AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 When it rains and rains and rains and rains~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Odayaka Seika
avatar
jokers

Masculin Age : 22
Messages : 34
Inscription le : 04/08/2012
Localisation : Loin ou près de toi~


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: Troisième année / 17 ans
Pouvoir(s):
Club: Aucun

MessageSujet: When it rains and rains and rains and rains~   Mer 15 Aoû - 3:17

«People may regret things they did, they might even regret things they haven't done, but they can't regret something they're gonna do.»


C'était la fin. Oui, juste comme ça. Il s'était battu longtemps contre des ennemis bien plus fort que lui, et pour quoi? Pour en arriver à ce moment. Étrangement, il avait l'impression qu'il avait vécu toute sa vie simplement pour arriver à ce moment. C'est une chose de voir quelqu'un mourir, c'en est une autre de mourir soi-même. Pourtant, il ressentait une sorte de sérénité, un contentement, simplement parce qu'il était arrivé jusqu'ici. Là où beaucoup d'autres avaient péris, il avait triomphé, mais maintenant c'était son tour de sortir de scène pour laisser un autre entrer. Il entendait déjà leurs pas, leurs cris. Il savait qu'il ne survivrait pas à un autre assaut, mais il n'avait pas le temps de se reposer. Il avait toujours manqué de temps. Dans tout ce qu'il avait entrepris dans toute sa vie, il avait toujours manqué de temps, et cette fois-ci ça ne changeait pas. Et finalement, il lui sembla entendre le dernier tac de l'horloge de sa vie, et à cette seconde ils arrivèrent pour lui donner le coup final, et tout ne fus plus que noirceur.

«MAIS MERDE À LA FIN!»

Il avait brusquement reculé sa chaise, faisant trembler le bureau sur lequel reposait l'ordinateur et provoquant un énorme bruit de raclement lorsque les pattes de la chaise raclèrent le sol. Le jeune homme lâcha un grand soupir, esquivant du regard le 'GAME OVER' rouge au milieu de l'écran, et se laissa choir, sa tête allant vers l'arrière. La salle était plutôt remplie, mais les regards qui s'étaient tournés vers lui la première fois qu'il était mort ne s'occupaient désormais plus de lui. Ça faisait bien une demie-heure qu'il se battait contre le même boss, dans le même jeu, et qu'il mourrait toujours de la même façon. Lâchant tout bas un 'putain y'en a marre', il se redressa et éteignit l'ordinateur, sans égards pour la dernière fois qu'il avait sauvegardé. Il agrippa son téléphone et esquissa un mouvement pour partir, mais s'arrêta, lâchant un nouveau soupir.

«Mais où est-ce que je pourrais bien aller maintenant...»

La pluie cognait toujours fortement sur la fenêtre, empêchant l'étudiant d'aller faire ce qu'il aimait le plus; se promener, dehors, à travers les gens ou les arbres. Il avait toujours trouvé ça apaisant et ça l'avait toujours diverti, d'être simplement un autre passant parmis tant d'autres, de se fondre dans la masse et d'observer les gens. Mais en cette journée plus que morne, il ne pouvait même pas sortir pour aller apprécier le temps sans être trempé jusqu'aux os, et ce au premier pas. À bout de ressources, il était venu ici pour jouer un peu, mais ses échecs répétés l'avaient mis en rogne. Et maintenant, il était ici, à s'écraser dans un sofa solitaire et à fixer le plafond. C'était le milieu de l'après-midi, et il était trop tard pour tenter de descendre en ville malgré la pluie, alors il ne lui restait plus qu'à se morfondre.

[OMG D: Je m'excuse pour cette merde MAGISTRALE D: J'espère que j'pourrais me reprendre plus tard D:]


«Et, tandis que je restais pétrifié, sans comprendre, il approcha ses lèvres des miennes.
Je pense qu'il voulait agir avec douceur, mais j'eus plus l'impression d'une attaque de serpent que d'un tendre baiser quand sa bouche se colla à la mienne et que le venin de la douleur s'écoula en moi. Si son amour ne s'était pas mêlé à l'angoisse déchirante qu'il me rendait, je crois qu'humain ou non j'aurais succombé. C'était un baiser où je me tordais dans les flammes, un torrent de souvenirs que je ne pouvais plus refuser à présent qu'ils avaient commencés à se déverser. C'est une torture pour un homme d'âge mûr de revivre toute la passion dont est capable un adolescent; le coeur devient fragile avec le temps, et le mien faillit finir broyé sous cet assaut.»


Dernière édition par Odayaka Seika le Ven 17 Aoû - 21:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kido Mekushi
avatar
jokers

Féminin Age : 18
Messages : 64
Inscription le : 16/07/2012
Localisation : http://perdu.com/


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: Première Année/ 15 ans.
Pouvoir(s):
Club: Cuisine

MessageSujet: Re: When it rains and rains and rains and rains~   Ven 17 Aoû - 21:20


» One, two, three four.

Malik ? Palik ? La journée de Kido débute maintenant. Il est 12h. Elle vient de se lever après s'être couchée aux alentours de 5h. Nuit blanche avec sa console. C'était amusant, très amusant. Du moins, il faut croire que cela y était. Vu qu'elle ne décrocher pas de sa console. Ouais. Elle restait scotchée à sa console. Bouche ouverte, comme un zombi. C'était assez drôle à voir, en un sens. Bref. Elle se leva donc de son lit, pour se rendre dans la salle de bain, et, bien entendue s'habiller. Et se laver, sûrement. Ouais, se laver c'pas si mal, non ? Quand tu sues toute une nuit, à cause de la couverture. Ouais. Elle avait mit sa couverture sur elle, mais de la tête au pieds, tu vois ? Donc elle suait comme une idiote dans sa couverture. Et donc. Bien voilà, quoi. Hé hum. Elle décide donc d'aller prendre sa douche, ce qu'elle fait. Une fois douche prise, elle enfile son costume habituel, veste, pantalon, basket. & tout le reste. Elle baille fixant la pendule. Bon. Maintenant que faire ?
→ Jouer ENCORE à sa console.
→ Prendre l'air & sortir dehors, histoire de.
Bien bizarrement. Même très bizarrement. Elle choisis le choix numéro 2. P'têtre parce qu'elle était en manque d'emmerdement. Fallait qu'elle insulte. Mais pas un boss, ou un perso'. Juste qu'elle insulte un Aomorien. Ou du moins qu'elle lui cherche des noises, ou non d'ailleurs. Elle pris donc sa console avec elle. Ouais. Elle ne la lâche jamais cette console. M'enfin. Elle sort dehors. Pour le moment, il fait beau.
Pour le moment.

I SIIIING UNDER THE RAIN Il pleut. Pluie. Pluie. Pluie. Kido était sous la pluie pendant cinq minutes. Elle était déjà trempée de la tête aux pieds. Elle était resté sur un banc, à comaté. Mais bref. Il pleut. Elle tire sur sa capuche. Il lui faut un endroit pour être à l'abris de la pluie, si elle ne veut pas finir avec une angine. Elle cours donc. Vite. Elle essaye de courir le plus vite qu'elle peut. Elle se casse la figure deux fois par terre. La pas douée. Elle se retrouve avec la joue en sang. Bof. Pas grave. Elle s'en fiche. Au moins personne ne l'approchera là où elle ira. Elle court donc toujours. Puis. Soudain. Par pseudo miracle. Elle tombe en face de la médiathèque. L'endroit qu'elle fréquente le moins. Même pas du tout. Elle souffle fort. Elle n'en peut plus. Elle vient de faire son spôrt annuel. Elle ouvre la porte. On entend ses pas. Pap pap pap. Toute mouillée elle laisse des marques sur le sol. Elle souffle encore fort. Y'a presque personne ici. C'est bizarre. Ah ! Si ! Des mattheux. Mais bref. Elle tourne vers la gauche. Elle a cru voir des divan. Elle va pouvoir poser son cul deux trois minutes. Elle est est presque. Elle regarde ses pieds.
BAAAAAM
Kido. Kido bobo. Elle est par terre. Aux pieds, enfin, en quelque sor D'un fille. Ou mec. Elle s'en fiche. Elle prend appuie sur ses deux mains pour se relever.Façon pompes. Elle retombe encore une fois. Elle est épuisée. Manque de sommeil, trempée jusqu'au os. Elle arrive enfin à se mettre assise. Elle prend appuie au sol puis se met debout. On voit bien que c'est une perche. Elle tape du pieds. Elle est agacée. Elle vient vraiment de se niquer la mâchoire. Elle prend son poing. Elle le sert. Elle se retient. Au risque de passer pour une racaille. Quoique. Oh et puis merde. Elle donne un violant coup de poing aux sols. Larmes aux yeux. Il fait mal, le sol. Cela fait mal de donner un coup de poing dans le sol.
« RAAAAH. ENCULE DE MARIO DE KDFNKD?FKD?FK?F??DS. Fuuuuuuu. » Dit-elle en pleurant.
Kido qui pleure. Woah. Mais bon. Faut la comprendre. Elle est à cran. La pauvre.



© fiche créée par ell




Et Kido parle en MediumSeaGreen ♥️
Et merci à Ariel pour le cadeau qui été mon ancien vava. '-'.♥️ Love you. 8D
Kaktus Addid.:
 
Revenir en haut Aller en bas
Odayaka Seika
avatar
jokers

Masculin Age : 22
Messages : 34
Inscription le : 04/08/2012
Localisation : Loin ou près de toi~


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: Troisième année / 17 ans
Pouvoir(s):
Club: Aucun

MessageSujet: Re: When it rains and rains and rains and rains~   Sam 18 Aoû - 18:05

BIM BAM POUF BALANG POUM POUM BLBLBLBL COUNG
Il se redressa rapidement et regarda à ses pieds. Là, gisait une jeune fille complètement trempée qui tenta de se relever mais qui échoua. Il voulu l'aider mais elle réussi avant qu'il ne puisse le faire, l'air absolument hors d'elle. Appuyant cette pensée, elle donna un magistral coup de poing au sol, se faisant mal et se mettant à crier des choses incompréhensibles dans sa douleur. Voilà tout un énergumène qu'il avait devant lui. Néanmoins c'était une femme, et il ne pouvait pas laisser une femme trempée là, devant lui, sans l'aider. Il ôta donc simplement son sweatshirt à capuche et le tendit à la nouvelle venue en souriant. Libre à elle de le mettre si elle avait froid ou de s'essuyer avec selon ses besoins. De toute manière le jeune homme n'avait pas froid alors autant en faire profiter quelqu'un qui en avait besoin.

« Tiens. »

Il se laissa de nouveau choir sur le sofa, observant la jeune fille. Elle semblait avoir une taille plutôt normale, un peu plus petite que lui, et ses cheveux étaient d'une couleur vert pistache étrange. Enfin, chacun ses goûts dirons-nous. Ses yeux étaient d'une couleur rouge sang, qui venait très probablement de lentilles, mais il était trop loin pour vérifier et il aurait eu l'air con de se lever pour aller fixer ses yeux à la recherche de la bordure de lentilles qui n'étaient peut-être même pas là. Après tout il était possible qu'elle ait les yeux rouges et qu'elle soit albinos, raison pourquoi elle se teignait les cheveux. De plus sa peau était plutôt blanche, ce qui pouvait confirmer cette théorie. Enfin, il n'était pas nécessaire de partir en élucubrations sur le physique de cette inconnue et c'est pourquoi Seika ne pu s'empêcher d'engager la conversation.

« Mais qu'est-ce que tu pouvais bien faire dehors à ce temps? M'enfin, c'pas de mes affaires, mais bon. J'm'appelle Seika. »

Il lui tendit la main pour qu'elle la serre en lui offrant un sourire confortant. Il savait ce qu'elle ressentait, pour le nombre de fois qu'il était rentré sous une pluie dilluvienne quand il faisait beau quelques minutes auparavant. Mais il n'avait pas remarqué qu'il avait fait beau pendant cette journée, peut-être avait-ce été une simple éclaircie de quelques minutes qu'il avait manqué pendant qu'il jouait? Il ne le saurait probablement pas et de toute manière c'était de moindre importance alors il n'avait pas réellement besoin de le savoir.
[I am désolated, j'arrive pas à faire plus long sur ce sujet je sais pas pourquoi D: ]



«Et, tandis que je restais pétrifié, sans comprendre, il approcha ses lèvres des miennes.
Je pense qu'il voulait agir avec douceur, mais j'eus plus l'impression d'une attaque de serpent que d'un tendre baiser quand sa bouche se colla à la mienne et que le venin de la douleur s'écoula en moi. Si son amour ne s'était pas mêlé à l'angoisse déchirante qu'il me rendait, je crois qu'humain ou non j'aurais succombé. C'était un baiser où je me tordais dans les flammes, un torrent de souvenirs que je ne pouvais plus refuser à présent qu'ils avaient commencés à se déverser. C'est une torture pour un homme d'âge mûr de revivre toute la passion dont est capable un adolescent; le coeur devient fragile avec le temps, et le mien faillit finir broyé sous cet assaut.»
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: When it rains and rains and rains and rains~   

Revenir en haut Aller en bas
 

When it rains and rains and rains and rains~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Aomori :: rpg ☆ aomori pensionnat :: Deuxième étage :: Médiathèque-