile dans cette situation, si elle faisait péter la porte il ne pourrai quand même pas sortir puisqu'il n'était pas bloqué en face de la sortie. En plus c'est un pouvoir vraiment trop dangereux, c'est trop risquer, imaginez si elle perdait le contrôle de son pouvoir et faisait exploser l'ascenseur, ils s'écraseraient et les débris d'ascenseur les achèverait !

" Je pense que l'on devra se passer de ton pouvoir c'est trop dangereux. "

Finalement il serait peut-être obliger d'utiliser son propre pouvoir qu'il ne contrôle pas du tout et pour couronner le tout il en a peur, il attendrait encore un peu avant de l'utiliser, il avait encore l'espoir que l'ascenseur se remettrai en marche.

"Et toi? C'est quoi ton pouvoir ? "

Allait-il lui dire la vérité ? Si il lui disait que son pouvoir était tout simplement la téléportation elle l'obligerai peut-être à l'utiliser dès maintenant, elle aussi devait sans doute être mécontente de la situation, il ne savait pas de quoi elle était capable, elle pourrai peut-être même le passer à tabac pour ne pas l'avoir dit plus tôt et les avoir obliger à rester dedans aussi longtemps. Durant son hésitation, celle-ci enchaîna avec une deuxième phrase la bouche à moitié pleine.

"Ah, d'ailleurs, moi c'est Effy ! "

*Elle n'a pas l'air bien méchante finalement ... *

"Et moi c'est Kyohei ... Et mon pouvoir c'est la téléportation ... "

Il se prépara à une éventuelle engueulade ... Son estomac fit un autre gargouillement mais plus fort cette fois, le bruit avait résonné dans tout l'ascenseur, il préféra lui demander un gâteau plutôt que de mourir de faim.

"Pourrais-tu m'en passer un s'il te plaît ? "

En espérant qu'elle soit assez gentil pour lui en donner un ... Ça commençait à faire longtemps qu'il était bloquer ici tel des animaux en cage, Kyohei se décida, il prit son courage à deux mains.

" Bon je n'ai pas d'autre choix, je vais essayer d'utiliser mon pouvoir ! "

Il ne s'était jamais téléporter de lui même et en plus il fallait qu'il amène quelqu'un avec lui, ça ne lui facilitait pas la tache mais il n'allait quand même pas la laisser la. Il s'approcha d'elle et mit sa main sur son épaule, ce ne fut pas bien difficile vu qu'il faisait à peu près la même taille, il se concentra de toute ses forces sur un endroit dans son esprit, il pensait à la cafétéria, il ne savait pas comment faire appel à son pouvoir alors dans il se mit à réciter quelques formules.

Voyant que réciter des formules ne marchait pas, il imita un personnage de manga et mit deux doigt sur sa tête en fermant les yeux et en pensant très fort à l'endroit ou il voulait se rendre, cette façon non plus ne marcha pas. Il était sur le point d'abandonner quand d'un coup le trou noir servant à se téléporter commença à apparaître et à s'agrandir, il ne comprit pas comment il avait réussi, il essaye d'élargir le trou noir, en se concentrant il réussi à l'agrandir quelque peu pour pouvoir être aspirer à deux mais sa peur survint, la sueur se mit à couler sur son visage, et le trou noir disparut aussitôt.

Il avait échoué, sa peur avait reprit le dessus sur lui. Il se recroquevilla dans un coin de l'ascenseur en mettant ses mains sur ses oreilles comme si ça allait le protéger, la bague qui jusqu’à présent ornait son index était tombée à coté de lui, ses yeux était devenue sombres et des larmes commencèrent à rouler sur ses joues devenue froides ...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: L'ascenseur est en panne ! Faut appuyer sur le bouton avec une alarme c'est ça ? Pv : Effy   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'ascenseur est en panne ! Faut appuyer sur le bouton avec une alarme c'est ça ? Pv : Effy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Aomori :: rpg ☆ aomori pensionnat :: Rez-de-chaussée :: Ascenseur-