AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [PV] Halley • Sasy - Mmmmmmh, on va mangii d'la marde !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hallelujah J. Werth
avatar
spirit

Féminin Age : 21
Messages : 107
Inscription le : 26/06/2012
Localisation : Dans un paquet de Chips !


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 1° année/16 ans √
Pouvoir(s):
Club:

MessageSujet: [PV] Halley • Sasy - Mmmmmmh, on va mangii d'la marde !   Jeu 28 Juin - 23:55

(c) fiche



SASSSY, TU PUES !
HALLELUJAH ♫
« AAAAAAAAALT LA ! JE VEUX RENTRER ! »

Et c'est avec toute la grâce de d'un éléphant en tutu rose que le petit gars au sourire de Marilyn Monson arrêta la fermeture des portes de l'ascenseur avec sa jambe pour laisser place à la pro de la dérobade, l’impératrice de la course, la reine de la fuite.
Alors, je cours, je vooooole ! Contre le vent lui-même ! Contre l'odeur d'un proche avenir qui sent décidément mauvais. Et, avec toute la grande maladresse dont je fais preuve, je trébuche et me ramasse en beauté. Mais vraiment en beauté, sisi, tu sais, lorsque tu te retrouves dans une position très bizarre... T'es à moitié allongée sur le ventre, le bassin relevé, les jambes écartées, les bras en l'air, la jupe qui se barre en couille, et c'est dans ce genre de situation où il vaut mieux... Fermer sa gueule pour se demander pourquoi est-ce que l'on n'a pas mis un soutif accordé à la couleur de sa culotte.
Je me relève tout doucement et me rassoit sur les genoux, comme un petit enfant, et je me mets a pleurer. Excessivement. Comme un vache. Puis je m’arrête. Et je m'exclame un truc complètement out en fixant le gars :

HALLELUJAH ♫
« YAAY MERCI KEUPIN. Mais m'approches pas. J'veux pas que tu me files des microbes ! »


Minute. Je recheck ça... Microbes... Microbes. Comme. Comme maladies ? Comme grippe, angine, gastro, bronchite, rhume, pneumonie, peste, peste noire, peste bubonique, tétanos, varicelle, gangrène, choléra, oreillons, tuberculose, rougeole, malaria, méningite, syphilis, variole ?
ON A COMBIEN DE CHANCE SUR 10 DE MOURIR DE TOUT ÇA ?
J'ai l'air presque folle, je l'admets. Oui. J'ai l'air complètement folle, je l'admets. mon petit père. Mais je suis la meneuse d'un groupe de libérateurs ! Je vais exterminer tous les microbes de la planète et redonner la liberté aux maniaques de la propreté ! Même qu’après, y aura mon visage sur des cartables, des tee-shirts, des affiches et même sur des caleçons ! Et... Arf.
Et puis, non pas que la saleté me rebute, bien au contraire ( Moi qui me lave qu'une fois tous les deux mois... ) – ma notion d’hygiène est bien différente de celles des autres gens ici, dans la mesure où je peux ramasser une tartine de nutella tombée à terre et la mordre à pleines dents. Non, non. Je joue à la maniaque qu'a peur des microbes simplement parce que… J'aime ça. Et j’en éprouve un graaaand plaisir puisque je n'ai pas touché un balai ou un chiffon depuis bien longtemps.

Enfin bref. Je scrute le monde qui m'entoure, hermétique face aux paroles et agissements d'autrui. J'ai la tête qui tourne et qui me fait chanceler maladroitement. Hm. C'est l'adrénaline. On appelle ça l'adrénaline, cette chose qui remplace la peur pour nous donner une incroyable envie de fuir. Alors moi. Je laisse mon instinct me guider, aussi défaillant soit-il. Ouais parce que, je commence à me sentir un peu bizarre. J'ai le tourniiiiiiiiiiiiiiiiiiii ! J'ai vraiment l'impression d'être rongée de l'intérieur encore plus efficacement que par le plus agressif des virus. Sérieusement, je me sens prise d'un renoncement, d'une abnégation de pensées, d'une quiétude de mes membres, je suis comme envahie par une ivresse, ça sifflait dans mes tympans, mon étourdissement provoqué et développé par la chaleur torrentielle qui ruissele en moi me plongeait dans un étrange état. La fermentation du sang englobe ma chair... Ainsi, je crois sentir mon âme fléchir. Alors, le flux de mes pensées fait un peu SBUSGAOBFABGl et, quand j'ouvre la bouche de nouveau pour parler, ben ça ressemble un peu à ça :

HALLELUJAH ♫
« Jahszbegqahavgdagfoagaoaogaap.. Hagu ! »


Et.. HANW. Ça remonte, le dégueulis de mots. Et je vomis - pas sur Marilyn Monson Bis, certes, mais pas loin -
Et, comme si ça suffisait pas, la lumière s'est éteinte et l’ascenseur s'est arrêté. Mmmmh. On dirait bien que l'on va rester ici, coinces, à sentir la bonne odeur du vomi tout frais. Mmmmmmh ca sent booon, mes amiiiiis de l'ascenceuuur ! Et peut-etre même qu'on va tellement avoir faim qu'on sera oblige de le manger ! Mmmmmmh on va mangiii d'la maaaarde !
Omg. En plus tout le monde sait que le vomi est une arme de destruction massive pouvant occasionner beaucoup de morts dans des douleurs atroces mais surtout très rapidement. Il peut être ingurgité, sniffé ou encore pris sous forme de suppositoirebien par les fesses...

MAIS. N'ayez crainte ! Biicoooozzz je suis l’élue, le cocktail amer du songe, de l'illusion et du mystère. Parce que je suis le prolongement d'un rêve devenu hantise et toussa toussa. Et surtout parce que... J'AI LA SOLUTION. Je me racle la gorge puis je lance :

HALLELUJAH ♫
« PAS DE PANIQUE. La lutte contre le vomi est l'un des thèmes de prédilection de Georges Bush et d'Adolf Hitler, mais aussi l'un des miens ! Et pour lutter contre le vomi lorsque l'on est dans le noir, comme ici, c'est simple : il faut avoir de bonnes chaussures et surtout ne pas avoir peur de se salir les mains, pazke le vomi a tendance à sauter partout partout et à se coller aux mains !!!!! »

Je pousse, un hurlement suraigu et, faisant volte-face, les points serrés et les paupières fiévreusement closes, je me jette, éperdue comme une hystérique, sur Marilyn ( Sasy ). Puis je déclenche une autre apocalypse sonore, juste sous les oreilles du gars.
La simplicité ne m'aime vraiment pas puisque je suis entrain de jouer la comédie, ouais parce que ce gars il a l'air d'un désaxé mental. - ouais, cela définit à merveille la façon dont je le vois, et c'est pour ça aussi que je suis entrain de le prendre pour un con -
Je continue :

HALLELUJAH ♫
« Ce qui peut s'avérer très dangereux en cas de curage de nez involontaire. »






« Mmmmmmh,
on va
mangii
d'la marde !»


Cette signature est conne et pas du tout intelligemment conne !

Spoiler:
 


Dernière édition par Hallelujah J. Werth le Lun 2 Juil - 23:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sasykki Yamakuni
avatar
garden

Masculin Age : 73
Messages : 506
Inscription le : 26/02/2012
Localisation : DANS TON CAAAAAAAAAAAAKE ★


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 1ère Année ~ 16 ans
Pouvoir(s):
Club: Jardinage

MessageSujet: Re: [PV] Halley • Sasy - Mmmmmmh, on va mangii d'la marde !   Lun 2 Juil - 14:46

    Journée pourrie.
    Le matin : Je me lève en m'écrasant le petit doigt d'pied sur une armoire. J'prends la brosse à dents de mon keupin de chambre et on avait plus de serviettes de bain pour la douche, ce qui fait qu'j'ai dû courir à poil dans Aomori pour chercher des serviettes. Heureusement, y'avait pratiquement personne en cette belle matinée.

    Le midi : Rien à expliquer. Couuuurs chiaaants. Et justement. J'ai même pas fini ma journée que ça m'déprime déjà. Je suis sûr que ce qui va s'passer va être simplement chiant. Chiiiiaaaaant. Ce qui est con c'que chiant ça veut dire " Qui donne envie de chier " nan? J'me demande quand même pas mal comment ce mot a pu en arriver là quand même.

    Bhon. Maintenant, je crois qu'y faut aller en cours. Y retourner. Raaaas le booool, merdeuh. J'ai juste envie d'me barrer en ville & d'lever quelques jupes. Ici, c'est ennuyeux, cet ascenseur est aussi ennuyeux que ce tapis qui est aussi ennuyeux que cette molécule d'dioxygène qui est aussi ennuyeux que le kiki tout dur de Marilyn Monson.

    ... Pourquoi j'ai pensé à lui, soudainement?


- AAAAAAAAALT LA ! JE VEUX RENTRER !

    Fuck, fuck, vite, le bouton! Merde, c'pas l'bon, merde, c'pas l'bon, merde, c'pas l'bon, ET MERDE FAIT CHIER J'Y VAIS AVEC LA JAMBE.

    ... Je suis un boulet, sérieux. J'ai eu du pot cette fois, mais ma maladresse me perdra.

    Finalement, en fait, je suis peut-être pas la personne la plus maladroite du monde. La fille qui me fonçait dessus s'était envolée sur deux mètres pour finalement s'écraser avec la délicatesse d'une diarrhée de lama qu'aurait mangé 69 pruneaux d'Agen.
    ... C'était pas vraiment pour me déplaire, finalement. Elle était dans une position... À vrai dire, dire qu'elle était suggestive serait assez loin de la réalité. C'était plus la position total wtf qui laisse voir tous les sous vêtements, et BWAHAHAH QUELLE VUE MES AMIS.

    Bhon. J'ai eu un minuscule instant de perte de sang-froid, puis j'me suis immédiatement repris. Elle s'était malheureusement redressée, et puis s'est mise à pleurnicher.
    Reprenant mes esprits, je m'inclinais doucement pour tenter de l'aider à se relever, mais elle se stoppa net et se releva illico, me criant à la tronche :


- YAAY MERCI KEUPIN. Mais m'approches pas. J'veux pas que tu me files des microbes !

    ... MERDE. Mais elle s'est prise pour qui là? La reine Elisabeth Quarante-Douze? Ou bien pour messire le Duc de Noctunoir? Ou pour Ganondorf? MAIS ELLE PUE. Là, sur le coup, elle m'a juste donné envie de lui foutre une belle tarte. Heureusement que le souvenir de la petite culotte a su apaiser ma colère. Ah, petite culotte...

    Bon. Reprenons. J'étais dans un ascenseur pour aller en cours. Mais une fille a foncé avec la vitesse de la fusée lunaire de Tintin et s'est écrasée sur les parois de celui-ci pour finalement me montrer ses sous-vêtements puis commencer à chialer & me gueuler qu'en fait elle me snobe. Ça commence bien.

    ... Hey. HEY. C'est quoi ça? Elle commençait à avoir des vertiges. Merde. Putain, et si en fait elle avait le cancer du sida de la phalange auriculaire gauche du pied? Et si en fait rien qu'le fait d'lui parler l'avait rendue malade? Gosh. J'vais être poursuivi en prison pour meurtre. Et je vais m'enfuir. Et je vais buter des flics qui m'poursuivront. Et je vais devenir ennemi public numéro un. Et je deviendrai un kikoorasta, j'me raserai la tête & ferai de la chirurgie esthétique pour changer de visage. Et je violerai des gamines prépubères pour me défouler. Et on m'appellera Pedobear dans le secteur. Et je mourrai seul et con. PUTAAAAAAAAIN

    Merde. Elle délirait. Fuuuuuuuck, elle m'a sorti un délire incompréhensible quoi, MERDE, je l'aurai envoyée à l'hôpital psychiatrique putain putain.


- RAHSBLEGGRAVDEFAPFAPGAROU... Hagu.

    C'était c'que j'avais à peu près compris. Elle s'est tordue à moitié avant de vomir tout son repas du matin à mes pieds. Charmant.

    ... En plus son couleur avait une vomi étrange. Il allait vers le jaune pisse, en fait. Wtf, je l'ai faite pisser par la bouche? PUTAIN, ELLE FAIT PIPI DE LA BOUCHE MON DIEU, ON VA TOUS MOURIIIIIIIIIR.
    Calme. Gardons notre calme. Après tout, le pipi peut pas remonter l'oesophage. Je pense. Mais on est à Aomori, hein? On sait pas si c'possible ou non, ici... Rhâ, si ça s'trouve, après elle va chier par la bouche, on va tous mourir asphyxiés par l'odeur de sa chiasse mélangée à sa pisse ( Et plus encore, qui sait )..

    Elle a eu un sursaut, comme si elle allait se mettre à gueuler " EURÊKA! ". Ce qu'elle m'a dit s'en rapprochait pas mal.


- PAS DE PANIQUE. La lutte contre le vomi est l'un des thèmes de prédilection de Georges Bush et d'Adolf Hitler, mais aussi l'un des miens ! Et pour lutter contre le vomi lorsque l'on est dans le noir, comme ici, c'est simple : il faut avoir de bonnes chaussures et surtout ne pas avoir peur de se salir les mains, pazke le vomi a tendance à sauter partout partout et à se coller aux mains !

    Mouais, mouais, nan? J'sais pas, j'ai encore jamais vu de vomi sauter et se coller aux mains des gens. Autant que je n'ai jamais vu une tagliatelle se lever et faire " Cervooooooooo " devant un gamin qui dégustait ses pauvres pâtes.

    M'enfin, dans un sens, on est à Aomori, donc tout peut arr... Ohputaindemerde. Pourquoi elle crie, là?... Elle saute. Sur moi.


- Bgnhrlllhhhfgnrx

    Elle m'a plaqué au sol avant de me gueuler un armaggeddon aux oreilles, on aurait dit les trompettes de l'apocalypse qui me sonnaient aux oreilles et me sodomisaient furieusement les tympans.
    Assise sur moi, elle me regarde et me fait :


- Ce qui peut s'avérer très dangereux en cas de curage de nez involontaire.

    Et à ce moment, sans réfléchir, j'éclate de rire. J'oublie tout ce à quoi j'ai pensé et je ris franchement. Sérieusement quoi, sa blague était magnifiquement bien placée non? Non? Hey, me dites pas que j'ai un humour de merde! J'vous dis qu'c'est drôle!

    ... Bref. Je la regarde, et finalement, je dis :


- Je vois que tu aimes bien ce genre de position.

    Dit-il avec un regard LEGEREMENT pervers. C'est vrai que je m'étonnais moi même, sur le coup. Mais cette situation m'amusait vraiment, et je m'ennuyais trop pour laisser passer une telle occasion d'se marrer.


      FAN KLEUBS ★
      'Cause we all love you ♥
      Spoiler:
       



      Je remercie du fond du coeur ma petite fleur de maïs pour cette belle signa & mes petites Nino, Chiharu, Ema mon keur d'amûwr, ma Fée chérie d'amûwr et ma Gaby-chouw d'amûwr que j'aime trop trop fort aussi pour leurs splendides avatars ♥♥
Revenir en haut Aller en bas
http://pensionnat-aomori.forumactif.com/
Hallelujah J. Werth
avatar
spirit

Féminin Age : 21
Messages : 107
Inscription le : 26/06/2012
Localisation : Dans un paquet de Chips !


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 1° année/16 ans √
Pouvoir(s):
Club:

MessageSujet: Re: [PV] Halley • Sasy - Mmmmmmh, on va mangii d'la marde !   Mar 3 Juil - 3:41

(c) fiche



RIIIIIIEN A DIRE !
Lassée. Énervée. Crevée. Fatiguée. Voilà comment je me sentais. Ouais. C'est maintenant que je me dis que j'aurais mieux fais de ne jamais quitter mon lit. D'ailleurs, je pense que je ferais bien d'y retourner, là. Je vais retourner dans ma jolie petite piaule, et j'y resterais jusqu'à une période encore indéterminée. Voilà. C’est dit.
Toujours étalée comme un vulgaire paillasson sur cet aliéné de Sasy, je me contente de le transpercer de mon regard limpide. Je le regarde, la mine défaite, à la limite de l'évanouissement ou du syndrome du « Putain je sais pas c'que j'aaaaaai » en passant par le fameux « J'vais encore vomir ! Il faut que je fasse un lavage d'estomac » et le « Vite ! Il faut que je puisse me laver la langue ! ».

SASY ☼
« Je vois que tu aimes bien ce genre de position. »

… Haaaaaaan ! Ca veut dire quoi ça ? C’est une déclaration de guerre ? Une technique de drague ? Il en veut à mon vagin ? Mon anus ? Oulalala non, Sasy, je te conseille l'anus du poney qui est à une hauteur plus adéquate que le mien et qui est également plus étroit.

...Putain, mais quel nooob ce mec ! Il est encore plus con que Kirby j'vous assure. ( Tiens, d'ailleurs ce jeu, je ne l'ai jamais aimé... Je l'ai toujours trouvé trop simple. Enfin ça l’était avant que ça devienne compliqué. Mufufu. )
Franchement, là, je suis insultée, maltraitée, malmenée et rudoyée ! Même un chien mérite mieux. Mais comme personne ici est assez courageux pour appeler la S.P.A et surtout, comme ce petit "jeu" en vaut la chandelle, je ne me plains pas...

Un rire nerveux me submergea, rendant la situation des plus singulières, j'esquisse un petit sourire malicieux avant de me relever en bondissant aussi agilement qu’une gazelle estropiée… Les gens, c’est pas ce que vous croyez. Je voulais pas sauter sur lui pour apaiser mes pulsions sexuelles. NON. C’EST FAUX. Je voulais juste m’assurer que… Que.. OUI JE SAIS… Je voulais juste m’assurer que Sasy n’avait rien de suspect dans ses poches. C’est touuut, okay ? Donc vos petits sourires vous les remballez, d’accord ?

Mes lèvres se pincèrent alors que je considérais la mascarade de ce petit pervers. ‘Faut dire que je n’appréciais pas ce genre d’aberration. Vulgaire au possible, peu flatteur aussi bien pour moi que pour lui-même, chiant, terriblement chiant, usant et abusant de son adorable minois pour son plaisir… Sasy n’avait qu’à bien se tenir !
Bon après, je parle je parle je parle, mais au final j’ai pas les couilles de lui dire tout ça. Parce que quand même, quand on analyse bien la situation, cet ongulé gras de solipèderaste perissodactylophobe n’a rien demandé, c’est moi qui me suis exhibé devant lui, c’est moi qu’ai vomit sur lui, c’est moi qui me suis LITTÉRALEMENT jetée sur lui comme une furie.

Voilà donc les passionnantes pensées qui tourbillonnaient dans mon encéphale alors que je toisais Sasy d’un œil critique. Que faire maintenant ? Rester la à attendre qu'une bonne âme vienne nous sortir d'ici ? Bouffer mon vomi pour re-remplir mon estomac ? Simuler un voyage dans le temps pendant un évanouissement pour lui faire oublier ce qu'il a vu ? Décider de lui faire des choses sales ?
Oula non. Vaux mieux pour moi que je ne fasse rien... Non parce que vous savez... Parfois l'ennemi - Ici Sasy - riposte et peut vous mordre à son tour. Et là, mon petit père, c'est le drame. Cataclysme, l'Enfer, la fiiiiiin du monde. Parce qu'un ennemi qui riposte, c'est un ennemi qui attaque. Et si vous ne tenez pas à la vie et que vous essayez de le bouffer à votre tour, alors. Hm. Il y a deux cas de figure :
► Premièrement, votre ennemi peut être assez affaibli pour mourir à la moindre tentative de fonctionnement de ses muscles, ainsi, votre ennemi sursaute, se redresse dans un dernier effort en agonisant, et il meurt. Pas très pratique, c'est un peu, bizarre. En fait.
► Deuxièmement, votre adversaire est devenu un mort-vivant de la mort qui tue. Là, c'est le M-A-L, vous entendez ? Ce cas de figure est déjà plus complexe. Parce que dans ce cas de figure-ci se trouvent trois cas de figure :
▬> Deuxièmement petit 1, votre adversaire n'est pas devenu zombi parce qu'il le voulait : vous l'avez transformé. Dans ce petit 1, il y a plusieurs cas de figure :
~ Deuxièmement, petit 1, petit a) : Vous êtes un chimiste de grand niveau qui peut transformer les gens en zombis.
~ Deuxièmement, petit 2, petit b) : Votre sort a mal tourné.
~ Deuxièmement, petit 3, petit c) : Votre super-morsure l'a transformé. - Comme les vampires, aha-aha. - Et si votre morsure l'a transformé, ça signifie que. Que. QUE. Que vous êtes un zombi. Et pour pouvoir être un zombi, faut crever. Faut être mort. Et. Non. Je ne suis pas morte, moi. Je crois. Alors ce petit cas de figure ne marche pas pour moi.
▬> Deuxièmement petit 2, votre adversaire est revenu d'entre les morts, ce qui signifie que vous l'avez buté en utilisant des armes sexuelles - Ici les sous-vêtements - C'est donc plus un acte de vengeance et de perversion.
▬> Deuxièmement petit 3, le mort-vivant ne va rien vous faire. Mais ça c'est très rare.

BREF. TOUT CA POUR DIRE QUE JE SAIS CE QUE JE VAIS FAIRE. Je vais me laisser mourir la tête dans la gamelle. Je vais faire semblant de crever, comme ça je n'aurais pas a lui parler et il n'aura pas à le faire. Hahahahahahahaha je suis trop géniale en fait.
Je me mets donc a simuler une mort atroce en me tordant dans tous les sens.

HALLELUJAH ♫
« Adieeeeeeeu, moooonde crueeeel ! »

Puis BONG. Je retombe sur Sasy qui n'avait même pas pris le temps de se relever. Selon mes calculs et en prenant en considération la difficulté et la douleur de la fausse mort par suffocation... Je devrais me réveiller demain dans la mi-journée. C'est cool, haha !




« Ça sent
le poney
là-dedans ! »


Cette signature est conne et pas du tout intelligemment conne !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [PV] Halley • Sasy - Mmmmmmh, on va mangii d'la marde !   

Revenir en haut Aller en bas
 

[PV] Halley • Sasy - Mmmmmmh, on va mangii d'la marde !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Aomori :: rpg ☆ aomori pensionnat :: Rez-de-chaussée :: Ascenseur-