AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 {La weed nous rapproche tous [Pv. Takeo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zayn Parker
avatar
jokers

Masculin Age : 27
Messages : 236
Inscription le : 30/07/2012
Localisation : Si ça sent l'joint...j'suis pas loin ♪


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 1er / 18ans
Pouvoir(s):
Club: Danse

MessageSujet: {La weed nous rapproche tous [Pv. Takeo]   Mer 5 Sep - 15:22



16::30...La tête dans le c*l après avoir passé une journée de cours fabuleuse, Zayn marchait les mains en poche suivit par son petit groupe de pote. D'accord...eux ils avaient l'air de bien se marrer en se foutant de la gueule d'un mec qui ne savait pas causé correctement avec un appareil dentaire. Mais le vairon, pour une fois, n'avait pas envie de se moquer du malheur des autres. Non, non il n'était pas malade, il s'était juste ramassé un 2 en math alors que c'était un interro vachement important pour sa moyenne. Prof' de m*rde. Vous devez surement vous dire que c'est bizarre qu'un type comme lui se préoccupe de ses notes et tout ça...Mais quand on a un frère qui vous surpasse en tout, croyez moi, le moindre point est important pour le surpasser.

Le jeune homme marchait derrière, il n'avait pas du tout le moral et fixait le sol en soupirant toutes les 3 minutes. Mêmes ses potos' avait remarqués qu'il n'était pas en forme mais préféraient la fermer...Bonne initiative, lui parler alors qu'il marmonnait des insultes entre ses dents n'était pas une bonne idée. Je vous explique...Zayn est le genre de mec supérieur à tout le monde qui impose ses points de vue et sa manière de penser aux autres. Il peut être super sympa avec son groupe, très fermé, de copains mais quand il faut il gueule et peut vous pourrir la journée en 5minutes même pas. Autant le laisser tranquille avec ses pensés meurtrières. Heureusement, c'était fin de journée...et qui disait fin de journée disait aussi détente. J'dois pas vous faire un dessin. Dans des moments délicats comme celui-ci il y a toujours une bonne amie nomée Mary Jane qui vous requinque en quelques minutes. Aaah M.J...Tu as le pouvoir de nous faire oublier tout nos petits soucis quotidien et de nous faire planer jusqu'à nous déglinguer le cerveau.

Après avoir traversé ces foutus couloirs qui n'en finissent pas, Zayn fit signe à ses amis et bifurqua pour rejoindre sa chambre, au bout du couloir. Ses deux coloc' n'étaient pas là...heureusement, il avait rarement connu plus chiant comme mecs. Entre la fleur sur patte et le like a boss il ne savait pas trop lequel était le pire. D'un geste de je m'en foutisme magnifique le vairon balança son sac de cours sur son lit et se rua sur l'armoire d'où il sorti une boîte de métal Che Guevara assez grosse pour contenir, des feuilles, du tabac et de l'herbe magique...Par contre son bang à tête de yoda il valait mieux le sortir le week end pour pas trop se faire griller. Après avoir tapoté sur sa boîte un petit air de musique, le jeune homme vérifia si son briquet était bien dans sa poche et se dirigea vers la sortie. Étrangement son humeur était revenue au beau fixe, il n'allait pas se prendre la tête et se suicider pour une interro ratée...y'avait toujours moyen de rattraper le coup et puis...VLAN ... Si seulement il avait attaché ses lacets. La gueule par terre Zayn poussa un juron sonore et posa les yeux sur sa précieuse boîte qui s'était ouverte après la chute. Tout était rependu sur le sol...heureusement que la weed était dans un sachet de plastique sinon il aurait, volontiers, buter la première personne qui croisait son chemin. Prêt à ramasser tout son foutoir le jeune homme perçu un mouvement sur sa gauche et écarquilla les yeux en se rendant compte que la porte de la chambre voisine, la 006, était ouverte....Et qu'un type brun l'observait avec attention.

Surtout ne pas faire de mouvements brusques...
-T'veux ma photo?- Lança le vairon en ramassant le sachet pour l’engouffrer dans sa boîte tout en se redressant. Si ça se trouve se type n'avait rien remarqué, il ne savait peut être pas ce que c'était...Il manquerait plus que ça soit un shlag qui court raconter tout ce qu'il voit au dirlo. Ok. Pas la peine de stresser ça ne sert à rien...Zayn repris son chemin sans adresser un dernier regard au mec et entra dans les douches en aillant vérifié qu'elles soient vides. Yeah personne. Se trouver une cabine éloignée et bien tranquille puis fumer son joint pénard loin des emmerdeurs. Le pied.



T'en veux?:
 
Revenir en haut Aller en bas
Takeo Dokku
avatar
heart

Masculin Age : 28
Messages : 443
Inscription le : 03/07/2012
Localisation : DANS TON SLIP.


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 1ère / 18 ans
Pouvoir(s):
Club: Musique

MessageSujet: Re: {La weed nous rapproche tous [Pv. Takeo]   Jeu 6 Sep - 16:41

Plus les journées se suivaient, plus elles se ressemblaient. C'était un peu ça Aomori, c'était un peu ça qui gênait le jeune homme. Oui, cette routine. Finalement, la vie au pensionnat n'était une translation d'une vie d'adulte. Une sorte de "métro-boulot-dodo". Ce rythme de vie cassait alors complètement avec celui que notre jeune héros était habitué à avoir. Comprenez-le, vivre sans domicile en se téléportant dans le Japon était bien plus intéressant que se cloîtrer entre quatre murs sous la direction d'un homme plus étrange que fou. Malheureusement, les circonstances de la vie avaient fait que le jeune téléporteur avait dû renoncer à sa vie... Les emmerdes pour faire simple. Pactiser avec des gangs se rue était s'assurer une protection mais aussi s'attirer de méchants problèmes et ça, Takeo l'avait vite compris. Mais tout cela était une autre histoire. Revenons alors à Aomori, à ce bon vieux dortoir B du deuxième étage.

Les cours venaient de finir et notre jeune héros était remonté dans sa chambre pour y déposer ses affaires. Il était seul, comme très souvent en fait. C'était à se demander où ses coloc' passaient le plus clair de le temps... mais bon. Vint alors l'ultime dilemme qui animait les journées de Takeo : Que faire ? Il n'y avait finalement pas mille et une option... Réviser, lire ? Glander ? Hmm... Aujourd'hui, notre cher pensionnaire allait opter pour la glande. La journée étant déjà longue, les révisions et toutes sortes de lecture ne l'attirait absolument pas. Par chance, ce choix allait lui permettre de faire une drôle de rencontre.. et cette rencontre, c'est sur le pas de sa porte qu'il l'a fit.

En effet, ouvrant la porte de la chambre 006, notre jeune héros eu le droit de voir une drôle de scène. En effet, un jeune pensionnaire aux cheveux blonds. Enfin, c'était probablement une teinture vu les mèches noirs qui se cachaient derrière la masse de cheveux couleurs or. Ce qui étonna alors notre jeune homme ce fut son regard. En effet, l'inconnu avait rapidement remarquer la présence de Takeo et s'était rapidement retourné vers lui pour lui demander ce qu'il y avait. C'est alors là que Takeo vit ses yeux. Des yeux vairons, c'était peu commun. Un bleu et un brun, voir doré peut-être. Il avait un regard assez déluré. Il quitta alors ensuite l'inconnu du regard et posa son regard sur une boite métallique sur laquelle effigie du Che Guevara apparaissait. Rien de spécial était à noter et ce fut, étalé sur le sol juste devant, qu'il vit quelques choses de bien plus intéressante. Des feuilles à rouler, du tabac... et de l'herbe. Takeo n'eut alors pas le temps de dire quoi que se soit avant que l'inconnu remballe sa marchandise. Il le suivit alors du regard jusqu'à ce que ce dernier disparaisse derrière la porte des douches.

Takeo soupira alors et allait partir dans l'autre direction quand il s'arrêta net. Ses vices remontaient doucement et fumer un peu d'herbe lui faisait bien envie désormais. Il savait que c'était mal mais depuis qu'il avait refumé avec Asch, l'envie était revenu et bien installé désormais. Il décida alors de la suivre et entra à son tour dans les douches. Il fit alors attention à ne pas faire trop de bruit et se glissa dans la pièce avant de regarder les diverses cabines. Sur toutes les cabines ouvertes, il en vit une fermée. Il rentra alors dans une cabine juste à côté et s'adossa à la paroi faisant la jointure avec celle occupée. Il resta silencieux puis toussa un peu et prit la parole.

- Je suis pas sûr que fumé soit autorisé à Aomori... Surtout pas des joints... Mais je suis pas là pour ça. Tu t'es procuré ça où ? Y a moyen ?
Revenir en haut Aller en bas
 

{La weed nous rapproche tous [Pv. Takeo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Aomori :: rpg ☆ aomori pensionnat :: Deuxième étage :: Douches et toilettes-