AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Comme un chasseur acculée sa proie... → Kaien Tomoki

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kynaeku Takeda
avatar
surveillante

Féminin Age : 25
Messages : 120
Inscription le : 11/10/2012
Localisation : La petite Syberie


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: Surveillante / 22 ans
Pouvoir(s):
Club: Aucun

MessageSujet: Comme un chasseur acculée sa proie... → Kaien Tomoki   Ven 12 Oct - 20:43

Je te vois...


Le soleil était déjà couche depuis un moment. Il faut dire que l’arrivée de l'automne avait grandement raccourcit les journée. Et une nuit sans fin semblait s'abattre pour un temps sur le grand bâtiment. Kyn' n'avait pas travaille cet après-midi la, en prévision de la soirée de ronde dont elle devait s’acquitter. Il faut dire qu'elle était la mieux placée pour cela. Nyctalope, son regard perçant ne craignait pas la pénombre, et elle avait de ce fait la faculté de défier la nuit pour percer ses secrets. Pas un vagabond, aussi furtif soit-il, ne pouvait échapper a son oeil de lynx. Ce don avait fait de la jeune femme un oiseau de nuit. Elle évoluait bien mieux dans ce calme ambiant, lorsque tout le monde est couche. Par chance, la matinée était passée rapidement. Elle avait passe son temps a guider un petit nouveau entre les murs de l’établissement. Apres un repos bien mérite en milieu d’après-midi, elle était fin prête a prendre son service. Il était vingts deux heures, et a cette heure, tous les élèves devait se trouver dans leur chambre respectives. A vingts trois heures, toutes les lumières devraient être éteintes et plus un bruit ne serait perceptible dans les couloirs des dortoirs.

Elle passa donc cette heure de battement a faire le tour des chambres pour s'assurer que chacun avait regagnée la sienne. Souhaitant une bonne nuit a ceux qui ne dormait pas encore, elle regagna sa chambre un cours instant afin d'avaler un repas rapide. Elle dormais lorsque le repas au réfectoire avait été servit, et de toute façon, elle y mangeait rarement, disposant d'une petite cuisine dans sa chambre. Lorsque l'heure vint, elle sortit dans le couloir en aillant pris bien soin d’éteindre la lumière, se postant dans un coin sombre qui n’était pas illumine par les rayons de la Lune. Le reste du corridor était plongée dans une lueur pale, parfois masquée temporairement par le passage d'un nuage. Il avait plus toute la journée, mais visiblement la nuit s’annonçait clémente. Elle attendit la patiemment, comme un prédateur en chasse.




« i was in the wrong place at the wrong moment. »
Kyn▬ Je chanterais pour toi, soit en sur. Les oiseaux m'accompagnerons et les cerisiers en fleur danserons. Lorsque l'hiver viendra, ta chaleur m'envahira. Ne m'oublis pas...Je chanterais pour toi.
(c) Myuu.BANG!

Revenir en haut Aller en bas
http://ehime.1fr1.net/
Kaien Tomoki
avatar
garden

Masculin Age : 24
Messages : 63
Inscription le : 14/09/2012



MessageSujet: Re: Comme un chasseur acculée sa proie... → Kaien Tomoki   Ven 12 Oct - 21:20

La nuit commençait déjà à tomber. Ce premier jour au sein du pensionnat, la nouvelle demeure de Tomoki, était plutôt calme, juste une petite rencontre l'avais marqué mais sinon tout c'est passé dans le calme pour l'ensemble. Il n'est pas encore bien habitué à vivre comme cela, à vrai dire il n'était que peu "libre" disons durant toute sa vie. Entre les expériences et le fait qu'il ne puisse sortir, les seules liens qu'il avait ,étaient avec son employeur et quelques uns de ses collègues, constitué sa "vie social" . Des amis ? Peut être il n'en est pas sûr, en tout cas rien de sérieux . L'amour ? Il ne connait même pas la signification de ce mot, si ce n'est l'amour que sa mère lui a donné. En bref, il lui faudra encore pas mal de temps avant de bien s'habituer à une vie aussi tranquille, qu'il trouve d'ailleurs pas si mal. En cette fin de journée il est donc allongé dans son lit, en train de réfléchir à tout et à rien .

* Cette vie est si calme ... Je n'en est pas vraiment l'habitude.. Tellement pas que cela m'empêche de dormir ! J'espère que cela va durer car j'ai l'impression d'arriver à m'y faire à cette vie .. Demain une nouvelle journée va commencer j'espère rencontrer des gens sympas et réussir enfin à maîtriser ce pouvoir que je maudit tant .. Je pense qu'un petite balade nocturne ne me fera pas de mal, de toutes les façons je ne trouve pas le sommeil. *

Le jeune garçon leva sa main vers le ciel et la laissa tombé lourdement sur sa tête en souriant un peu avant de ce décider à ce lever de son lit. Il effectua quelque étirement ayant un peu mal au dos et se dirigea donc vers la sortie. Ne connaissant pas trop les lieux et ne voulant pas se perdre il décida que le plus sur endroit, et le plus discret, était bien le toit de l'école. Il essaya donc par l'accès principal mais apparemment le toit ne semble pas autorisé d'accès. Pourquoi ? il ne le sais pas mais il se dit que cela ne ferai surement de mal à personne s'il y faisait un petit tour. Il escalada donc et fini par se retrouver sur celui-ci. Il se rapprocha du bord afin d'admirer le pensionnat dans toute sa grandeur. La lune était déjà haute dans le ciel après le temps qu'il a prit pour accédé au toit. Elle laissé passer des rayons de lunes magnifiques un peu bleuté sur tout le pensionnat sous les yeux bleu étincelant du jeune garçon lorsqu'il regardé cet astre magnifique. Il ne pouvait en détaché les yeux et dans sa tête il chantonnait cette douce musique que lui chanté si souvent sa mère pour qu'il s'endorme. Il ferma les yeux et s'assied en appréciant ce calme et la beauté du spectacle qui s'offrait à lui, complètement plongé dans son monde ne faisant attention à rien mis à part cette lune.

Revenir en haut Aller en bas
Kynaeku Takeda
avatar
surveillante

Féminin Age : 25
Messages : 120
Inscription le : 11/10/2012
Localisation : La petite Syberie


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: Surveillante / 22 ans
Pouvoir(s):
Club: Aucun

MessageSujet: Re: Comme un chasseur acculée sa proie... → Kaien Tomoki   Ven 12 Oct - 21:39

Ne te retourne pas.


Kynaeku ne pouvait qu’apprécier la nuit. Il faut dire que c’était devenu son élément depuis qu'elle avait prit connaissance de son don. Elle s’était elle même portée volontaire pour les rondes de nuit, et le directeur n'avait pas de raison de s'opposer a cette idée. Qui plus est, elle était gagnante sur les deux tableaux: D'une elle travaillait le plus souvent au calme, et en plus de ça, le fait que la plupart de ses heures de travail soient de nuit, elle gagnait bien plus que les autres surveillants. Elle n’était pas très attachées a l'argent, mais il ne faut pas se voiler la face pour autant, un peu de confort ne fait pas de mal. Etant logée au pensionnat, elle avait très peu de dépenses cela dit.

Quoi qu'il en soit, ce n’était clairement pas la question. Pour l'heure, il lui fallait rester attentive au moindre mouvement. Car elle avait beau y voir comme en plein jour, elle ne négligeait pas l’utilité de ses autres facultés dans la traque des petits vagabonds. Remarque, elle les plaignait sincèrement tous ses élèves qu'elle forçait a retourner se coucher. Elle ne savait que trop bien quel était le plaisir de profiter d'une nuit comme celle ci. Mais elle ne pouvait pas faillir a son devoir, sans quoi elle risquait son poste et avec lui tout moyen de subsistance. Kyn n'a pas de diplôme si ce n'est l’équivalent du bac. Il lui serait difficile de trouver un travail aussi bien payé si elle venait a le perdre.

Perdue dans ses pensées, elle fut soudainement rappelée a l'ordre par un faible cliquetis a quelques mètres de la. Une chambre venait de s'ouvrir. Il n'y avait pas lieu de s'alarmer, sans doute ce garçon se rendait-il jusqu'au toilettes. Mais comme elle le soupçonnait, le jeune homme qu'elle descellait parfaitement n'en pris pas le chemin. Au lieu de ça, il se dirigea vers l'escalier du troisième étage. Furtive, camouflée par la pénombre, Kyn pris sa suite. Elle était pieds nus. Elle avait abandonnes ses talons haut pour cette nuit. Si c’était avant tout pour que ses pas ne dérange pas les élèves dans leur sommeil, celui lui permettait de bénéficier de l'effet de surprise et de terrifier les petits malins qui s'amusaient a défier son autorité.

Le suivant jusqu’à sa destination, elle constata que comme beaucoup, il prenait la direction du toit de l’école. lieu strictement interdit aux élèves déjà dans la journée par sécurité. Alors la nuit, inutile de préciser que l’accès n’était pas plus légal. Elle attendit dans un coin qu'il monte le dernier escalier et escalade la porte grillagée qui y menait. Montant a son tour, elle attendit qu'il s’éloigne pour ouvrir la porte a l'aide de la clef qu'elle possédait. Sans un bruit. Elle n'eu aucun mal a trouver la serrure étant donne que son pouvoir lui permettait de ne pas être gênée par l’obscurité. Refermant doucement derrière elle, elle s'approcha du jeune homme assis un peu plus loin, en bordure du toit. « Bonsoir. » Prononça t-elle d'une voix neutre, sans hausser le ton. Postée juste derrière lui, elle avait un don pour la mise en scène.






« i was in the wrong place at the wrong moment. »
Kyn▬ Je chanterais pour toi, soit en sur. Les oiseaux m'accompagnerons et les cerisiers en fleur danserons. Lorsque l'hiver viendra, ta chaleur m'envahira. Ne m'oublis pas...Je chanterais pour toi.
(c) Myuu.BANG!

Revenir en haut Aller en bas
http://ehime.1fr1.net/
Kaien Tomoki
avatar
garden

Masculin Age : 24
Messages : 63
Inscription le : 14/09/2012



MessageSujet: Re: Comme un chasseur acculée sa proie... → Kaien Tomoki   Ven 12 Oct - 22:01

Un bain de rayon de lune. Voilà comment l'on pouvait qualifier ce que Tomoki savouré avec plaisir. Il était posé la sans bouger, assis en tailleur levant légèrement la tête vers le ciel en direction de la lune. A force d'entendre cette musique qu'il apprécié tant dans sa tête, il fini par la chantonner tout doucement. Tellement il se sentait à l'aise et paisible, que son pouvoir ce mit à s'éveiller. Il flotta à quelque centimètre du sol sans trop s'en apercevoir. Il était complètement perdu sans son monde et ses pensées, on pourrai qualifier ceci de "Transe" bien que ce n'en soit pas vraiment une. Cependant quelque chose vint le tirer de cet état. Il entendit faiblement une voix, féminine semble t'il. Il ne se rendit pas compte qu'elle était réel et non dans sa tête si bien qu'il cru d'abord qu'une certaine personne voulait lui parler.

- M.. Mom ? Is that you ?

Soudain il ouvrit les yeux et vit qu'il était en train de flotter, sous la surprise, son pouvoir se relâcha et il tomba doucement sur le sol provoquant un léger petit "clac" lorsque son postérieur vint taper le sol. Il passa une main derrière sa tête pour la frotter un peu comme pour remettre sa tête en place. Il ne comprenait pas trop ce qu'il venait de ce passer puis il tourna son cou pour le craquer un peu et il aperçu une silhouette posté juste derrière lui. Il se retourna donc lentement et se releva, tapotant sur ses fesses pour enlever la poussière et autre résidu.

- Oh désolé je ne vous avez pas senti ni entendu venir, j'étais complètement plongé dans mes pensées.

Après avoir un peu réhabitué ses yeux à la lumière de la lune, il regarda de plus prêt la jeune femme ce tenant devant lui. Elle était plutôt grande et fine, mais ce qui attira l'oeil de Tomoki était plutôt son visage. Une peau clair, surement du au rayon de lune, des yeux un peu vert .. non Olive plutôt difficile à dire étant donner la nuit, et surtout ce tatouage rouge au niveau de son oeil droit et tout ceci couronné par une belle chevelure noir avec quelque reflet bleu sous les rayons lunaires. Cette femme dégagée une présence imposante, peut être son originalité ? ou bien tout simplement sa beauté ? Difficile à décrire pour le jeune garçon mais une chose est sûr, cette femme était faite pour la nuit. Il la regarda et souris avant de reprendre la parole calmement.

- C'est une très belle lune que nous apercevons la vous ne trouvez pas ? Tomoki tourna légèrement la tête vers la lune. Vous êtes venu l'admirer aussi ?
Revenir en haut Aller en bas
Kynaeku Takeda
avatar
surveillante

Féminin Age : 25
Messages : 120
Inscription le : 11/10/2012
Localisation : La petite Syberie


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: Surveillante / 22 ans
Pouvoir(s):
Club: Aucun

MessageSujet: Re: Comme un chasseur acculée sa proie... → Kaien Tomoki   Ven 12 Oct - 22:41

Comprend moi.


La nuit était splendide il est vrai. Le vent avait rapidement séché le sol, effaçant toute trace des averse de la journée. Le fond de l'air restait frais, et l’humidité ambiante n’était pas prête de s'en aller. L'automne était bien la. Même la nuit cela se sentait. A force de vivre dans la pénombre, la jeune femme avait appris a observer, et le changement de la Terre au gré des saisons n'avait plus de secret pour elle. Lorsque les nuits étaient calmes et qu'aucun élèves n'enfreignaient les règles, elle avait tout le temps de se plonger dans la contemplation de l'astre lunaire, comme semblait le faire le jeune homme en cet instant même. D'ailleurs, elle ne perçu pas immédiatement le fait qu'il se trouve a quelques centimètres au dessus du sol. Elle avait beau être habitue aux pouvoirs en tout genre, elle ne vivait pas non plus en les suspectant sans cesse.

Elle fronça les sourcils lorsqu'il prit la parole. Sa mère? Il la prenait vraiment pour sa mère? Quelque chose ne tournait pas rond chez lui. Ceci dit, elle n’était pas stupide et se doutait bien qu'il ne devait pas être dans son état normal. D'ailleurs, elle ne pu que le comprendre lorsqu'il retomba sur le sol. C'est a cet instant qu'elle compris qu'il était capable de léviter. De volet même peut-être. Elle n'en savait rien et ne poserait pas la question. Ce n’était pas son problème, et elle n’était pas de nature curieuse. Ceci dit, elle ne pu s’empêcher de souligner le fait que sa première annonce avait été faite en anglais. Étrange. Mais la encore elle ne formula aucune interrogation a ce propos.

Le laissant reprendre ses esprits, elle ne broncha pas une seconde lorsqu'il se leva pour se tourner vers elle. Il était plus grand de plusieurs centimètres, mais cela n’était pas du genre a la déstabiliser. C’était un garçon après tout. Avec ses talons, elle aurait eu une chance de rivaliser. Mais ses pieds nus la révélaient telle qu'elle était et cela lui importait peu. « J'ai cru voir ça en effet. » Précisa la jeune femme d'une voix tout aussi neutre que celle qu'elle avait adoptée précédemment. Son visage était impénétrable. Elle ne souriait pas. Avait-elle une raison de le faire? Pas vraiment. Car même si elle comprenait ce qui avait pousse ce jeune homme ici, son devoir était de le renvoyer dans son lit sans autre forme de procès. Le hic, c'est qu'il ne semblait pas savoir a qui il avait a faire. Sans doute était-il nouveau ici. Réflexion faite, elle ne se rappelait pas de l'avoir déjà croisé.

« Pas réellement... » Lança t-elle alors qu'il se replongeait dans sa contemplation. Elle était presque désolée de devoir l'en arracher. « Tu n'a pas l'air de saisir la situation. Tu n'as pas le droit d’être ici » Reprit-elle un peu plus froidement peut-être, sans même s'en rendre compte. Elle se serait volontiers pose la avec lui pour profiter de la vue, mais son travail passait avant tout, et si elle faisait une exception, beaucoup d’élèves oseraient la défier, elle ne pouvait pas se le permettre.






« i was in the wrong place at the wrong moment. »
Kyn▬ Je chanterais pour toi, soit en sur. Les oiseaux m'accompagnerons et les cerisiers en fleur danserons. Lorsque l'hiver viendra, ta chaleur m'envahira. Ne m'oublis pas...Je chanterais pour toi.
(c) Myuu.BANG!

Revenir en haut Aller en bas
http://ehime.1fr1.net/
Kaien Tomoki
avatar
garden

Masculin Age : 24
Messages : 63
Inscription le : 14/09/2012



MessageSujet: Re: Comme un chasseur acculée sa proie... → Kaien Tomoki   Sam 13 Oct - 9:17

Tomoki resta encore un petit moment à regarder la lune. Il ferma encore une fois les yeux profitant de la légère brise qui passé par là, puis il reprit légèrement c'est esprit et ce tourna de nouveau vers la jeune femme. La petite brise avant fait un peu volé ses cheveux et l'on pouvait mieux apercevoir son visage. Finalement ce n'était peut être pas les rayons de lune qui rendait sa peau si blanche. Il sourit comme si de rien n'était lorsque la jeune femme lui dit qu'elle n'était pas vraiment la pour admirer la lune.

- C'est quand même dommage elle est pourtant si belle aujourd'hui, même s'il a plut on ne voit presque plus de trace et donc le sol est sec, il fait légèrement froid mais c'est un peu normal il fait nuit, et dans les jours à venir il fera de plus en plus froid alors on risquerai d'attraper du mal en sortant. Vous devriez profiter de cette astre.

Il continuait à sourire lorsque la jeune femme lui fit comprendre qu'il n'était pas censé être dehors à cette heure. Tomoki prit un air étonné, il le savait bien il n'est pas si bête, après tout le toit était belle et bien fermé lorsqu'il à tenté d'y accéder, mais pourquoi la jeune femme lui souligna t'elle ça ? C'est alors qu'il regarda un peu plus attentivement la jeune femme. Elle semblait un peu plus âgé que le jeune garçon est porté quelque chose de vraiment léger pour cette nuit. Il réfléchit deux secondes et tilta enfin.

* D'accord je vient de comprendre.. Elle doit faire partie du corps disciplinaire ou quelque chose dans le genre. Donc j'ai belle et bien l'interdiction de monté ici et ce même si je ne gène personne .. Et je me fait prendre le premier jour moi qui voulait être discret ..*

Tomoki s'inclina légèrement vers l'avant puis posa une main derrière sa tête et sourit un peu gêner avant de reprendre une expression neutre après un léger soupir. Il regarda de nouveau la jeune femme lorsqu'un nuage passa légèrement sur la lune faisant une petit ombre au niveau de la jeune femme. Elle semblait vraiment être faite pour la nuit, son regard ne semblait même pas troublé par la subite obscurité qui venait de tomber sur elle.

- Toute mes excuses, je ne pensais vraiment pas gêner quelqu'un en venant ici. Je ne trouvé pas le sommeil alors j'étais juste venu me changer un peu les idées en profitant de la nuit. Mais si ce n'est pas indiscret pourquoi donc l'accès au toit est-elle interdite ?
Revenir en haut Aller en bas
Kynaeku Takeda
avatar
surveillante

Féminin Age : 25
Messages : 120
Inscription le : 11/10/2012
Localisation : La petite Syberie


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: Surveillante / 22 ans
Pouvoir(s):
Club: Aucun

MessageSujet: Re: Comme un chasseur acculée sa proie... → Kaien Tomoki   Sam 13 Oct - 10:12

Question de logique.


Ce garçon semblait vraiment ailleurs. A tel point que la jeune femme arrivait a douter du fait qu'il soit totalement redescendu sur Terre. Par chance, elle était du genre a faire fi des différences, et ne jugeait pas les gens la dessus. Il faut de tout pour faire un monde après tout, et si ce jeune homme était ici depuis peu, il était normal qu'il soit légèrement déstabilisé. Elle même n'avait pas connu le choc du changement, mais qui sait, peut-être avait-il mal vécu l’apparition de ses pouvoirs. Peut-être que sa famille n'avait pas accueillit ceux ci a bras ouvert qui sait. Mais la encore ce n’était pas ses affaires, et elle n’était pas tellement du genre a compatir de la sorte sur des fondements plus que bateau. Mais passons. En plus il ne semblait pas malheureux sur le moment. Un sourire constant ne quittait pas ses lèvres, bien que ce dernier lui donne un air quelque peu mélancolique. Il en fallait plus pour toucher la jeune femme. Chose qu'il ne cherchait sans doute pas a faire. « Quelle perspicacité... » Amorça Kyn un peu cynique, comme a son habitude. Ceci dit, rien de ce qu'il avait dit n’était faux. L'hiver arriverait bien vite a présent, mais Kynaeku n'attendait que ça. Elle avait hâte que le paysage se recouvre d'un manteau d’apparat absorbant chaque bruit. Et puis ici, une saison correspondait a chaque élève.

Quoi qu'il en soit, ses avertissements semblaient avoir été entendu. Elle avait pu percevoir que le jeune homme la détaillait légèrement. Faisant sans doute le point sur leur différence d'age. Cette dernière n’était pas énorme, mais visible malgré le fait qu'il la surpasse de quelques centimètres. Il s’inclina, ce qui surpris la jeune surveillante qui s'attendais plus a un OMG monumental. Il n’était pas très drôle celui la. Un sourire amuse se dessina furtivement au coin de ses lèvres avant de disparaître aussitôt. Il ne semblait pas plus inquiet que ça. Savait il qu'il risquait un renvoi temporaire pour ça? Mais Kyn se sentait magnanime, il ne semblait vraiment pas avoir fait cela dans le simple but de défier quelconque autorité.

Une ombre passa alors, mais Kyn ne la perçu que faiblement. Elle ne suffisait pas a altérer sa vue, si bien qu'elle ne broncha pas une seconde lorsque ce nuage vint masquer partiellement l'astre lunaire. « Tu ne dérange personne, simplement les règles sont les règles. Imagine si tous les élèves vagabondaient la nuit. En cas d'accident, c'est moi qui en suit responsable, et je tiens a mon poste » Prévint-elle l'ai sévère. Ceci dit, il avait de la chance, elle en avait renvoyé dans leur dortoir bien plus rapidement que ça. Mais il ne lui tenait pas tête a la manière de certains caïds des bacs a sable qu'elle avait en horreur. Il marquait un point. « Je suis de service une nuit sur deux, t'en fait pas pour moi, quand les élèves se tiennent tranquilles, j'ai tout le temps d'observer le ciel » Reprit la jeune femme toujours aussi neutre avant de répondre a l'interrogation du jeune homme. « C;est une zone dangereuse, il n'y a pas de parapet, et voir un étudiant s’écraser trois étages plus bas n'est pas franchement notre priorité » Assura t-elle alors une once d'amusement dans la voix. Pas que ce soit un scénario particulièrement amusant...Mais allez savoir. Kyn était plutôt complexe.






« i was in the wrong place at the wrong moment. »
Kyn▬ Je chanterais pour toi, soit en sur. Les oiseaux m'accompagnerons et les cerisiers en fleur danserons. Lorsque l'hiver viendra, ta chaleur m'envahira. Ne m'oublis pas...Je chanterais pour toi.
(c) Myuu.BANG!

Revenir en haut Aller en bas
http://ehime.1fr1.net/
Kaien Tomoki
avatar
garden

Masculin Age : 24
Messages : 63
Inscription le : 14/09/2012



MessageSujet: Re: Comme un chasseur acculée sa proie... → Kaien Tomoki   Sam 13 Oct - 11:18

Le nuage passa finalement et les rayons de lune vinrent de nouveau toucher la jeune femme faisant ressortir la couleur clair de sa peau. Elle lui fit une remarque qui sembla un peu cynique sur les bords, cela prouve déjà qu'elle n'est pas une femme étroite d'esprit ce dit le jeune garçon. c'est alors qu'il vit un léger sourire ce dessiner sur le visage de la jeune femme. Apparemment, Tomoki semblait légèrement intriguer la jeune femme, bien que ce sourire disparu aussitôt. Tomoki ne bougeai pas et ce contenter d'attendre ce qu'aller lui répondre la jeune femme. Il farfouilla un peu dans sa poche et sorti une boîte de Mikado. Il ne fit rien il se contenta de l'ouvrir comme on ouvre un paquet de cigarette et en sorti juste un. La jeune femme lui fit remarqué qu'il avait manqué au règlement, comme il s'en douté, et lui indiqua subtilement qu'au fond elle n'était pas contre le fait de prendre un bain de lune, mais que s'il arrivait quelque chose à un élève, elle risquait gros. Tomoki sourit et pris un Mikado dans sa bouche sans même s'en rendre compte. Sortir et manger des Mikados est pour lui comme un réflexe. Certaine personne fume par réflexe, lui il se contente de manger ses Mikados. Elle semblait bien sérieuse à propos des règles, ce que Tomoki comprit évidemment. Elle répondit ensuite calmement à la question du jeune homme. Celui-ci leva un peu la tête au ciel comme pour réfléchir.

- Au moins vous êtes franche .. Vous ne semblez pas être plus qu'atteinte que ça de la mort d'un de vos étudiants qui manque au règle mais vous n'aimeriez quand même pas que cela arrive. Je suppose qu'un étudiant normal s'écraserai sur le sol et en vu de la hauteur et de la gravité, s'il s'écrasait face contre terre, je pense que son visage serai totalement exploser et ses côtes ainsi que ces bras serai totalement irréparable .. Je doute même que le corps soit reconnaissable .. Tomoki reprit légèrement ses esprits c'étant égaré dans son analyse et regarda de nouveau avec un air assez sérieux la jeune femme. Je m'excuse pour cette égarement, mais je suppose que pas mal d'élèves de ce pensionnat on des pouvoirs non ? donc cela pourrai bien ce passer comme je l'ai décrit si leur pouvoir ne leur est d'aucune aide, mais sinon cela pourrai même être pire celon le type de pouvoir que possède la personne qui chute ..

Tomoki baissa un peu la tête en réfléchissant et en fermant les yeux en pensant aux différentes situation qui pourrai avoir lieu, puis il rouvrit grand les yeux et sembla perdu.

* Mais ... Pourquoi je dit tout ça moi ? J'ai encore cette mauvaise habitude .. Et bien ce qui est sûr c'est que je ne suis pas habitué à avoir une discussion normale avec quelqu'un .. Vraiment le temps que j'ai passé dans ce laboratoire ma vraiment rendu étrange .. *

Tomoki s'inclina légèrement et reprit.

-Je suis désolé, je ne sais pour qu'elle raison j'ai autant parlé de tout ça, ce n'était pas mon intention. Je n'ai pas encore bien l'habitude de discuté avec les gens de tout et de rien je suis un peu perturbé bien que cela fait un moment que j'ai reprit contact avec l'extérieur. J'espère ne pas vous avoir offensé en parlant de chose aussi affreuse. Mis à part mon égarement je pense que vous avez totalement raison dorénavant je ferai plus attention au règlement.

Tomoki se rapprocha soudain de la jeune femme en prenant un air assez surprit comme s'il avait oublié quelque chose d'important. Il tendit une main vers la jeune femme et sourit.

- Oh j'ai failli oublié, bien que j'ai manqué de respect au règlement et que je dois être réprimandé, je ne doit pas moins en oublier les bonnes manières ! Je me présente, Julian H.. Euh non Kaien Tomoki enchanté de faire votre connaissance .

Bien que cela fait quelque année que Tomoki est libre, il n'a vraiment pas l'habitude de ce faire aborder aussi facilement par les gens et surtout sans aucune réel mauvaise intention. En Angleterre il était assez connu donc il devait se cacher sans arrêt et avait pour seule relations ses collègues. Au japon il en était de même étant dans un club de Host. Ce brute changement d'univers semble l'avoir complètement troublé à tel point qu'il semble venir de sortir de ce laboratoire, mais bien sur il n'en demeure pas moins un peu plus mature qu'à sa sorti.
Revenir en haut Aller en bas
Kynaeku Takeda
avatar
surveillante

Féminin Age : 25
Messages : 120
Inscription le : 11/10/2012
Localisation : La petite Syberie


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: Surveillante / 22 ans
Pouvoir(s):
Club: Aucun

MessageSujet: Re: Comme un chasseur acculée sa proie... → Kaien Tomoki   Dim 14 Oct - 11:36

Incompréhension.


Kynaeku n’était pas réputée pour être une surveillante du genre sévère. Mais elle tenait a son poste, et avait le don de dissuader ceux qui tentaient de la défier. Elle avait beau être jeune, l'assurance qu'elle dégageait s'ajoutait a son charisme, et même si elle ne faisait pas vraiment peur, elle inquiétait souvent de par sa neutralité déroutante. Mais cette nuit la, elle était tombée sur un garçon bien étrange. Bien loin de la contredire, il semblait même être tout a fait d'accord avec elle malgré le fait que le fait de rester ici semble lui tenir a coeur. La situation était peu commune. Si elle arborait une désinvolture hors du commun, il avait de quoi rivaliser avec elle sans mal. Bien qu'il ne se montre pas aussi distant que la jeune femme. Ceci dit, il était déjà reparti dans son monde. A tel point que Kyn ne pu s’empêcher de se demander si ce jeune homme avait un problème avec la mort? Avait il vraiment besoin de se représenter a haute voix la situation pour l'envisager? Elle n'en savait rien. Et la encore elle ne posa aucune question. Se contentant de hausser un sourcil l'air perplexe, se déhanchant légèrement en posant une main sur sa hanche. « Tout a fait, tu comprends donc l'interdiction. » Conclu t-elle alors sans réellement savoir que dire d'autre.

Ce garçon était troublant. Elle ne pouvait le nier, bien qu'elle n'en montre pas grand chose. D'ailleurs, même si elle l'avait fait, il faisait sans doute bien trop sombre a présent pour qu'il puisse voir son visage en détail. En revanche, elle n’approuvait toujours pas de difficulté a percer cette pénombre grandissante. Une masse de nuage imposante venait de masquer totalement l'astre lunaire. Esperont qu'aucune averse ne vienne avec lui. « Avec l’extérieur? Mais de quoi tu parles a la fin?. » Lança t-elle agacée. Elle avait finit par en poser une question. Mais il faut dire que la, elle ne comprenait vraiment rien. Et que curieuse ou pas, rester dans l'ignorance n’était pas son truc. Elle détestait passer pour une imbécile. Bien qu'en l’occurrence, il était sans doute normal qu'elle ne saisisse pas un traître mot de ce qu’énonçait le garçon.

Agacée, elle reprit alors en réponse aux paroles qui suivirent. « Laisse tomber la punition, mais que je ne t'y reprenne pas c'est tout. T'as de la chance je suis de bonne humeur. » Lanca t-elle en esquissant un sourire furtif qu'il n'eut sans doute même pas le privilège d’apercevoir. « Et bien...Bienvenue Julian. » Rétorqua t-elle de manière volontaire en ignorant le second prenom qu'il avait donné en se rectifiant. Que cherchait-elle? Allez savoir. « Kynaeku. Surveillante et bien souvent gardienne de nuit comme tu peu le voir. »





« i was in the wrong place at the wrong moment. »
Kyn▬ Je chanterais pour toi, soit en sur. Les oiseaux m'accompagnerons et les cerisiers en fleur danserons. Lorsque l'hiver viendra, ta chaleur m'envahira. Ne m'oublis pas...Je chanterais pour toi.
(c) Myuu.BANG!

Revenir en haut Aller en bas
http://ehime.1fr1.net/
Kaien Tomoki
avatar
garden

Masculin Age : 24
Messages : 63
Inscription le : 14/09/2012



MessageSujet: Re: Comme un chasseur acculée sa proie... → Kaien Tomoki   Dim 14 Oct - 12:45

Après l'incroyable monologue de Tomoki, la jeune femme semblait toujours aussi impassible, pourtant on sentait dans ses actions quelque trouble vis à vis de ce que lui disait le jeune garçon. Elle posa une main sur sa hanche en acquiesça le plus simplement possible ce que venait de dire Tomoki, rajoutant qu'il avait bien compris l'interdiction d'accéder au toit. Un énorme vint alors couvrir la lune, plongeant les deux jeunes gens dans l'obscurité. Tomoki fronça un peu les sourcil en regardant cet énorme nuage. Il regarda ensuite de nouveau la jeune femme qui sembler encore une fois complètement ignore cette pénombre, à tel point que ces yeux semblait transpercer le jeune étudiant.

* Étrange.. une pareil obscurité soudaine devrai troubler n'importe quelle personne normale étant donner le brusque changement de luminosité. Mais elle non elle semble ne pas du tout être déranger.. Elle ma aussi dit qu'elle s'occupait du service de nuit non ? Peut être qu'elle à des pouvoirs expliquant cela .. après tout nous somme dans un pensionnat assez spéciale. *

La jeune femme sembla alors ensuite un peu agacer après que Tomoki lui est parler des "contacts extérieurs" si bien qu'elle lui posa une question, sans vraiment en être une. Tomoki souris un peu dérangeait de l'avoir troublé et répliqua doucement.

- Oh désolé, je ne voulais pas vraiment vous embêtez avec ça, c'est sorti comme qui dirai tout seul. A vrai dire je n'ai parler que très rarement avec des personnes sans devoir jouer un rôle alors j'ai du mal à m'exprimer disons " Normalement ". Je ne pense pas que cela à une réel importance donc je préfère éviter de m'étaler dessus si cela ne vous ennuie pas.

La jeune femme semblait toujours agacer si bien qu'elle fini par dire au nouvel arrivant d'oublier toute punition pour cette fois. Tomoki fut un peu surpris quand elle lui souhaita la bienvenue en l'appelant par son ancien nom. Julian ? Cela faisait un moment qu'il n'avais pas entendu le nom de jeune fille de sa mère .. Cela lui remémora quelques souvenirs assez triste et joyeux à la fois, le faisant sourire tristement en baissant un peu le regard. Il releva ensuite les yeux lorsqu'elle fini enfin par ce présenter. Kynaeku donc ? Un nom pas très courant pensa le jeune garçon. Mais il était original et avec une sonorité assez sombre qui correspondait parfaitement à la personne qu'elle semble être.

- Ravi de faire votre connaissance Mademoiselle Kynaeku. Je suis honoré que vous passiez l'éponge pour cette fois je ne referai pas la même erreur deux fois. Il s'inclina légèrement en disant tout cela, Je puis cependant vous demander un léger service ? Appeler moi Kaien ou Tomoki, Julian est un nom que je ne peu plus utiliser désormais.

Oui .. Même si en Angleterre il continuer de l'utiliser, il voudrai maintenant l'oublier.. il ne mérite pas de porter le même prénom qu'une femme aussi douce que sa mère qu'il a .. Tué.
Revenir en haut Aller en bas
Kynaeku Takeda
avatar
surveillante

Féminin Age : 25
Messages : 120
Inscription le : 11/10/2012
Localisation : La petite Syberie


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: Surveillante / 22 ans
Pouvoir(s):
Club: Aucun

MessageSujet: Re: Comme un chasseur acculée sa proie... → Kaien Tomoki   Dim 14 Oct - 13:25

Allez hop! Au lit..


La jeune femme réprima un bâillement. Il n’était pas si tard que cela, mais après tout elle s’était levée il y a peu de temps. De plus, bien que la nuit soit a présent son élément de prédilection, elle restait humaine, et son pouvoir n'y changeait rien. A croire que son horloge interne la rappelait a l'ordre en lui signifiant que la nuit était faite pour dormir. Règle qu'elle contournait bien souvent de par son travail et ses aptitudes pour celui ci. Quoi qu'il en soit, elle s’était suffisamment attardée. Ses pieds commençaient a être gelé. Il ne faisait pas très chaud dehors et elle n'avait pas de chaussure. Au plus de ça, elle n’était pas forcément vêtu très chaudement. Elle n'avait pas prévu de s'attarder de la sorte. « Ça ne m'ennuie pas, ta vie ne me regarde pas. » Rétorqua la jeune femme toujours aussi neutre. Ça avait le mérite d’être franc. Et si cela semblait insultant, c’était en fait une forme de respect. Elle n'aurait pas aimé que l'on vienne fouiner dans sa vie non plus, bien que cette dernière n'ai pas grand chose de spéciale.

« J'y compte bien, je ne serait pas aussi clémente si ça venait a se reproduire. » Précisa la jeune femme qui venait de frissonner légèrement. Le vent venait de se lever, et avait emporter avec lui la masse nuageuse qui s’éloignait lentement, laissant de nouveau l'astre lunaire trôner en son royaume. « Tres bien Kaien, rentrons maintenant, pendant que je suis ici, le reste du pensionnat peu faire la java, en plus il fait froid. Allez, file dans ton lit. » Somma la jeune femme en tournant les talons, se dirigeant vers la grille, l'ouvrant avant de s'effacer, attendant qu'il passe devant elle. Elle s’était bien trop attardée. Ce n’était pas dans ses habitudes.




« i was in the wrong place at the wrong moment. »
Kyn▬ Je chanterais pour toi, soit en sur. Les oiseaux m'accompagnerons et les cerisiers en fleur danserons. Lorsque l'hiver viendra, ta chaleur m'envahira. Ne m'oublis pas...Je chanterais pour toi.
(c) Myuu.BANG!

Revenir en haut Aller en bas
http://ehime.1fr1.net/
Kaien Tomoki
avatar
garden

Masculin Age : 24
Messages : 63
Inscription le : 14/09/2012



MessageSujet: Re: Comme un chasseur acculée sa proie... → Kaien Tomoki   Dim 14 Oct - 14:32

Après la petite demande de Tomoki, la jeune surveillante acquiesça et rajouta que la vie du jeune garçon ne la regardé pas. Ceci laissa un léger sourire ce dessiner sur le visage de Tomoki qui trouva cela amusant. Elle ne chercher pas la complication, elle voulait juste faire son travail proprement sans se prendre trop la tête. Elle n'était définitivement pas une mauvaise personne. Tomoki remarqua qu'elle frissonna légèrement d'un seul coup, après avoir remit les points sur les " i " vis à vis de sa punition. Il est vrai qu'en faite il ne faisait pas aussi chaud, après tout on était au début de l'automne, les vents frais arrivé doucement. La lune fini par se dégager de nouveau et Tomoki admira doucement l'astre lunaire une dernière fois pour cette soirée. La jeune femme demanda donc au jeune garçon de rentrer maintenant, étant donner que la surveillante étant occuper ici, elle ne pouvait surveiller le reste des chambres. Tomoki rit légèrement avant de reprendre un peu de sérieux. En ce retournant, Tomoki vit que la jeune femme avait le dos complètement à découvert, pas étonnant qu'elle est si froid. Il retirer sa veste et lui tendit lentement avant de commencer à descendre rapidement les escaliers. Arrivé en bas il s'arrêta et se retourna.

- C'est un "cadeau" pour la gêne que je vous est occasionné. Vous n'aurez qu'à me le rendre une autre fois pour l'instant gardé là il serai dommage d'attraper froid, surtout pour un élève qui manquer au règlement !

Tomoki continua donc sa route en direction de sa chambre. Il arriva dans celle-ci et se posa dans son lit paisiblement regardant le plafond, ne pensant à rien, ce sentant un peu fatigué. Il sourit légèrement en se disant que la vie dans ce pensionnat, promet d'être intéressante.


Fin ~
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Comme un chasseur acculée sa proie... → Kaien Tomoki   

Revenir en haut Aller en bas
 

Comme un chasseur acculée sa proie... → Kaien Tomoki

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Aomori :: rpg ☆ aomori pensionnat :: Toit-