AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « Tout dépend du hasard, et la vie est un jeu. » [Jiro]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lily Goldsmith
avatar
garden

Féminin Age : 24
Messages : 193
Inscription le : 24/11/2011


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 1ère Année / 19ans
Pouvoir(s):
Club: Aucun

MessageSujet: « Tout dépend du hasard, et la vie est un jeu. » [Jiro]   Mar 28 Fév - 15:29

« Le silence est pour les oreilles ce que la nuit est pour les yeux. »


C’était un jour plutôt banal. Les cours avait été long, les profs ennuyeux et pourtant elle avait été présente à tous ses cours. Il devait être un peu plus de vingt heure, ou dans les environs, mais le pensionnat semblait vide. Il lui semblait que tous les pensionnaires devaient être au réfectoire. Ou quelque chose dans le genre. Lily n’avait pas spécialement faim, et encore moins envi de voir des gens.
Jetant un regard par la fenêtre, le soleil était presque couché et la nuit prenant place. Le silence régnait étrangement. La jeune fille décida d’aller donc faire un tour dehors, et en profiterai pour vagabondé dans le pensionnat, comme elle avait l’habitude de faire quand elle commençait à s’ennuyer. Se regardant dans le miroir, elle était habillée d’un jean bleu tous ce qu’il y a de plus banale, et d’un débardeur noir tout aussi simple, ainsi que des bottines à talon noir aussi. Prenant son manteau, car il ne faisait pas très chaud dehors à cette heure là. Avançant jusqu'à la porte de sa chambre, elle mit les mains dans ses poches, pour regarder ce qu’elle emmenait, car on ne sait jamais ce qui peut arriver. Vous voulez savoir ce qu’il y a dedans ? Eh bien, elle avait ses cigarettes, un briquet, deux livre sterling qui trainait et sans oublier la clé de sa chambre décoré du porte clé qu’elle avait eu à Noël représentant Hinata Matsumoto la fille du directeur. Tirant la porte de sa chambre pour la refermer, elle passa un tour de clé pour être sur que ce soit bien fermer car sa colocataire n’était pas la. Elle lui avait dit qu’elle partait manger, et que Lily devait la rejoindre après. Même si Lily ne contait pas la rejoindre, elle pouvait toujours espérer.

Bref, Lily quitta sa chambre, et traversa rapidement les couloirs qui étaient eux aussi très vide. Et c’était une chance pour Lily, car elle n’avait pas vraiment envie de croiser un prof ou un surveillant, qui lui demanderait pourquoi elle trainait encore dans les couloirs, et tous ce qui s’en suit. Ses pas raisonnaient dans un silence presque morbide à cause de ses talons. Cela faisait de longue minute qu’elle marchait, sans vraiment savoir où elle allait. Passant devant plusieurs salles, sans vraiment y prendre attention. Lily s’était résignée à descendre, pour aller faire un tour dehors, profitant d’un moment de calme pour se détendre. Descendant les escaliers tout aussi vide que le couloir qu’elle venait de traversé, elle arrivait enfin au rez-de-chaussée passant devant le réfectoire, elle ne s’était pas trompé il y avait beaucoup d’élève qui mangeaient. Passant aussi devant le secrétariat et les cuisine, elle fini par arrivé dans le hall d’entrée. D’habitude bondé de monde, entre les nouveau et les élèves qui les accueillait, et ceux qui sortait... Lily fut étonnée de ne voir personne. Elle traversa la pièce pour pouvoir sortir. Elle arriva devant le pensionnat. Se retournant, par reflexe, elle essaya de voir si personne ne la suivait ou quelque chose dans le style. Et dans un même geste mécanique, elle alluma une cigarette. Ce tabac si précieux dont elle était rapidement devenu accro à son propre détriment.

Avançant, sur cette grande étendu paisible, le paysage était magnifique. Il n’y avait aucun nuage dans le ciel, mais on pouvait sentir le froid hivernale, extrêmement désagréable pour Lily. S’approchant d’un grand arbre, elle s’éloignait du pensionnat sans s’en rendre compte. Prenant un bouffé de cette drogue pourtant légale tout en continuant à avancer en direction de l’arbre. Quand elle fut enfin arrivée en dessous, elle s’assit en tailleur le dos contre l’énorme tronc de celui-ci.
Maintenant tranquillement installé, écoutant le silence, elle était contente, et un sourire pouvait se lire sur ses lèvres. Finissant sa clope, puis jetant le mégot un peu plus loin, n’ayant pas la force de marcher jusqu'à une poubelle dans la nuit, et qui plus est, devenait de plus en plus noir. Elle ferma les yeux, inspirant profondément une bouffer d’air frais. Tout en s’enfonçant dans les bras de Morphée.

Entendant un bruit, elle se réveilla brutalement. Combien de temps elle avait dormis ? Cinq minutes, une heure ou plus ? Elle n’en savait rien, tout était possible.
Ouvrant difficilement les yeux, elle remarquait que le silence n’était plus présent, et pouvait percevoir des bruits de pas qui avançait dans sa direction. Mais elle ne dit pas un mot, préférant d’abord apercevoir la personne qui venait avant devoir répondre ou non de sa présence ici. Tous étaient possibles, un surveillant qui venait vérifier que tous les élèves étaient couchés, ou juste un élève qui trainait dans les parages, un nouveau qui arrivait en pleine nuit ? Qui sait réellement ce qui peut se passé devant le pensionnat quand la nuit tombe ?


Spoiler:
 


Fiche Liens


Merci à Huyga, Chiharu, Sol', Anh, Kain, Hanae, Jak', Azil, Hanaka, Sven, Nitto pour vos vava' ♥️
Et Chiharu pour la sign'

Revenir en haut Aller en bas
Jiro Minazuki
avatar
spirit

Masculin Age : 20
Messages : 155
Inscription le : 01/01/2012


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 14ans
Pouvoir(s):
Club: Aucun

MessageSujet: Re: « Tout dépend du hasard, et la vie est un jeu. » [Jiro]   Jeu 8 Mar - 20:15

Quand la soirée avait commencé à dessiner son beau manteau d'étoiles dans le ciel, un esprit lunatique s'était emparré de moi. J'avais pris mon Ipod, mis "Down" de Jason Walker et était sorti rapidement de ma chambre avant de me m'adosser contre le mur qui semblait s'écrouler sur moi. Je souris dans le vide, pensant peut-être à un souvenir amusant et joyeux avant de secouer la tête d'un air interdit avant de courrir vers la sortie. J'ouvris grand la porte de sortie et l'envers du décor apparut, l'air vivifiant de la nuit encore fraiche en ce début Mars me prennait par suprise. Je fourrai les mains dans mes poches et enfonçai mon coup dans mon écharpe en laine noire avant d'avançer d'un pas presque détendu dans l'allée sombre qui bordait l'internat des garçons. J'écraisai une feuille qui finissait sa course folle avec le vent et trotinnai jusqu'à la limite de l'entrée.

J'observai les dernières voitures passés, éclairant de leurs feux rouges et blancs mes yeux qui pétillaient d'un air abstrait. J'étais une ombre dans la nuit, personne ne me voyait, je fis quelques pas et remontai la tête, la couleur de mes yeux avaient pris une couleur ambrée et une larme roue coula de mon oeil... Je l'écrasai d'un revers de main et fini par descendre de mon perchoir et pour reprendre ma blade dans les routes sinueuses d'Aomori. Peu de personnes sortaient la nuit, on ne savait jamais ce qui pouvait s'y passer. Je souris d'un air sadique avant de suivre le contour des pavés parfaitement symétriques quand un bruit, une sorte de craquement sourd m'interpella. Une sorte de fumée noire qui se fondait facilement dans la nuit déjà bien avancé, je sautai au-dessus de la bordure délimitant le chemin et suivit la lumière rougeoyante dans la nuit avec une certaine cadance...

Quand j'arrivai sur place, une sorte de petit hâvre de paix qui se réduisait progressivement en feu, quelqu'un avait allumé ce dit-feu, car ici, il n'y avait pas de place pour les malheureux accidents. Instectivement, l'iris ambrée de mes yeux s'intensifia, près à attaquer si le besoin en était nécessaire. Je m'avançai encore un peu et une sorte d'ombre se détachait, une jeune femme d'une vingtaine était assise près de l'arbre et dormait sans se rencontre de ce qui se passait autour d'elle. J'haussai les épaules, prêt à partir quand elle se réveilla. A enfin, elle était un longue à la détente car le feu avait déjà bien pris. Je m'approchai d'un air calme et observai le feu, quelque chose jaillit des flammes et arriva à mes pieds. Je me penchai et l'oscultai d'un air suspect. Un mégot de cigarette carbonisé, voilà la cause, il avait surement été mal éteint. J'enlevai mes écouteurs, me coupant de la musique qui me guidait depuis un moment tout au long de mon voyage, le refrein de fin s'éloigna progressivement comme l'écouteur tombait, se balançant dans les airs, puis je lançai.

« Fumée ça va, mais si on est même pas discret. »



Mouhahahahahaha ♥️ MERCI MA DEESSE SIRENE FOR THE AVATAR ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Lily Goldsmith
avatar
garden

Féminin Age : 24
Messages : 193
Inscription le : 24/11/2011


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 1ère Année / 19ans
Pouvoir(s):
Club: Aucun

MessageSujet: Re: « Tout dépend du hasard, et la vie est un jeu. » [Jiro]   Dim 11 Mar - 20:53

« Si ta nature est de feu, alors c'est la loi, tu brûleras »


Les yeux à moitié fermer la jeune fille n’avait pas remarqué les petites flemmes qui jaillissaient à quelque mètre d’elle. Seul le garçon pas très loin d’elle l’intriguait vraiment. Il semblait observer le feu. Lily se demanda ce qu’il foutait là !? Il aurait pu la laisser dormir tranquille. Et puis ça ne se fait pas réveiller les gens comme ça. Malgré la mauvaise humeur de la jeune fille, le garçon semblait calme alors qu’il y avait le feu. Peut être qu’il savait comment l’éteindre ? Et que c’est pour cela que la ne le dérangeait pas ?
Lily fini par être réveiller complètement au bout de quelque minute même si la lumière dégagée par le feu la dérangeait quelque peu. Fronçant les yeux, elle l’observa regarder le sol avec insistance, se demandant ce qu’il faisait sans plus.

Prenant conscience de la situation elle se demanda pourquoi il y avait un feu, et si c’était lui qui l’avait allumé ? Oui la jeune femme avait un long temps de réaction, surtout au réveille. Elle se demandait si c’était à cause de lui que le fait était allumé. Ne pensant même pas pouvoir être responsable d’un tel acte. Et ne pensant pas aussi que son mégot était la cause de cela. Continuant de fixer l’homme, enfin la le jeune garçon qui ne semblait être de la même taille qu’elle avec ses talons. Nan ce n’était pas possible il forcement plus grand, même avec huit centimètre de plus, elle ne rivalisait pas. Mais le sujet n’était pas là. La jeune femme se demandait toujours pourquoi il y avait un feu. Puis au bout d’un moment il enleva ses écouteurs, et se mit à parler. Alors que Lily allait faire de même.

La jeune femme fronça les sourcils. Quoi ? Mais qu’es ce qu’il racontait. Elle ne s’était jamais caché de fumer. Elle l’assumait complètement et s’en fichait royalement de l’avis que les gens et les personnes qui l’entouraient pouvaient porter sur elle. Pourquoi elle devrait être discrète alors qu’elle en avait parfaitement le droit.
Et puis pourquoi il lui disait ça. Lily resta perplexe, comment savait-il qu’elle fumait et qu’es ce qu’il en avait à faire ?! Son visage affichait un air complètement neutre et normal, ne montrant aucune expression à cet inconnu. Elle n’allait pas en rester là, et il allait bien vite le savoir. Se décollant du tronc de l’arbre. Elle se leva rapidement et s’étira. Elle regarda le garçon s’un air méprisant et lui dit d’un ton sec.


« On ta pas demander ton avis, et puis j’fais ce que j’veux » Elle soupira. « Si ta un problème tu peux te barrer »

Ce qu’il avait dit, sa réflexion, il aurait pu se la garder elle en avait vraiment rien à faire. Elle aurait bien voulu lui demander comme il avait su mais elle sentait qu’il n’allait pas répondre. Pourquoi ? Elle n’avait pas de certitude mais juste un mauvais pressentiment qui ne présageait rien de bien et rien de bon. Et puis elle n’était pas vraiment d’humeur à discuter, elle n’aimait pas être réveillée. Elle n’aimait pas être observée quand elle dormait. Elle n’aimait les gens qui critiquaient sans savoir. Elle n’aimait cet inconnu à ce moment précis. Trop de chose qui faisait qu’elle n’était pas d’humeur à discuter calmement.

Faisant quelque pas à coté du feu. Il n’était pas très grand forte heureusement. On pouvait juste voir qu’une assez grande branche tombé de l’arbre était en train de prendre feu. Lily continuait d’avancé en tournant autour de ce petit feu, marchant d’un pas lent et elle respirait calmement. Essayant de retrouvé son calme. Et comme le feu n’était pas énorme elle retomba sur l’inconnu rapidement. Le dévisageant un peu mieux maintenant qu’il était à sa hauteur. Le regardant sans se cacher, une première fois de haut en bas, puis de bas en haut. Il semblait normal rien de particulier, rien d’intéressant à première vu. Les yeux bleu, les cheveux noirs, il n’était pas petit, pas spécialement grand non plus, il ne semblait pas effrayant malgré ses commentaires. Presque comme un élève normal, si l’on peut dire puisque nous somme à Aomori et que la jeune fille ne le connaissait pas réellement. Prenant une inspiration.


« Et puis, c’est quoi ce feu là » Dit-elle de façon tout à fait normale en montrant le feu du regard. Oui, Lily n’était pas spécialement curieuse mais cela commençait à l’intrigué. Sans attendre qu’il réponde elle ajouta de la même façon. « C’est toi qui l’a allumé ? »

Toujours en fixant le feu. Si ça se trouve elle était face à un pyromane qui voulait faire bruler le pensionnat ? Bon, il ne fallait pas abuser, elle en doutait mais elle attendait sa réponse. S’il se donnait la peine de répondre, elle espérait, même si elle restait réticente à son égard.
Trop de question qu’elle ne pouvait pas poser, et tout cela commençait à l’énervé sérieusement. Elle se demandait comment allait bien pouvoir fini cette rencontre, restant sur ses gardes en attendant ses réponses.



Fiche Liens


Merci à Huyga, Chiharu, Sol', Anh, Kain, Hanae, Jak', Azil, Hanaka, Sven, Nitto pour vos vava' ♥️
Et Chiharu pour la sign'

Revenir en haut Aller en bas
Jiro Minazuki
avatar
spirit

Masculin Age : 20
Messages : 155
Inscription le : 01/01/2012


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 14ans
Pouvoir(s):
Club: Aucun

MessageSujet: Re: « Tout dépend du hasard, et la vie est un jeu. » [Jiro]   Jeu 24 Mai - 19:29

Étais-je tombé sur une droguée de service ? Car apparemment, elle n'avait même pas remarqué que c'est elle qui a allumé ce fameux qui commençait à prendre de l'ampleur. Maintenant, je me rendis compte que j'étais dans un situation délicate. Les caméras de surveillance auront surement déjà envoyé nos photos au proviseur, que je ne l'aimais pas celui vraiment ! Et j'allais me faire punir pour être sorti en douce et être complice d'un feu alors que je n'avais rien fait ! Je soupirai lentement, comprenant que j'étais tombé dans une situation fortement déconseillé à qui ne veut pas avoir de problème avec le fou de service qui si je ne m'abuse, à une mémoire intellectuelle infaillible ! Je me balançai d'un talon à l'autre tout en regardant cette fille s'agitai. Elle semblait perdue et en plein questionnement. Avait-elle fumée quelque chose ? C'était la question que je me posais déjà depuis une bonne dizaine de minutes. Je la détaillai et remarquai son air complètement à côté de la plaque mais qui ne laissait pourtant rien présager de bon. Après tout, nous sommes à Aomori nons ? On ne sait jamais sur qui on peut tomber, mieux ne pas se fier à une couleur de cheveux ou à un pantalon d'un certain style. Il fallait voir plus loin, sentir l'aura de la personne à laquelle on avait à faire. Il avait entendu dire que certaines personnes avait le pouvoi de l'aura, les voir, les sentir, les décrire. Il frissonna lentement puis revient à la situation actuelle. Bon que fallait-il faire ? Il semblait aussi perdu que c'est pauvre fille. Bizarrement, il voulut partir "discrétos" pour aller voir son épisode de Bob l'éponge sur sa console mais je ne crois pas qu'elle l'aurait laissé partir comme ça.

« On ta pas demander ton avis, et puis j’fais ce que j’veux » Elle soupira. « Si ta un problème tu peux te barrer »

Il répondit du tact avec un ton plutôt monotone et une touche de sarcasme.

« Ouais bien sûr, maintenant que je t'ai vu à fumer comme une usine et ce feu, la prochaine qu'on risque de se retrouver, c'est le provi' et celui-là, j'ai franchement pas envie de le voir.»

Je m'avançai de quelques pas pour détailler d'un peu plus près le feu. Mon dieu, mais en plus, on le voyait à trois kilomètres à la ronde. C'est vraiment mauvais signe. J'haussai les épaules mollement puis réfléchit une seconde, j'espère bien qu'elle a le pouvoir de la maîtrise de l'eau comme Katara dans Avatar ou un machin dans le genre car sinon, c'est la galère.

« Et puis, c’est quoi ce feu là. C’est toi qui l’a allumé ? »

Ma première intuition était la bonne. Je roulai des yeux discrètement et me mordillai la lèvre inférieur avant de m'approcher à quelques centimètres du feu. Regardant les flammes changés de couleur au gré du vent, il s'intensifia encore plus quand je plongeai mon regard dans son embrassement. Je souris lentement, un effet d'optique, c'est trompeur bien sûr. Je me retournai vers la fille et lui lançai.

« Nan, c'est toi et ta cigarette. Tu es sûr que tu n'es pas drogué en plus ? »

Je souris dans le noir.



Mouhahahahahaha ♥️ MERCI MA DEESSE SIRENE FOR THE AVATAR ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Lily Goldsmith
avatar
garden

Féminin Age : 24
Messages : 193
Inscription le : 24/11/2011


Carte d'étudiant
Scolarité/Age: 1ère Année / 19ans
Pouvoir(s):
Club: Aucun

MessageSujet: Re: « Tout dépend du hasard, et la vie est un jeu. » [Jiro]   Jeu 5 Juil - 18:07

« L'ironie du sort, c'est la face cachée de notre destin. »



Lily continuant de regarder le feu, au fond c’était quand même beau. Toutes ses couleurs mélangées dans un tourbillon. Toute cette lumière si apaisante, qu’on aimerait toucher. Mais si on ose s’en approcher un peu trop une chaleur étouffante et brulante s’abat sur nous. Une douleur intense, et une jolie cloque nous apparaît sur l’endroit brulé. Brûlant tout sur son passage, il est difficile de l’arrêté, et impossible de le toucher. Tous les éléments de la terre ne peuvent rivaliser avec lui. Il brêle la Nature, le vent lui permet de grandir un peu plus, il assèche l’eau quand elle est en trop petite quantité pour l’éteindre. Tel est le feu, et tel est sa destiné. Lily aimait beaucoup le feu, grandissant toujours plus s’en pouvoir être arrêté par ses amis, les autres éléments - Nature, Vent, Eau -. Seuls contre tous, ils se transforment en ennemis, se retournant contre lui pour le faire taire.
Perdu dans ses pensées le réveil de l’anglaise avait été difficile, alors pourquoi ce garçon s’étonnait autant de sa réaction. Franchement s’il pouvait réfléchir un peu avant de parler... Son ton légèrement sarcastique, fit sourire intérieurement Lily. Après tout il avait quand même du répondant cet inconnu. Mais bon, il avait fait une erreur. Peut-être qu’il s’en fichait, mais montrer une faiblesse était quelque chose de très risqué, surtout devant une personne qu’on ne connaît pas. Mais bon, c’est son choix alors, s’il pensait que par sa carrure frêle et petite, la jeune femme qui ressemblait plus à une jeune fille était faible, ou quelque chose dans le genre, il allait être surpris.


« Oh c’est mignon, Monsieur a peur du proviseur ! »
souriant en rigolant légèrement. « Et puis tu devrais faire attention à ce que tu dis je ne fume pas comme une usine. C’est pas parc’que tu m’as vu fumer une fois que tu es obligé de tiré des conclusions hâtives. »

Elle sourit fortement, bien sûr elle se moquait un peu de lui, mais cela était un simple jeu pour elle. De plus c’est lui qui avait commencé, ce n’est pas comme si c’est elle, qui cherchait les problèmes.
La jeune femme posa de simple question, était-ce lui qui avait allumé le feu ? Pourquoi il y avait un feu. Elle entendit sa réponse. Soupirant légèrement, alors c’est moi qui est allumé le feu ?! Okay se dit elle, ce n’est pas grave. Haussant les épaules, de toute façon quelqu’un allait bien s’en rendre compte et venir l’éteindre, il ne devait pas se faire du souci pour si peu. Le pensionnat était grand, et la jeune femme savait que tous les pensionnaires n’étaient pas des élèves modèles. Beaucoup d’entre eux sortaient en pleine nuit, et donc elle espérait voir venir l’aide de quelqu’un. Même si elle pouvait toujours rêver, à mon avis.
Entendant la deuxième parti de ça phrase, l’Anglaise ne préférait pas répondre à ses insinuations pour le moment. Soupirant une nouvelle fois, en le regardant, son expression neutre n’avait pas changé, mais on pouvait sentir que la jeune femme en avait déjà marre. Sérieux !! C’est quoi ses arguments de merde, se disait-elle. Elle était quasiment sûr qu’il ne savait pas quoi il parlait, et disait sa juste pour se montrer supérieur aux autres. Ou pour montrer que lui ne fumait pas donc, il était supérieur à elle. Ou plus sain d’esprit. Ou quelque chose dans le genre. Lily se demandait, pourquoi est-ce qu’il était aussi agressif envers elle, ou tous simplement pourquoi elle avait cette impression. Pourquoi est ce qu’il la prenait de haut. Elle ne l’avait pas agressé, elle n’avait pas crié sur lui ou haussé la voix, ni accusé à tort elle lui avait juste demandé qui avait allumé ce feu. Alors pourquoi ?

Cigarette, cigarette... Fumer... il n’avait vraiment que ce mot-là à la bouche, ou quoi ?! Lily soupira les yeux rivés sur lui. Elle attendit un petit moment avant de répondre, puis pris une grande inspiration. Et d’une de façon claire, sans hausser le ton.

« Et si c’était le cas, qu’est-ce que ça te ferait ? Ça changerait quoi à la situation ?? » Elle sourit légèrement.

La réponse était claire, ça ne changerait strictement rien. Peut-être que l’inconnu se dirait que c’est a cause de ça qu’elle a allumé un feu sans s’en rendre compte. Mais bon, cela ne change ni la situation, ni le fait qu’ils vont devoir éteindre ce feu d’une manière ou d’un autre. Détournant les yeux vers le feu, elle s’assit par terre, en tailleur près de celui-ci. Regardant ce que l’inconnu faisait, elle soupira. Ils étaient vraiment dans une mauvaise situation.



Fiche Liens


Merci à Huyga, Chiharu, Sol', Anh, Kain, Hanae, Jak', Azil, Hanaka, Sven, Nitto pour vos vava' ♥️
Et Chiharu pour la sign'

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: « Tout dépend du hasard, et la vie est un jeu. » [Jiro]   

Revenir en haut Aller en bas
 

« Tout dépend du hasard, et la vie est un jeu. » [Jiro]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Aomori :: rpg ☆ aomori pensionnat :: Extérieur :: Allée Extérieure-