AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sonate pour un fou - ♪

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jakob Zciwôtangi
avatar
spirit

Masculin Age : 22
Messages : 683
Inscription le : 10/05/2012
Localisation : Sous sa couverture.


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 1ère année - Dix-sept ans.
Pouvoir(s):
Club: Cuisine

MessageSujet: Sonate pour un fou - ♪   Dim 20 Mai - 5:43









Les monstres veulent


parfois

vivre.

» and so, the story begins «» this is all there is ? «» call me «


Dernière édition par Jakob Zciwôtangi le Mer 3 Oct - 23:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jakob Zciwôtangi
avatar
spirit

Masculin Age : 22
Messages : 683
Inscription le : 10/05/2012
Localisation : Sous sa couverture.


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 1ère année - Dix-sept ans.
Pouvoir(s):
Club: Cuisine

MessageSujet: Re: Sonate pour un fou - ♪   Dim 20 Mai - 5:44



page inexistante




Les monstres veulent


parfois

vivre.

» and so, the story begins «» this is all there is ? «» call me «


Dernière édition par Jakob Zciwôtangi le Mer 3 Oct - 23:13, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jakob Zciwôtangi
avatar
spirit

Masculin Age : 22
Messages : 683
Inscription le : 10/05/2012
Localisation : Sous sa couverture.


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 1ère année - Dix-sept ans.
Pouvoir(s):
Club: Cuisine

MessageSujet: Re: Sonate pour un fou - ♪   Mar 22 Mai - 23:29



page inexistante




Les monstres veulent


parfois

vivre.

» and so, the story begins «» this is all there is ? «» call me «
Revenir en haut Aller en bas
Jakob Zciwôtangi
avatar
spirit

Masculin Age : 22
Messages : 683
Inscription le : 10/05/2012
Localisation : Sous sa couverture.


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 1ère année - Dix-sept ans.
Pouvoir(s):
Club: Cuisine

MessageSujet: Re: Sonate pour un fou - ♪   Jeu 4 Oct - 1:50




04/10 - Je n'arrive plus à m'endormir.

Les autres soirs, c'était différent. J'avais peur de ces silhouettes dansantes et moqueuses, j'avais peur de mon reflet dans le miroir, j'avais peur de mes propres monstres. Mais là, c'est autre chose. Il y a des jours où, comme ça, l'illusion se métamorphose et devient rêve au lieu de cauchemar, et que la réalité en devient la pire des bêtes. Ce moment où l'on se retrouve bloqué dans une réalité idyllique qui vous ronge la peau jusqu'à l'os et l'esprit jusqu'à l'âme. Ce jour où l'on se rend compte que l'on est bloqué dans la vérité d'un seul individu.

Et cet individu, c'est celui qui se disait être le bienfaiteur. Le sauveur, celui qui se disait Messie et qui n'était qu'en fait l'oeuvre du Malin. Sous son air de niais, je suis sûr, je suis certain qu'il sait exactement ce qu'il nous fait endurer, à tous. J'ai pourtant l'impression d'être le seul à avoir remarqué le problème. Peut-être que c'est le cas.

Mais... personne n'a remarqué qu'il n'y avait plus de monde extérieur ? Personne n'a remarqué que les recherches sur Facebook ne donnait rien d'autres que des élèves d'Aomori ? Personne n'a remarqué que les numéros qu'ils avaient sur leurs portables n'étaient plus attribués ? Personne n'a remarqué que les lettres ne revenaient jamais ? Personne ? S'en servent-ils pour faire du feu ?

... l'autre soir... j'ai essayé de l'appeler. Je... je voulais qu'il vienne me chercher. J'en avais marre de tout ça. Des ombres, des reflets, de la nuit. Je voulais faire un double fuck à sa putain et me casser loin avec lui, pour l'embrasser, pour l'avoir dans mes bras. J'avais encore son numéro sur mon agenda. Je ne voulais pas le perdre. Je voulais le garder dans un coin de ma tête, vivant pour toujours. Une sorte d'immortalité, à travers quelques souvenirs épars, quelques effleurements oubliés...

... mais... son numéro n'était plus attribué... alors j'ai essayé son numéro professionnel, que je connaissais par coeur, puis son fixe... mais rien... juste la voix d'un putain de robot qui vient te dire qu'on est en train de te mentir. A peine si je regardais par la fenêtre et que je ne voyais qu'une illusion géante, un tableau à casser. Les gens de la ville sont tous au courant et ont tous été à Aomori. Mais où est la vraie vie ? Y en a t-il seulement déjà eu une ?

Je n'arrive plus à m'endormir... je n'arrive plus à vivre...


Les monstres veulent


parfois

vivre.

» and so, the story begins «» this is all there is ? «» call me «
Revenir en haut Aller en bas
Jakob Zciwôtangi
avatar
spirit

Masculin Age : 22
Messages : 683
Inscription le : 10/05/2012
Localisation : Sous sa couverture.


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 1ère année - Dix-sept ans.
Pouvoir(s):
Club: Cuisine

MessageSujet: Re: Sonate pour un fou - ♪   Sam 10 Nov - 20:22








Les monstres veulent


parfois

vivre.

» and so, the story begins «» this is all there is ? «» call me «
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Sonate pour un fou - ♪   

Revenir en haut Aller en bas
 

Sonate pour un fou - ♪

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Aomori :: pensionnat aomori - intro :: Gestion des personnages :: • Dossiers Personnels-