AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Je veux sauter du toit, et m'envoler parmi les nuages ♪ [TERMINÉ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Manami Atsuya
avatar
spirit

Féminin Age : 23
Messages : 200
Inscription le : 12/04/2012
Localisation : Coinceé entre deux touches du clavier... Help ! T_T


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 1ère année / 18 ans
Pouvoir(s):
Club: Dessin

MessageSujet: Je veux sauter du toit, et m'envoler parmi les nuages ♪ [TERMINÉ]   Jeu 26 Juil - 20:13

Un certain 17 mai, dans une chambre du dortoir B au deuxième étage d’un pensionnat au Japon. 7h du matin, un petit réveil bleu se met en marche, diffusant les paroles d’un présentateur météo à la radio, pour réveiller sa propriétaire. Une main sort fébrilement de sous une couette rouge et de pose sur le cadran pour éteindre l’appareil. Cinq minutes plus tard, de longs fils dorés entremêlés émergent de sous cette même couette, cachant apparemment le visage fatigué d’une étudiante. Elle tourne la tête vers le mur situé juste en face, là où est fièrement accroché un calendrier fait maison. De loin on peut distinguer quelques mots écrits en rouge sur la date d’aujourd’hui. En plissant les yeux la jeune fille put lire clairement « EXPOSE HISTOIRE, A RENDRE, DERNIER DELAIS ! ». Cette fois-ci ses yeux s’écarquillent jusqu’à ressembler à ceux d’un énorme poisson. Dans les minutes qui suivirent, l’étudiante se hâta de se préparer dans l’espoir de pouvoir filer à la bibliothèque avant le déjeuner pour terminer ce fameux exposé. Au moment de quitter la chambre, elle aperçut un post-it posé sur son bureau. Elle l’attrapa ce qui était un mot d’encouragement laisser par l’une de ses coloc’ : « Bonne chance pour ton contrôle de maths ! Je sais que tu peux y arriver ! ». Ca aussi visiblement, elle l’avait oublié….

C’est ainsi que ce déroula la longue et dure journée de Manami, mauvaises surprises succédant à tout va. Le temps libre qu’elle avait après la fin des cours fut consacré aux rattrapages de ses devoirs qu’elle avait négligés depuis une semaine. Après une bonne douche bien méritée – faut dire qu’elle avait passé trois heures non-stop à bosser- elle était allé diner avec pour compagnie un livre dont elle avait complètement oublié l’existence et qu’elle devait avoir fini pour la semaine suivante. A présent il était un peu plus de 20h30 quand elle remonta enfin dans sa chambre qui était vide : ses coloc’ devaient sans doute être encore en train de manger ou peut-être profitaient-elles du temps qu’il leur restait pour se promener. La jeune fille balança la livre sur son bureau, sans prendre la peine de marquer la page ou le chapitre où elle s’était arrêté, et se laissa littéralement tomber sur son lit bien bordé. Elle était trop épuisée de sa journée pour dessiner, lire ou même courir, ce qui était son passe-temps favori.

Peu de temps après, la petite blonde avait pris son mp4 et son portable et marchait d’un pas résolu dans les couloirs. Contrairement à la plupart des élèves, elle n’avait pas gardé son uniforme d’hivers, mais sortait depuis un moment déjà avec celui d’été, ce qui attiré un ou deux regards en biais sur son passage. Quelques minutes plus tard elle poussait la grande porte en fer qui donnait sur le toit du bâtiment principal, un refuge pour beaucoup d’élèves, qui –miraculeusement- était désert pour une fois. Elle s’avança, respirant à plein poumon cet air frais et revigorant de fin de journée. Elle mit en route son mp4, déjà régler sur une musique de Nana Kitade et s’assit à trois ou quatre mètres su bords du toit, la tête levée vers le ciel, s’imaginant en train de voler parmi les nuages.

Au bout d’un moment elle sentit l’étrange envie de discuter avec quelqu’un monter en elle. D’ordinaire si solitaire et peu bavarde –voire carrément asocial parfois- elle commençait presque à apprécier la présence des gens autour d’elle, à partir du moment qu’ils n’étaient ni trop bavards ni trop curieux sur la vie d’autrui. Elle attrapa son portable et en cliquant un peu partout, elle atterrie dans son répertoire. Celui-ci était bien maigre puisqu’il ne comprenait que le numéro de la directrice de son ancien orphelinat et celui d’un prénommé Takao Dokku, rencontré la semaine dernière. Souriant à la remémoration de cette rencontre si particulière, elle décida de lui envoyer un message, comme elle le lui avait dit. « Salut c'est Manami Atsuya, la fille des douches. Tu avais proposé qu'on se revoie donc euh ça te dit ce soir ? Je suis sur le toit si t'as envie ». Un peu banal comme message mais ce n’était pas une pro en matière d’approche psychologique. Quelque instants plus tard, le jeune homme répondit par l’affirmative. Il n’y avait plus qu’à attendre qu’il arrive….





Phone ♥️-Link ♥️-Fiche ♥️
Merci à Azil pour l'avatar, et à Kuni, je le garde précieusement ♥



Dernière édition par Manami Atsuya le Lun 10 Sep - 9:04, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Takeo Dokku
avatar
heart

Masculin Age : 27
Messages : 442
Inscription le : 03/07/2012
Localisation : DANS TON SLIP.


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 1ère / 18 ans
Pouvoir(s):
Club: Musique

MessageSujet: Re: Je veux sauter du toit, et m'envoler parmi les nuages ♪ [TERMINÉ]   Jeu 26 Juil - 20:53

Les jours s'écoulaient de plus en plus lentement et se ressemblaient de plus en plus. Takeo, qui s'était habitué à une vie bien plus nomade, commençait gentiment à avoir le mal du pays. La vie à Aomori devenait doucement une routine... Un métro, boulot, dodo en quelques sortes. Cette lassitude ressenti par le jeune homme le fit fréquemment hésité à repartir en vadrouille. Toutefois, il ne pouvait encore s'en aller sans savoir ce qu'il était réellement venu chercher ici. Cela faisait bientôt un mois qu'il était ici et il s'était plutôt bien installé dans l'établissement. Le contact avec les autres étaient moins faciles à créer qu'il ne l'imaginait. Il avait fait quelques rencontres, mais pouvions-nous parler d'amis ? Pas vraiment... ou plutôt pas encore. Aomori était une sorte de maison à secrets. Tout le monde avait quelques choses à cacher et cela donnait, du moins pour les nouveaux, une impression de mise à l'écart.

Ce matin, le réveil de Takeo sonna comme d'habitude à 7h30. Malgré ce réveil assez matinal, il était assez rare que ses colocataires soient encore là. Ceux-ci étaient soit en révision, soit en séance de sport. Le jeune homme avait donc pris l'habitude de séjourner dans la chambre de façon solitaire.

Réveillé et préparé, il saisit alors son agenda et regarda son emploi du temps. Outre les cours habituelles, il pu noté l'absence totale d'examen pour la journée et les deux jours suivants. Cela lui laissait donc la journée assez libre. A la pause de midi, le jeune homme s'assit seul à une table de réfectoire qui donnait sur la cours. Le temps était beau et assez doux pour un mois de mai. Le jeune homme observait les oiseaux volés. Il enviait leur liberté et leur insouciance de la vie. Lui, il était bloqué au sol avec toutes les difficultés que cela avait.

Les cours enfin finis, le jeune homme se mit à arpenter les couloirs du pensionnat. Il ne savait pas vraiment ce qu'il cherchait. Une rencontre soudaine ? Une chose à faire ? En fait, tout était bon à prendre pour le jeune homme qui était doucement gagner par l'ennui. Il décida alors d'aller à la bibliothèque et s'enfila à travers les longs rayons de livre. Il appréciait volontiers la lecture d'un bon livre et il était donc venu en ces lieux à la quête d'un ouvrage qui pourrait l'occuper. Peine perdu, rien ne le tenta vraiment et c'est donc bredouille qu'il quitta la bibliothèque pour repartir en vadrouille. Sur son chemin, il passa vers la salle de sport. Un groupe de jeune jouait au basket... Il aurait pu essayer de prendre part au jeu, mais il était pas très sportif... C'est donc dans sa chambre qu'il finit sa journée, relisant ses livres de cours.

Après le repas du soir, Takeo retourna alors dans sa chambre. Il était déjà relativement tard mais la fatigue ne guettait pas. Il prit alors son livre de math et fut interrompu quelques minutes plus tard par les vibrations de son portable sur sa boite de nuit. Curieux, il prit son portable et remarqua un message reçu dont le destinataire était inconnu. Il l'ouvrit alors et un léger sourire se dessina sur ses lèvres lorsqu'il constata qu'il venait de Manami Atsuya. Cette jeune fille était une connaissance du jeune homme mais pas n'importe laquelle. Rencontrer quelqu'un dans les douches étaient pas des plus courants et pourtant, c'était bel et bien comme ça que les deux élèves avaient noué leur premier lien. Cela faisait déjà une semaine et Takeo était donc bien content de voir que finalement... elle ne semblait pas l'avoir oublié. A moins qu'elle ne lui avait juste écrit par ennui... chose possible et probable. Le message de la jeune fille invitait Takeo à la rejoindre sur les toits du pensionnat. C'était un rendez-vous assez étrange, vu l'heure, mais pourquoi pas... après les douches, un rendez-vous sur les toits à 21h, c'était rien !

Le jeune homme saisit alors un blouson qu'il enfila par dessus sa chemise noire. Il appréciait guère l'uniforme scolaire et le retirait dès que possible. Même si cela était plutôt mal vue en fait... Une fois prêt, le jeune homme ferma alors les yeux. Durant son temps libre, il avait eut le temps de faire le tour du pensionnat, de haut en bas, en long en large. Il connaissait la quasi totalité des pièces qui formaient le bâtiment et pouvait donc se téléporter où bon lui semblait. La destination était donc les toits. Ce n'était pas très loin mais demandait quand même un effort de concentration à cause des diverses parois qu'il devait franchir. C'est donc seulement après quelques secondes que son corps disparu dans un léger bruit avant de réapparaître sur les toits du pensionnat.

Sur place, il prit une grande inspiration. L'air était frais, c'était des plus agréable. Il fit ensuite un pas en avant mais du s'arrêter suite à un petit vertige. Effet secondaire de la téléportation. Lorsque ses esprits revinrent, il regarda alors partout pour finalement voir Manami un peu plus loin. Elle regardait le ciel avec des écouteurs. Le jeune homme s'avança alors et s'assit à côté d'elle. Lorsqu'elle remarqua sa présence et qu'ils purent rentrer en contact, le jeune homme, content de la revoir, démarra le dialogue.

- Hello.. ! Comment vas-tu ? Sa me fait plaisir de te voir... c'est un lieu quand même moins cocasse que la dernière fois.

Un petit rire s'échappa suivit d'un léger sourire. Depuis le début de la journée, c'était bien la première fois qu'il souriait de façon spontané. Même s'il était déjà tard et que la nuit prenait place, Manami était en quelques sortes son rayon de soleil de la journée.

- Passé une bonne journée ? Je m'attendais absolument pas à avoir des nouvelles de toi à cette heure-ci... ça fait plaisir.

Il quitta alors ensuite le regard de la jeune fille et admira à son tour le ciel.
Revenir en haut Aller en bas
Manami Atsuya
avatar
spirit

Féminin Age : 23
Messages : 200
Inscription le : 12/04/2012
Localisation : Coinceé entre deux touches du clavier... Help ! T_T


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 1ère année / 18 ans
Pouvoir(s):
Club: Dessin

MessageSujet: Re: Je veux sauter du toit, et m'envoler parmi les nuages ♪ [TERMINÉ]   Jeu 26 Juil - 22:44

En ce mois de mai, il était rare de voir des papillons voler, de jours comme de nuit. Et portant c’est après une rude journée qu’une jeune fille eut la chance d’en voir quelques-uns voler au-dessus du toit en milieu de soirée, en attendant une personne à qui elle avait proposé de la rejoindre. Bien que les papillons ne firent qu’un passage éclair devant les yeux de l’étudiantes, elle y pensa un long moment. En fait elle les enviait, tout d’abord parce qu’ils étaient libres de faire ce qu’ils veulent, sans rendre de compte à personne, mais aussi parce que leur capacité à voler dans les airs ne dépendait de rien d’autre que de leur propre envie, si toutefois ils en avaient une. Soudain elle sentit un brassement d’air juste à côté d’elle et en tournant la tête elle vit une tête familière surmontée de cheveux bruns. Elle s’empressa s’ôter les écouteurs de ses oreilles et d’éteindre la musique de son mp4, un large sourire se dessinant sur son visage

- Hello.. ! Comment vas-tu ? Sa me fait plaisir de te voir... c'est un lieu quand même moins cocasse que la dernière fois.

Un rire s’échappa en même temps des deux étudiants. Il faut dire que la situation de leur rencontre était peu commune. Enrhumé, le jeune homme ne contrôlait pas son pouvoir et se retrouva sans le vouloir dans les douches des filles. S’en suivirent des scènes tout aussi originales, dont une particulièrement gênante durant laquelle ils s’étaient retrouvés coincés dans une cabine de douche.

« Ca va et toi ? Oui et puis, on est dans des tenues plus correctes aussi »

A nouveau la jeune fille ria légèrement. Même si elle n’avait pas prêté beaucoup d’attention à ce qu’il portait la fois dernière, il serait certainement beaucoup plus simple d’avoir une conversation dans un lieu et des habits plus conventionnels. Elle remarqua néanmoins à quel point leurs vêtements étaient différents ce soir-là. Elle, abordait l’uniforme scolaire d’été, bien que ce ne fût pas encore la saison, tandis que lui avait une tenue plus personnelle et beaucoup plus couverte que la sienne. Elle se demanda alors s’il n’avait pas un peu chaud, car même si l’atmosphère n’était pas étouffante, ils étaient loin de risquer d’avoir froid, pour le moment du moins. Ou alors peut-être était-ce parce qu’elle était habituée à être en jupe courte, été comme hivers.

- Passé une bonne journée ? Je m'attendais absolument pas à avoir des nouvelles de toi à cette heure-ci... ça fait plaisir.

Non vraiment, on ne pouvait pas dire qu’elle avait passé une des meilleures journées qu’il soit. Mais elle se voyait mal expliquer qu’elle avait foiré son contrôle de maths, qu’elle avait rendu un exposé à moitié fini, qu’elle n’avait pas fini un livre dont elle devait commencer l’étude dans quelques jours… Non elle ne pouvait pas lui dire tout ça, alors elle se contenta d’hausser les épaules d’air un pu maussade, signifiant qu’elle n’avait pas passé une excellente journée rien de plus. Mais un autre détail attira son attention. « Je m'attendais absolument pas à avoir des nouvelles de toi à cette heure-ci... ça fait plaisir. » « à cette heure-ci... ça fait plaisir. » « ça fait plaisir. » Tout d’abord il avait dit à deux reprises que cela lui faisait plaisir de la revoir –ce qui, intérieurement, la remplissait de joie- mais en revanche il avait dit « à cette heure-ci... ». C’est vrai qu’il était un peu tard pour improviser un rendez-vous. En plus le couvre-feu était fini dans une heure. Elle cela la gênait pas, elle tenait rarement compte des règlements mais peut-être que lui ne voulait pas s’y déroger. Et peut-être même qu’il avait prévu autre chose ce soir et qu’elle l’en avait empêché ?

« Ah euh, oui, désolée, il est un peu tard…. Si tu avais d’autres projets pour ce soir tu n’étais vraiment pas obligé…. De venir… »

Elle se sentait terriblement stupide de lui avoir demandé de venir comme ça, sur un coup de tête, juste parce qu’elle pensait à lui. Elle aurait sans doute dû lui demander quand est-ce qu’il voulait se voit. Non, d’abord, elle aurait dû demander SI il voulait la voir. Elle se mordit alors la lèvre, exactement là où elle s’était mordu à leur première rencontre. Décidément ça devenait une habitude. Elle se laissa alors tomber délicatement cette fois sur le sol, les jambes pliées, et passant ses mains sous sa tête. Après tout, elle ne l’avait pas forcé pour qu’il vienne, alors s’il était là, c’est qu’il le voulait bien, non ? Elle se mit à regarder dans la même direction que lui, vers ce ciel qui reflétait une bonne soirée, accompagnée d’une douce et légère brise.





Phone ♥️-Link ♥️-Fiche ♥️
Merci à Azil pour l'avatar, et à Kuni, je le garde précieusement ♥

Revenir en haut Aller en bas
Takeo Dokku
avatar
heart

Masculin Age : 27
Messages : 442
Inscription le : 03/07/2012
Localisation : DANS TON SLIP.


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 1ère / 18 ans
Pouvoir(s):
Club: Musique

MessageSujet: Re: Je veux sauter du toit, et m'envoler parmi les nuages ♪ [TERMINÉ]   Ven 27 Juil - 8:32

Tout comme le reste de la journée, la soirée de Takeo se dessinait sous des airs d'ennuis. Le jeune homme, n'ayant rien trouvé de spécial à faire, s'était même résolu à lire des livres de cours... c'est dire. Heureusement pour lui, quelqu'un allait le tirer de son ennui. Ce quelqu'un ? C'était Manami. Une jeune fille que Takeo avait rencontré dans de drôles de circonstances il y a de ça désormais une bonne semaine. Lui proposant un rendez-vous, Takeo ne se fit pas attendre et s'habilla avant de se téléporter sur les toits, lieux des retrouvailles.

Sur place, il retrouva alors Manami qui écoutait de la musique en observant le ciel. Il se joignit alors à elle et la salua avec un large sourire. Il n'allait pas mentir et il lui avait clairement dit : cela lui faisait plaisir de la revoir. Évidemment, les deux élèves rigolèrent rapidement ensemble en repensant à leur rencontre. Suites au politesse d'usage, les deux jeunes s'étaient mutuellement demandés commet il allait. Elle répondit alors par l'affirmative, renvoyant la question à Takeo et celui-ci hocha la tête positivement. Dans la continuité de la discussion, Takeo demanda ensuite à la jeune comment s'était passé la journée. Au vue de la réponse, pas terrible. La mine maussade et le haussement d'épaule était assez significatifs d'une mauvaise journée. Takeo préféra alors ne pas en demander et fit une nouvelle remarque concernant ce petit rendez-vous. Le jeune homme avait glissé un petit commentaire quant à l'heure de cette rencontre. A cela, la jeune fille s'excusa alors de l'heure et expliqua au jeune homme qu'il n'était pas obligé de venir. Le jeune homme qui avait légèrement tourné son regard de coin, remarqua alors que la jeune fille s'était mordu la lèvre. Suite à cela, ellel se coucha et admira le ciel. Le jeune homme releva les yeux au ciel et répondit alors à Manami.

- Oh mais ça ne me dérange absolument pas d'être venu... c'est même très certainement le meilleur moment de ma journée... Mieux vaut tard que jamais non ?

Un léger rire s'échappa de sa bouche. Le jeune prit ensuite la même position que la jeune fille. Il se coucha alors sur le dos et glissa ses bras sous sa tête en guise d'oreiller. Sans regarder la jeune fille, il dit tranquillement à la jeune fille :

- C'est une mauvaise manie ça tu sais... il ne faut pas se mordre les lèvres comme ça !

Il tourna alors ensuite son visage vers celui de Manami et esquissa un petit sourire. Il ne lui fallut pas longtemps pour comprendre que la blessure qu'elle avait à la lèvre lors de la première rencontre était très certainement dû aux mêmes raisons que celle-ci. Avec le rapprochement, Takeo pu comprendre que c'était souvent lié à une certaine gêne. Si dans les douches s'était compréhensible, ici, ça l'était moins. Toutefois, il comprit que la jeune femme était simplement gêné par leur du rendez-vous. Mais comme il venait de lui dire, cela ne le dérangeait absolument pas.

L’atmosphère était bonne. Le temps était doux et le léger vent était des plus agréables. La vue du ciel était radieuse. Le bleu se transformait doucement en noir et quelques étoiles commençait doucement à se dessiner au firmament. Regardant cela, le jeune homme fut pris une nouvelle fois de nostalgie. Il repensait alors à son ancienne vie, à la liberté, le bonheur qu'elle nous donnait. Il se tourna alors vers la jeune fille qui observait elle aussi le ciel. Il se remit alors face au ciel et dit :

- Y a des jours où j'aimerais bien pouvoir m'envoler au loin... voguer sans limite au-dessus des problèmes de la vie... Alala, c'est beau de rêver...

La phrase ne demandait finalement pas de commentaires même si ces dernier étaient la bienvenue. Takeo s'était mis en quelques sortes à penser à voix hautes. Il se secoua alors légèrement la tête afin de quitter ses pensées et reprit une position assise.

- Bon, à la place je peux me téléporter.... Je vais pas me plaindre non-plus... Dit moi, excuse moi l'audace de la question mais... Tu possèdes quoi comme pouvoir ?

Pas mal d'élèves n'étaient pas très ouverts vis-à-vis de leur pouvoir. Malgré l'établissement dans lequel ils se trouvaient tous, les élèves gardaient quand même une certaine pudeur à ce sujet... Restait à savoir ce qu'en pensait Manami...
Revenir en haut Aller en bas
Manami Atsuya
avatar
spirit

Féminin Age : 23
Messages : 200
Inscription le : 12/04/2012
Localisation : Coinceé entre deux touches du clavier... Help ! T_T


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 1ère année / 18 ans
Pouvoir(s):
Club: Dessin

MessageSujet: Re: Je veux sauter du toit, et m'envoler parmi les nuages ♪ [TERMINÉ]   Ven 27 Juil - 9:34

Après une journée de cours éreintante, des mauvaises surprises surgissant de partout, quoi de mieux que de se reposer à l’air frais d’un début de soirée, sous l’apparition d’une multitude d’étoiles. Comme chaque soir, il ne fallait pas bien longtemps au soleil pour faire sa révérence et laisser au ciel le plaisir de dévoiler ses astres. C’est ensemble que Takeo et Manami profitait de ce spectacle resplendissant, et à en croire leur mine réjouit, ils en étaient ravie. Pourtant la jeune fille était un peu préoccupée par l’heure à laquelle elle avait invité son camarade mais celui-ci ne perdit pas de temps pour la rassurer.

- Oh mais ça ne me dérange absolument pas d'être venu... c'est même très certainement le meilleur moment de ma journée... Mieux vaut tard que jamais non ?

Elle se demanda d’abord pourquoi était-ce le meilleur moment de sa journée. Après tout elle ne l’avait pas invité à un concert de son chanteur favori –elle ne savait même pas qui c’était d’ailleurs-, elle lui avait simplement proposé de la rejoindre sur le toit pour bavarder et passer du temps ensemble, ce qui n’était pas franchement excitant comme « sortie ». Mais d’un autre côté il était compréhensible que ça soit le meilleur moment de sa journée. Même si elle n’avait pas était catastrophique ou quoi que ce soit, il avait probablement dû rester enfermé en classe comme la plupart des élèves du pensionnat. Mais au moins, il ne considérait pas le fait de venir la voir comme l’ultime supplice et au contraire même, il semblait être content. Il se laissa alors glisser pour atteindre une position semblable à la sienne.

- C'est une mauvaise manie ça tu sais... il ne faut pas se mordre les lèvres comme ça !

Surprise qu’il l’ait remarqué, elle tourna son visage vers lui et il fit la même chose accompagné d’un petit sourire. Elle se mit à rire silencieusement et lui tira la langue, un peu comme pour dire « jfais ce que jveux ! » de façon comique. Une mauvaise manie, certes, mais bien utile pour contenir sa colère et empêcher d’exploser en frappant tout ce qu’elle peut. Elle reporta son attention sur le ciel maintenant noir en passant le plus discrètement possible la langue sur les lèvres. Elle saignait, encore. Ce n’était pas dérangeant en soit, ça ne lui faisait même pas mal, mais il fallait qu’elle arrête quand même. Si elle continuait comme ça, les gens allaient finir par croire qu’elle est maso ou quelque chose du genre.

Elle inspira un grand coup pour se détendre, l’air un peu plus frais que tout à l’heure remplissant ses poumons d’une sensation glacée. Ils en avaient de la chance quand même, de pouvoir profiter de la tranquillité du toit habituellement envahis par des couples ou des personnes qui sèchent les cours. C’était presque comme si le temps s’était arrêté de tourner, laissant le loisir aux deux adolescents de discuter toute la nuit si l’envie les prenait.

- Y a des jours où j'aimerais bien pouvoir m'envoler au loin... voguer sans limite au-dessus des problèmes de la vie... Alala, c'est beau de rêver...

Elle ne savait pas très bien si ces paroles lui étaient destinées ou s’il se parlait à lui-même. Peu importe la réponse, elle se contenta d’afficher un sourire approbateur. C’était son rêve à elle, pouvoir s’envoler à travers les nuages, sans doute pas pour les mêmes raisons que lui. Elle le regarda secouer la tête sans comprendre puis se redresser pour s’asseoir sur le sol. A ce moment-là elle se demanda quel genre de vie il avait avant de venir ici et si son désir de voler ne venait pas du fait qu’il avait eu une vie difficile. Mais après tout, cale ne la regardait strictement pas.

- Bon, à la place je peux me téléporter.... Je vais pas me plaindre non-plus... Dit moi, excuse moi l'audace de la question mais... Tu possèdes quoi comme pouvoir ?

Cette fois c’était Manami qui se redressait, mais au lieu de rester assise comme lui, elle courut jusqu’au bord du toit avec un grand sourire. Elle se balançait sur ses pieds, des talons vers les pointes, des pointes vers les talons, de telle sorte à ce qu’on avait l’impression qu’elle allait tomber du toit à n’importe quel moment. Pourtant elle savait très bien ce qu’elle faisait, elle avait beau être maladroite, elle n’était pas folle. Face au vide que représentait la hauteur de l’immeuble, elle se trouvait dos à Takeo, mais elle prit soin de parler assez fort pour que celui-ci l‘entende.
« Je suis télékinésiste ! C’est pourquoi mon rêve, c’est de voler et pouvoir retrouver toutes les personnes disparues….. Stupide pas vrai ? »

Sur ses derniers mots, elle avait cessé de se balancer sur ses pieds et s’était retourné face à son interlocuteur. Les mains dans le dos, elle affichait un joli sourire bien que ses yeux n’avaient jamais été aussi ternes et remplis de douleur. Stupide, peut-être pour certain. Mais pas pour elle dont le vrai rêve était en fait de retrouver sa propre famille, disparue des années avant. Certes c’était peut-être un peu égoïste –bien qu’elle aurait été ravie de retrouver d’autres personnes disparues- mais à quoi lui servait-il d’avoir un don si elle ne pouvait même pas s’en servir pour ça ?





Phone ♥️-Link ♥️-Fiche ♥️
Merci à Azil pour l'avatar, et à Kuni, je le garde précieusement ♥

Revenir en haut Aller en bas
Takeo Dokku
avatar
heart

Masculin Age : 27
Messages : 442
Inscription le : 03/07/2012
Localisation : DANS TON SLIP.


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 1ère / 18 ans
Pouvoir(s):
Club: Musique

MessageSujet: Re: Je veux sauter du toit, et m'envoler parmi les nuages ♪ [TERMINÉ]   Ven 27 Juil - 11:30



HS : Réponse courte, mais c'est pour relancer un sujet :P


La discussion suivait son cours naturel. Les deux élèves étaient désormais couchés et observaient les étoiles. Takeo ne pouvait s'empêcher de penser à son ancienne vie, sa liberté... Avant de venir à Aomori, il vivait de façon nomade et voyageait de ville en ville sans s'attacher spécialement à un endroit. C'était finalement un besoin qu'il avait créer et qu'il se devait de nourrir. Depuis qu'il était à Aomori, c'était l'ennui qui le hantait désormais... Mais aujourd'hui, la soirée allait être différente car pour une fois il n'était pas seul... mais avec Manami. Pensant à haute voix, Takeo avoua son désire de s'envoler, de partir d'ici... C'était ce qu'il voulait finalement et Manami ne semblait pas avoir des ambitions bien différentes vu l'expression renvoyée.

Takeo reprit alors une posture assise et entama un nouveau sujet. Si tout le monde n'était pas ouvert sur ce sujet, c'était peut-être pas le cas de Manami. Quel sujet ? Les pouvoirs. Mine de rien, une certaine pudeur avait pris place vis-à-vis de ce sujet... tout le monde ne s'ouvrait pas... Mais par chance, Manami n'était pas comme ça. En effet, suite à la question du jeune homme, elle se releva et s'approcha du bord tout en se balançant sur ses pieds. Les yeux du jeune homme s'écarquillèrent alors par peur qu'elle tombe. Soyons clair, elle était maladroite et il avait eu la chance, ou malchance, de s'en rendre compte. Dos à lui, elle lui avoua être télékinésiste. Si Takeo ne faisait pas erreur, cela voulait signifier pouvoir déplacer les objets. Elle expliqua avoir le même rêve que le jeune homme mais pour des raisons différentes... "retrouver toutes les personnes disparues". Cette fin de phrase interpella fortement le jeune homme qui désirait en savoir plus. Sa curiosité... Mais il savait que c'était déplacé. Il savait déjà qu'elle avait vécu dans un orphelinat... tout cela avait probablement un rapport et ce n'était pas un sujet à aborder alors que leur amitié était à peine naissante, et encore. Elle fit, pour finir, une remarque sur la stupidité de la chose. A cela, Takeo fit la moue et se releva pour la rejoindre avant de se mettre à côté d'elle.

- Rien n'est stupide. Si on a pas de rêve... je ne vois pas pourquoi nous existons... C'est ce qui nous animes non ?

Takeo regarda ensuite la jeune fille et repensa à son pouvoir. Il était curieux de voir une télékinésiste en action... Même si c'était assez osé, il lui demanda tout de même...

- J'ose te demander une démonstration de ton pouvoir ? Je suis curieux et intéressé... Bon en ce qui me concerne... tu as déjà pu voir ce que je pouvais faire...


Il se frotta l'arrière des cheveux avec un léger sourire gênée.
Revenir en haut Aller en bas
Manami Atsuya
avatar
spirit

Féminin Age : 23
Messages : 200
Inscription le : 12/04/2012
Localisation : Coinceé entre deux touches du clavier... Help ! T_T


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 1ère année / 18 ans
Pouvoir(s):
Club: Dessin

MessageSujet: Re: Je veux sauter du toit, et m'envoler parmi les nuages ♪ [TERMINÉ]   Ven 27 Juil - 16:59

Alors que l’esprit de la jeune fille sombrait dans la profondeur des problèmes moraux concernant pour la plupart son passé, le jeune homme se leva pour venir la rejoindre près du bord du toit où ils s’étaient tous les deux réunis pour passer la soirée. Avant cela il avait fait la moue, sans doute dû à la stupidité de la réalité de son rêve. A présent qu’ils étaient côte à côté, elle put remarquer en le regardant bien, que ses yeux avaient quelques reflets rougeâtres, visibles malgré l’obscurité qui augmentait. C’est plutôt particulier comme caractère physique, les reflets rouges, mais d’autant plus intéressant. Elle, elle avait toujours trouvé ses yeux bleus d’une banalité affligeante, bien qu’ils soient plus ternes et plus profonds que la moyenne.

- Rien n'est stupide. Si on a pas de rêve... je ne vois pas pourquoi nous existons... C'est ce qui nous animes non ?

Manami éclata de rire sans pouvoir se retenir. Elle espérait du moins qu’il ne le prendrait pas mal car elle ne voulait pas du tout le vexer ou se moquer de lui, mais il faut dire qu’on aurait cru une phrase toute droite sortie de la bouche d’un vieux sage répandant la bonne parole, un peu du style de Maître Yoda. Quand elle put enfin arrêter de rire, elle avait des larmes accrochées au coin de l’œil, qu’elle enleva sans geste joyeux.

« Haha, tu parles comme un vieux manitou ! Mais au fond… Tu dois sûrement avoir raison »

Elle sourit, priant toujours pour ne pas l’avoir vexer. Le connaissant bien –enfin pas vraiment mais c’était une supposition- il allait lui aussi le prendre à la rigolade.

- J'ose te demander une démonstration de ton pouvoir ? Je suis curieux et intéressé... Bon en ce qui me concerne... tu as déjà pu voir ce que je pouvais faire...

Après ces dires il se frotta le derrière de la tête, apparemment gêné. Il n’y avait pas de quoi, ce n’était pas comme si elle possédait un pouvoir honteux ou totalement incontrôlable. Enfin si, elle ne le contrôler pas bien mais comme lui savait assez bien ce servir du sien, elle ne voulait pas paraitre idiote en refusant sa demande. Et puis ils ne risquaient rien. Elle acquiesça donc d’un signe de tête vigoureux puis ferma les yeux pour mieux se concentrer. La plupart du temps, quand elle se servait consciemment de son pouvoir, c’était des petits objets pas trop lourds, comme des crayons ou des pinceaux, parfois sur des livres. Ici, sur le toit désert, il n’y avait rien de tout ça. Elle se mit donc en tête de le faire voler, lui qui voulait tant s’envoler au-dessus des problèmes.

Elle essaya donc de s’imaginer qu’elle était à côté d’un crayon, un grand crayon, un crayon géant même. Un crayon avec des cheveux fins, bruns et lisses, tombant presque que les épaules, devant des yeux bruns aux reflets rouges, une bouche s’étirant en un joli sourire sur un visage fin et… Non, non et non. Ça n’allait plus du tout, elle s’éloignait trop de l’idée de départ. Elle secoua la tête pour se remettre les idées en place et reprit la route de son but principal. Dans sa concentration, elle se mordit encore instinctivement la lèvre, saignant un peu plus.

Lorsqu’elle rouvrit les yeux un peu plus tard –une minute était passé pour peut-être cinq, elle ne savait pas trop- elle vit avec joie que les pieds du jeune homme ne touchaient plus le sol. Il s’élevait lentement dans les airs, à une cinquantaine de centimètre, puis un mètre, puis jusqu’à trois mètres au-dessus de la normale. Mais ce qu’elle n’avait pas prévu, c’était de « s’envoler » en même temps que lui. Pire, au lieu de s’arrêter à trois bons mètres du toit, elle continuait de monter dans les airs. Un vent de panique s’empara d’elle. Déjà que faire une chute de trois mètres pouvait passablement dangereux, qu’en était-il de plus encore ? Heureusement elle était la seule à être plus en hauteur. Manami se pencha en avant, tendant les bras dans l’espoir de s’accrocher au cou, aux bras ou aux mains du jeune homme.

« Takeo ai… Aide-moi ! »

Elle perdait le contrôle de son pouvoir, car lui aussi montait légèrement à présent. Pour résoudre le problème il aurait fallu qu’elle se concentre et surtout qu’elle se calme, mais c’était légèrement difficile sachant qu’elle était suspendu dans le vide sans aucun trucage.





Phone ♥️-Link ♥️-Fiche ♥️
Merci à Azil pour l'avatar, et à Kuni, je le garde précieusement ♥

Revenir en haut Aller en bas
Takeo Dokku
avatar
heart

Masculin Age : 27
Messages : 442
Inscription le : 03/07/2012
Localisation : DANS TON SLIP.


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 1ère / 18 ans
Pouvoir(s):
Club: Musique

MessageSujet: Re: Je veux sauter du toit, et m'envoler parmi les nuages ♪ [TERMINÉ]   Ven 27 Juil - 17:45

Profitant de cette belle nuit étoilée, les deux élèves s'étaient échangé leur rêve. Suite à cela, Takeo prit un ton plus sérieux et sortit une phrase des plus philosophique. C'était son genre quoi. Takeo n'avait pas eu le chance d'avoir réellement une enfance comme les autres et cela se voyait. Il rigolait volontiers mais n'était pas spontanément un joueur. Toutefois, la réaction de Manami, un fou-rire, le fit bien rire lui aussi. Elle le traita alors de vieux manitou. Les deux jeunes se mirent alors à rigoler entre eux et Takeo pris alors une mine sérieuse prenant la posture des plus grands orateurs. Si ce qu'il avait dit était sincère, la tournure était drôle, il fallait l'avouer. Et même si elle se moquait de lui, il n'allait pas se vexer pour aussi peu.

Takeo demanda ensuite à Manami de lui faire une démonstration de ses pouvoirs. Il était légèrement gêné de demander cela comme ça. Cela donnait parfois l'impression d'être une bête de foire... Si Takeo avait bien un défaut, c'était sa curiosité et son besoin de comprendre les choses pour mieux les appréhender. La jeune fille accepta d'un hochement de tête vigoureux la demande du jeune homme et ferma les yeux. Takeo resta alors devant elle, silencieux et observateur. Rien ne se passait, du moins pour le moment. Il put toutefois remarquer le visage de la jeune fille affichée diverses expressions. Elle était probablement en pleine concentration et devait penser à moult choses. Après quelques minutes, Takeo sentit une force entourer son corps. Il écarta instinctivement légèrement les bras et se sentit soulevé. Il ne lui fallut pas très longtemps pour quitter le sol du toit et prendre de l'altitude. C'était impressionnant, très impressionnant. Lorsqu'elle ouvrit les yeux, elle fut étonné du résultat et Takeo lui fit un sourire de félicitation. Toutefois, elle prit une mine plus inquiète lorsqu'elle remarqua qu'elle aussi s'était "envolée".

L'ambiance devint alors tout autre et la panique s'empara de la jeune fille qui semblait avoir perdu le contrôle. En effet, les deux élèves quittaient toujours de plus en plus le sol et se trouvait désormais à bien trois mètres du sol. Manami était même passé par-dessus le jeune homme. Takeo ne savait alors pas trop quoi penser et c'est uniquement lorsque la jeune demoiselle le regarda d'un air désespérer qu'il comprit qu'il devait agir. Elle lui demanda alors de l'aide, tout en panique, lui tendant la main. Le jeune homme regarda alors le sol pour remarquer qu'ils étaient désormais à bien 4 ou 5 mètres. Il releva son visage vers Manami et saisit la main de cette dernière. Il sentait que cette dernière s'envolait plus vite que lui et s'il n'agissait pas rapidement, il allait devoir lui lâcher la main sous peine de lui faire mal.

Takeo regarda alors dans toutes les directions. Il fallait qu'il trouve quelques choses... mais quoi ? Si les idées s'enchaînaient dans son esprit, il y en avait qu'une qui revenait sans cesse. Celle de se téléporter au sol. Facile à dire, mais pas facile à faire. Déjà, se téléporter n'annulaient pas les forces. Si Takeo faisait une chute libre de 10 mètres et se téléportait au dernier moment à quelques centimètre du sol, il s'écraserait quand même. Alors une chute de 5 mètre, si Manami ne maintenait pas son pouvoir, serait bien douloureuse. Ensuite, il n'avait encore jamais réussi à se téléporter avec quelqu'un... c'est alors, qu'il serra, un peu plus fort mais sans lui faire mal, la main de la jeune fille et releva son visage vers cette dernière. Si même lui ne savait pas ce qu'il allait faire, il fallait la rassurer.

- Bon... fais moi confiance... Essai de nous maintenir légèrement en lévitation... Si tu y arrives pas, tant pis, mais essai !

La situation était assez critique. Si Takeo n'avait pas trop de problème avec ses pouvoirs, il remarqua vite que certains pouvoirs pouvaient être dangereux. Lui, une erreur le conduisait simplement à se téléporter n'importe où. Pour Manami, cela pouvait être plus grave et la situation en était la preuve.

Le jeune homme prit alors une forte inspiration et regarda une dernière fois la jeune fille paniquée. Il lui fit un sourire, mine qu'il contrôlait la situation et ferma les yeux. Il se concentra alors. Il sentait la téléportation arriver, mais n'arrivait pas à la faire éclater. Lorsqu'il se téléportait, durant quelques secondes, il avait l'impression de faire un bond dans le vite et avait cette sensation de chute libre, là, la sensation était presque là. Il crispa alors son visage et en une fraction de seconde, les deux jeunes disparurent dans un bruit plus sourd que d'habitude avant de réapparaitre à une dizaine de centimètre du sol. Takeo toucha alors terre et rattrapa la jeune fille au mieux qu'il pouvait. Finalement, il se retrouva alors coucher parterre, Manami sur lui. La chute n'avait pas été sans douleur mais cela aurait pu être pire. Peut-être était-ce grâce à Manami qui avait pu minimiser les dégâts.

Essoufflé, le jeune homme eut à peine le temps de faire un dernier sourire à la jeune fille avant de perdre conscience. C'était malheureusement le prix d'une téléportation à deux. Lorsqu'il se téléporter seul, Takeo était victime de malaise, vertige... surtout sur de longues distances. Là, c'était simplement pareil. Cela ne durait pas très longtemps mais allait très certainement inquiété la jeune fille...


Dernière édition par Takeo Dokku le Mar 30 Oct - 23:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Manami Atsuya
avatar
spirit

Féminin Age : 23
Messages : 200
Inscription le : 12/04/2012
Localisation : Coinceé entre deux touches du clavier... Help ! T_T


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 1ère année / 18 ans
Pouvoir(s):
Club: Dessin

MessageSujet: Re: Je veux sauter du toit, et m'envoler parmi les nuages ♪ [TERMINÉ]   Ven 27 Juil - 19:07

Dans ce monde, certaines personnes ont la chance, ou la malchance de posséder un don attribué au surnaturel. Parmi elles, certaines le maitrise plus ou moins bien, arrivant à produire des choses parfois spectaculaire. Et il y a les autres, ceux qui ne contrôlent pas du tout leur pouvoir, ou que très peu. Quand le pouvoir est plus inutile qu’autre chose, le résultat une apparition soudaine de celui-ci est plus gênante que problématique. Mais dans le cas de la manipulation du feu par exemple, ou même de l’eau, de grandes catastrophes pourraient survenir n’importe quand si cela n’était pas surveillé. C’est pourquoi il a été créé certaines institues –ou au moins une- où ces jeunes personnes apprennent en toute sécurité comment maitriser leur don et quel usage en faire. Mais comme pout n’importe quel apprentissage, cela ne se fait pas en une journée ni même en une semaine ou un mois. Il en va sans dire que les étudiants de ce genre de pensionnat sont alors souvent confrontés à des situations mettant en scène leurs pouvoirs, des situations parfois dangereuses.

C’est de cette façon que Manami et Takeo s’étaient retrouvés bloqués dans les airs sans pouvoir redescendre. La jeune fille étant télékinésiste, elle avait voulu faire en une démonstration à la demande du garçon. Mais si elle avait réussi après maint efforts à le faire s’envoler, il n’était pas du tout prévu dans son plan qu’elle aussi quitte le sol, et encore moins qu’ils se retrouvent tous les deux aussi haut. Être suspendu dans les airs n’était pas un problème en soit, c’était plutôt la chute qui était inquiétante, car soit elle réussissait à les ramener calmement au sol –ce qui était clairement impossible aux vue de la maitrise hasard qu’elle avait de son don et de la panique qui la submergeait- soit ils allaient s’écraser au sol et les dégâts seraient assez conséquents. Heureusement le jeune homme réussit à attraper la main de la jeune fille avant qu’elle ne s’envole trop haut, et bien que cela n’allait pas les aider à redescendre, elle s’en sentait au moins légèrement rassuré.

- Bon... fais moi confiance... Essai de nous maintenir légèrement en lévitation... Si tu y arrives pas, tant pis, mais essai !

Il esquissa un sourire essayant de donner l’air de contrôler la situation même si elle doutait qu’il eut vraiment un plan en tête. A la suite de quoi il ferma les yeux et elle l’imita, se concentrant au maximum pour les maintenir en l’air. Par moment elle ressentait une étrange sensation, comme si elle tombait ou presque. A ces moments-là elle ouvrait les yeux pour s’assurer qu’ils étaient toujours maintenus en l’air et elle regardait avec espoirs le visage crispé par la concentration du jeune homme. Quand soudain elle sentit son pouvoir lâcher prise, pile en même temps qu’ils se téléportèrent à seulement dix centimètres du sol. Mais la chute était maintenant inévitable et ils tombèrent tous les deux, le jeune homme faisant son possible pour rattraper la demoiselle. Lorsqu’elle rouvrit les yeux, elle était allongée sur lui dans une position quelque peu douteuse. Elle se redressa avec difficultés, la chute ayant été douloureuse mais sans doute moins que lui. Elle n’eut pas le temps d’apercevoir le bref sourire qu’il avait voulu lui accordé, quand elle regarda le garçon il était déjà inconscient.

« Takeo ?... Takeo réponds-moi ?! »

Toujours assise sur lui, elle passa doucement –aussi doucement que la peur lui permettait de l’être- sous les cheveux bruns et redressa lentement le jeune homme pour ne pas risquer de lui faire mal. Elle vit avec soulagement qu’aucun liquide présageant une éventuelle blessure au crâne ne s’écoulait entre ses doigts. Mais devant la syncope dont il était victime elle ne pouvait ne pas s’inquiéter, et encore, ce mot était bien faible pour exprimer ce que ressentait Manami. Ses mains étant constamment sur la tête du jeune homme, elle le secoua légèrement comme un enfant secoue un jouet pour voir s’il est cassé, faisant tout le temps attention à ne pas le brusquer. Elle devait faire quelque chose pour l’aider, mais quoi ? Elle pensa alors au bouche à bouche mais se ravisa très vite : cette pratique ne marchait que dans le cas où il ne respirait plus et ce n’était heureusement pas ne cas. Désespérée face à son manque d’idée pour lui venir en aide et à l’absence de réactions de Takeo, elle se rapprocha et le serra contre son corps secoué de sanglots.

« Je t’en supplie… Dis quelque chose….. »





Phone ♥️-Link ♥️-Fiche ♥️
Merci à Azil pour l'avatar, et à Kuni, je le garde précieusement ♥

Revenir en haut Aller en bas
Takeo Dokku
avatar
heart

Masculin Age : 27
Messages : 442
Inscription le : 03/07/2012
Localisation : DANS TON SLIP.


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 1ère / 18 ans
Pouvoir(s):
Club: Musique

MessageSujet: Re: Je veux sauter du toit, et m'envoler parmi les nuages ♪ [TERMINÉ]   Ven 27 Juil - 20:38

La démonstration de Manami avait fini par mal tourné. Il faut dire que personne n'était à l'abri d'une perte de contrôle et Takeo en était un parfait exemple si l'on se remémore leur rencontre. L'idée de Takeo fut des plus folles mais l'unique qu'il avait sur le coup. Jusqu'à maintenant, il n'avait encore jamais téléporter quelqu'un avec lui de façon volontaire. Il y était arrivé par accident mais là, il devait se concentrer pour y arriver et non pas se téléporter sous une pulsion soudaine. Rassurant alors Manami de son possible, le jeune homme se concentra et réussit à se téléporter avec la jeune fille. La chute ne fut pas pour autant douce et dans son élan, le jeune homme rattrapa au mieux la jeune demoiselle pour finalement tomber au sol, elle sur lui. Suite à cela, il perdit alors connaissance. Cela n'était ni deux au choc, à la chute ou à un quelconque éléments extérieur. C'était simplement dû à la téléportation.

Ce qui se passa ensuite fut donc à l'insu du jeune homme inconscient. Avant de s'écrouler, il eut le temps de faire un léger sourire à la jeune fille, pour la rassurer, mais cette dernière n'eut pas le temps de le voir. Évidemment, elle s'inquiéta alors du sort du jeune homme. Cela durant quelques minutes... deux ou trois peut-être. Takeo sentit alors son corps trembler légèrement, puis entendit la voix de la jeune fille l'appeler. Son souffle s'accentua alors d'un coup et il ouvrit les yeux. Il posa l'une de ses mains sur sa tête et la secoua gentiment. Lorsqu'il reprit ses esprits, il vit Manami sur lui, sanglotant. Il regarda alors sur le côté et vit qu'il était bel et bien sur le sol du toit.

- Wouah.... Qu'est-ce qui s'est passé ?

La mémoire du jeune homme lui jouait quelques tours. Si cela était aussi temporaire, pour le moment, il ne se souvenait pas de grand chose. Les derniers souvenir qu'il avait en tête était de voir la jeune fille se concentrer. La chute, même si amoindri, ne le laissant pas sans séquelle. Rien de grave non-plus, mais son dos et son bras droit lui faisait tout de même. Il leva tout de même son bras gauche, légèrement tremblotant et le posa sur l'épaule de la jeune fille paniquée.

- Tout va bien... désolé de t'avoir fait peur...

Il lui adressa ensuite un petit sourire, légèrement crispé par la douleur et laissa sortir un long soupire. Il n'écarta pas la jeune fille qui se trouvait encore là. Déjà de un car il n'en avait pas la force et de deux, car cela ne le gênait pas trop. Il n'allait de toute façon pas se relever tout de suite pour danser la lambada.

Après quelques minutes, il put se mettre assis. Il se baissa alors en avant, posant ses coudes sur ses genoux et tenant sa tête. Il avait la nausée et la tête qui tournait. Cette sensation, il la connaissait bien mais là, c'était tout de même un peu plus violent que d'habitude. Mais tout cela n'était que fatigue... dans quelques minutes, il allait se sentir bien mieux, malgré son corps endolori par la chute.
Revenir en haut Aller en bas
Manami Atsuya
avatar
spirit

Féminin Age : 23
Messages : 200
Inscription le : 12/04/2012
Localisation : Coinceé entre deux touches du clavier... Help ! T_T


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 1ère année / 18 ans
Pouvoir(s):
Club: Dessin

MessageSujet: Re: Je veux sauter du toit, et m'envoler parmi les nuages ♪ [TERMINÉ]   Ven 27 Juil - 21:40

C’était un vrai miracle pour les deux élèves de sortir indemnes –ou du moins vivants- de cette expérience. Lorsque le jeune homme avait repris conscience, la jeune fille l’avait directement relâché de son étreinte comme si elle ne voulait pas qu’il sache ce qu’elle avait fait. Pourtant elle était vraiment soulagée qu’il soit revenu à lui. Pendant un moment elle s’était imaginée renvoyé du pensionnat pour avoir plongé un autre étudiant dans le coma suite à une mauvaise utilisation de son pouvoir. Elle le regarda se secouer la tête en tentant de desceller le moindre signe suspect d’un affaiblissement.

- Wouah.... Qu'est-ce qui s'est passé ?

Manami le regardait avec de gros yeux ronds. Est-ce qu’il s’était pris un coup sur la tête qui lui avait fait perdre la mémoire ? Elle se mordit à nouveau la lèvre. Décidément à ce stade ce n’était plus une simple manie, c’était devenu un vrai tic. Lorsqu’il leva son bras pour le poser sur son épaule, elle remarqua qu’il tremblait légèrement. Le choc d’avoir fait une telle chute sûrement, ou peut-être s’était-il vraiment fait mal. Elle serrait sa lèvre si fort qu’elle finit finalement par se faire mal. Elle lâcha sa lèvre et enleva le sang qui coulait dessus avec son pouce.

- Tout va bien... désolé de t'avoir fait peur...

Son sourire crispé confirmait ses craintes. Après un bref la jeune fille se dégagea de lui, et se mit à genoux face à face. Il bougea à son tour pour se mettre assis et il prit sa tête entre ses mains, accoudé sur ses genoux. La blondinette leva la main, voulant la poser sur son épaule mais s’arrêta et la garda finalement en l’air. Il avait mal, elle ne savait pas où et avec la chance qu’elle avait elle allait sûrement poser sa main pile à l’endroit où la douleur était la plus forte. Elle renonça alors à le toucher, posant ses deux mains sur ses propres genoux d’un air mal à l’aise.

« Est-ce que ça va ? T’as pas l’air bien…. »

Une sensation de déjà vu –ou plutôt déjà dit- survint. En effet elle lui avait déjà dit exactement la même chose la première fois qu’ils s’étaient rencontrés, dans les douches il y a une semaine de ça. Ce jour-là il avait apparemment attrapé un rhume. Il avait était blessé au nez dans la même journée lors de cette même rencontre. Et aujourd’hui, il était tombé après avoir involontairement volé et maintenant il ne se sentait pas bien. Si ça continuait sur cette lancée, ça allait devenir une vraie hécatombe s’ils se blessaient à chacune de leur rencontre. Finalement, c’était peut-être une mauvaise idée de lui avoir demandé de venir. En pensant ça, Manami baissait la tête, ses cheveux tombant sur son visage.

Comme si elle était persuadée d’envoyer de mauvaises ondes, elle se recula de quelques pas restant toujours à genoux. Elle serrait ses poings tellement fort que ses ongles lui rentraient dans la peau de ses mains. Elle ne releva même pas la tête quand elle prit la parole.

« Tu n’aurais pas dû essayer de me rattraper…. »





Phone ♥️-Link ♥️-Fiche ♥️
Merci à Azil pour l'avatar, et à Kuni, je le garde précieusement ♥

Revenir en haut Aller en bas
Takeo Dokku
avatar
heart

Masculin Age : 27
Messages : 442
Inscription le : 03/07/2012
Localisation : DANS TON SLIP.


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 1ère / 18 ans
Pouvoir(s):
Club: Musique

MessageSujet: Re: Je veux sauter du toit, et m'envoler parmi les nuages ♪ [TERMINÉ]   Ven 27 Juil - 22:00

Ayant reprit ses esprits, le jeune homme récupérait un peu. S'il avait la chance de contrôler son pouvoir plutôt bien, les effets secondaires pouvaient être chers et il venait de comprendre qu'une téléportation à deux était des plus éreintantes. La jeune fille avait pris rapidement de la distance et semblait toujours autant inquiète au sujet du jeune homme qui lui, tentait bien que mal de la rassurer. En même temps, ses lèvres avaient beau dire qu'il allait bien, son corps montrait totalement le contraire. Son corps était tout tremblant, sa voix essoufflé... bref, on aurait pu croire qu'il venait de courir un marathon. Assis tout en se tenant la tête baissée, le jeune homme entendit Manami s'éloigné et se mettre à quelques centimètre. Lui, il ne bougea pas et se contentait de reprendre son souffle. Elle lui demanda alors si ça allait et le jeune homme se contenta de lever une main tremblante et de lever le pouce. L'ambiance était devenue lourde d'un coup. Lui, de son côté se remettait du contre-coup et elle, semblait vouloir mettre de la distance entre eux, s'en voulant de ce qui venait de se passer.

Après un bref silence, Manami fit une remarque quant au sauvetage du jeune homme, précisant qu'il n'aurait pas dû. Takeo releva alors la tête pour voir la jeune demoiselle un peu plus loin, assise sur les genoux, le visage baissé et caché par ses cheveux. Il se leva alors et s'avança lentement vers la jeune fille recroquevillée. Il reprit une posture assise, face à elle et posa sa main sur le menton de celle-ci avant de lui relever doucement le visage jusqu'à ce qu'il puisse voir le reflet de ses yeux bleus. Il lui fit alors un petit sourire.

- Entre amis... On se soutient non ?

Il toussa légèrement et ajouta :

- De toute façon, sa a toujours été mouvementé entre nous non ?

Un léger rire s'échappa et il retira ensuite sa main du visage de la jeune fille. Takeo tendit alors ses bras pour prendre appui derrière et releva son visage au ciel. Les souvenirs lui revenaient doucement. Sa demande vis-à-vis des pouvoirs de Manami, le petit vol... et la téléportation. Plus les souvenirs revenaient plus il comprenait son état. Mais en dehors de sa douleur et de tout ce qu'il pouvait ressentir, c'était maintenant autre chose qui l'inquiétait.

- Et toi... ? Rien de cassé j'espère ?

Le jeune homme se laissa ensuite retomber sur le dos, visage direction ciel. Il ferma les yeux et resta calme. Son corps cessait doucement de trembler et sa tête commençait à lui faire moins mal. Mise à part la douleur au dos et au bras, les effets secondaires de la téléportation s'estompaient doucement. Quelques choses interpella quand même le jeune homme... Il en avait ris avant, mais c'est vrai que quand les deux élèves étaient rassemblés, les imprévues s'enchaînaient. Le recul montré par la jeune femme montrait une envie de mettre la distance entre eux. Penser cela attrista alors légèrement le jeune homme qui pensait s'être fait une amie... peut-être était-il fait pour être seul ? Il avait été solitaire de longue année, c'était peut-être son destin. Il ne pu s'empêcher de soupirer une nouvelle fois... Peut-être devait-il quitter les lieux ? Ne plus la revoir ? Peut-être oui... mais c'était pas son envie...

- Je... Si tu trouves que je porte la poisse... Je pourrai comprendre t'inquiète pas..
Revenir en haut Aller en bas
Manami Atsuya
avatar
spirit

Féminin Age : 23
Messages : 200
Inscription le : 12/04/2012
Localisation : Coinceé entre deux touches du clavier... Help ! T_T


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 1ère année / 18 ans
Pouvoir(s):
Club: Dessin

MessageSujet: Re: Je veux sauter du toit, et m'envoler parmi les nuages ♪ [TERMINÉ]   Ven 27 Juil - 23:14

Il était parfois effrayant de voir à quel point la malchance s’abat avec violence et persévère sur une ou plusieurs personnes. Si on résumait les aventures qu’avaient accumulées Takeo et Manami –qui s’étaient portant rencontrés deux fois seulement- nous aurions : une rencontre surprise dans les douches dans des tenues plus que légères, un moment privé entre eux deux coincés entre les quatre murs d’une petite douche, blessures et bobos après une vilaine chute, rendez-vous surprise au beau milieu de la nuit, envol imprévu vers les nuages, grosse chute et les conséquence et maintenant, le tout parsemé de quelques doses de rire et de gêne occasionnelle. C’était tout de même une bonne recette pour deux étudiants qui avaient dû se voir deux ou trois heures tout au plus dans leur vie.

Mais au final, ils s’en tiraient plutôt bien malgré tout. Après avoir récupéré ses forces, le jeune homme s’approcha de la demoiselle qui s’était mise en retrait un peu plus loin, pris de toutes sortes de remords, le plus grand était de l’avoir blessé à deux reprises. Une fois assis devant elle, il prit doucement son menton entre ses doigts pour lui relever lentement la tête. Sous le coup de la surprise, deux petites tâches rosées étaient apparues sur ses joues. Mais ce qui la surprit encore plus, ce fut ce qu’il dit après un sourire.

- Entre amis... On se soutient non ?

Il avait bien dit…. Amis ? Non pas que cela lui déplaise, mais jamais elle n’aurait pensé qu’il la considérait comme étant son amie après si peu de temps passé ensemble et surtout après tous les évènements dont il avait été victimes ensemble. Elle se contenta d’acquiescer d’un signe de tête presque imperceptible avant qu’il ajoute autre chose.

- De toute façon, sa a toujours été mouvementé entre nous non ?

Un sourire timide se dessina sur les traits de la jeune fille. Il n’avait pas tort du tout et puis d’un côté toutes leurs aventures n’étaient pas si males. Certes ils avaient été blessés par deux reprises, mais cela restait quand même des blessures mineures qui mettaient peu de temps à disparaitre. Finalement ces petits incidents pimentaient chacune de leur rencontre, ça évitait de banales discutions ou d’interminables silences pendant lesquels ils se savaient pas quoi dire. Et en y pensant bien, aujourd’hui il avait ri de leur première rencontre dans les douches, peut-être que la prochaine fois ils riront ensemble de cette soirée passée sur le toit, qui sait ?

Il prit alors une posture différente, prenant appui sur ses bras tendus en arrière, son regard fixé sur le ciel à présent entièrement étoilé. Manami n’avait aucune idée de l’heure, peut-être même que le couvre-feu était déjà dépassé depuis un moment. Mais elle préféra ne rien dire à ce sujet car elle avait trop peur qu’il veuille regagner sa chambre, la laissant ici toute seule.

- Et toi... ? Rien de cassé j'espère ?

Elle hésita un moment puis décida de vérifier avant de donner sa réponse. Elle tendit les bras devant elle, sans avoir mal. Elle fit tourner sa tête sur son cou sans grande difficulté. Elle vérifia son dos qui ne semblait pas avoir subi de dommage. Elle tendit les jambes et tourna ses chevilles. Ah là, ça coinçait un peu, sa cheville gauche lui faisait un peu mal. Mais la douleur n’était pas assez grande pour qu’elle juge qu’il soit nécessaire de lui signaler. Et surtout il n’avait pas à s’inquiéter pour elle alors que lui semblait avoir eu de plus gros dommages.

« Non ça va, juste ma lèvre qui pique un peu »

Fallait vraiment pas douée pour réussir à s’entailler si profondément juste en se mordant toute seule… Le jeune homme reprit la même position qu’au début de la soirée, à savoir allongé sur le dos la tête dans les nuages. La jeune fille se leva et l’imita, s’allongeant juste à côté de lui, à la différence qu’elle le regardait lui et non pas les étoiles. Peu à peu il semblait se sentir mieux, ses tremblements diminuant au fur et à mesure. Le surplus de sang sur sa lèvre commençait à déborder sur son menton, mais elle était bien trop flemmarde pour l’enlever alors qu’elle pouvait rester allongée sans bouger.
- Je... Si tu trouves que je porte la poisse... Je pourrai comprendre t'inquiète pas..

Manami se releva d’un coup, choquée par ce qu’il venait de dire. Elle s’approcha de lui et posa une main sur son torse comme pour l’empêcher de partir. Etant au-dessus de lui, elle avait son visage juste au-dessus du sien, lui gâchant certainement sans s’en rendre compte le firmament étoilé qui resplendissait derrière elle.

« Non ! Je pense pas ça du tout ! En fait… Tout est de ma faute… C’est à cause de moi si tu es blessé….. »





Phone ♥️-Link ♥️-Fiche ♥️
Merci à Azil pour l'avatar, et à Kuni, je le garde précieusement ♥

Revenir en haut Aller en bas
Takeo Dokku
avatar
heart

Masculin Age : 27
Messages : 442
Inscription le : 03/07/2012
Localisation : DANS TON SLIP.


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 1ère / 18 ans
Pouvoir(s):
Club: Musique

MessageSujet: Re: Je veux sauter du toit, et m'envoler parmi les nuages ♪ [TERMINÉ]   Sam 28 Juil - 7:17

Les deux jeunes se remettaient doucement des derniers évènements de cette soirée. Les effets secondaires de la téléportation commençaient à gentiment quitter le jeune homme qui, de minute en minute, regagnait une meilleure mine. Au fil de la discussion, Takeo expliqua à Manami que son aide était tout naturel, prétextant qu'ils étaient amis. Le terme était peut-être fort mais finalement, c'est ce que lui pensait. Ils avaient vécu assez d'aventures pour que le jeune homme la considère comme plus qu'une simple connaissance. La réaction de la jeune fille fut impassible mais Takeo ne s'arrêta pas à ce détail.

Si depuis l'accident il était le centre d'attention, l'état de santé de Manami le préoccupa. Suite à sa question, elle regarda ses bras, tourna la tête et vérifia son dos avant de répondre que ça allait, hors mis sa lèvre qui saignait. Toutefois, Takeo pu apercevoir une légère douleur lorsque la jeune homme vérifia l'état de ses jambes. Pour ne pas relancer le sujet, il resta alors silencieux et se contenta d'hocher légèrement la tête de gauche à droite tout en fermant les yeux, mine de dire "je t'avais dit que c'était une mauvaise manie".

Suite à tout cela, l'ambiance était revenu au point mort. Takeo s'était couché sur le dos et s'était plongé dans ses pensées. Le léger recul pris par la jeune fille le préoccupait... si lui appréciait volontiers la compagnie de la jeune fille, malgré les incidents arrivés, peut-être n'était-ce pas son cas. Il l'entendit alors s'approcher et se coucher à côté de lui. Trop préoccupé, le jeune homme fit alors une remarque concernant une éventuelle malchance qu'il traînerait avec lui lors de ses rencontres avec Manami. A cela, elle réagit au quart de tour et reprit une position assise et posa sa main sur le torse du jeune homme. La pression était faible, mais Takeo comprenait bien que cela signifiait qu'elle ne voulait pas qu'elle parte. Se trouvant au-dessus de lui, le visage de Manami se trouvait désormais au-dessus de celui du jeune homme. Le ciel étoilé avait donc laissé place au visage radieux et quelque peu inquiet de la jeune fille aux yeux bleus. La position était légèrement gênante et des petites tâches rouges se dessinèrent sur les joues du jeune homme tandis que son coeur s'accélérait sous la main de la jeune fille.

Elle répondit alors qu'elle ne pensa absolument pas ça du jeune homme et qu'elle était responsable de tout ce qui s'était passé. Sans quitter son regard, Takeo fronça légèrement les sourcils, montra son désaccord avec le discours de la demoiselle. Il posa alors sa main sur celle de la jeune fille, pour lui montrer à son tour qu'il ne désirait pas qu'elle parte.

- Si ce qui s'est passé ici est de ta faute... ce qui s'est passé dans les douches est de la mienne... et moi, je ne regrette rien...

Il l'a rassura d'un petit sourire et lâcha la main de la demoiselle pour l'approcher de son visage. Avec son pouce, il essuya doucement le menton de la jeune fille sur lequel un petit filet de sang avait coulé. Il frotta ensuite ses doigts et ajouta.

- Je t'avais dit que c'était pas bien hein ?

S'en suivit un léger rire du jeune homme avant qu'il ne rabaisse sa main et la pose au sol. Il se sentait déjà bien mieux et désormais, il n'y avait plus que les douleurs corporelles qui le faisaient souffrir. En gros, son dos et son bras droit. Il repensa alors à ce qui s'était passé juste avant. Le pouvoir de la jeune fille, son pouvoir... la situation dangereuse. Il se rendit compte alors de l'intérêt d'Aomori, il comprit la chance que lui avait. Il avait la chance d'avoir un pouvoir qu'on pouvait qualifier de non-dangereux. Mais attention, il ne considérait absolument pas le pouvoir de la jeune fille comme étant dangereux. Il constata simplement que certains pouvoirs pouvaient être plus durs à contrôler et que, surtout, les conséquences pouvaient être plus graves. C'est alors là qu'il comprit la pudeur qu'avait certain élève vis-à-vis de cela. Mais peu importe... Une autre chose interpella le jeune homme qui, lui, eu la chance de ressentir les pouvoirs de quelqu'un d'autre sur lui.

- Dit moi... Qu'est-ce que tu as ressenti quand nous nous sommes téléporter ?
Revenir en haut Aller en bas
Manami Atsuya
avatar
spirit

Féminin Age : 23
Messages : 200
Inscription le : 12/04/2012
Localisation : Coinceé entre deux touches du clavier... Help ! T_T


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 1ère année / 18 ans
Pouvoir(s):
Club: Dessin

MessageSujet: Re: Je veux sauter du toit, et m'envoler parmi les nuages ♪ [TERMINÉ]   Sam 28 Juil - 14:21

S’il existait des proverbes qui n’avaient jamais eu de sens pour personne, celui « La calme revient après la tempête » n’avait jamais aussi bien été illustré qu’en cette belle soirée de mai. Alors que tout se passait bien au cours d’une nuit banale, elle fut cependant agitée par les caprices du pouvoir de Manami dont les dégâts avaient été limités par l’habilité et le calme de Takeo. Après quoi le calme reprenait place, laissant la peur et l’inquiétude gagner la conversation.

En revanche elle ne pouvait pas concevoir qu’il se sente coupable pour les différentes péripéties qui animaient leurs rencontres. Elle s’était donc placée au-dessus de lui, une main sur son torse pour contredire ses paroles. Il avait froncé les sourcils, visiblement pas d’accord avec sa protestation. Lorsqu’il posa sa main sur celle plus petite de la jeune fille, celle-ci ressentit quelque chose d’étrange, peut-être comme si elle venait de remarquer la position gênante dans laquelle ils étaient.

- Si ce qui s'est passé ici est de ta faute... ce qui s'est passé dans les douches est de la mienne... et moi, je ne regrette rien...

Là encore elle n’était pas d’accord car s’il avait bien fait irruption dans les douches féminines c’était bien elle qui l’avait embarqué sans réfléchir pour s’enfermer dans la cabine de douche la plus proche, aussi elle qui n’arrivait plus à ouvrir la porte, et encore elle qui était tombée sur lui le blessant au nez. Mais il ne regrettait rien et c’était ça le plus important pour elle. Il ne regrattait pas de lui avoir donné son numéro, ni d’être venu ce soir. Elle était tout simplement heureuse de l’entendre dire ça. De savoir que quelqu’un ne regrattait pas d’avoir fait sa connaissance. Mais elle ne pouvait quand même pas le laisser croire qu’il était fautif de quoi que ce soit. Au moment même où elle ouvrit la bouche pour protester une nouvelle fois, elle sentit la main du jeune homme glisser de la sienne et venir se poser délicatement sur son menton.

- Je t'avais dit que c'était pas bien hein ?

Elle comprit en le voyant se frottant les doigts qu’il venait de lui enlever le sang qui coulait sur son menton. Comme il riait légèrement, elle fit la même chose avec un haussement d’épaule qui pouvait signifier au choix « peu importe » ou « c’est pas ma faute ». Cette manie-là n’était pas bien grave comparée à d’autre, le seul inconvénient c’est elle allait saigner un peu pendant un petit moment, rien de grave. L’instant d’après il semblait déjà replongé dans ses pensées, décrochant un petit sourire à la jeune fille. Décidant que ce n’était plus la peine de s’attarder sur le sujet de à qui est-ce la faute, comme il n’était pas non plus nécessaire de rester dans cette position puisqu’il ne voulait pas partir, elle décida donc elle aussi de retrouver une position plus normale. Mais elle ne s’allongea pas comme lui, non elle s’assit à ses côtés, rabattant ses jambes vers elle, ses bras passant autour de ses jambes.

C’était étrange de voir à quel point elle était perdue. Un peu plus tôt il avait dit qu’il la considérait comme une amie, et elle pouvait dire ce qu’elle voulait, elle n’en ressentait pas moins à son égard. Mais c’était inhabituel chez elle. Lorsque l’on est dans un orphelinat où la moyenne d’âge ne dépasse pas les neuf ans, il est difficile de se faire des amis quand on arrive à douze ans déjà marqué par un passé des plus attristant. Et lorsque l’on arrive à s’attacher à un enfant, le considérant un peu comme son petit frère où sa petite sœur, l’adieu causé par l’adoption de ce dernier était toujours difficile à vivre, sachant que soi-même avait peur de chance de retrouver un jour une quelconque famille. C’était peut-être à cause de tous ces éléments que la jeune fille n’avait jamais vraiment eu d’amis, et c’était peut-être aussi pour la même raison qu’elle se sentait si étrange à savoir que le garçon allongé à côté d’elle la considérait comme était une amie.

Mais alors que les deux étudiants étaient tous deux plongés dans des pensées certainement bien différentes, il posa une question qui était des plus intrigantes

- Dit moi... Qu'est-ce que tu as ressenti quand nous nous sommes téléporter ?

Elle releva la tête et regarda le jeune homme. Elle ne comprenait pas bien ce qu’il voulait savoir, il lui semblait évident qu’elle avait ressentie la même chose que lui, non ? En fait non peut-être pas. Même s’il avait vécu la même expérience –à savoir la téléportation- non seulement c’était la première fois pour elle contrairement à lui mais aussi l’action en elle-même se différenciait légèrement. Le jeune homme avait provoqué la téléportation et il savait le moment où cela allait se produire, qu’elle, elle se contentait de subir la téléportation sans savoir à quel moment ils allaient disparaitre. Alors oui, la sensation pouvait être différente. La jeune inclina la tête sur le côté gauche, ses cheveux bougeant dans le même mouvement qu’elle. Elle réfléchissait aux mots qu’elle allait dire pour exprimer au mieux qu’elle avait ressenti à ce moment-là.

« Hm en fait…. Par moment je nous sentais tomber dans le vide… Mais au moment où on s’est vraiment téléporter et bien…. C’était comme si j’étais tombée dans un lac glacé… Une sensation de légèreté… Quelqu’un qui me prend par la taille et qui me guide…. M’amenant doucement dans les profondeurs glaciales de ces eaux…. »

Elle se sentit un peu stupide de raconter les choses comme ça, on aurait dit la description d’un rêve d’une jeune fille persuadée de rencontrer son prince charmant à la fin, et pourtant elle avait décrit exactement ce qu’elle avait ressenti. Elle termina son récit par un petit sourire timide, espérant qu’il n’allait pas se moquer d’elle. Mais elle ne comprenait toujours pas pourquoi il lui avait posé la question. Peut-être était-ce la première qu’il utilisait son pouvoir avec une autre personne. Dans le doute, elle préféra lui demander.

« C’était la première fois que tu te téléporte avec quelqu’un ? »





Phone ♥️-Link ♥️-Fiche ♥️
Merci à Azil pour l'avatar, et à Kuni, je le garde précieusement ♥

Revenir en haut Aller en bas
Takeo Dokku
avatar
heart

Masculin Age : 27
Messages : 442
Inscription le : 03/07/2012
Localisation : DANS TON SLIP.


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 1ère / 18 ans
Pouvoir(s):
Club: Musique

MessageSujet: Re: Je veux sauter du toit, et m'envoler parmi les nuages ♪ [TERMINÉ]   Sam 28 Juil - 15:07

Le calme avait enfin retrouvé les deux étudiants qui se trouvaient sur le toit du pensionnat. Le jeune homme se trouvait désormais couché et après un léger tête-à-tête durant lequel les deux jeunes s'échangèrent la responsabilité des évènements de leur rencontre, la jeune fille prit une position assise, entourant ses jambes de ses bras. A partir de là, un léger s'instaura entre les deux étudiants qui étaient plongés dans leurs pensées. De temps à autre, le jeune homme tournait son regard vers la jeune fille. Elle semblait préoccupé par quelques choses et cette chose n'était pas réjouissante. Même si c'était léger, on pouvait lire une once de tristesse dans l'expression de la jeune fille. Takeo décida alors de ne pas creuser et posa une question à Manami. La question pouvait paraître étrange mais était totalement fondée. Le jeune homme savait ce que lui ressentait mais pas ce que les "voyageurs tiers" pouvaient ressentir.

Le visage de le jeune fille présenta d'abord un léger étonnement, suite à la question, puis une profonde réflexion qui conduisit à une réponse forte intéressante. Pour mieux participer au récit, le jeune homme reprit une position assise et regarda la jeune fille expliquer son expérience. Tout comme lui, elle ressentait une impression de vide. Takeo connaissait très bien cette sensation car c'était celle qui signifiait que la téléportation approchait. Ensuite, le reste de de l'expérience différait de ce que Takeo ressentait. La jeune fille expliqua alors avoir la sensation de plonger dans un lac glaciale. Elle ajouta se sentir guidé dans les profondeurs des eaux dans une sensation de légèreté.

Ecoutant cela, Takeo esquissa un léger sourire. Non pas moqueur, mais plutôt attendrissant. Cela lui faisait plaisir d'entendre cela... au moins, elle n'avait pas l'air d'avoir souffert de ce petit voyage. De son côté, la sensation d'une téléportation était quelques peu différentes et lorsqu'il chercha une explication au fond de lui, il comprit que c'était dû à son subconscient qui savait quand la téléportation avait lieu. Les sensations pour le jeune homme étaient bien plus brêves. Si lui aussi avait une sensation de chute libre et de froid, il venait d'apprendre que dans d'autre cas, les sensations pouvaient être plus forts. Il savait que son ressenti était désormais biaiser par une certaine habitude... c'était donc très intéressant d'entendre l'avis d'une novice en la matière, si l'on pouvait dire ça comme ça.

En droit de le faire, la jeune homme demanda au jeune si c'était la première fois qu'il se téléportait avec quelqu'un. Cette question faisait mouche car c'était en effet le cas. Gêné, le jeune homme se frotta l'arrière de la tête, esquissant un petit sourire et répondit d'un ton léger :

- Euh... oui...

Finalement, il avait fait un peu "genre je gère la situation" mais ne gérait rien du tout et elle venait de le comprendre.

- M'enfin bon ! Le principal est que tout va bien désormais... Tout cela m'a permit de me découvrir une nouvelle limite... c'est pas plus mal.

Après quelques autres échanges, le silence revint entre les deux jeunes. La nuit s'était déjà bien entamée et ils n'allaient pas pouvoir rester encore bien longtemps. Déjà à cette heure-ci, les deux étudiants risquaient de belles sanctions si ils étaient pris... sans parler des rumeurs qui courraient dans les couloirs. Toutefois, Takeo ne voulait pas partir, il était bien ici et tant que sa présence ne la dérangeait pas, il n'avait aucune raison de partir.

Vint alors un nouveau sujet de conversation pour le jeune homme. Après tout ce qu'il avait vécu avec Manami, cela aurait été mentir que de dire qu'il la voyait comme une simple connaissance. Elle le connaissait bien plus que n'importe qui dans ce pensionnant... C'était pas pour rien qu'il avait utilisé le terme amis... Même si ce sujet était probablement encore plus sensible que la question de pouvoir, il était curieux et désirait s'ouvrir un peu plus à la jeune fille. C'était peut-être ça qu'il était venu cherché à Aomori... quelqu'un de confiance à qui il pouvait s'ouvrir.

- Dit... Si tu ne veux pas répondre, je comprendrai mais... que faisais-tu avant de venir au pensionnat ?

Afin de mettre en confiance la jeune fille, il ne la laissa pas tout de suite répondre et répondit lui-même à cette question en racontant ce que lui faisait. Après cela, c'était à elle de savoir si elle désirait s'ouvrir ou non...

- Moi... Je voyageais seul à travers le Japon... de ville en ville... J'essayais de vivre comme tout le monde mais tôt ou tard les problèmes revenaient... J'ai ensuite entendu parlé du pensionnat et j'ai décidé de m'installé ici quelques temps...
Revenir en haut Aller en bas
Manami Atsuya
avatar
spirit

Féminin Age : 23
Messages : 200
Inscription le : 12/04/2012
Localisation : Coinceé entre deux touches du clavier... Help ! T_T


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 1ère année / 18 ans
Pouvoir(s):
Club: Dessin

MessageSujet: Re: Je veux sauter du toit, et m'envoler parmi les nuages ♪ [TERMINÉ]   Sam 28 Juil - 17:26

Perdue dans les abysses de ses pensées, la jeune fille fut ramenée sur terre lorsque le jeune homme avec qui elle passait sa soirée lui demanda ce qu’elle avait ressenti durant la téléportation qui avait eu lieu un peu plus tôt. Elle s’était efforcée de raconter le plus fidèlement possible les diverses sensations qui s’était succédées pendant qu’il se relevait pour se mettre en position assise. Elle lui fit part alors de l’impression qu’elle avait eu d’être plongée dans un lac glacé, guidée par une autre personne. Elle n’en était pas sûre mais elle serait prête à parier que la personne qui l’avait pris par la taille pour l’emmener plus profondément dans l’eau n’était autre que Takeo. Cela semblait assez logique dans un sens puisqu’il était celui qui avait provoqué la téléportation, mais d’un autre côté cela paraissait absurde puisqu’ils ne s’étaient jamais retrouvés tous les deux dans un quelconque lac, ils n’avaient même pas quitté le toit du pensionnat. Pourtant, même si elle ne lui en faisait pas part, cette idée restait ancrée dans sa tête.

Après quoi il lui avait accordé un sourire. Alors qu’elle redoutait qu’il s’agisse d’un sourire moqueur prouvant qu’il trouvait son récit stupide, le sourire qu’il faisait était bien différent, du style attendrissant, voire carrément craquant. Du côté du jeune homme la sensation devait être toute autre. Peut-être était-ce qu’inverse de ce qu’elle avait ressenti, l’impression d’être guidé remplacé par celle d’être le guide de la personne ? Non, cette hypothèse ne tenait pas la route pour la simple et bonne raison que lorsqu’il se téléportait seul, il n’avait personne à guider.
Par la suite elle lui avait demandé si c’était la première fois qu’il effectuait une téléportation avec une autre personne, ce à quoi il avait répondu avec une certaine gêne, en se frottant l’arrière de la tête, par l’affirmative. Elle ne dit rien mais sa bouche légèrement entrouverte montrait qu’elle était ébahie. Alors qu’elle avait de grosses difficultés à contrôler un minimum son pouvoir, lui arrivait très bien à accomplir des exploits au premier essaie d’une nouvelle expérience. Il était clair qu’il avait déjà une bonne maitrise de son pouvoir.

- Dit... Si tu ne veux pas répondre, je comprendrai mais... que faisais-tu avant de venir au pensionnat ?

Prise de court, elle ne savait pas quoi répondre. Raconter l’histoire de l’orphelinat et tout le reste n’était pas seulement douloureux mais aussi une habitude. Depuis toujours on lui demandait ce qu’elle faisait et elle se voyait contrainte de raconter comment elle avait atterrie dans un orphelinat. Et dans ce pensionnat il en était une coutume de poser des questions sur le passé des autres étudiants, autant pour faire connaissance que parfois pour comparer leur passé ou se rassurer en voyant qu’il n’était pas les seuls à avoir eu une enfance difficile suite à la découverte de leur pouvoir. Machinalement elle se mordit la lèvre, toujours plus fort mais cette fois-ci elle venait de se faire mal. Sursautant surprise par la douleur, elle n’eut pas le temps de chercher quoi répondre avant que Takeo parle, répondant lui-même à la question qu’il venait de poser.

- Moi... Je voyageais seul à travers le Japon... de ville en ville... J'essayais de vivre comme tout le monde mais tôt ou tard les problèmes revenaient... J'ai ensuite entendu parlé du pensionnat et j'ai décidé de m'installé ici quelques temps...

Elle regarda soudain les yeux bruns du jeune homme dans un bref silence qui suivit.

« Ca devait pas être facile…. Malgré la liberté qui s’offrait à toi, tu devais te sentir vraiment seul…. »

Elle continua à se mordiller la lèvre douloureuse, mais bien moins fort qu’avant. Il avait était autant ouvert qu’honnête avec elle et elle se devait bien de lui rendre l’appareil. Elle prit une grande inspiration durant laquelle elle chercha le moyen de faire part de son passé sans qu’il ne soit pris de l’habituelle pitié qui apparaissait chez les gens qui entendait son histoire. Le plus simple pour ça était surement de ne pas tout dire et de rester assez vague.

« Je suis rentrée dans un pensionnat à mes douze ans….. J’y suis resté jusqu’à cette année puisque je n’avais pas l’autorisation de partir avant ma majorité…. Mes parents… Eux… Ils ont mystérieusement disparus quand j’avais six ans…. »





Phone ♥️-Link ♥️-Fiche ♥️
Merci à Azil pour l'avatar, et à Kuni, je le garde précieusement ♥

Revenir en haut Aller en bas
Takeo Dokku
avatar
heart

Masculin Age : 27
Messages : 442
Inscription le : 03/07/2012
Localisation : DANS TON SLIP.


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 1ère / 18 ans
Pouvoir(s):
Club: Musique

MessageSujet: Re: Je veux sauter du toit, et m'envoler parmi les nuages ♪ [TERMINÉ]   Sam 28 Juil - 22:20

Malgré l'originalité de la question, Manami avait finalement raconté au jeune homme ce qu'elle avait ressenti lors de la téléportation. Il l'écouta alors d'un air intéressé et, à la fin de son discours, ne put s'empêcher d'afficher un sourire attentionné. La réponse de la jeune demoiselle était plus que satisfaisante. Le principale était qu'elle n'avait pas souffert. Elle lui demanda alors par la suite si c'était la première fois qu'il accomplissait une téléportation à deux. Gêné, le jeune homme répondit que oui, montrant alors finalement qu'il ne gérait en rien la situation d'avant. Takeo donnait l'impression de contrôler son pouvoir, mais il fallait savoir qu'il était bridé par de nombreux éléments. Chaque téléportation amenait ses effets secondaires et ceux-ci s'accentuaient selon la distance parcouru ou le nombre de déplacement déjà effectué. Cette nouvelle expérience permettait alors à Takeo de savoir qu'il était capable de se téléporter avec quelqu'un, mais que le prix était élevé. Alors oui, les effets secondaires s'estompaient relativement vite mais le jeune homme savait pertinemment que l'exploit de toute à l'heure était aussi dû à une certaine dose d'adrénaline. Mais cela n'était pas le sujet des deux jeunes.... En effet, Takeo avait rapidement changer de sujet pour s'intéresser au chemin de vie de la jeune fille.

C'était un sujet plutôt sensible, bien plus que les pouvoirs. Tout le monde avait ses raisons pour être venu ici et c'était rarement de belles histoires... Takeo avait décidé de passé un cap avec la personne qu'il considérait comme sa première amie à Aomori. Pour la mettre en confiance, il raconta d'abord son petit parcours. Il fut bref et ne donna pas trop de détail mais l'essentiel était là. Si Manami voulait plus de détails, elle n'avait qu'à les demander et le jeune homme se confierait plus. A la fin de son récit, la jeune fille exprima de la compassion pour son compagnon qui avait vécu dans la solitude. Face à cela, le jeune homme ressentit un léger bonheur en lui. Non, il ne cherchait pas la pitié des autres... mais s'ouvrir à quelqu'un qui l'écoutait et pouvait le comprendre le soulageait.

C'est seulement après une grosse inspiration que la jeune fille entama son petit discours. Elle raconta alors sa mise en pension et la disparition de ses parents. A cela, Takeo fit rapidement le rapprochement entre ses parents disparus et les "personnes disparues" que la jeune fille voulait retrouver. Si cette idée n'était pas encore totalement fondée, il remarqua directement une différence nette entre lui et la jeune fille. Cette dernière désirait retrouver des personnes alors que Takeo.... lui, n'avait chercher qu'à s'en éloigner au file des années. Depuis son plus jeune âge, le jeune homme avait été rejeté encore et encore jusqu'à ce que même ses parents s'y mettent. Il avait appris à vivre seul et s'était donc fait à cette vie jusqu'à ressentir le besoin de partager des choses avec les autres... ses choses, c'était exactement ce qu'il était en train de partager avec Manami. Sans s'en rendre réellement compte tout de suite, Takeo avait trouvé ce qu'il était venu chercher à Aomori : Des amis.

Takeo s'approcha alors de la jeune fille. Il aurait voulu la prendre dans ses bras et s'excuser de l'avoir refait penser à d'ancien souvenir mais ne préféra pas le faire, par peur de faire quelques choses de déplacées. Il se contenta alors de poser sa main sur l'épaule de cette dernière. Il resta alors silencieux et se contenta de soutenir mentalement son amie. Il s'en voulait un peu d'avoir toucher au sujet fragile mais de toute façon, il savait que le passé de Manami n'était pas radieux... elle-même avait déjà parler d'orphelinat... et de toute façon, 90% des histoires que pouvaient raconter les élèves étaient relativement triste... personne ne venait volontairement et avec plaisir à Aomori... personne.

- Je me rend compte qu'on a tous des passés relativement sombres... je suis désolé de t'avoir fait repenser à cela... Ca me fais du bien d'en parler à quelqu'un, mais si ce n'est pas réciproque, cela n'a aucun intérêt.

Il retira alors sa main de l'épaule de la jeune fille et tourna son regard vers le ciel. Ses yeux brillaient sous la lueur des étoiles, rempli de rêve et de mélancolie...
Revenir en haut Aller en bas
Manami Atsuya
avatar
spirit

Féminin Age : 23
Messages : 200
Inscription le : 12/04/2012
Localisation : Coinceé entre deux touches du clavier... Help ! T_T


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 1ère année / 18 ans
Pouvoir(s):
Club: Dessin

MessageSujet: Re: Je veux sauter du toit, et m'envoler parmi les nuages ♪ [TERMINÉ]   Dim 29 Juil - 15:10

Désolée j'ai voulu te répondre hier soir mais j'ai pas pu =/

Si l’on rencontre beaucoup de personnes dans notre vie, certaines ne sont que de passage. Parmi les autres avec qui on partage une certaine période, parfois sans même le vouloir, il y a plusieurs catégories. En philosophie, on appelle une relation de pouvoir une personne capable d’exercer un pouvoir, une influence, sur une autre personne. Ainsi c’est une relation de pouvoir qui lie un médecin à son patient, ou un prof à son élève. Il y a aussi les ennemis, ceux qu’on déteste plus que tout au monde. Il reste ensuite la catégorie des connaisses, ces personnes avec qui on passe plus ou moins de temps mais qu’on ne connait pas vraiment. Et puis il y a les amis, ceux qui sont toujours là pour nous et dont on apprécie la présence. Mais comment passer d’une simple connaissance à un véritable ami ? On dit souvent qu’il est nécessaire de partager des choses en commun, de se dévoiler à l’autre. Si c’est vraiment le cas, alors il est bien possible qu’une amitié vienne de se créer entre Takeo et Manami.

Depuis leur première rencontre ils n’avaient pas cessé de partager diverses aventures, parfois drôles ou gênantes, parfois même dangereuses. Chacun connaissait le pouvoir de l’autre et dans les deux cas la démonstration de ceux-ci avaient débouchés sur des situations étranges. Quant au fait de se dévoiler à l’autre, ils venaient tout juste de passer cette étape en confiant à l’autre, une partie de son passé. Ainsi la jeune fille avait appris qu’il avait voyagé de ville en ville pendant des années, sans jamais s’attarder quelque part. Elle se demanda alors si c’était son choix ou si sn pouvoir en était la cause. Dans tous les cas, elle ne pouvait s’empêcher de se sentir triste pour lui. Comme elle s’était permise de lui faire remarquer, il avait dû se sentir seul, ne pouvant s’attacher à personne, et quand cela arrivait, il savait qu’il devrait la quitter tôt ou tard. Mais avec un peu de chance, cette vie de solitude prendrait fin pour lui à Aomori.

Etait alors venu le tour de la jeune fille d’en dire un peu plus sur elle, enfin sur son passé. Elle avait alors expliqué comment elle était entrée à l’orphelinat après la disparition de ses parents. En revanche elle s’était bien gardé de parler de la disparition de sa famille adoptive –qui n’était autre que son oncle, sa tant et sa cousine- de peur d’effrayer l’étudiant et qu’il pense qu’elle était comme un oiseau de mauvais augure. Elle avait aussi dit que ses parents avaient mystérieusement disparus, ce qui était vrai pour elle mais pas tout à fait pour les autres. Ils avaient été victimes d’un accident de voiture étrange, et bien qu’aucun corps n’ait été retrouvé, la grande quantité de sang présente dans le véhicule laissant supposer à une mort certaine. Pourtant pendant toutes ces années, elle n’avait jamais perdu l’idée que ces parents étaient toujours en vie quelque part au Japon.

Quand elle eut fini de parler, le jeune homme s’approcha d’elle et sembla hésiter un court instant. Il posa finalement une main sur sa petite épaule avant de sombrer dans un terrible silence durant laquelle Manami regretta d’avoir révélé son passé. Même s’il ne parlait pas, elle pouvait clairement lire dans son regard qu’il se sentait coupable d’avoir abordé le sujet, et au fond, peut-être avait-il pitié d’elle, ce qu’elle ne voulait surtout pas.

- Je me rend compte qu'on a tous des passés relativement sombres... je suis désolé de t'avoir fait repenser à cela... Ca me fais du bien d'en parler à quelqu'un, mais si ce n'est pas réciproque, cela n'a aucun intérêt.

Après quoi il retira sa main est ramena ses yeux vers l’obscurité étoilé du ciel. Son regard était à la fois si beau et si touchant, mais aussi tellement triste et mélancolique, qu’elle s’en voulait de lui avoir donné une mauvaise impression en lui racontant son passé. Après un bref silence durant lequel elle se contenta de contempler le jeune homme à côté d’elle, elle secoua vivement sa petite tête blonde pour infirmer ce qu’il venait de dire. Elle se leva alors d’un bond, se plaça face à lui puis se pencha légèrement au-dessus de lui affichant un sourire aussi radieux que joyeux, penchant légèrement la tête sur le côté gauche.

« Ne t’en fais pas pour ça. Raconte-moi tout sur toi. Je t’écouterai jusqu’à que tu n’aies plus assez de salive pour prononcer un seul mot ! »

A la fin de sa phrase, son sourire était encore plus grand qu’au début, avec une légère once d’amusement. Elle ne savait pas s’il avait envie de lui dire quoi que ce soit sur son passé ou même son présent, mais elle voulait simplement lui faire savoir qu’elle serait prête à l’écouter quoi qu’il arrive.





Phone ♥️-Link ♥️-Fiche ♥️
Merci à Azil pour l'avatar, et à Kuni, je le garde précieusement ♥

Revenir en haut Aller en bas
Takeo Dokku
avatar
heart

Masculin Age : 27
Messages : 442
Inscription le : 03/07/2012
Localisation : DANS TON SLIP.


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 1ère / 18 ans
Pouvoir(s):
Club: Musique

MessageSujet: Re: Je veux sauter du toit, et m'envoler parmi les nuages ♪ [TERMINÉ]   Dim 29 Juil - 16:40

Les sujets de conversation s'enchaînaient quelques peu sans vraiment avoir de fil directeur. Si l'on pouvait aisément imaginer que ce n'était qu'une façon de meubler le silence, c'était loin d'être l'objectif du jeune homme qui désirait en apprendre plus sur la jeune fille que se soit sur ses pouvoirs, son passé, etc... Cela rendait alors leur discussion quelques peu confuses pas inintéressante pour autant. Le sujet du moment était leur passé. Takeo savait qu'en lançant ce thème, il s'exposait lui, ainsi que la jeune fille, à des récits plutôt douloureux. Il fallait être franc, même si Aomori était un lieu fort sympathique, ce n'était rarement pas avec plaisir qu'on y venait.

Sans entrer réellement dans les détails, les deux étudiants avaient raconter leur arrivée à Aomori. Comme il s'en doutait, ayant déjà e connaissance de quelques éléments de son passé, le bref résumé de la jeune fille n'était pas des plus réjouissant. Takeo se sentit alors rapidement coupable d'avoir aborder ce sujet alors qu'il faisait clairement souffrir son amie. Il s'approcha alors mais se contenta d'une main sur l'épaule de cette dernière en guise de soutient. Pourquoi ? Il ne savait simplement pas comment réconforter son amie... Par peur de faire quelques choses de déplacé, il préféra lui montra au moins une marque d'attention que de ne rien montrer.

Après cela, le jeune homme observait une nouvelle fois le spectacle étoilé du ciel. Il laissa place au silence quelques instants, n'entendant que le léger vent virevolter dans les arbres des alentours. Manami resta discrète un légère instant afin de se faire remarquer en infirmant la peur du jeune homme. Elle se leva alors d'un coup et se mit face au jeune homme. Elle le regarda avec un sourire et proposa à Takeo de lui raconter sa vie. Le jeune homme rougit d'abord face au visage de la jeune fille. Son regard bleu, son sourire... n'allons pas se mentir, elle était plus qu'à charmante. Face à au propos de la jeune fille, Takeo montra un peu de gêne et se frotta une nouvelle fois les cheveux, une mauvaise manie tiens.

- Euh... Bah... Je pense tu devrais t'asseoir alors.

Il laissa s'échapper un léger rire et renvoya un large sourire à la jeune fille. Si la proposition de la jeune fille pouvait paraître osé, le jeune homme apprécia la chose. C'était peut-être uniquement la deuxième fois qu'il se voyait, mais Takeo ressentait déjà un certain attachement avec elle. Quelques choses s'étaient tisser en eux. C'était étrange car la vie du jeune homme lui avait fait apprendre que la confiance était quelques choses de très chère qu'il ne fallait pas confier à n'importe qui... Souvent trahi, Takeo s'était donc forgé une carapace autour de lui. Une carapace que Manami fissurait peu à peu. Il n'avait pas peur de lui raconter ses secrets, pas peur de ce qu'elle allait s'imaginer... il savait qu'elle comprendrait sûrement. Peut-être parce qu'elle aussi en avait baver, ou peut-être simplement car il avait confiance. Le jeune homme baissa alors légèrement son visage et inspira profondément.

- Je.. J'ai grandi à Tokyo, dans une petite banlieue... Je vivais avec mes parents dont j'étais le fils unique... J'ai ensuite malheureusement été désigné pour être un enfant persécuté... On va dire que j'étais plutôt doué à l'école et on s'attire vite des ennuis quand on est trop doué... surtout à cet âge.

A certain moment, le dialogue du jeune homme était plus lent. Sa voix pouvait même paraître tremblante. Mais même si c'était douloureux à raconter, il ne s'arrêta pas.

- Puis un jour... Mon pouvoir s'est manifesté et se devint encore pire... J'étais comme un pestiféré... Heureusement, personne ne pouvait prouver que je me téléportais mais ceux qui m'avait vu le faire faisait tout pour me pourrir la vie...

A cet instant, il marqua une légère pause. Ce qui allait suivre était probablement le moment le plus dur de sa vie...

- Mes parents m'avait sommé de ne jamais utilisé mon pouvoir... Mais un jour, je me suis défendu avec ce qui a conduit à d'autres problèmes... Mes parents n'assumaient plus cela et désiraient se séparer de moi à la fin de ma scolarité... C'est pourquoi à mes 16 ans... J'ai fugué...

Il pris une nouvelle inspiration.

- Ensuite... J'ai vogué de ville en ville pour vivre. Tôt ou tard, par mégarde ou manque de contrôle... Des gens me voyaient agir et je devais encore partir... J'ai du voler pour vivre dans certains moments critiques... Après, et bien tu connais la suite... J'ai entendu des rumeurs concernant Aomori et me voilà.

Un léger silence prit place. Le jeune homme n'avait pas relevé son visage. Son coeur avait ralenti, son souffle aussi... Il se sentait soulagé. Ce n'était pas facile de s'ouvrir, mais il l'avait fait. Par peur de passer pour une victime, il releva son visage vers Manami et afficha une mine heureuse, légèrement faussé.
Revenir en haut Aller en bas
Manami Atsuya
avatar
spirit

Féminin Age : 23
Messages : 200
Inscription le : 12/04/2012
Localisation : Coinceé entre deux touches du clavier... Help ! T_T


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 1ère année / 18 ans
Pouvoir(s):
Club: Dessin

MessageSujet: Re: Je veux sauter du toit, et m'envoler parmi les nuages ♪ [TERMINÉ]   Dim 29 Juil - 18:17

Plus Takeo et Manami parlaient et passaient du temps ensemble, plus ils se rapprochaient inconsciemment. Ensemble ils avaient déjà partagé plus de choses que pouvaient l’avoir fait deux amis de longue date. Il faut dire que même au bout d’un an d’amitié entre deux personnes, il était rare qu’ils se soient déjà vu en petite tenue, ou qu’ils aient été enfermés dans une cabine de douche ou parfois même qu’ils aient connaissance du passé de l’autre. Pourtant eux avaient déjà fait tout ça et ils comptaient bien continuer. L’étudiant l’avait écouté résumer son passé en quelques mots et avait même fait preuve d’affection pour la soutenir. Elle se son côté avait fait du mieux possible pour qu’il ne se sente ni coupable d’avoir entamé le sujet, ni rien de pitié. Debout penchée sur lui, elle l’avait joyeusement invité à dire tout ce qu’il voulait sur son passé, lui montrant qu’elle était prête à l’écouter pour le délivrer d’un poids.

- Euh... Bah... Je pense tu devrais t'asseoir alors.

Suivant les recommandations de son ami, elle se mit à genoux à côté de lui, les oreilles grandes ouvertes pour écouter ce qu’il allait lui révéler. Ses yeux en revanche étaient posés sur le si magnifique sourire qu’il lui offrait, et lorsqu’il commença son récit, ils allaient et venaient entre ses yeux bruns cachés par sa tête baissée et sa bouche tremblotante sous l’effet de l’émotion. Elle l’écouta sans interruption, même pendant les silences qui marquaient sa narration. On sentait vraiment à quel point il était difficile pour lui d’en parler, que tout cela était douloureux. Le voyant ainsi, Manami pensa que sa proposition était une mauvaise idée, puis elle repensa à ce qu’il avait dit avant : « Ca me fais du bien d'en parler à quelqu'un, mais si ce n'est pas réciproque, cela n'a aucun intérêt. ». Non, même si ça lui fait mal, quelque part ça lui faisait du bien, sans doute il se sentait délivré.

Elle apprit donc qu’il avait grandi à Tokyo avec ses parents, sans frère ni sœur. Apparemment il avait un certain don pour l’école, ce qui franchement se voyait dans son apparence sans qu’on sache pourquoi. Jusque-là, rien d’énormément choquant, comme il avait dit, quand on est doué pour les cours aussi jeune, cela attise jalousie et problèmes un peu partout. Visiblement, l’apparition de son pouvoir n’était pas fait pour lui faciliter la vie. A partir de ce moment, comme c’était le cas pour beaucoup d’élèves venus à Aomori, les gens s’étaient mis à le fuir. D’autres avaient choisi de lui pourrir la vie. Ayant vécu une situation semblable, elle ne pouvait que comprendre ce qu’il avait ressenti. Mais elle au moins, n’avait pas eu à supporter la réaction de ses parents. Ceux du jeune homme lui avaient donc demandé de ne plus faire usage de son pouvoir, ce qui était pour Manami totalement stupide puisqu’il n’y était pour rien et qu’au départ il ne devait sûrement pas le contrôler. La suite était pire. Perdre ses parents était douloureux, personne ne pouvait dire le contraire. Mais se faire rejeter par eux, presque abandonné, ça devait être bien pire. Il était donc parti de chez lui à l’âge de 16 ans. La jeune fille se demanda alors quel âge il avait actuellement, mais aux vues de la situation, cette question n’avait son importance. Après une nouvelle inspiration –peut-être pour se donner du courage- il continua son récit et ce qu’il raconta, la jeune fille s’en doutait vaguement. Il vivait de ville en ville, comme il lui avait dit un peu plus tôt, sans jamais s’attarder. Lorsqu’une personne le surprenait à se téléporter, il quittait la ville pour se rendre dans une autre. Une vie des plus instables. Elle fut qu’à moitié surprise d’apprendre qu’il devait voler pour vivre, ce qui était tout à fait compréhensible dans son cas. Il avait donc fini par atterrir à Aomori.

Quand il eut fini de parler, un léger blanc s’installa entre eux. L’étudiante était trop bouleversée pour dire quoi que ce soit. Au bout d’un moment, il releva la tête, faisant de son mieux pour paraitre réjoui, ce qui n’était pas forcément réussi puisqu’on voyait encore dans son regard toutes la douleur qu’il éprouvait. Le fait qu’il fasse genre « tout va bien » fut peut-être l’élément déclencheur pour la jeune fille. Elle se précipita sur lui, l’enlaçant de ses petits bras, le serrant contre lui. Cet acte était peut-être trop osé, mais elle s’en fichait totalement. S’il le voulait, il pouvait toujours la repousser. Elle aurait voulu frapper le sol à coup de poing, hurler au monde entier que tout cela était injuste, qu’il ne le méritait pas, mais elle préféra rester auprès de lui, quitte à ce qu’il la prenne pour une folle.

« C’est horrible… M-Mais tout ça c’est du passé… Tu verras…. Ici ça sera autre chose…. Ensemble, on te créera des souvenirs heureux que tu n’oublieras jamais, je te le promets ! »

C’était vraiment égoïste de sa part de dire de telles choses. Il avait sûrement d’autres amis avec qui il pouvait se faire les souvenirs qu’il voulait. Et puis d’ailleurs, peut-être qu’il ne voulait même pas avoir des souvenirs avec elle. Mais à cet instant elle ne pensait à rien de tout ça. A cet instant, tout ce qu’elle voulait, c’était faire oublier le passé et réconforter Takeo.





Phone ♥️-Link ♥️-Fiche ♥️
Merci à Azil pour l'avatar, et à Kuni, je le garde précieusement ♥

Revenir en haut Aller en bas
Takeo Dokku
avatar
heart

Masculin Age : 27
Messages : 442
Inscription le : 03/07/2012
Localisation : DANS TON SLIP.


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 1ère / 18 ans
Pouvoir(s):
Club: Musique

MessageSujet: Re: Je veux sauter du toit, et m'envoler parmi les nuages ♪ [TERMINÉ]   Dim 29 Juil - 20:00

HS : En espérant que sa te plais' Sa bouge un peu ^^" !

Même si ce ne fut pas sans peines, Takeo décida d'accepter la requête de sa jeune amie et de lui raconter son histoire, sa vie en quelques sortes. Il entama alors son récit depuis sa naissance et, à travers un récit résumé, s'attarda plus précisément sur les évènements majeurs de son histoire. Son enfance, son pouvoir, ses parents, sa fugue... Si chaque sujet évoqué lui donnait la boule au ventre, il ne s'arrêta pas et garda son courage pour conclure ce chapitre qui était sa vie. Lorsque sonna le point final de son récit, il se sentit étrangement plus léger. Il s'était enlevé un dur poids qu'il traînait avec lui depuis un bon moment. En se soir du 17 mai, Takeo s'était, pour la première fois, ouvert à quelqu'un. Il avait été honnête, et même s'il avait caché son visage, il était resté franc. Jusqu'au bout, il ne voulu se voiler la face et c'est pourquoi, il releva son visage et souria à la jeune fille. Voir le visage de cette dernière était tout ce qui fallait au jeune homme pour retrouver un sourire à moitié honnête. Si les souvenirs difficiles étaient là, la réconfort de Manami l'était aussi.

Ce qui suivit surpris alors le jeune homme. En effet, la jeune fille se précipita sur lui et l'enlaca dans ses petits bras. Takeo fut tout de suite gêné et sentit alors ensuite la chaleur de la jeune fille contre lui. Les petits bras de cette dernière le serraient doucement. Les joues du jeune homme se teintèrent alors rapidement en rouge et Takeo sentit son coeur s'accéléra au contact du corps de la jeune fille qui l'enlaçait. Elle dit alors une phrase étrange... enfin, pas forcément étrange mais plutôt ambigüe. Il était clair que l'histoire de Takeo l'avait touché... mais attention, le jeune homme ne désirait pas non-plus recevoir de la pitié des autres. Outre cela, ce qui interpella le jeune homme se fut l'idée de créer de nouveaux souvenirs. Elle avait utilisé le terme "ensemble". Il était désormais clair qu'entre lui et elle, quelques choses s'était tissé. C'est à ce moment que Takeo compris ce qu'il était venu chercher à Aomori.

Après une dizaine de secondes de silence, Takeo releva ses bras et, comme il ne pouvait les monter plus haut, enlaça aussi la jeune fille à la taille pour la serrer doucement contre lui. Son visage se colla alors à celle de la jeune fille. Un léger murmure s'échappa alors de la bouche du jeune homme. Un simple "merci", mais un merci venant du coeur. Cette scène aurait pu être peinte. C'était un beau moment, forts d'émotions.... peut-être trop forts d'émotions même. N'oublions pas que les jeunes amis étaient tout deux des vecteurs de "drôles de situation". Les émotions ressenties par le jeune homme les conduirent à en vivre une de plus.

En effet, sans qu'il ne puisse faire quoi que se soit, il sentit cette sensation de vide le prendre d'un coup. Sans même avoir pu dire "oops", son corps et celui de la jeune fille furent embarquer dans une téléportation involontaire. Le jeune homme, lui-même surpris par le fait, ressentit un fort froid qui envahi son corps. Ce fut bref, très bref, mais il ne put s'empêcher de penser au lac glacial dont Manami avait fait référence. Cette sensation était peu être due au rapprochement des deux étudiants, mais il eut aussi l'impression de porter quelqu'un, d'emmener quelqu'un avec lui.

Lorsque ses yeux s'ouvrirent, le sol froid du toit s'était transformé en une herbe souple. Il lâcha légèrement son étreinte sur la jeune fille et regarda autour de lui. Sauf erreur de sa part, il se trouvait dans un champ faisait parti du jardin potager. Des fleurs jonchaient l'herbe ça et là. Fortement gêné par la situation, Takeo éloigna légèrement son visage de la jeune fille et baissa un peu le regard tout en se frottant les cheveux.

- Euh... je suis désolé... Hem...
Revenir en haut Aller en bas
Manami Atsuya
avatar
spirit

Féminin Age : 23
Messages : 200
Inscription le : 12/04/2012
Localisation : Coinceé entre deux touches du clavier... Help ! T_T


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 1ère année / 18 ans
Pouvoir(s):
Club: Dessin

MessageSujet: Re: Je veux sauter du toit, et m'envoler parmi les nuages ♪ [TERMINÉ]   Dim 29 Juil - 21:29

L’avantage quand on vit une étape difficile de sa vie, c’est que l’on en vit qu’une seule à la fois. Lorsque l’on en fait le récit, que l’on met bout à bout tous ces moments durant lesquels on a souffert, la douleur ressentit ressort plus que jamais. C’est pourquoi après avoir entendu l’histoire plus qu’émouvante de son ami, Manami n’avait pas résisté à l’envie de le prendre dans les bras, ce qu’elle fit sans attendre. Etrangement elle n’avait ressenti aucune gêne à faire ce geste, soit parce qu’elle pensait à des choses plus importantes, ou bien parce qu’ils avaient déjà vécue d’autres situations gênantes qu’elle n’en tenait plus compte. Elle s’était imaginé que lui aurait été trop gêné et qu’il allait la repoussé dès que possible et pourtant ce ne fut pas du tout le cas. Il leva les bras pour l’enlacer à son tour, murmurant un léger « merci » qui redonna le sourire à la jeune fille. Ce n’était peut-être pas très correct de sa part compte tenu de ce qu’il venait d’avouer, mais elle se sentait bien à ce moment-là.

L’instant d’après, une étrange sensation qu’elle connaissait déjà apparue. Elle se sentit plongée dans un lac glacé, doucement. Quelqu’un la prenant par la taille, la faisant doucement descendre un peu plus profondément. Elle avait eu cette sensation pour la première fois un peu plus tôt dans la soirée et elle savait bien ce que cela signifiait : Ils étaient en train de se téléporter. Effectivement, la dureté du sol en béton du toit avait laissé place à un paysage où régnait herbe et fleurs en tous genres. Le jeune homme relâcha son étreinte et s’éloigna légèrement de son visage. Il devait sans doute être gêné car il baissa la tête en se frottant les cheveux, ce qui était apparemment une manie chez lui lorsqu’il était pris de gêne.

- Euh... je suis désolé... Hem...

Elle comprit alors qu’il n’avait pas eu l’intention de les amener ici, peut-être même qu’il n’avait pas fait exprès de les téléporter tous les deux. La jeune fille secoua légèrement la tête de gauche à droite signifiant que ce n’était pas grave. Elle le lâcha aussi à son tour et regarda autour d’elle. Ils se trouvaient dans un endroit vraiment magnifique. Elle attrapa deux fleurs justes à côté d’eux qu’elle arracha délicatement de la terre. Elle ne savait pas leur nom mais elles étaient si belles qu’elles devaient certainement avoir un nom digne de leur beauté. Elle prit la première et la déposa dans les cheveux du jeune homme, juste derrière l’oreille pour qu’elle puisse tenir toute seule. Elle prit la seconde et fit la même chose dans ses cheveux à elle. Un geste peut-être un peu ridicule ou enfantin, mais c’était juste pour détendre l’atmosphère.

« Tu es très viril comme ça tu sais »

Et elle rigola. Certes elle se moquait un peu de lui mais ce n’était en aucun cas méchant. Une légère brise souffla et fit frissonner la jeune fille. Après quoi elle se laissa littéralement tomber dans l’herbe, ses cheveux blonds contrastant avec la couleur verte de l’herbe. A présent, elle se rendait compte à quel point il avait été déplacé de sa part de le prendre dans les bras sans son accord. Prise d’une certaine gêne, elle plaça son bras sur son visage pour cacher ses yeux, en espérant qu’il n’allait pas la prendre pour une folle qui saute sur les gens.





Phone ♥️-Link ♥️-Fiche ♥️
Merci à Azil pour l'avatar, et à Kuni, je le garde précieusement ♥

Revenir en haut Aller en bas
Takeo Dokku
avatar
heart

Masculin Age : 27
Messages : 442
Inscription le : 03/07/2012
Localisation : DANS TON SLIP.


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 1ère / 18 ans
Pouvoir(s):
Club: Musique

MessageSujet: Re: Je veux sauter du toit, et m'envoler parmi les nuages ♪ [TERMINÉ]   Lun 30 Juil - 9:14

Depuis un bon moment, l'ambiance de ces petites retrouvailles avait gagné en calme, en sérénité. Evidemment, avec leur chance mutuelle, la soirée n'allait pas se finir sous ses augures. Et oui, comme toujours, même si ce n'était que leur deuxième rencontre, un élément perturbateur vint chambouler légèrement la soirée. Pendant ce qu'on pourrait qualifier de câlin, soyons fou, le pouvoir de Takeo se permit de se faire remarquer et embarqua les deux étudiants pour les téléporter en un autre lieu. Evidemment, tout ceci était involontaire et c'était bien la première fois que des émotions positives, contrairement à la colère ou la peur, activait son pouvoir.

Ils se trouvaient alors désormais dans un petit champ, non-loin du jardin potager. L'herbe y était souple et fraîche et de nombreuses fleurs jonchaient le sol, ça et là. Takeo s'excusa évidemment et ressentit une légère gêne. Si c'était déjà gênant de perdre le contrôle de son pouvoir, les avoir amener ici n'aidait pas trop... m'enfin, Manami ne sembla pas penser à autre chose qu'un à léger accident et exprima la "non-gravité" de l'incident. Ils se séparèrent alors, reprenant une légère entre eux. Takeo observa rapidement sa position et reconnu l'endroit. En effet, il avait pu observé cette place lors de ses balades à Aomori. Il fut ensuite rappelé à la réalité par Manami qui s'approcha de lui, une fleur à la main. Elle lui releva alors les cheveux et glissa la fleur sur son oreille, en faisant autant avec la sienne et une autre fleur. C'était assez drôle et la remarque qui suivit laissa échapper un léger rire de la bouche du jeune homme. Lui qui ne refletait déjà pas trop la virilité absolue... avec ça sur l'oreille, il devait être vraiment masculin !

Takeo remarqua un léger frisson qui s'empara de la jeune fille. Mine de rien, la nuit battait son plein et il se faisait tard... de plus en plus tard. Veiller à cette heure-là ne dérangeait absolument pas le jeune homme, même si c'était complètement interdit, mais la fraîcheur de la soirée allait gentiment posée soucis. Il regarda alors Manami se couché dans l'herbe et se cacher légèrement le visage. Le jeune homme ne comprit pas vraiment pourquoi sur le moment. Par fatigue peut-être ? C'est alors qu'un léger silence gagna le jardin. Le vent souffla alors une nouvelle fois. On ne peut pas dire qu'il faisait concrètement froid, l'air était plutôt frais. Il faisait plutôt doux même. Toutefois, Takeo, soucieux, retira son blouson qu'il posa sur la jeune fille dont les habits virevoltaient doucement sous les légères bourrasques de vent. Evidemment, il savait pertinnemment ce qu'elle allait dire. Il prit alors rapidement la parole, coupant tout élan de la part de la jeune fille.

- Taratata ! Tu vas attrapé froid alors chute. Je n'ai pas trop froid et au pire... bah si je tombe malade... On se retrouvera peut-être dans de drôles de situations.

Il ria alors légèrement. Quand il y pensait, c'était bien la première fois de toute sa vie que son pouvoir, involontairement contrôlé, lui avait apporté du bien. Même si c'était cocasse, il ne regrettait en aucun cas d'avoir éternuer et atterri dans les douches des filles. Sans cette histoire, il ne serait pas là et il serait probablement seul avec ses problèmes. Après avoir clairement montrer qu'il n'allait pas renfiler son blouson, le jeune homme s'assit alors à côté de la jeune fille et leva le visage quelques instants avant de le baisser légèrement sur le côté pour pouvoir mieux s'adresser à elle.

- Sache que je suis aussi là... et pas uniquement se soir si tu as envie de parler ou simplement de changer d'air avec quelqu'un...

Non, Takeo n'allait en aucun cas la forcer à raconter quoi que se soit. Elle savait qu'elle pouvait lui faire confiance tout comme lui le pouvait. C'était désormais à elle de savoir si elle avait besoin de parler et surtout, si elle en avait l'envie. Le jeune homme désirait juste la rendre attentif au fait que tout comme elle, il était là pour la soutenir dans n'importe quelle situations. Suite à ça, il se laissa tomber en arrière pour se retrouver couché et glissa ses bras sous sa tête en guise d'oreille. Il tourna la tête pour observé la jeune fille et lui esquissa un petit sourire avant de contempler une nouvelle fois le ciel étoilé.
Revenir en haut Aller en bas
Manami Atsuya
avatar
spirit

Féminin Age : 23
Messages : 200
Inscription le : 12/04/2012
Localisation : Coinceé entre deux touches du clavier... Help ! T_T


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 1ère année / 18 ans
Pouvoir(s):
Club: Dessin

MessageSujet: Re: Je veux sauter du toit, et m'envoler parmi les nuages ♪ [TERMINÉ]   Lun 30 Juil - 13:10

Heureusement que les étudiants du pensionnat Aomori étaient habitués aux sensations fortes car cette soirée en était chargée. Après que Takeo ait courageusement raconté l’histoire de son passé jusqu’à son arrivée ici, Manami fut prise d’un élan de compassion et osa le prendre dans ces bras ce qu’il fit lui aussi à son tour. D’ailleurs ce n’était pas la seule chose qu’il avait fait, car pendant qu’ils étaient dans les bras l’un de l’autre, il les téléporta dans ce qui semblait être un champs se situant non loin du potager du pensionnat. Alors qu’il s’excusait de les avoir amené ici, la jeune fille lui avait fait comprendre que ce n’était pas grave et en avait profité pour les décorer tous les deux d’une fleur accrochée derrière l’oreille. Cet acte fit naitre un léger rire chez le garçon, ce qui la satisfaisait.

Mais plus ils passaient du temps ensemble, plus la nuit avançait et les brises occasionnelles faisaient frissonner la jeune fille toujours en uniforme scolaire d’été. Bien sûr elle n’y faisait pas attention, car au fond, même si elle attraper froid, ça valait le coup. Elle se contenta donc de s’allonger sur herbe fraiche, recouvrant son visage avec son bras. Elle entendit alors son ami bouger à côté d’elle et l’instant d’après elle était recouverte par son manteau. Il avait dû remarquer les frissons qu’elle avait eu et sa gentillesse l’avait poussé à ôter son blouson pour la couvrir. Elle se hissa alors sur les coudes et ouvrit la bouche pour lui dire que ce n’était pas nécessaire mais il fut plus rapide, se doutant sans doute qu’elle allait protester ce qu’il venait de faire.

- Taratata ! Tu vas attrapé froid alors chute. Je n'ai pas trop froid et au pire... bah si je tombe malade... On se retrouvera peut-être dans de drôles de situations.

Ils rirent alors en même temps. Il est vrai que lorsqu’ils s’étaient rencontrés pour la première fois, c’était non seulement à cause –ou plutôt grâce- à son un rhume qui faussait le contrôle de son pouvoir, mais aussi dans une situation plutôt comique, enfermés tous les deux dans une cabine de douche. Elle lui sourit et le remercia pour son attention. Elle se redressa et enfila le blouson « un peu » trop grand pour elle et le referma, Il lui descendait jusqu’aux hanches, et avec sa jupe scolaire d’été qui dépassait à peine, on aurait pu croire qu’elle ne portait rien d’autre que le manteau de son ami. Lui aussi s’était mis en position assise et il pencha un peu la tête de façon à pourvoir s’adresser à elle.

- Sache que je suis aussi là... et pas uniquement se soir si tu as envie de parler ou simplement de changer d'air avec quelqu'un...

Manami resta un moment à le regarder sans rien répondre. Après un petit sourire il retourna la tête pour observer les étoiles qui luisaient dans le ciel. Elle fit un petit sourire touché puis s’approcha de lui, posa une main sur une joue, et déposa un bref baiser sur l’autre joue. Avant qu’il ne puisse agir ou dire quoi que ce soit, elle se glissa jusqu’à son oreille à laquelle elle murmura

« Merci, c’est vraiment gentil »

Elle affichait toujours le même sourire touché car elle se sentait vraiment heureuse de savoir qu’il y avait au moins une personne sur qui elle pouvait compter. Sachant qu’il allait sans doute être extrêmement gêné par ce qu’elle venait de faire, elle décida de s’éloigner un peu pour ne pas le mettre trop mal à l’aise, puis se rallongea sur le sol frais, sur le ventre cette fois-ci. Appuyée sur ses coudes, elle entreprit de cueillir les fleurs autour d’elle, la plupart étant des pâquerettes. Elle forma un petit tas devant elle, un tas parsemé de différentes couleurs, différentes textures. Lorsqu’elle jugea que le tas était assez grand, elle se redressa pour se mettre assise. Plissant ses yeux fixés sur les fleurs arrachées su sol, elle était en proie à une grande concentration. Au bout de quelques secondes, une minute peut-être, le petit tas s’éleva doucement dans les airs. Après quoi les fleurs se disposèrent de façon à représenter quelque chose. Un petit bonhomme se forma, courant énergiquement autour des deux étudiants. Puis il sembla s’écrouler sur lui-même pendant que les fleurs se déplaçaient pour former cette fois un petit cheval, galopant fièrement en cercle devant eux. Toujours concentré, la jeune fille esquissa un sourire voyant qu’elle avait réussi à faire exactement ce qu’elle avait en tête.





Phone ♥️-Link ♥️-Fiche ♥️
Merci à Azil pour l'avatar, et à Kuni, je le garde précieusement ♥

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Je veux sauter du toit, et m'envoler parmi les nuages ♪ [TERMINÉ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Je veux sauter du toit, et m'envoler parmi les nuages ♪ [TERMINÉ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Aomori :: rpg ☆ aomori pensionnat :: Toit-