AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une rencontre imprévue. [Pv Manami]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kaito Minami
avatar
jokers

Masculin Age : 27
Messages : 78
Inscription le : 17/04/2012
Localisation : Au pays des bonbons, voisin de celui des Bisounours.


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 1ére Année/16 ans
Pouvoir(s):
Club:

MessageSujet: Une rencontre imprévue. [Pv Manami]   Dim 22 Avr - 16:54

Aujourd'hui il faisait beau, je m'étais levé en pleine forme et de bonne humeur... bon ça c'est tous les matins comme ça, mais il faut quand même le préciser. J'étais la depuis pas très longtemps, mais je m'amusais beaucoup, chaque jour je me faisais de nouveaux amis et ils sont gentils les gens ici, même les adultes, en plus Tweeny était très sage en ce moment. Ce matin je n'avais pas cours YOUPI du coup je m'habillais décontracter avec un t-shirt orange, mon jean blanc et bien sûr ma "veste chat" que portais régulièrement, cette jolie veste beige qui a des oreilles de chat sur la capuche.

Comme à mon habitude avant mon départ je réunissais mes affaires dans mon sac, de quoi dessiner, donc mon carnet et mes crayons, pleins de bonbons et des gâteaux, sans oublier Tweeny, mon assistant dessinateur pour la journée. J'étais en route pour un lieu tranquille au soleil, mais je ne savais vraiment pas ou aller, du coup la cour me semblait être le meilleur lieu pour dessiner. Je m'installais confortablement sur un banc, allonger sur le ventre avec mon sac à terre juste à côté de moi. Je sortais mon carnet, quelques bonbons, mes crayons et Tweeny qui était content de respirer l'air frai de la journée...

-POUAH ! Ça empeste là-dedans ! En plus j'ai de moins en moins de place et il fait trop chaud !
-Si tu n'est pas content il fallait rester dans la chambre !

Tweeny boudait, comme à son habitude, lorsque je lui demandais un crayon il ne trouvait rien de mieux que de me les jeter dans les cheveux. Je faisais une super BD, c'était l'histoire d'un super héros qui sauvait les gens de super vilains qui voulaient contrôler la terre avec des gadgets super puissant. Je ne regardais plus autour de moi, les pas, les cris ou même les rires éventuels je ne les entendais pas, j'étais comme aspiré par mes dessins et je ne le lâchais pas.

Du coup je ne surveillais pas Tweeny, grosse erreur ! Cet imbécile de lapin n'avait pas tenu sa promesse d'être sage bien longtemps. Il était assis en train de s'ennuyer, il regardait les gens en râlant et comme je ne le regardais pas il s'imaginait déjà un plan pour m'échapper. Un peu plus loin une jeune fille courrait tranquillement, il n'avait pas mis longtemps à réagir, il activa son mode ninja ! Il passe d'obstacle en obstacle pour se cacher et ne pas se faire repérer par sa cible, puis lorsqu'il est à porter il va généralement regarder sous les jupes des filles ou bien juste se coller à elle.
Moi j'étais sagement en train de dessiner lorsqu'il faisait cela et je n'avais vraiment rien vu venir, j'avais presque oublié sa présence. En plus j'étais hyper concentré, j'étais en train de faire la scène ou mon super héros se bat avec le super vilain, scène incontournable des BD ! Mais le drame arriva, j'ai loupé un coup de crayon, du coup je demandais gentiment à Tweeny de me donner la gomme qui se trouvait dans mon sac, mais aucune réponse.

- Allez Tweeny... donne moi ma gomme s'il te plait, c'est méga important là, si je rate tout c'est de ta faute et interdit de bonbon à vie ! Privé de sortie pendant au moins un mois !

Aucune réponse là je m'inquiétais, je regardais le sol à côté de moi, mon sac était là et au sol se trouvait des crayons à moitié manger... merci Tweeny ! Premièrement il en avait profité pour filer et en second il avait mangé mes jolis croyons.
Je m'asseyais sur mon banc, avec ma capuche sur la tête en regardant à droite et à gauche pour essayer de le retrouver. Je rangeais tristement mon carnet et mes crayons pour aller à sa recherche, lorsque soudain je le voyais enfin, il était avec une fille... je refermais rapidement mon sac avant que l'affaire ne dégénère et qu'il fasse encore des bêtises.





"Je suis un peu comme les canards qui sont dans la marre, donne leur du pain et ils seront tes copains, donne moi des sucreries et je serais ton ami."
Revenir en haut Aller en bas
Manami Atsuya
avatar
spirit

Féminin Age : 23
Messages : 200
Inscription le : 12/04/2012
Localisation : Coinceé entre deux touches du clavier... Help ! T_T


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 1ère année / 18 ans
Pouvoir(s):
Club: Dessin

MessageSujet: Re: Une rencontre imprévue. [Pv Manami]   Dim 22 Avr - 19:14

Ca faisait moins d’une semaine que Manami était arrivée au pensionnat Aomori, ce pensionnat dont elle avait tant rêvé pendant près de trois longues années. Une semaine sans faire du sport dans son petit club. Sans courir autre que pour arriver à l’heure en classe. Bref, il fallait y remédier au plus vite. C’est pourquoi ce matin, en se levant sous un si grand soleil qui présentait une belle journée pour tous, elle décida d’aller courir un peu, dans la cour de l’école. La cour pour profiter du soleil, voir un peu les têtes des étudiants, et visiter un peu l’académie. Son choix pour sa tenue fut rapide : une jupe courte noire et un t-shirt noir un peu décolleté aussi. En même temps, sa garde-robe entière ne comptait que des jupes ou robes, sans un seul pantalon, avec peut-être deux ou trois shorts –que les profs de sport l’obligeaient à mettre, pour ne pas « distraire » les garçons-.

Elle avait pris aussi son sac à dos, violet, celui qu’elle prend toujours lorsqu’elle sort quoi. Et comme toujours elle le remplissait bien : une bouteille d’eau (toujours s’hydrater pendant les sport !), un grand carnet de dessin en mauvais état (saleté d’inondations….), divers pinceaux, crayons et autres accessoires de dessin, un gros livre (pour les pauses), et pas moins de quatre ou cinq boites de ses précieux mikados chéris. Elle avait aussi pris soin d’amener son MP4 avec des oreilles –celles qui tiennent même quand on bouge beaucoup- pour pouvoir écouter la voix de Ai Otsuka à chacun de ses pas. D’ailleurs elle l’alluma avant même de sortir de la chambre. Elle fit un dernier tour de son dortoir pour être sûre de ne rien avoir oublié

Et en route pour se défouler ! Enfin… C’est par où la cour ? Bah oui, après à peine une semaine de vie dans cette école, elle ne pouvait pas avoir retenu tous les chemins de tous les couloirs par cœur. Et elle n’y arriverait sûrement jamais. Du coup elle marcha pendant cinq, puis dix, et quinze longues minutes avant de voir la cour qui s’étendait à présent devant elle. Enfin ! Ni une ni deux, il ne fut pas longtemps à la jeune fille pour commencer à courir. Oh non, pas courir le plus vite possible pour atteindre en vitesse l’autre bout de la cour, non, juste courir tranquillement, histoire de se vider l’esprit, se détendre un peu.

Du moins, c’est ce qu’elle pensait. Trente pas. C’est ce qu’elle avait dû faire jusqu’au moment où un éclair bleu jaillit…. Entre ses jambes. C’était quoi ce truc ?! Et qu’est-ce qu’il faisait là ?! Évidemment, Manami tomba par terre faisant voler par la même occasion son MP4 et ses écouteurs, mais heureusement, elle ne s’étala pas comme une grosse crêpe. Elle avait réussi à amortir sa chute avec ses mains et même à se retourner de sorte à voir son agresseur qui n’était autre qu’… une peluche. Oui, devant elle il y avait bien une petite peluche, plus précisément un lapin bleu avec des oreilles toutes blanches. Pas le temps de réfléchir, Manami attrapa directement de crayons –un bleu et un violet- parmi ceux qui étaient tombés de son sac. Les autres crayons eux, se mirent à voler, toutes mines pointées vers l’étrange peluche bleue d’un air menaçant –oui oui, les crayons peuvent avoir l’air menaçant-. La petite bête s’avançait vers elle, comme si elle voulait se coller à elle. Mais Manami, toujours assise sur les dalles froides du sol, en avait décidé bien autrement et brandissait ses deux pauvres crayons en reculant aussi vite qu’elle le pouvait –c’est-à-dire plutôt lentement aux vues de sa position-. Soudain un garçon bien étrange arriva vers eux : un t-shirt orange avec un pantalon blanc, des cheveux teintés en vert avec quelques mèches colorées de jaune, une veste avec une capuche sur laquelle trônaient deux oreilles de chat. Vu comment il regardait la terreur bleue, elle devait lui appartenir, ou du moins il la connaissait.

-Elle est à toi ?

Enfin, elle était rassurée. Elle baissa les mains et la seconde d’après, plusieurs bruits secs se firent entendre : elle n’avait pas maitrisé son pouvoir et tous les crayons qui volaient quelques secondes auparavant se trouvaient maintenant à rouler par terre. Soupire de Manami. Elle se retourna, se retrouvant à quatre pattes, pour ramasser les crayons étendus sur le sol. Horreur. Non seulement ses crayons et son Mp4 étaient tombés, mais tout le contenu de son sac s’était déversé dans la cour –hormis sa bouteille d’eau, sûrement trop lourde pour voler au moment de la chute- et même ces boites de mikado ! Oh non… Intérieurement, la jeune fille priait pour que ces précieuses douceurs ne soient pas réduites en miettes. Elle ramassa en vitesse ses affaires, les fourrant en désordre –chose très rare- dans son sac. Doucement à présent, elle prit un des paquets de mikado et l’ouvrit délicatement. Les bâtonnets étaient réduits en miettes. Brisés. Bouillés. Elle attrapa les autres paquets et les ouvrit. Tous dans le même état. Ses précieux. Anéantis. Elle se retourna et attrapa la peluche bleue qui sautait à côté d’elle et commença à la serrer en la secouant dans tous les sens –un peu comme pour l’étrangler ou l’étouffer- en lui criant dessus, sans plus se préoccuper de savoir si cette chose était normale ou non :

-Mes précieux gâteaux ! Comment as-tu osé ?!
Revenir en haut Aller en bas
Kaito Minami
avatar
jokers

Masculin Age : 27
Messages : 78
Inscription le : 17/04/2012
Localisation : Au pays des bonbons, voisin de celui des Bisounours.


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 1ére Année/16 ans
Pouvoir(s):
Club:

MessageSujet: Re: Une rencontre imprévue. [Pv Manami]   Lun 23 Avr - 11:01

J'avais couru aussi vite que j'avais pus pour arrêter Tweeny, la prochaine fois je lui mets une laisse, car cette fois il était trop tard, la jeune fille était déjà par terre avec des crayons et des pinceaux qui volaient autour d'elle, c'était super cool, en voyant ça j'en avais presque oublié Tweeny qui n'avait pas oublié son plan de départ. Lorsque la jeune fille me demandais si elle était à moi, je ne savais pas quoi répondre, je voyais ses affaires répartit sur le sol et je savais que quand ça se passait mal j'avais toujours des ennuis. Elle ramassa ses affaires, je regardais le lapin avec un regard noir, il allait passer un sale quart d'heure et il le savait bien, mais à peine la jeune fille avait fini qu'elle attrapa le lapin par les oreilles et l'étrangla, connaissant l'énergumène je savais qu'il se fichait complètement de se faire étrangler vu qu'il était si près d'une fille. Pendant la chut quelque chose avait dû se casser dans son sac, je me sentais responsable, du coup je voulais réparer ma faute.

-Oui c'est bien ma peluche... je suis désolé s'il a cassé quelques choses... mais je l'ai lâché des yeux pendant que je dessinais et il en a profité pour aller te voir... il a la mauvaise habitude de regarder sous les jupes des filles...

Je n'aimais pas ce moment, juste après les bêtises de Tweeny, lorsque je devais m'expliquer et surtout faire en sorte qu'il ne finisse pas dans un mixeur. Je réfléchissais, comment je pourrais me faire pardonner ? La pauvres elle avait l'air en colère, moi quand j'ai plus de bonbons aussi je suis triste, alors je comprends ce qu'elle ressent et c'est vrai que cet imbécile de lapin l'avait fait tomber après tout.
Premièrement je vais me présenter à la fille, elle n'a pas l'air très méchante et elle ne semble pas du genre à me dire toutes les deux minutes à quel point je suis "mignon et craquant" comme les autres filles pouvaient faire habituellement.

-Je m'appelle Kaito Minami... et celui que tu étrangle c'est Tweeny... mais fait gaffe, vu la tête qu'il fait c'est qu'il est content d'être là où il est... il n'y a que lui pour savoir.


Je ne l'avais jamais vraiment compris, qu'est ce qu'il pouvait trouver de si intéressant aux filles ? Moi de ce que je sais, elle ne joue pas trop mal a cache-cache, mais ne semble pas aimer les bonbons plus que ça, puisqu'elles doivent sans cesse surveiller leur ligne, mais les filles c'est marrant des fois, elles font des trucs que les garçons ne font pas.
Il fallait que je trouve une façon de m'excuser auprès de la jeune fille, du coup je fouillais au fond de mon sac pour trouver quelques choses... BINGO le paquet que je cherchais, je le sortais et le tendait à la jeune fille.

-Tiens pour me faire pardonner... ce sont mes bonbons préférer, je sais pas ce qui est cassé dans tes affaires, mais je suis vraiment beaucoup désolé... mais s'il te plait ne tue pas Tweeny... c'est mon meilleur ami... même si parfois je le regrette.

Je tentais de lui sauver la peau et lui ne me prêtais même pas attention, décidément je me demande pourquoi je suis aussi gentil que cela avec lui, alors qu'il ne le mérite pas vraiment. J'espérais que la fille ne m'en veuille pas trop, je ne voulais pas me faire d'ennemi ici, mais je veux que des amis, en plus je lui proposais les meilleurs bonbons qui pouvaient exister au monde ! Ils étaient multicolores, piquant et acide, le parfait mélange pour un bonbon. Bien sûr si ce qui était cassé était d'ordre matériel, les bonbons n'allaient pas suffire et j'avais peur de me faire crier dessus à cause de Tweeny, je devrais lui trouver une autre peluche pour le calmer, surtout qu'il avait eu beaucoup de chance, la jeune fille avait arrêté son pouvoir, elle aurait pus lui faire mal, même si je me demande si l'étranglement est mieux, lui ça n'avait pas l'air de le gêner.





"Je suis un peu comme les canards qui sont dans la marre, donne leur du pain et ils seront tes copains, donne moi des sucreries et je serais ton ami."
Revenir en haut Aller en bas
Manami Atsuya
avatar
spirit

Féminin Age : 23
Messages : 200
Inscription le : 12/04/2012
Localisation : Coinceé entre deux touches du clavier... Help ! T_T


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 1ère année / 18 ans
Pouvoir(s):
Club: Dessin

MessageSujet: Re: Une rencontre imprévue. [Pv Manami]   Lun 30 Avr - 16:18

Toujours assise par terre, Manami s’arrêta d’étrangler la pauvre peluche lorsque son propriétaire prit la parole. Encore une fois, elle s’était emportée, comme à chaque fois qu’il arrivait quelque chose à ces précieux petits gâteaux. Le garçon devant elle parla et se présenta, sans qu’elle ne puisse bien comprendre pourquoi. Après tout elle n’allait pas appeler la police et le faire arrêter ou quelque chose du genre. Mais les gens autour d’eux commençaient déjà à leur jeter des regards étranges, comme s’ils voulaient les observer mais sans se faire voir, ou bien tout simplement des regards de dégoût. Manami connaissait bien ce genre de regard, celui qui est fait pour désigner des gens quelque peu différent, ce regard pour mettre mal à l’aise. Elle aurait eu bien du mal à déterminer pourquoi tous les deux –ou trois si on compte la peluche bleue- avaient le droit à de tels regards. Peut-être était-ce à cause de tout le boucan qu’il avait fait –dérangeant ainsi la tranquille journée de leur camarade- , ou alors à cause de l’apparence peu commune du petit - ?- garçon ?

D’ailleurs quel âge avait-il ? Il n’était certes pas très grand, mais malgré son accoutrement -qui ne passait pas inaperçu avec son t-shirt orange, un jean blanc et une étrange veste avec des oreilles de chat déployées sur une chevelure verte parsemée de jaune- il ne semblait pas non plus être en enfant. D’après ces souvenirs, le formulaire d’inscription demandait un âge minimum de quatorze ans –elle s’était d’ailleurs toujours demandé pourquoi-. Le garçon devant elle devait donc obligatoirement être plus âgé. Une chose était sûre, c’est qu’il avait un style bien particulier –qui lui allait plutôt bien soit dit en passant-, et il devait sans doute aimer se faire remarquer ou du moins avoir des regards posés sur lui.

Mais le pauvre avait l’air vraiment peiné pour elle –ou ses affaires- et il n’arrêtait pas de se confondre en excuses tandis que la petite créature bleue –apparemment nommée Tweeny- affichait un sourire béat sur les genoux de Manami, pas du tout gêné par la présente situation. Après un léger temps de réflexion, le garçon qui s’appelait Kaito Minami sortit quelque chose de son sac et lui tendit dans ses mains. Des bonbons. Plus exactement ses bonbons préférés. A ce qu’elle avait pu voir, il adorait les bonbons –pas difficile de le savoir, sa tête lui faisait un peu penser à un petit bonbon piquant qui donne la pêche-, elle pouvait alors ce qu’ils représentaient pour lui. D’autant plus qu’elle aussi avait un pêché mignon : certes elle aimait bien les bonbons, mais ce n’était rien comparé aux mikados dont elle pouvait manger presque un kilo –voire plus- par jour sans prendre le moindre gramme –merci le sport et son métabolisme !-.

Elle resta encore un moment assise sur le sol à le regarder puis esquissa un léger sourire amusé. Miracle ! Même s’il était petit, c’était un vrai sourire amusé, pas un sourire de politesse comme d’habitude. Le jeune garçon ne devait même pas se rendre compte de l’exploit qu’il venait d’accomplir en lui tirant un sourire. En faisant attention à ne pas faire tomber Tweeny –qu’elle prit contre elle dans ses bras- elle ramassa son sac et les restes écrabouillés des gâteaux qu’elle rangea en vitesse. Puis elle se releva pour être face à ce Kaito Minami. Elle dépassait de plusieurs bons centimètres, ce qui était plutôt rare puisqu’elle n’était pas particulièrement grande. Il devait être sûrement plus jeune –ce qui ne l’aurait pas étonnée- ou alors juste un peu petit pour son âge.

« Moi c’est Manami Atsuya. Oh désolée pour euh… Tweeny c’est ça ? Je m’emporte vite quand on s’en prend à mes mikados. J’espère que tu ne m’en veux pas trop de l’avoir…. Fin…. Un peu…. Secoué…. »

Elle regarda un instant les mains toujours tendues de Kaito Minami qui contenait des petites choses de toutes les couleurs, sans aucun doute piquants et peut-être même acides. Il était prêt à sacrifier ses bonbons préférés pour sauver la vie de son ami- bien qu’elle n’eut jamais l’intention de lui faire réellement du mal- et elle trouvait cette attention très touchante pour Tweeny qui lui n’avait pas l’air de remarquer quoi que ce soit. Gardant la terreur bleue dans un bras, elle tendit l’autre vers les mains de Kaito et les referma, ramenant ses bonbons vers lui. Par ce geste, elle voulait lui faire comprendre qu’elle ne voulait pas de ces bonbons, non pas parce qu’elle était trop en colère ou quoi que ce soit du genre, mais tout simplement parce qu’elle ne jugeait pas nécessaire d’avoir un dédommagement pour ses pauvres mikados –quoi que, en y réfléchissant bien, pourquoi pas ?-.

« Ne t’en fais pas pour ça, j’en ai un bon stock encore. Alors c’est ça ton pouvoir ? Il a l’air plutôt cool »

Manami parlait sur un ton dégagé, comme si elle parlait de la pluie et du beau temps. Tout d’abord parce qu’elle parlait toujours comme ça –sauf quand elle était froide ou qu’elle provoquait quelqu’un- mais aussi pour détente son interlocuteur qui semblait tellement gêné qu’il lui faisait presque de la peine. En disant « ça », elle avait montré Tweeny toujours confortablement installé dans ses bras. En arrivant ici, elle avait fait un tour dans la bibliothèque et quelques autres endroits –qu’il valait mieux ne pas connaitre- pour en savoir un peu plus sur les différents dons des élèves de cette académie. Elle avait donc vaguement lu quelque chose sur les peluches à qui on donnait la vie, mais elle était clairement impatiente d’en savoir plus.
Revenir en haut Aller en bas
Kaito Minami
avatar
jokers

Masculin Age : 27
Messages : 78
Inscription le : 17/04/2012
Localisation : Au pays des bonbons, voisin de celui des Bisounours.


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 1ére Année/16 ans
Pouvoir(s):
Club:

MessageSujet: Re: Une rencontre imprévue. [Pv Manami]   Lun 30 Avr - 18:12

La jeune fille resta un moment assis sur le sol, je me demandais à quoi pouvait-elle bien pensé, peut-être toujours autant déçu d'avoir perdu ses gâteaux, mais bon elle affichait un gentil sourire, du coup j'étais un peu rassuré, c'est qu'elle ne devait pas m'en vouloir tant que ça alors, heureusement, je n'aurais pas aimé avoir un ennemi ici, ce n'est pas drôle et je n'en avais encore jamais eu surtout. Elle ramassait ses affaires et se releva enfin, les gens autour avait remarqué une partie de la scène qui s'était déroulé, mais moi je m'en fichais, j'avais l'habitude des regards, les gens me dévisage souvent, en se disant qui est ce drôle de petit garçon qu'ils ont devant leurs yeux et quand ça me gêne je leur tire tout simplement la langue, mais là je ne prêtais pas vraiment attention à ce qui se passait autour de moi.
Elle s'appelait Manami, un joli prénom je trouve, moi j'aime bien et je ne m'en faisais pas trop pour Tweeny, l'endroit où il était ne semblait pas du tout le gêner, par contre si la jeune fille s'emporte vite il se peut qu'elle l'étrangle à nouveau, il est capable de profiter de la situation. Après ça elle s'approchait pour refermer ma main, elle ne voulait pas que je lui donne des bonbons pour me faire pardonner, du coup je les mettais au fond de ma poche pour plus tard.

- Oui, mon pouvoir me permet de contrôler les peluches... comme Tweeny, mais lui c'est un exemple particulier vu qu'il n'est pas comme les autres, il peut s'animer quand il veut, à condition que je sois à ses côtés et il a sa propre personnalité... enfin ça je pense que tu as remarqué...

Je lui souriais pour conclure mon petit discours sur mon pouvoir, surtout qu'en arrivant ici je ne me disais pas qu'il aurait autant de succès, ce n'était pas la première personne à le trouver cool, au début je me disais qu'ils me prendraient pour un gamin avec ce genre de pouvoir et qu'ils le trouveraient inutile. À mon tour je m'interrogeais sur son pouvoir, j'avais vu des crayons et des pinceaux volés juste avant d'arriver, c'était peut-être ça non ? C'est plutôt cool aussi comme pouvoir, peut-être qu'elle peut faire voler plein d'autres choses, du coup je lui demandais.

-Et toi, c'est quoi ton pouvoir ? Euh... tu sais faire voler les pinceaux et les crayons non ? Enfin c'est ce que j'ai vu en arrivant... c'est assez cool aussi je trouve et puis avec ça tu peux te défendre... moi tu veux je fasse quoi avec ce lapin qui ne pense qu'à aller voir les filles...

Je disais ça en soupirant, parfois je me demandais à quoi me servait Tweeny, mais c'est vrai qu'il était présent quand j'allais mal ou que j'avais des ennuis et c'est pour ça que je lui pardonnais à chaque fois, c'était comme mon meilleur ami, vu que les autres me trouvaient trop bizarre pour être avec eux.
Du coup je devrais peut-être l'avertir sur les réelles intentions du lapin, puisque là où il est, il est aux anges, mais pas le temps de lui dire, Tweeny en profita pour la toucher... et pas n'importe où puisqu'il toucha sa poitrine avec ses bras... j'affichais un sourire gêné et je ne savais pas quoi faire, je m'empressais de dire quelque chose.

-Aaah... désoler, j'allais te prévenir, mais ne garde jamais Tweeny trop près de toi comme ça... s'il passe son temps sous les jupes des filles ce n'est pas parce qu'il s'ennuie... même si je n'ai jamais compris ses intentions, je n'arrive pas à l'empêcher de le faire...

Je savais bien ce qui arrivait quand il commençait à jouer un peu trop, ça finissait mal et il se prenait des coups, bien sûr il ne sent pas la douleur et lorsque c'est une fille ça agit comme un puissant anesthésiant et c'est comme si elle lui faisait des caresses, mais qu'allait elle bien lui faire ? Il méritait une punition, mais je ne veux pas qu'elle le tue, bon c'est techniquement impossible puisque je n'ai jamais vu personne réussir à le déchirer, mais quand même on ne sait jamais, je ne veux pas qu'il disparaisse et ça même si Tweeny m'avait complètement oublié, c'est comme si je n'existais plus.





"Je suis un peu comme les canards qui sont dans la marre, donne leur du pain et ils seront tes copains, donne moi des sucreries et je serais ton ami."
Revenir en haut Aller en bas
Manami Atsuya
avatar
spirit

Féminin Age : 23
Messages : 200
Inscription le : 12/04/2012
Localisation : Coinceé entre deux touches du clavier... Help ! T_T


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 1ère année / 18 ans
Pouvoir(s):
Club: Dessin

MessageSujet: Re: Une rencontre imprévue. [Pv Manami]   Dim 13 Mai - 18:49

Contrôle des peluches. C’était bien ça le pouvoir de ce fameux Kaito, et la démonstration la plus flagrante était ce drôle de petit lapin bleu aux oreilles blanches. Et puis ça correspondait tout à fait à sa personnalité, ou du moins ce qu’elle en avait vu. Mais aussi surprenant que cela puisse paraître, Tweeny et Kaito avaient deux personnalités bien distinctes mais surtout très différentes. Alors que Kaito semblait un petit garçon innocent –enfin elle pouvait très bien se tromper mais quand même- son compagnon Tweeny lui avait l’air d’un véritable coureur de jupon… Miniature. Elle regarda ce dernier qui était toujours dans ses bras puis lui frotta doucement la tête, juste entre les oreilles. Le lapin avait l’air ravi –sans qu’elle sache pourquoi- puisqu’il affichait toujours ce même sourire béat.

Kaito lui posa ensuite une question sur ses pouvoirs. Mais ce qui interpela Manami, ce n’était pas vraiment la question en elle-même, mais plutôt la suite. Il avait soulevé le fait qu’elle puisse utiliser son pouvoir pour se défendre. Premièrement, non elle ne s’en servait pas pour se faire de choses. Et puis la plupart du temps, les autres avaient peur d’elle avant qu’elle n’ait l’occasion de s’en servir contre eux, et quand ils n’avaient pas peur, elle ne se servait que de sa propre force pour se battre. Deuxièmement elle avait du mal à voir pourquoi Kaito aurait besoin de se défendre, personne ne pouvait lui faire du mal. Mais elle n’avait aucune envie de débattre sur ces points-là alors elle se contenta de donner une tout autre réponse.

« Pas seulement les pinceaux et les crayons, je peux faire voler tout ce que je veux. Enfin en théorie. Et sinon pourquoi tu ne trouverais pas une copine à Tweeny ? »


A peine avait-elle fini sa phrase que quelque chose la touchait. Ou plus exactement la tripotait. En baissant le regard vers sa poitrine, elle s’aperçue que des petits bras tout bleus étaient posés sur ses seins, et à en juger par le sourire encore plus grand de petite bête, ce n’était pas du tout par hasard. Ce n’était certainement pas la première fois que quelqu’un lui touchait cette partie de son anatomie, mais d’ordinaire il s’agissait plutôt de garons qui s’étaient fait des films, entre autre parce qu’elle était toujours proche d’eux. Dans ces cas-là, la solution était simple : un bon coup de poing bien placé –parfois un peu plus si le garçon se montrait un peu trop insistant- et le tour était joué.

Mais là c’était différent puisqu’il s’agissait d’un lapin –en peluche en plus- qui touchait ses attribues féminins. Elle n’allait tout de même pas frapper Tweeny, surtout qu’il avait déjà eu sa dose quand elle l’avait étranglé un peu plus tôt ! Soupire. Manami attrapa le coureur de jupon et le suspendu à bout de bras. Non non, elle ne comptait absolument pas le faire tomber ou quoi que ce soit, c’était simplement pour l’éloigner de sa poitrine. Elle lâcha un nouveau soupire en secouant légèrement sa tête de gauche à droite. A côté d’elle Kaito s’excusait encore à la place de la terreur ambulante. Décidément, il tenait vraiment à son compagnon. La jeune fille lui fit un nouveau sourire –un autre miracle ?!- et déposa doucement Tweeny sur la tête encapuchonnée de son maître. De cette façon au moins, il ne pourrait plus la toucher, et celui-ci semblait terriblement déçu de cette situation puisqu’il tendait les bras vers elle en faisant la moue.

« Et toi Minami-kun, tu as une copine ?

En l’appelant ainsi, Manami espérait que le garçon devant elle n’allait pas la penser trop proche ou à l’inverse trop distante. Au pire des cas, il la préviendrait certainement. Néanmoins elle était impatiente de savoir s’il avait effectivement une petite-amie ou pas. Non pas pour le chambrer avec ça, mais parce qu’elle était curieuse de savoir quelle genre de fille ce serait. Une fille pleine de vie et d’entrain comme lui ou son antipode, du genre calme et posée ? La jeune fille souriait légèrement en regardant vaguement du coin de l’œil un endroit où se poser qu’elle pourrait proposer à ces deux compagnons.





Phone ♥️-Link ♥️-Fiche ♥️
Merci à Azil pour l'avatar, et à Kuni, je le garde précieusement ♥

Revenir en haut Aller en bas
Kaito Minami
avatar
jokers

Masculin Age : 27
Messages : 78
Inscription le : 17/04/2012
Localisation : Au pays des bonbons, voisin de celui des Bisounours.


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 1ére Année/16 ans
Pouvoir(s):
Club:

MessageSujet: Re: Une rencontre imprévue. [Pv Manami]   Lun 14 Mai - 17:27

J'étais impressionné par son pouvoir, elle pouvait faire voler n'importe quoi ? Peut-être que même qu'elle pouvait elle même voler ou que plus tard elle pourrait voler, c'était impressionnant, même si moi j'aime e=beaucoup mon pouvoir je ne fais pas de choses extraordinaires. J'imaginais déjà un tas de choses, faire voler des avions, faire planer des voitures ou un tas d'autres choses, je voyais presque les dessins se former sous mes yeux, c'était quelque chose d'impressionnant, on aurait dit un super héros en fait, je trouvais ça cool. Sa question me décrochait de mes nuages et je rigolais, une copine pour Tweeny ? C'est très difficile à faire, pour plusieurs raisons, il est très difficile et préfère les humaines, surtout que je ne suis pas toujours certain de créer ce que je veux, mais j'y ai souvent pensé et je me suis dit que ce serait une bonne solution pour le calmer, une peluche un peu plus dur avec lui, occuper pour la surveiller... ce serait amusant en tout cas, j'y réfléchirais plus tard je pense.

Lorsque j'allais lui expliquer Tweeny passait à l'attaque... je savais bien qu'il allait en profiter, il n'est pas du genre à rester sage bien longtemps, surtout à cet endroit. Manami l'attrapait par les bras pour le soulever, je souriais, le pauvre il devait être déçu, s'imaginant qu'il pourrait profiter de cet instant. Elle déposa la peluche sur ma tête, qui était vraiment déçu, désirant à tout pris retourner dans ses bras, mais c'était mieux ainsi, on ne peut pas lui faire confiance, il risque de faire encore plein de bêtises. Après elle me posa une drôle de question, me demandant si j'avais une copine, Tweeny était plié en quatre, riant de bon cœur, le sujet est plutôt disputé entre lui et moi, je pense que je n'en ai pas besoin et il s'imagine qu'avec une petite copine il pourrait en profiter. Du coup, au moment où j'allais lui expliquer Tweeny décidait de réagir, sans doute pour se venger.

-Lui avoir une petite amie ? Hahahaha... ce n'est pas pour tout de suite, il n'est pas capable d'en avoir une, même quand il en a tout un groupe autour de lui qui le trouve trop mignon...

J'attrapais la peluche l'a calant entre mes bras que je croisais sur lui pour le faire taire, il avait peut-être raison, mais elle n'avait pas besoin de savoir les détails quand même, du coup je m'expliquais, un peu gêné par ce qu'avait dit cet abrutit de lapin.

-Non... je n'ai pas de copine... je ne me suis jamais intéressé au sujet... mais n'écoute pas Tweeny, il est jaloux... car vois-tu, quand je dois aller le récupérer dans un groupe de filles, ces dernières me trouvent "mignon à croquer"... et elle me garde avec elle, m'admirant pendant des heures, mes airs enfantins doivent leur plaire... mais moi je n'attends qu'une chose c'est m'échapper et Tweeny n'aime pas ça...

C'est toujours une vraie bataille de se débarrasser de ce genre de situation, elles sont là à me regarder et à me toucher, se disant "Oh j'aimerais l'avoir comme petit frère lui" ou "Moi je veux le ramener à la maison", mais moi je ne veux pas de tout ça, je suis bien content comme je suis et puis je n'aime pas rester assis des heures à écouter des gens parler, moi il faut que je joue et que je mange des bonbons.

Avec tout ça je n'avais même pas réussi à lui parler d'une éventuelle petite copine pour Tweeny, tout c'était passé si vite que je savais même plus ce que je voulais lui dire. Après un petit instant de réflexion je me souvenais, je la regardais donc avec un grand sourire, pour lui expliquer.

-Tweeny est très compliqué... en plus il préfère les "humaines", mais je n'arrive pas à lui faire comprendre qu'il ne pourra jamais... lui trouver une peluche s'avère plus difficile qu'on croit, je ne contrôle pas toujours mon pouvoir, du coup ce n'est pas forcément ce que je veux... moi je pense qu'une peluche capable de le maîtriser serait bien, une autre lapine pourquoi pas... un jour si j'ai du temps j'essaierais, ça peut être drôle et amusant.
-Pfff... n'importe quoi... moi j'veux Manami !


Je lui donnais un petit coup sur la tête, il avait réussi à ressortir pour ouvrir la bouche, je suis sûr qu'il serait content avec une autre peluche, je l'ai plusieurs fois surpris en train de regarder ce genre de choses avec admiration, en plus il serait mignon tous les deux, le petit couple qui se dispute, mais qui s'aime tellement, au moins ils attireront les regards pour autre chose que les bêtises de Tweeny, sauf si ce dernier arrive à corrompre l'autre peluche pour qu'ils s'y mettent à deux... mais je n'ose même pas y penser, j'ai déjà du mal avec une peluche, alors deux.





"Je suis un peu comme les canards qui sont dans la marre, donne leur du pain et ils seront tes copains, donne moi des sucreries et je serais ton ami."
Revenir en haut Aller en bas
Manami Atsuya
avatar
spirit

Féminin Age : 23
Messages : 200
Inscription le : 12/04/2012
Localisation : Coinceé entre deux touches du clavier... Help ! T_T


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 1ère année / 18 ans
Pouvoir(s):
Club: Dessin

MessageSujet: Re: Une rencontre imprévue. [Pv Manami]   Ven 1 Juin - 18:48

En entendant Tweeny et Kaito, Manami ne put s’empêcher de retenir un rire. Même si ces deux-là passaient leur temps à s’envoyer des vents, on voyait bien qu’ils s’adoraient quand même. Mais apparemment le jeune garçon semblait plutôt gêné par le fait de ne pas avoir de petite copine. Ou du moins, ce qui le gênait c’était sûrement le fait que son acolyte ne cesse de se moquer de lui à cause de ça. Mais les propos de Kaito confirmaient ce que pensait notre jeune fille : le petit lapin était plus attiré par le genre humain que par ses semblables. « Moi j’veux Mamani ! » qu’il disait le petit, ce qui la fit rire un peu plus. Elle se pencha légèrement vers eux de façon à ce que sa tête soit à la hauteur de celle de la terreur bleue.

« -Et pourquoi tu préfères les humaines ? »

C’est vrai, il fallait penser au sens pratique. Si Tweeny avait une petite copine qui était une peluche elle aussi, il pourrait faire pleins de choses ensemble ! Notamment des bêtises bien sûr –il avait l’air d’adorer ça- car c’était sans aucun doute plus simple de faire des bêtises entre peluches plutôt qu’entre une humaine et une peluche. Mais Kaito avait certainement déjà du mal à s’occuper de son compagnon très agité, alors s’ils étaient deux, ce seraient sûrement une catastrophe pour lui.

Manami venait de remarquer un banc un peu plus loin, situé au soleil, où elle pourrait s’asseoir avec ses compagnons. Car oui, c’était quand même mieux que de rester là debout en plein milieu de la cour non ? Mais au moment où elle ouvrit la bouche pour parler, une étrange sensation de légèreté l’envahit. En temps normal ça aurait pu être agréable, mais elle connaissait trop bien cette sensation pour savoir que ça ne présageait vraiment rien de bon.

En effet, en baissant la tête, elle put voir que ses pieds ne touchaient absolument plus le sol. Et elle n’était pas la seule. Dans un périmètre d’environs cinq mètre, tout ce qui n’était pas solidement attaché au sol –comme les arbres ou les bancs fixés- flottait à présent à environs un mètre de hauteur, tous les étudiants, Kaito et Tweeny y compris. Autour d’elle s’était la panique totale. Ceux qui avaient la chance d’être encore sur la terre ferme partaient en hurlant pendant que ceux pris au piège faisaient tout ce qu’ils pouvaient pour retourner à terre.

Manami soupira. Elle, elle était habituée à se retrouver dans les airs, ne contrôlant pas vraiment son pouvoir –sauf pour tout ce qui était en rapport avec le dessin bizarrement- il lui arrivait souvent de marcher tranquille et de se voir quitter le sol d’un moment à l’autre. Parmi les gens qui ne savent pas maitriser leur pouvoir, ce dernier apparaissait la plupart du temps dans un moment d’une émotion forte ou d’un truc dans le genre. Mais bien sûr, elle non. Ca serait trop simple sinon.

Quoi qu’il en soit, les gens autour d’elle faisaient face à cette situation pour la première fois probablement. La plupart étaient dans un état de pure panique, frôlant presque l’hystérie. La jeune blondinette ferma les yeux et inspira profondément, de la même façon que les femmes enceintes qui essayent de se préparer pour le grand jour. Elle espérait que cela suffirait pour désactiver son pourvoir, mais manifestement ce n’était pas le cas. C’était même pire puisqu’à présent, certains objets ou même personnes se mettaient à flotter à droite et à gauche alors qu’ils étaient plus ou moins immobiles l’instant d’avant. Manami regarda Kaito qui était devant lui avec Tweeny juste à côté en espérant qu’il n’avait pas trop peur.

« -Et tu disais que mon pouvoir était cool ? »

Bien sûr, elle avait parlé d’un ton un peu froid –qui lui était habituel il faut l’avouer- mais avec une pointe de légèreté, prouvant ainsi que ce n’était pas un reproche, qu’elle rigolait juste. Mais au final, c’était un peu vrai aussi. Pour elle, son pouvoir n’était pas du tout cool. Vu le nombre de fois qu’elle avait eu des ennuis à cause de lui, elle ne pouvait pas être en admiration devant ça. Mais si elle était venue dans cette école, c’était bien pour que ce pouvoir devienne plus un avantage qu’un inconvénient après tout !





Phone ♥️-Link ♥️-Fiche ♥️
Merci à Azil pour l'avatar, et à Kuni, je le garde précieusement ♥

Revenir en haut Aller en bas
Kaito Minami
avatar
jokers

Masculin Age : 27
Messages : 78
Inscription le : 17/04/2012
Localisation : Au pays des bonbons, voisin de celui des Bisounours.


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 1ére Année/16 ans
Pouvoir(s):
Club:

MessageSujet: Re: Une rencontre imprévue. [Pv Manami]   Lun 4 Juin - 9:27

Après tout ce qu'on avait dit, la jeune fille se penchait vers Tweeny, pour lui demander pourquoi il préférait les "humaines" et dans un sens sa question était logique, mais la réponse de Tweeny ne le serait pas forcément, il y a des choses qu'on ne comprend pas dans ce monde, ce sont les mystère de la vie, mais les mystère de Tweeny c'est encore pire. On voyait bien que la peluche réfléchissait à ce qu'il allait dire, il regardait ensuite d'un air très sérieux la jeune fille où plutôt son décolleté, étant donné qu'elle s'était penchée devant lui, il avait une vue plongeante. La peluche regardait Manami avec sourire un peu niait, voir même abrutit.

-Moi j'aime les humaines pour ça, il montre de la patte le décolleté de la jeune fille, ainsi que plein d'autre chose ! Elle me sert dans leur bras, elles me font des caresses et puis toi, tu es bien plus jolie qu'une peluche !

Je soupirais en écoutant le lapin répondre à la jeune fille, j'avais envie de le frapper sur la tête une nouvelle fois, mais je ne le faisais pas, après tout elle avait posé la question, je ne pouvais pas lui en vouloir pour une fois. Parfois je me demande à quoi il pense celui-là, je ne sais pas ce qu'il imagine avec les filles, mais ce n'est pas toujours ce qu'il croit, je prenais à mon tour la parole.

-Tu crois tout savoir... mais quand quatre ou cinq filles te gardes en otage parce que tu es "mignon à croquer" et ça pendant des heures... c'est beaucoup moins drôle.

Tweeny soupirait à son tour, histoire de me faire comprendre que je n'avais rien compris aux filles, mais ça je le sais bien, moi je veux juste jouer, alors que ce soit une fille ou un garçon, du moment qu'on joue avec moi et qu'on est mon ami, le reste m'importe peu, je ne vois pas d'autres choses à faire de toute façon.

La discussion n'avait pas vraiment le temps de continuer, car d'un coup je me sentais comme planer... au début je ne comprenais pas vraiment ce qui pouvait se passer et puis Manami ne semblait pas déranger, au contraire elle avait l'air de savoir ce qui se passait. Je regardais mes pieds et ils avaient décollé du sol ! Un large sourire s'affichait sur mon visage, j'étais comme un gamin sur une balançoire, j'en rigolais même, alors que beaucoup d'autres semblait paniquer, moi je trouvais ça amusant. Je lâchais Tweeny, qui s'amusait à nager autour de moi, du coup on rigolait tous les deux, mais après ça les choses changeaient de nouveau, on allait de gauche à droite sans même savoir pourquoi, moi je continuais de rire et de m'amuser, c'était tellement drôle, je ne savais pas d'où ça venait. Jusqu'à ce que Manami prononce ces quelques mots, je sentais bien que ce genre de situation ne lui faisait pas plaisir, mais moi je vois ça avec les yeux d'un enfant, alors forcément pour moi ce n'est qu'un jeu de plus. J'avais arrêté de rire et je regardais la jeune fille avec un grand sourire, je voulais la réconforter, mais je ne savais pas trop comment.

-T'inquiète ce n'est pas grave, moi je trouve ça drôle... ce n'est pas tous les jours qu'on apprend à voler, si ? Alors, les gens devraient être reconnaissant. En tout cas moi, je trouve ça super de voler ! Je suis un super héros ! Un vrai !

Je m'approchais d'elle tant bien que mal en lui saisissant les mains, puis je tentais de nous faire tourner tous les deux, c'était super amusant, on était là comme en train de planer et de tourner tous les deux, moi je riais aux éclats, j'espérais qu'elle aussi, car il faut voir les choses du bon côté, tout n'est pas tout noir ou tout blanc, il y a des nuances, donc toujours de bons côtés aux mauvaises choses et en rigoler permet de les voir. Je ne savais pas quand ça allait s'arrêter, mais je ne voulais pas forcément que ça s'arrête, c'était plutôt drôle, c'est comme une balançoire en fait, mais en vingt fois plus cool. Son pouvoir n'avait pas que de bons côtés, mais ce n'est pas grave, il était cool quand même et puis il faut penser à l'avenir, lorsqu'elle va le maîtriser, ce sera super bien et elle oublieras les mauvais moments que ce pouvoir lui à laisser. Bien sûr, moi je regardais ça comme un gamin, je ne comprenais pas tout et ce n'était qu'un jeu de plus à mes yeux.





"Je suis un peu comme les canards qui sont dans la marre, donne leur du pain et ils seront tes copains, donne moi des sucreries et je serais ton ami."
Revenir en haut Aller en bas
Manami Atsuya
avatar
spirit

Féminin Age : 23
Messages : 200
Inscription le : 12/04/2012
Localisation : Coinceé entre deux touches du clavier... Help ! T_T


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 1ère année / 18 ans
Pouvoir(s):
Club: Dessin

MessageSujet: Re: Une rencontre imprévue. [Pv Manami]   Sam 14 Juil - 16:06

Contrairement à toutes attentes, la réponse de Tweeny semblait plutôt logique. Certes une peluche est toujours mignonne, mais quand on est soi-même une peluche, elles doivent toutes se ressembler un peu non ? Mais Manami ne pouvait s’empêcher de ressentir un peu de peine pour ce pauvre Kaito. Lui qui n’avait pas l’air d’apprécier plus que ça les filles –du moins pas de la même façon que les autres garçons s’y intéressent- elles, elles adoraient ce petit garçon à l’air enfantin. Pendant un court instant, la jeune fille se surprit à penser que les filles se colleraient moins à lui s’il acceptait d’avoir un style vestimentaire plus « commun ». Mais elle s’arrêta vite dans ses idées, après tout elle ne le connaissait pas plus que ça, elle n’avait pas le droit de faire de telles suppositions.

Mais lorsque Manami se retrouva en l’air et se tourna vers ses deux nouveaux compagnons, elle fut stupéfaite de voir qu’aucun des deux n’éprouvaient la moindre peur. Kaito avait un large sourire qui illuminait son visage –un peu comme ceux des enfants, quand on leur propose une énorme glace- et Tweeny s’amusait même à nager autour de lui. Incroyable ! C’était la première fois qu’elle voyait quelqu’un ne pas être effrayer lors de l’activation soudaine de son pouvoir. D’habitude, même les gens qu’elle pouvait presque considérer comme ses amis éprouvaient une certaine appréhension.

"-T'inquiète ce n'est pas grave, moi je trouve ça drôle... ce n'est pas tous les jours qu'on apprend à voler, si ? Alors, les gens devraient être reconnaissant. En tout cas moi, je trouve ça super de voler ! Je suis un super héros ! Un vrai ! "

Sans le savoir, Kaito faisait le bonheur de Manami. Après toutes ses années passées à essayer de ne jamais activer son pouvoir, ne jamais se retrouver entourée de trop de monde pour ne pas leur faire peur, elle trouver enfin une personne –et même deux en comptant Tweeny !- pour qui son pouvoir n’était pas une malédiction mais plutôt une bénédiction. Sans qu’elle puisse comprendre, Kaito fit de grands gestes. Elle comprit un instant plus tard, quand il eut enfin réussit à s’approcher d’elle et qu’il lui saisit les mains. Il essaya alors de faire tourner les deux adolescents sur eux-mêmes, faisant des cabrioles invraisemblables dignes des astronautes sur la lune. Encore mieux, il riait aux éclats ! Rien qu’en voyant ça, la jeune fille fut submergée par une vague de bonheur, et se mit à rire à son tour.

Vu de l’extérieur, la scène était certainement un peu déconcertante. Parmi une foule de personnes paniquées qui volaient et essayaient de toutes leurs forces de retourner sur le sol, un jeune garçon et une jeune fille, accompagné par une peluche, avaient l’air de s’amuser comme de petits fous ! Plusieurs personnes se demandaient sûrement comment ils étaient capables d’être joyeux dans un moment pareil. Peut-être était-ce parce qu’ils savaient d’où venait ce phénomène, ou alors, plus probablement, c’était grâce à la bonne humeur de Kaito qu’il réussissait à transmettre autour de lui.

Au bout d’un moment, la jeune fille arrêta de faire des acrobaties et regarda ses acolytes, et plus particulièrement le sourire qu’ils affichaient. D’un coup, Manami « sauta » sur Kaito, passant ses bras autour du cou du jeune homme, le serrant contre elle. Son sourire n’était plus celui d’une petite fille qui s’amuse mais il exprimait tout le bonheur et la reconnaissance qu’elle devait à son compagnon. Elle le serra un bref instant contre elle, puis déposa un baiser sur sa joue.

"-Merci, t’es vraiment adorable"

A peine avait-elle eut le temps de finir sa phrase, qu’une sensation désagréable les saisirent tous et à l’instant d’après, ils retombèrent sur le sol dans un bruit sourd, comme tirés par une corde invisible. Autour d’eux, de nombreuses plaintes s’élevaient. Certaines signifiaient qu’ils s’étaient fait mal lors de leur chute, d’autres avaient pour seul but de montrer leur mécontentement après cet incident. Mais pour une fois, Manami ne s’en souciait pas. Elle regarda Kaito qu’elle avait lâché pendant qu’ils tombaient et elle éclata de rire. Pendant la descente, la capuche de Kaito était partie, découvrant ses cheveux teints en bataille à cause du vent, Tweeny trônant au sommet du crâne d’un air fier. A genoux sur le sol, toujours en train de pouffer de rire, Manami essaya de s’avancer vers eux en tendant une main pour la poser sur l’épaule de Kaito

"-Pfff…. E-E-Est-ce qu-que ç-ça va ?"



Spoiler:
 






Phone ♥️-Link ♥️-Fiche ♥️
Merci à Azil pour l'avatar, et à Kuni, je le garde précieusement ♥

Revenir en haut Aller en bas
Kaito Minami
avatar
jokers

Masculin Age : 27
Messages : 78
Inscription le : 17/04/2012
Localisation : Au pays des bonbons, voisin de celui des Bisounours.


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 1ére Année/16 ans
Pouvoir(s):
Club:

MessageSujet: Re: Une rencontre imprévue. [Pv Manami]   Jeu 9 Aoû - 10:02

On s'amusait vachement bien avec Manami ! En tout cas, moi je m'amusais comme un fou à voler et à m'amuser comme un gamin, j'étais un peu comme un super héros, je volais dans les airs. Il ne me manquait plus que des gens à sauver et c'est bon, j'avais vraiment la classe ! J'entrainais même la jeune fille avec moi, lui attrapant les mains pour danser dans les airs et faire des pirouettes tel deux astronautes ou plutôt deux gamins, mais soyons sérieux un peu. Après ça on rigolait aux éclats, on s'amusait bien et c'était le principal, je ne comprenais pas comment les autres ne pouvait pas s'amuser avec ce genre de pouvoir, c'est tout simplement énorme ! Je relâchais Manami, mais dans la seconde qui suivait elle se dirigeait vers moi pour me prendre dans ses bras et pour me remercier, instinctivement je la prenais aussi dans mes bras pour me blottir contre elle, pourquoi ? Ça me rappelle ma soeur, lorsque j'allais mal ou qu'elle n'allait pas très bien, on se prenait dans les bras, du coup cette scène me rappelait ces moments de complicité avec elle. Pas le temps de penser, on se retrouvait rapidement tous les deux au sol, sauf Tweeny, qui eu la chance de retomber sur ma tête. J'étais au début un peu surpris, mais lorsque Manami me demandait si ça allait je la regardais avec un immense sourire.

-Mais... ça va super ! Je trouve ça troooop cool, il faudra qu'on refasse ça un jour ! Tu sais que tu pourrais être un super héros ? Voler dans le ciel pour aller sauver les citoyens en danger et affronter un terrible super méchant... E NOR ME !

J'explosais de rire juste après ça, moi je trouvais ça grandiose, mais ceux qui avaient aussi atterrit autour de nous ce n'était pas le cas, je ne pouvais m'empêcher de rire lorsque je les regardais, surtout ceux qui se frottaient les fesses en étant tombés dessus. Moi j'avais l'habitude des chutes et des cascades, donc ce n'est presque rien et puis je me suis tellement amusé que même si je m'étais fait mal ce ne serait pas grave.

Tweeny redescendait de ma tête, puis il se posait à côté de nous en croisant les bras... sûr qu'il va faire une grande et longue déclaration. Généralement lorsque Tweeny prend cette pose c'est qu'il va dire quelque chose, on pourrait croire qu'il boude, mais c'est la même position, sauf qu'il tourne la tête sur le côté en signe de mécontentement. ôté en signe de mécontentement. Si au début je me demandais ce qu'il allait demander, en réfléchissant un instant, je savais ce qu'il avait en tête. Manami m'avait pris dans ses bras pendant qu'on volait, même si je ne savais pas pourquoi, j'imagine que le lapin n'a rien loupé de la scène. D'un coup il nous regarda fixement tous les deux, puis il pris une grande inspiration.

-Kaito... j'en reviens pas... Manami a... a... ELLE T'A FAIT UN CÂLIN !! J'hallucine, c'est moi le plus mignon quoi ! Vous deux vous me cachez quelque chose... dites le si vous êtes amoureux hein, je vous laisse en couple !

Je regardais le lapin avec de grands yeux ronds, je ne savais pas quoi lui répondre, ce n'était qu'un câlin, rien de significatif, si ? Si c'est le cas, je n'y connais rien... bon, c'est vrai que je n'y connais rien, mais je sais qu'il n'y a pas de sens cacher à ce câlin. Je me tourne vers la jeune fille en rigolant, j'imagine qu'elle doit être tout aussi surprise que moi d'entendre ça de la part de Tweeny, mais il est jaloux c'est tout, d'habitude je râle quand une fille m'enlace et là je n'ai rien dit.

-Désoler... je crois que Tweeny ce fait des idées, d'habitude quand ça arrive, je râle et j'évite les câlins, ce qui provoque la colère du lapin, mais... je crois que là, ça ne me gênait pas.

J'affichais un grand sourire, mais je cherchais un peu mes mots lorsque je parlais, je ne savais pas trop quoi dire de plus pour me justifier et surtout justifier les propos du lapin qui s'imaginait encore des histoires farfelus. Il va vraiment falloir que je lui trouve une petite lapine pour lui tenir compagnie, car il ne pense qu'à ça tout le temps, en plus, il sera peut-être un peu plus sage. En tout cas, on avait bien rigolé, j'avais même du mal à ne pas décrocher mon large sourire, même si beaucoup semblait ne pas apprécier l'instant, moi j'avais tout simplement adoré et j'avais déjà hâte de recommencer, c'est trop cool de pouvoir voler comme ça, même si j'aime mes peluches et ce pouvoir, j'aurais adoré voler comme elle le fait, c'est juste fantastique, je pourrais être un super héros !





"Je suis un peu comme les canards qui sont dans la marre, donne leur du pain et ils seront tes copains, donne moi des sucreries et je serais ton ami."
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Une rencontre imprévue. [Pv Manami]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une rencontre imprévue. [Pv Manami]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Aomori :: rpg ☆ aomori pensionnat :: Extérieur :: La Cour-